Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Obésité du chien et du chat, dépression, anxiété : comment les prévenir, et les guérir

chin et chat tristes

Obésité du chien, et du chat, anxiété de séparation, ou encore dépression : les animaux de compagnie du XXIème siècle souffrent de nombreux maux, engendrés par diverses causes telles que le stress de la vie en ville, les déménagements à répétition, l'élévage intensif, ou encore le sevrage prématuré.

Mais il est possible de prévenir et guérir ces troubles, en comprenant leur origine d'abord, puis en agissant en conséquence.

L'obésité du chien et du chat

Parmi les troubles de notre époque qui touchent les animaux, l’obésité chez le chien, comme chez le chat. Elle n’épargne pas nos compagnons à 4 pattes, victimes d’une vie urbaine stressante. Ce fléau est dû à un excédent d’énergie stockée, ou bien à une diminution de l’activité physique.

Pour éviter l’obésité du chien ou du chat, qualité et quantité de nourriture doivent rimer avec activité : les chats doivent être stimulés par le jeu et les sorties s’ils le peuvent, et les chiens pouvoir dépenser leur énergie au cours de promenades où ils seront libres de courir.

> Mon chien est trop gros, les solutions

L’anxiété de séparation et l’hyper-attachement

Parce la demande est croissante dans le marché des animaux de compagnie, les éleveurs s’empressent de vendre leurs chiots alors qu’ils ne sont pas encore sevrés. Trop tôt séparés de leur mère, les chiots reportent alors leur affectif sur leur maître. L’hyper-attachement est la cause de l’anxiété de séparation : le chien ne supporte pas la solitude, devient destructeur, s’automutile et aboie sans arrêt.

Pour calmer les angoisses du chien, faire appel à un comportementaliste peut s’avérer utile. Il existe également des exercices pour habituer le chien à l’absence de son maître, ainsi que des produits naturels efficaces.

> L’anxiété de séparation chez le chien : comment la gérer et la soigner ?

La dépression

Lorsqu’un animal est angoissé, ses muscles se contractent, et à long terme, cela le fatigue au point d’entrer dans un état apathique de dépression. Une émotion forte, la frustration, le manque d’attention ou un changement de vie tel qu’un déménagement de la campagne à la ville peuvent entraîner ces névroses.

Déprimé, un animal ne joue plus, ne mange plus, ne réagit plus et peut même se laisser mourir.

Sortir son chien ou son chat d’un tel état nécessite avant tout de lui témoigner beaucoup d’affection. Après avoir établi un diagnostic, un vétérinaire pourra également prescrire un traitement adapté, à base d’antidépresseurs ou de produits naturels.
 

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)