Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Comment savoir si mon animal souffre ?

Mardi 27 Avril 2010 |
souffrance des animaux

Vous le savez, nos fidèles animaux de compagnie ressentent la douleur comme nous la ressentons. C’est aujourd’hui un fait établi, leur corps est composé sur le même modèle que le nôtre. Mais on ne l’a pas toujours su, et  beaucoup ont longtemps pensé que les animaux ne ressentaient pas la douleur.

Si cette méprise a été possible, c’est aussi parce que les animaux de compagnie ont une réaction à la douleur différente de la nôtre. Nous crions, pleurons, nous plaignons… ou choisissons de cacher notre douleur.

L’animal ne souffre pas comme nous

Le rapport à la douleur des animaux n’est pas le même : un chien ou un chat aura tendance à vous cacher qu’il a mal, c’est un grand principe de l’instinct de survie. En effet dans la nature un animal qui montre qu’il est blessé est une proie de choix pour un prédateur.

Dans le cas d’une douleur brutale (comme lorsque vous lui marchez sur la queue ou la patte), l’animal saura vous faire comprendre par un cri que vous lui avez fait mal, mais dans le cas d’une douleur chronique (permanente), l’animal saura tout à fait rester silencieux et stoïque.

Saviez-vous qu’il y a encore 20 ans la majorité des vétérinaires pensaient, à cause de ce comportement, que l’animal de compagnie souffrait moins que nous, voire pas du tout ? Ainsi l’anesthésie de l’animal n’était pas la priorité du vétérinaire.

Les signes de douleur chez l’animal

Quand un animal est malade, il y a des signes qui ne trompent pas. Physiologiquement, la respiration est plus forte, les pupilles sont dilatées, la fréquence cardiaque est plus rapide… Mais quels sont les signes comportementaux qui indiquent que l’animal a mal ?

L’agressivité est souvent le premier signe de douleur chez le chat ou le chien. Il peut parfois devenir extrêmement violent et asocial du jour au lendemain s’il souffre.

D’autres signes doivent attirer votre attention :

- Il devient moins expressif et semble dépressif
- Il se met volontairement à l’écart ou se cache et rechigne à se déplacer
- Il mange moins ou arrête de se nourrir
- Il est constamment dans l’inconfort et ne se sent jamais à l’aise
- Il arrête de faire sa toilette

Comment soulager l’animal ?

Il est aujourd’hui connu et reconnu de tous les professionnels du monde animalier que la douleur de l’animal doit être soulagée. En effet, si cela n’est pas le cas, les séquelles psychologiques de l’animal peuvent être très graves. Un animal qui a eu une anesthésie au cours d’une opération reprend le cours de sa vie bien plus vite qu’un animal qui n’en a pas eu.

Cela dit, vous devez laisser un professionnel comme le vétérinaire prendre en charge la douleur de votre animal, lui saura comment l’atténuer.

Au quotidien, et pour les petits bobos, vous pouvez aussi soulager votre chien par l’homéopathie

> Vous recherchez une assurance pour votre chien ?
Assurez la santé de votre animal avec la mutuelle des vétérinaires

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)