Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Ma chienne pleure tout le temps. Que faire ?

:
Clairette06

Ma chienne pleure tout le temps. Que faire ?

Posée par il y a 5 ans dans Questions Eduquer son chien | 2 réponses
Bonjour,

Nous avons une petite westie femelle de bientôt 6 mois. Adorable et très intelligente (elle a appris à faire assis et à donner la patte en 1 semaine par exemple), elle a cependant un défaut que nous avons de plus en plus de mal à maîtriser : ses pleurs.

Elle pleure pour un rien, sans arrêt : on est en train de mettre les croquettes dans la gamelle, elle pleure; on mange un biscuit assis sur une chaise, elle pleure pour monter pour essayer de l'attraper etc... en bref, dès qu'on ne s'occupe pas d'elle et si elle a décidé qu'on devait s'occuper d'elle, elle pleure. Le véto nous conseille de l'ignorer, mais nous lâchons souvent avant elle : passé une heure de pleurs nous craquons.

Travaillant à la maison, elle n'est jamais enfermée et seule. Je la promène plusieurs fois par jour pour les besoins, et le soir longue promenade dans la rue. Nous jouons plusieurs fois par jour avec elle, nous la stimulons en lui apprenant de nouveaux ordres, le week-end c'est balade à la campagne, câlins le soir sur le canapé etc... Bref, encore une chienne malheureuse ! Maintenant, elle pleure aussi en journée quand je suis occupée à travailler. Parfois, je dois me lever toutes les 10 minutes pour m'occuper d'elle. Sur une après-midi, ça ne me laisse pas beaucoup de temps pour travailler ! Elle a pourtant de nombreux jouets.

Le souci est qu'elle commence à faire ça la nuit. Au début, de 2 à 4 mois, elle dormait devant notre chambre, porte ouverte mais avec barrière, dans le couloir, pour la rassurer. Progressivement nous l'avons emmenée dans la cuisine. Pas de souci la nuit, mais le matin dès qu'elle était réveillée vers 7h, pleurs pour le petit tour (ce qui est très bien). Depuis notre retour de congés il y a 10 jours, durant lesquels elle a plusieurs fois dormi dans sa niche dans la même pièce que nous sans souci (en finissant souvent le matin sur le lit...), nous avons décidé de lui laisser l'appartement complet la nuit, excepté notre chambre bloquée par une barrière.

Cela fait maintenant 2 nuits qu'elle vient nous réveiller en pleurant et en grattant la barrière pour nous rejoindre. L'ignorer ok, mais à 2h et demi du matin, difficile de tenir longtemps. Si nous nous levons pour la gronder et la recoucher, c'est presque pire après. En plus, elle recommence à nous faire des pipi dans la nuit, là où il y a encore plusieurs jours elle se retenait parfois jusque 8h30. Nous la promenons encore à minuit avant de la coucher.

Elle a pris l'habitude, je l'avoue de venir sur le lit le matin après son premier tour de la journée. Nous avons rapidement capitulé le week-end quand nous devions la sortir entre 6h30 et 7h et qu'il était impossible de la recoucher, et qu'elle pleurait non stop. La laisser venir dans la chambre à ce moment était le seul moyen que nous avions pour pouvoir dormir un peu plus longtemps le week-end.

En bref, nous sommes perdus, l'ignorer, la disputer, rien n'y fait et s'y nous cédons c'est pire après, elle comprend vite qu'en pleurant elle finit par avoir ce qu'elle veut. L'explication est longue, mais cela vous permet de connaître un peu le quotidien de la miss..

Des personnes dans le même cas ? Des idées, des conseils, des solutions ?

Merci d'avance.
Trier par : Vote | Date de publication

2 réponses

  • 1

    Bonjour,

    Le problème de l'éducation, c'est que si jamais on lâche, on apprends le contraire de ce que l'on désire au chien. Si la première fois qu'elle pleure, au bout de 10 minutes vous allez la voir, elle apprends qu'en pleurant, vous venez. Après elle ne fait qu'appliquer ce qu'elle a appris. L'ignorer c'est très bien, c'est la meilleure méthode, mais il faut tenir le coup. Si vous lâchez au bout de deux heures, elle n'hésitera pas a insister pendant bien plus longtemps la fois d'après ... La gronder, c'est s'occuper d'elle. Ce n'est pas ce qu'elle désire, mais c'est quand même mieux que rien, alors elle continue encore plus. Il n'y a que si elle avait réellement peur ou mal que cela fonctionnerait (ce qui ne serait pas une bonne nouvelle du coup).

    En l’occurrence, elle a compris que si elle pleure, on s'occupe d'elle. Il suffit de renverser la balance et de s'accrocher. Dès qu'elle cesse de pleurer, même si c'est horriblement court, félicitation, on s'occupe d'elle, on lui montre à quel point c'est bien. Elle pleure, on l'ignore. Mais si elle réclame, c'est qu'elle a besoin de contact. Il ne faut pas se retrouver dans la situation où elle ne pleure plus, elle a besoin de contact et on ne lui donne pas. Sinon elle retrouvera autre chose pour qu'on s'occupe d'elle.

    La laisser dormir dans le lit est un choix, mais le "parfois tu peux" / "parfois tu ne peux pas", risque de la faire insister davantage.

    Courage ! Je sais que c'est dur, mais ça va fonctionner si vous ne craquez pas.

  • 0

    Bonjour Célineo,

    et merci pour votre réponse. Oui, nous savons qu'il ne faut pas lâcher... Mais comme vous dites, au bout de 2h, c'est dur de continuer à tenir, sachant que je travaille de chez moi et que j'ai parfois besoin de concentration et de calme pour mes réunions téléphoniques. On essaye de tenir le plus possible, mais à la fin ce sont les nerfs qui lâchent et nous craquons. Le soir, si nous n'en pouvons plus, je laisse mon ami se lever. Si c'est moi c'est vraiment pire après car trop contente de me voir. Nous savons que pour elle c'est une petite victoire... Pourtant, nous avons souvent essayé... Quand elle était plus jeune et pour l'habituer à être seule, nous la mettions dans la cuisine avec barrière, et nous dans le salon. Nous ne retournions la chercher que lorsqu'elle avait arrêté de pleurer. Mais quand elle pleure non stop, quand revenir la voir ??

    Quand nous partons, pas de problème : elle le sait, les volets sont fermés, elle entend les clés. Si je sors ne serait-ce que 2 minutes pour aller à la cave (volets ouverts, pas de clés dans la porte etc...) ce sont des pleurs et des aboiements sans fin... En fait, elle donne l'impression d'être hyper capricieuse. Nous l'ignorons en partant et en rentrant pendant plusieurs minutes, nous essayons de ne pas avoir de "rituels" de départ...

    Quant au lit, je ne veux pas qu'elle dorme avec nous la nuit. Je veux qu'elle s'habitue à être seule malgré notre présence. Nous voulons bien qu'elle vienne après sa promenade matinale, faire un câlin sur le lit.. Vous me direz "c'est un chien, il ne sait pas faire la différence"...

    On ne sait plus trop comment faire en fait. Si elle dort dans la même pièce que nous (quand nous ne sommes pas chez nous), quand elle se réveille le matin, elle vient sur le lit puis se rendort, elle sait tenir sans sortir de suite. S'il y a un obstacle comme une barrière, elle pleure dès son réveil pour nous rejoindre et fatalement fait pipi dedans. Hier soir nous avons tenté de retirer la barrière, en 10 minutes elle était déjà venue 2 fois dans la chambre, et nous savions qu'elle finirait par monter sur le lit pendant la nuit, donc nous avons remis la barrière. Ce matin 6h37, cinéma forcément... Ca en devient stressant car si nous nous réveillons la nuit, nous n'osons même plus nous lever de peur qu'elle nous entende et qu'elle se mette à pleurer, car quand c'est ça impossible de la calmer ! Petite, c'était le même cinéma pour la coucher. Tant qu'elle voyait de la lumière dans la chambre, elle pleurait...

    Nous allons encore attendre un peu mais si ça continue nous verrons sûrement un comportementaliste.. Elle a été propre en journée vers 3mois / 3mois et demi et elle sait se retenir longtemps : parfois en journée elle joue un bon moment puis se couche et s'endort, ce qui emmène parfois plus de 6 heures entre 2 promenades !

    A bientôt.

Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)