Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Puppy bluesGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 9 mois
Bonjour,

J'ai besoin de témoignages et de conseils.

J'ai 26 ans et j'ai toujours dis que quand je serais grande, en maison, j'aurais un chien.
Je suis avec mon copain depuis bientôt 2 ans et nous avons parler de ce projet. Il m'a donc offert un chiot pour mon anniversaire/Noël. Choix réfléchi et mûri à deux bien sûr.
Nous regardions les élevages proches de chez nous depuis cet été et avons en avons trouver un à 2h de chez nous.
Nous sommes allez voir la portée il y a un peu plus d'un mois et avons craquer.
1 mois d'attente a commencé. J'étais super heureuse, impatiente et en même temps un petit peu stressée car c'est quand même un sacré changement de vie.
Nous sommes aller le chercher hier matin et depuis qu'il est avec nous j'ai une réaction à laquelle je ne m'attendais pas du tout !!
D'après mes recherches sur internet je fais un Puppy Blues.

Explications :
- Je suis presque en train de regretter alors que notre choix était vraiment réfléchi
- Je suis au travail aujourd'hui, j'ai son odeur sur moi et elle me donne envie de vomir
- J'ai envie de rentrer chez-moi pour dormir (car la 1ère nuit avec lui a été compliquée) mais je n'ai pas envie de le voir
- Je n'ai pas envie de m'en occuper
- J'ai l'impression que je ne l'aime pas
- Je n'ai pas manger de la journée
- Je ne fais que pleurer

Cette sensation est horrible à vivre !

Êtes-vous déjà passé par là ? Comment avez vous gérer le truc? En combien de temps ça passe?

Au secours..
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 9 mois
Bonjour
Alors non je ne suis pas passée par là. Mais je participe pour aider...

Déjà je pense que la décharge émotionnelle a dû être importante. On est hyper pressé d'avoir son chiot, on se projette etc... Et hop il est là, on est crevé car vidé de son énergie. Comme certains qui tombent malades le week end ou en vacances.
Donc du repos, gérer du temps pr soi, ne pas se mettre de pression ou d'objectifs insurmontables (certains se mettent bcp de pression à l'arrivée d'un chiot). Le conjoint fait le relais pendant ce temps là.
Voir ses amis, manger ensemble ça peut vous ouvrir l'appétit.

À voir aussi selon l'histoire personnelle de chacun, l'arrivée de votre chiot, c'est comme un nouveau membre de la famille, avec une responsabilité à avoir envers lui... À voir si tout cela n'a pas éveillé chez vous certaines choses : vision de la famille, de l'éducation, de la responsabilité etc... Inconsciemment on peut en être affecté et c'est normal.

Niveau plus simple et plus pragmatique, votre conjoint lui a t il donné sa douche ? 😁 Ça paraît bête mais déjà ça crée du lien, habitue le chiot à être manipulé, habitue à l'eau... Et ça vous aidera aussi sur le plan psychologique par rapport aux odeurs... C'est pas qu'il sent mauvais ou autre, c'est juste pr se dire, il est là tout propre tout beau grâce à vous deux...
Ça va être terrible ce que je vais dire mais parfois faut faire simple, comme qd on emménage on fait le ménage pr la propreté mais surtout et surtout pr s'approprier les recoins du nouvel environnement (c'est inconscient mais c'est ça).

À voir après dans le temps si votre humeur évolue positivement... Là vous avez encore du temps donc pas de pression à se mettre.
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Bonjour Poppy,
Pas de panique tu n'es pas seule je suis passé par la il y a un peu plus d'un mois!
Tu te mets trop de pression tu as peur de mal faire et oui ça a été un gros changement. Moi je J'ai pas mangé pendant 1 semaine J'ai perdu 4kg et le fait de ne pas dormir ne m'a pas aidé. Tu as l'impression que c'est insurmontable que ça ne passera pas et qu'il faudrait mieux le rendre. Ne t'inquiète pas c'est une réaction typique du puppy blues.
Ce qu'il faut c'est souffler ne te mets pas de pression comme on m'a dit ce n'est qu'un chien et c'est le chien qui s'adapte à toi pas l'inverse. Tu le surveille tout le temps quand il est dans la pièce force toi à ne pas le suivre des yeux mets un films lit un livre. Pour ma part le week end J'ai bougé je suis aller passer le week end ailleurs mais avec elle changer d'environnement avec elle va te faire du bien les promenades aussi.
Pour moi ça a duré 15 jours oui dans un état comme ça pas facile mais il faut tenir car ça vaut le coup. Appuis toi sur ton conjoint s'il faut qu'il le garde un peu et toi sors souffler. Pour les pleures la nuit moi pendant 15 jours J'ai mis de l'eau très chaude dans une bouteille que J'ai mis dans une chaussettes ça lui rappel la chaleur de sa maman et mi ça m'a calme tout de suite. Et dormir quand on a un puppy c'est primordial ça aide à récupérer et avoir plus de patience avec le chiot.
Voilà n'hésites pas si tu as besoin je sais ce que c'est...
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 9 mois
Bonsoir ,

Le Puppy Blues , je ne connais pas et je suis toujours perplexe de lire autant de témoignages...il m'est arrivé de haïr d'une force pas possible Berger quant elle était bébé , parce qu'elle ne correspondait pas à mon idéal canin...

C'est comparable à ce que vous vivez mais en pire lol devoir s'en occuper , ça me gonflait, la sortir aussi car elle était insupportable, l'éduquer m'ennuyais car elle était trop rapide , trop prévisible dans ses aquis. Bref , j'avais honte de m' être embarrassé d'un animal aussi tapageur , agressif ( moui , dès ses 3 mois ... ) , exclusif et passablement encombrant. J'ai mis presque un an , voir plus plus pour m'y faire . Ca fait 8 ans que je supporte son impulsivité, ses petits travers mais jamais je ne me ferais à l'idée de m'en séparer ! J'ai appris beaucoup sur moi même, cette chienne a été un déclic sur de nombreux points de ma personnalité, et sa dévotion, son désir d'être acceptée m'a convaincu du bien fondé de notre relation.

Je pense qu'il vous faut relativiser . Peut être aviez vous en tête l'image d'un beau grand chien adulte , zen , qui fleur bon et qui vous attends sagement , avec lequel vous partageriez des moments complices et uniques . Hélas, en face de vous, c'est un gros bébé , qui ne sait rien , ne vous connait pas et que vous ne connaissez pas non plus .
Soufflez , vous n'êtes pas obligé d'être systématiquement sur son dos mais vous avez des devoirs moraux à son égard , ne l'oubliez pas . Communiquer avec votre conjoint, faites lui connaître vos doutes et votre mal être , armez vous de patience, prenez du temps pour le découvrir, ne vous fiez pas à ces premiers jours non plus... Si vous rêviez d'un chien, ouvrez les yeux, il est là ! Il ne demande qu'à être inclus dans votre quotidien.... Les premières nuits, les premières semaines sont difficiles et éprouvantes Pour lui comme pour vous .
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Bonjour!
Je n'ai pas connu de puppy blues non plus, j'ai pas eu beaucoup de puppy faut dire, ils étaient plus ou moins adultes. Sauf le premier, j'ai fait des pieds et des mains pour avoir un chien quand j'étais jeune, mes parents on craqué sur un chiot de la porté de la chienne d'une copine, ainsi est arrivé mon chiot à la maison.
Je n'ai pas eu de puppy blues, par contre comme j'étais en quelque sorte responsable de son arrivé et j'avais peur du faux pas, qui ferait qu'on me le reprocherait, donc le chiot qui chiale toute la nuit et pisse partout, j'avais juste peur que mon père me disent on aurait pas du c'est de ta faute, c'est le bordel on le rend etc etc... et non il a été patient finalement.

il y a le fait de se mettre la pression, le fait d'avoir peur de ne pas être à la hauteur, quand on attend tellement quelque chose et que c'est enfin arrivé, le soufflet retombe, et il n'y a plus ce truc lié à l'impatience la nouveauté, le moment tant attendu. Avant l'arrivé du chiot on emmagasine une quantité d'information et quand il arrive on est pommé. Je suppose que c'est ça? et puis oui c'est fatiguant de le sortir toute les deux heure, laver les accidents, faire gaffe à tout, mentalement c'est une charge

Autre chose, je pense aussi que c'est une question de lien, votre chiot fraichement arrivé, vous n'avez pas encore créer de lien. C'est ce lien qui va faire que vous allez vous attacher à lui, comme l'a finalement décrit Wiegehts avec Berger.
Et puis il y a tout a faire c'est un peu un chantier.
Une fois le lien créer vous découvrirez un personnage, lol, oui une personnalité propre, ses petites habitudes, son petit caractère, son tempérament, des mimiques et des effets sonores. des bons comme des mauvais moment c'est certains, l'apprentissage, se sentir fière de lui ou parfois avoir la honte, mais on en rit plus qu'on en pleure.
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
« J'ai 26 ans et j'ai toujours dis que quand je serais grande », c'est plus ou moins sur cette note que commencent tous les sujets concernant le puppy blues (tu en trouvera plein d'autres sur le forum).
Un rêve d'enfant, un choix « mûrement réfléchi », etc. On retrouve chaque fois cette tension du rêve qu'on réalise enfin et la peur de ne pas être à la hauteur qui va avec.
Tu fais un puppy blues relativement corsé cela dit. C'est pas une mauvaise nouvelle en soi, cette intensité ne pourra pas se maintenir sur la durée. Dans quelques jours tu vas probablement décompenser avec une grosse fatigue.
Ce qu'il faut que tu saches : ça ne va pas durer. Essaie de traiter ça comme une bonne grippe, avec beaucoup de tisanes et de sommeil.
En journée, change toi les idées, sors avec des amis. Dans quelques semaines ce sera juste un mauvais souvenir.
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Merci pour vos retours et témoignages.
Je me dit que ça ne va pas durer et en même temps, au fond de moi, j'ai l'impression que je n'ai pas vraiment envie que ça passe.
Je n'ai pas envie de m'en occuper, de jouer avec ect la seule envie que j'ai à ce jour c'est qu'on le ramène a l'élevage..
C'est horrible à entendre je sais..
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Bonjour,

C'est normal que vous ayez ce sentiments "au fond de moi, j'ai l'impression que je n'ai pas vraiment envie que ça passe." vu que vous êtes justement en plein puppy blues, vos capacités de raisonnement sont altérées par votre état. Ce serait intéressant d'avoir une étude médicale sur le sujet d'ailleurs, les hormones doivent être bien chamboulées.

Si ça peut vous rassurer, même avec des chatons ma moitié et moi-même avons eu ce sentiment, peut-être pas aussi fort que vous mais on l'a bien ressenti. Et ça passe avec le temps.
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Du coup je dois attendre que ça passe?

Et en attendant? Je me force à m'occuper de lui? Je laisse faire mon conjoint?

Je me dis qu'en le ramenant à l'élevage je retrouve pas petite vie pépère et ma santé mentale normale mais je ne pense pas que mon conjoint soit de cet avis..
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Lorna a écrit:
« Dans quelques jours tu vas probablement décompenser avec une grosse fatigue. Ce qu'il faut que tu saches : ça ne va pas durer. Essaie de traiter ça comme une bonne grippe, avec beaucoup de tisanes et de sommeil. En journée, change toi les idées, sors avec des amis. Dans quelques semaines ce sera juste un mauvais souvenir. »

Lorna a bien résumé :)
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)