Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Accouchement d'une rate, comment savoir quand ?

:
Enelyah63

Accouchement d'une rate, comment savoir quand ?

Posée par il y a 8 ans dans Questions Rat | 2 réponses
Bonjour,
Ma rate est enceinte, elle devrait accoucher dans la semaine voir dans quelques jours.
Je voudrais savoir quels sont les symptôme du jour de l'accouchement ?
Car je veux être a ses cotes au cas ou il y aurait des difficultés.
Signaler un abusRépondre
Trier par : Vote | Date de publication

2 réponses

  • 3
    Répondu par Lareveuz

    On ne reconnait pas toujours clairement le début de la mise bas. Certaines rates sont agitées, mais d'autres ont un comportement tout à fait normal.
    Peu de temps avant la mise bas, la femelle se lèche les mamelles, les parties génitales et le ventre.

    - Chez les rats, la naissance a lieu le plus souvent la nuit mais parfois aussi, tôt le matin.

    - Selon le nombre de petits, une mise bas normale peut durer entre deux minutes et une heure. Si au cours du processus les petits tardent à sortir, ou si les pauses entre deux nouveaux nés sont longues, cela peut être problématique. Assez souvent, la mère est si affaiblie que l'aide immédiate du vétérinaire sera nécessaire.

    • Signaler un abus
  • 1
    Répondu par Biloulou

    Reconnaître les signes d'un accouchement imminent et de son déroulement, savoir comment se comporter lors de cet évènement qui peut durer plusieurs heures, ce sont des choses importantes.

    Il se peut que l'accouchement ne se passe pas bien et que la mère décède des suites de l'accouchement. En ce cas, vous devrez vous occuper soigneusement des éventuels ratons orphelins qui auraient survécu.

    MISE BAS
    La mise bas (également appelée accouchement ou parturition) est l'aboutissement de la gestation: la sortie des ratons de l'utérus de leur mère. La rate met au monde en moyenne une dizaine de ratons par portée mais cela peut varier de 1 à 24.

    L’accouchement a lieu entre le 21e et le 23e jour de grossesse (on commence à compter dès le lendemain de la saillie fructueuse, le jour de la saillie étant donc le jour zéro).

    Si, pendant la grossesse, la cohabitation avec le mâle reproducteur reste possible, il faut les séparer quelques jours avant l'accouchement. Le mâle pourrait se retourner contre les petits. Sans oublier qu'une ratte est à nouveau féconde 12 heures après l'accouchement et qu'il ne faut surtout pas qu'elle enchaîne des portées sous peine que cela nuise à sa santé.

    Faites-vous discret afin de ne pas la déranger lors de cet instant si particulier, mais surveillez tout de même le déroulement des opérations.

    LE NID
    En fin de grossesse on peut donner des mouchoirs ou du papier toilette pour que la rate s'en fasse un nid; mais pas de tissu ni de paille (étouffements, mauvaise hygiène, problèmes aux yeux).

    Toutes les rates ne font pas de nid. Certaines le confectionnent quelques jours à quelques heures avant l'accouchement, d'autres seulement une fois après avoir mis bas.

    PREMIER STADE DU TRAVAIL
    Vous saurez que votre rate va accoucher lorsqu’elle ne sortira plus de son nid ou qu'elle restera affaissée. Certaines rates au contraire demandent à sortir. Surveillez donc bien leurs sorties, car il est déjà arrivé qu’une rate commence son accouchement hors de sa cage !

    Durant ce premier stade, les contractions de l'utérus commencent et leur rythme va en augmentant jusqu'à la phase suivante.

    Pendant une contraction les muscles de l'utérus se contractent. À la fin de la contraction, les muscles se relâchent mais demeurent plus courts qu'au début de la contraction, ce qui tire le col de l'utérus. Chaque contraction dilate ainsi le col, pour permettre à terme de laisser passer les petits.

    La durée du travail peut varier suivant :

    -La tonicité de l'utérus
    -La grosseur des ratons et leur nombre
    -Les dimensions du bassin maternel
    -L'état de la rate (stress, affaiblissement)

    DEUXIEME STADE
    Dans la deuxième phase du travail, pendant que la mère lèche ses parties génitales, le raton est expulsé du ventre à travers les voies génitales. Immédiatement après la naissance, en même temps qu'il s'adapte à la vie aérienne, il subit des modifications physiologiques importantes.

    La rate peut très bien commencer l'accouchement en dehors du nid, pour y amener plus tard les petits.


    TROISIEME STADE
    Dans cette troisième phase, pendant que la mère nettoie son raton, l'utérus expulse le placenta. La femelle mange alors ce placenta riche en nutriments. C'est la délivrance.

    APRES LA NAISSANCE
    L’accouchement peut durer plusieurs heures. Une fois le travail terminé, la mère rassemblera ses petits sous elle pour leur donner la première tétée. Puis elle les fera déféquer en stimulant leur région anale. (image de droite) A leur naissance les petits sont sourds, aveugles, ne savent pas déféquer seuls ni réguler leur propre température ; ils sont entièrement dépendants de leur mère. Vous aurez l’impression qu’elle écrase ses petits, et c’est normal, c’est la manière qu’elle a de stimuler leur circulation sanguine et de vérifier qu’ils sont bien en vie (si vous n’aviez pas remarqué son comportement, alors vous serez avertis par les cris des bébés). Il arrive qu’il y ait un ou deux mort-nés dans une portée, la mère se chargera d’éliminer le corps en le mangeant entièrement ou en partie. Ne soyez pas affolés, c’est la nature. Ainsi elle récupère un peu d’énergie dépensée lors de l’accouchement de ce corps qui ne sert à rien, et elle enlève une potentielle source de bactéries et de maladies du nid.

    Laissez la mère tranquille afin qu’elle récupère et soit au calme avec ses nouveaux-nés. Vous pouvez jeter un coup d’œil dans le nid lorsqu’elle le quittera pour aller manger, boire ou faire ses besoins, afin de compter les petits, vérifier qu'ils ont bien tous le ventre rempli de lait (ce qui permet d’être sûr qu’il n’y a pas de problème de lactation) et éventuellement retirer les restes des corps morts si la mère le permet.


    COMPLICATIONS
    Attention ! si à la fin du 23e jour la rate n’a pas mis bas, préparez-vous à aller chez le vétérinaire pour le début du 24e jour afin qu’il pose un diagnostique et trouve une solution. Allez aussi chez le vétérinaire si elle a perdu du sang depuis plusieurs heures mais qu’aucun petit ne sort, si elle ne semble vraiment pas bien (ne boit pas, ne fait plus rien sans de gros efforts par exemple) ou si elle souffre d’une hémorragie importante.

    Les complications possibles :

    -Absence de contractions
    -Mauvaise présentation
    -Non engagement de la présentation
    -Dilatation insuffisante
    -...

    Suite à ces complications, le vétérinaire et vous mettrez en oeuvre des moyens pour sauver la mère et, si c'est possible, ses petits. Vous serez peut-être amenés à vous occuper de ratons orphelins.

    Les solutions possibles suivant le stade du travail :

    -massage
    -injection d'ocytocine
    -césarienne



    Bonne journée.



    Axelle.

    • Signaler un abus
Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)