Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Strongyloïdose chez le chien

La strongyloïdose est une maladie provoquée par le nématode Strongyloïdes stercolaris, ver le plus répandu et fort heureusement le moins dangereux. Il vit dans l’angle duodéno-jéjunal de l’intestin et se nourrit de fragments de muqueuse intestinale. Les oeufs sont évacués avec les selles et contiennent des larves qui pénètrent dans l’organisme par voie cutanée une fois leur stade d’infestation atteint.

De là, elles gagnent le coeur à travers le sang et la lymphe avant d’arriver au poumon qu’elles quittent pour remonter jusqu’au pharynx. Après avoir été dégluties, elles arrivent dans l’intestin où elles se fixent, causant des troubles intestinaux bénins mais longs et désagréables. Les chiens sont constamment menacés par les infestations par vers, autant donc les vermifuger régulièrement afin d’éviter que les infestations ne deviennent massives et causent des dégâts importants.

Rappelons qu’il est indispensable de vermifuger les chiots dès qu’ils sont âgés de 20 jours, et de renouveler l’opération lorsqu’ils ont 40 jours. Avant chaque vaccination, procédez à une vermifugation. Traiter son chien une fois qu’on s’est rendu compte qu’il est infesté ne suffit pas. Il faut le vermifuger régulièrement, pensez-y.

Si vous constatez la présence de vers plats de la taille d’un grain de riz dans les selles de votre chien, vous pourrez conclure à une infestation de ténias. Ils appartiennent à l’ordre des cestodes. Parmi ceux qui peuvent infester le chien, citons l’Echinococcus granulosus et Diphylidium caninum. Le chien porteur du ténia échinocoque est contaminé par le mouton, le boeuf ou le porc et peut transmettre cette affection à l’homme.

L’échinococcose humaine est une grave maladie qui sévit dans les régions d’élevage ovin. Un traitement curatif et prophylactique par Droncit interrompra le cycle du parasite et évitera la transmission de l’affection à l’homme. Certains sujets particulièrement sensibles peuvent ressentir une légère douleur à l’endroit où ils ont été piqués.

Les puces sont les hôtes intermédiaires de Diphylidium caninum. Il va donc sans dire qu’il faut absolument éliminer les puces de l’animal et de son environnement.

 
Giovani Falsina
  • Médecin vétérinaire spécialiste des animaux de compagnie et auteur d'ouvrages de référence en la matière

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)