Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Les différents types de chien fugueur

Voici les différents types de chiens fugueurs :

Le chien "excité sexuel"

Il s’agit là de l’une des principales causes de fugue. Ce comportement est surtout constaté chez les mâles qui partent à la recherche d’une partenaire. Attacher l’animal n’est pas la solution : s’échapper deviendrait alors une obsession, ce à quoi il parviendra immanquablement au moindre instant d’inattention.

L’éducation peut parfois donner de bons résultats, mais si cela ne suffit pas, essayez de calmer l’animal avec des produits hormonaux. Les chiens deviennent matures sexuellement à l’âge de 7 mois environ. Un chien entier est motivé par un désir fort et naturel de rechercher un compagnon ou une compagne. Cela peut être très difficile d’empêcher un chien entier de fuguer, parce que sa motivation est particulièrement forte. Dans ce cas, faites castrer votre chien. Des études ont montré que la castration permet de diminuer le vagabondage sexuel dans environ 90 % des cas.

Cependant, si un mâle a pris l’habitude de fuguer, il peut continuer à le faire par habitude, même après avoir été castré. Il est donc important de faire castrer votre chien le plus tôt possible. Si vous avez une chienne, faites-la opérer. Si votre chienne non opérée s’échappe de votre jardin pendant ses chaleurs, elle risque fort d’attendre des petits ensuite (et elle pourrait être fécondée même si elle reste dans votre jardin).

Le chien peureux

Les chiots parfois prennent peur lorsqu’ils entendent un bruit inconnu (le tonnerre, une machine à laver, une alarme…), ce qui les fait d’ailleurs davantage fuir que fuguer. Il faut surveiller votre chiot et aller avec lui vers ces bruits nouveaux. Si votre jardin n’a pas de clôtures, mieux vaut limiter son espace de vie lorsque vous ne pouvez le surveiller.

Votre chien s’échappe peut-être en réponse à quelque chose qui l’effraie s’il fugue lorsqu’il est exposé à des bruits forts, comme le tonnerre, les feux d’artifice, les pétards ou les bruits de construction.

Identifiez ce qui effraie votre chien et désensibilisez-le. Consultez éventuellement avec le vétérinaire quant à la possibilité de donner à votre chien des médicaments contre l’anxiété, pendant que vous travaillez sur la modification du comportement. Laissez votre chien à l’intérieur quand il y a des possibilités pour qu’il rencontre le stimulus qui l’effraie. Atténuez le bruit en le laissant dans une salle de bains sans fenêtre par exemple, et laissez la télévision ou la radio allumées.

Donnez l’accès à votre chien à un « endroit sûr ». Observez où il aime aller quand il se sent anxieux, et libérez l’accès à cet endroit, ou bien créez un espace similaire que vous lui réserverez afin qu’il puisse l’utiliser quand survient le stimulus qui l’effraie.

Le chien indépendant

Il faudra le surveiller car vous ne pourrez pas modifier son caractère.

Le chien "affamé"

L’éducation peut en venir à bout.

Le chien désobéissant

Idem, c'est une question d'éducation

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)