Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Le chien de compagnie idéal

Quid des aptitudes du chien de compagnie, parfois un bâtard, chargé uniquement d’être « la boule de poils » amie de nos enfants ? Il est vrai que ce type de chien n’a aucun devoir précis à accomplir : pourtant, au cours de sa vie, il peut avoir à remplir un peu toutes les fonctions de ses collègues « hyperspécialisés » (chasser un rat, défendre son petit maître, le retrouver s’il s’est perdu, garder la maison), sans avoir reçu le moindre dressage spécifique.

Comme un chien est toujours un chien (et jamais un jouet), il est conseillé de soumettre également les jeunes sujets de compagnie à tous les tests de caractère et à certains des tests d’aptitudes qui vous intéressent plus particulièrement.

Vous pourrez ainsi découvrir chez lui, peut-être pas une véritable vocation, mais au moins une forte tendance qui, une fois développée par des jeux appropriés, pourrait en faire un excellent sujet dans une discipline donnée. Un chien n’est pas obligé de travailler uniquement sur un ring d’exposition avec un juge qui le note : il peut aussi le faire dans la vie de tous les jours.

N’oubliez pas qu’il le fera avec une grande joie parce qu’un chien aime se sentir utile. Un de ses besoins précis est de se sentir guidé et dirigé vers un but quelconque. Il convient de voir maintenant quelles sont les indications adaptées aux chiens de compagnie.

Tests de caractère

Il convient d’analyser les différentes notions qui constituent le caractère du chien une par une.

Courage : Un « lion » n’a jamais un degré de vigilance très élevé ; pourtant, nous attendons d’un chien d’appartement qu’il aboie au moins quand il perçoit une présence étrangère. Même si un chien ne pèse que 2 kilos, sa fonction « d’avertisseur » peut être d’une très grande utilité. C’est pour cette raison qu’il est préférable qu’il ait un courage moyen-haut et non très élevé.

Pulsion pour la défense et combativité : ces caractères doivent être modérément présents (un chien ne doit pas rester impassible si quelqu’un lui fait mal) mais ne peuvent pas être poussés à l’extrême. Un chien ayant une très forte pulsion pour la défense pourrait par exemple agresser l’ami de son petit maître en cas de dispute entre les deux enfants, et ceci n’est évidemment pas souhaitable.

Tendance à mordre : un chien de compagnie ne doit pas avoir une tendance à mordre très marquée. Ce serait une véritable contradiction. On voit pourtant souvent de tous petits chiens stressés et névrosés prêts à mordre quiconque s’approche d’eux ou de leur maître : cette attitude est le résultat d’erreurs d’éducation (maîtres hyper protecteurs ou trop permissifs) qui doivent être éliminées le plus rapidement possible pour que le chien retrouve son équilibre. Un chien de compagnie qui mord n’est pas agréable, n’est pas utile (parce que sa taille n’est pas adéquate), et peut même être dangereux pour les enfants.

Tempérament : un tempérament moyen est souhaitable dans la très grande majorité des cas. Des gens ayant des besoins particuliers (randonneurs, passionnés de VTT, fous de jogging) peuvent cependant désirer un chien qui réagit davantage et qui est plus vif.

Docilité : le chien de compagnie doit être extrêmement docile. Il doit aimer l’homme, avoir confiance en lui et l’estimer. Si votre sujet a obtenu un résultat inférieur à +2, essayez de remédier aux erreurs d’éducation que vous avez dû commettre.

Trempe : il n’est écrit nulle part qu’un chien de compagnie doit être prêt à gémir avec désespoir dès que son maître effleure involontairement sa patte. Un chien à la trempe ferme est certainement plus difficile à éduquer, mais les « mollassons » ne sont pas non plus souhaitables entre les murs d’une maison.

Rappelez-vous que la trempe augmente non seulement avec l’âge mais aussi en fonction du conditionnement dû à l’environnement : ainsi, un maître qui au moindre gémissement du chien se lamente en disant « oh ! Mon pauvre, je t’ai fait mal, je vais te donner un biscuit pour me faire pardonner » ne fait pas grand-chose pour améliorer le caractère de son chien.

Vigilance : Une bonne dose de vigilance est toujours importante chez un chien de compagnie. Un degré de vigilance trop élevé n’est cependant pas souhaitable parce qu’il pourrait conduire le chien à aboyer furieusement à chaque fois qu’une feuille bouge, entraînant ainsi des plaintes légitimes des voisins.

Ceux qui se plaignent des chiens n’ont pas toujours tort : un peu de tolérance est toujours souhaitable, mais parfois les réunions de copropriétaires font ressortir des plaintes tout à fait justifiées. Rappelez-vous que la vigilance est une pulsion qui peut se dominer et être contrôlée : n’importe quel chien éduqué à vivre en société peut apprendre à n’aboyer qu’en cas de danger réel ou à se taire immédiatement sur l’ordre de son maître.

Résistance : comme pour le tempérament, le degré de résistance ne doit généralement pas être très élevé chez un chien de compagnie. Toutefois, en cas de besoins particuliers, un chien ayant eu +3 peut très bien convenir.

Tests d’aptitudes

Les tests d’aptitudes peuvent être considérés comme étant les plus adaptés aux chiens de compagnie sont :

Test du rapport : un bon rapporteur peut être très utile à la maison (rapport classique du journal ou des chaussons) et en dehors de la maison (chien qui aide son maître à porter les sacs de course).

Test du discernement : il est toujours intéressant de savoir si notre ami a des nerfs solides et un esprit agile ; ces qualités pourraient se révéler utiles dans plusieurs occasions de la vie quotidienne, même si elles surviennent « par surprise »).

Test de la réaction à des stimulations sensitives : cette partie de test, appliquée à un chien de compagnie, donne une idée assez claire sur ses capacités à s’adapter à une vie citadine et au stress des stimulations qu’elle comporte (trafic automobile, bruits soudains, etc.)

Test de l’aptitude à la recherche : si votre chien a une bonne aptitude à la recherche, vous pouvez lui apprendre l’ordre « cherche ». Cela peut se révéler très utile, surtout si vous avez des enfants. Posséder un chien capable de les retrouver quand ils ne répondent pas aux appels est non seulement une qualité utile mais apporte aussi une certaine tranquillité d’esprit à tous les parents.

Naturellement, un chien de compagnie peut également être soumis à tous les autres tests sans aucun problème. L’aptitude ne correspond pas toujours à la taille (par exemple un petit Caniche peut avoir les qualités d’un chien d’attaque) et vous pourrez même découvrir chez votre ami des qualités inespérées que vous pourrez utiliser pour satisfaire plusieurs de vos exigences.

 
Florence Desachy, Bianca Frosolini
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers
  • B. Frosolini est éleveuse de chiens de défense et participe à des expositions canines dans le monde entier

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)