Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Le paradigme de dominance, au parc pour chiens (en images)

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
Bon je commence à tourner des images petit à petit. Elles me seront utiles à un certain moment j'imagine, mais pour l'instant je vais simplement les partager avec vous.

D'abord quelques faits. Le paradigme de dominance est une représentation animale d'un système de droit. Il vise, selon la science, à préserver l'ordre social, en diminuant le nombre de conflits (ex, ouff, à peu près tout le monde en fait, donc ex Netto et al, 1992; S-K. Pal, 1998; Trisko et al, 2011; Cafazzo et al, 2013; Shilder et al, 2014; van der Borg et al, 2015, etc etc etc etc etc, donc unanimité sur ce point en ce moment).

Un segment de la science s'intéresse aux implications de ce paradigme, pour nos compagnons canins. Des travaux ont été réalisés dans un milieu très typique, soit un service de pension de jour.

Je m'intéresse à l'observation de ce paradigme dans des parcs pour chiens, tout simplement.

Voici 3 premières vidéos toutes simples, décrivant 3 situations intéressante. Elles suivront dans le prochain post.
Posté par il y a 1 mois
Ce qui est affirmé, et qui cause controverse, c'est un concept hyper simple. C'est là dessus que les gens s'entendent pas.

La science affirme quasi unanimement, qu'un chien peut se souvenir de son statut. Et qu'il le respecte. Elle observe le nombre de fois que ça prend, pour qu'un chien parvienne à cet état. On parle de 3 à 5. Tout simplement. Et c'est de 3 à 5 petites victoires toutes simples dont j'ai eu besoin ce midi, pour éloigner définitivement ce caniche, encore une fois d'une façon tellement respectueuse que la maitresse m'a applaudi!

Mais.... les béhavioristes maugréent. C'est normal.

La base même du désaccord réside dans la définition de ces 2 branches de la science.

Pour le béhavioriste, le comportement animal se construit par réponse à des stimulis que proposent l'environnement. On a besoin des béhavioristes. Ils se spécialisent en psychologie comprtementale. Ils sont les mieux placés pour nous enseigner comment apprend un chien. Pour eux, la plus grande partie du comportement animal s'explique surtout, par des réponses à des stimulis, qui conditionnent le chien de telle ou telle façon.

Pour l'éthologue (le vrai), une grande partie du comportement animal s'explique par des réponses aux instincts. La découverte des instincts, leur émergences. Bon on peut ajouter à ça une certaine adaptation à l'environnement, incluant aux stimulus évidemment. Cet expert aime quantifier les manifestations comportemetales recherchées, observer analyser, et tenter de trouver quelle est la nature profonde de l'animal du point de vue instinctif.

Pour le zoologiste (l'éthologue). Le chien ne marque pas son territoire en réponse à quelque stimulus que ce soit. C'est purement instinctif. Et il n'a pas tendance à percevoir (ou à avoir la capacité de percevoir) une relation sous l'angle du paradigme de dominance par réponse à un stimulus. Cette idée même est limite ridicule.

Il le fait car c'est un animal social, et on pense qu'en agissant ainsi, en ayant cette "finesse" sociale, il augmente ses chances de survie en limitant les conflits au sein d'un groupe d'individus qui se connaissent. Bon on lit souvent que c'est pour diminuer la dépense calorique. C'est une supposition non menaçante et très sensée. La mienne serait que c'est pour diminuer les risques de blessures. Mais bon. C'est là, et ça sert quelque chose dans ce genre là.

Ces gens doivent simplement apprendre à mieux travailler ensemble, car ils ont tous leur grande utilité.
Posté par il y a 1 mois
Je reviens aujourd'hui, avec Copi qui brille dans son rôle de gendarme du parc.

Copi cet alpha au coeur tendre. Sur ces images, il est bien en contrôle. Vous remarquerez qu'il dirige ses aboiements uniquement vers le caniche. Il sait ce qu'il fait. Il protège la plus faible des 2. Et c'est toujours ce qu'il fait.

Dès qu'il sent que le jeu est vraiment sain, il détale et son boulot est terminé.



Comprennez-vous un peu mieux? C'est ça un véritable alpha. Loin d'être un tirant. J'enseigne aux humains, à le laisser faire son boulot. Si il a un chiot en bonne grâce, t'as à peine besoin de t'en occuper.

Remarquez la posture qu'il prend sur ces images: Il se place à côté de Sana. Et il bloque psychologiquement les assauts de l'autre. À moins d'être un excellent whisperer, on peut carrément pas faire mieux en tant qu'humain, impossible. Car au lieu de "rappeler" le caniche (prescription humaine), on l'éduque!!!!! Le rappeler sert à rien. Il revient il retourne et qu'a-t-il compris?
Posté par il y a 1 mois
J'avais pas remarqué.

Vous vous rappelez quand je racontais à propos du concept de "pairer" le geste et le son?

Copi dans les faits installe ses aboiements (assez évident), pairés avec sa posture, son attitude. Il dicte des limites. Ensuite quand ça se calme, il se laisse tenter par un petit calin. Mais remarquez à la 25e seconde environ, dès qu'il voit le caniche y retourner (à la façon d'un caniche), alors là "Woof".

Marqueur vocal, pas besoin d'y aller. Le caniche connait sa voix. Il peut le contrôler à distance.
Posté par il y a 1 semaine
Images absolument magnifiques, celles là proposées par la plus grande somité en la matière selon moi, soit Joanne van der Borg. Je suis tombé là dessus par hasard, sa chaine youtube est déserte, ouff j'en ai de la chance LOL.

Alors, elle a filmé ici, une scène de dominance assez étoffée pour dresser une micro hiérarchie. Donc quand la science parle de dominance depuis 2010, bien c'est de ça dont elle parle:



Bref, des communications qu'on a tous déjà vu, et qui ne nous ont jamais fait peur. Des communications que nous n'avons jamais considérées problématiques. Ça se passe sous nos yeux, on le remarque à peine. Van der Borg est la première à dire que c'est pas si important qu'on sache ces choses ou pas. Ça se passe entre chien. On peut bien parler de la pluie et du beau temps pendant ce temps là.

Alors, on voit d'abord un Border Collie (BC) se soumettre comme seuls eux peuvent si bien le faire. Très lupoide. Il se soumet devant un Airdale Terrier (AT), qui lui garde une posture dominante. Si si, c'est juste ça une posture dominante. Y a pas mort d'homme.

Ensuite, un bref échange entre le Berger Blanc (BB) et le AT révèle que le BB se soumet au AT. C'est plus subtil, mais évitement + posture plus basse = soumission.

Ensuite, l'échange entre le lab blond (LB) et le AT est très bref, mais sans équivoque. Le LB se soumet au AT.

Un peu plus loin, le BC fonce sur le BB, mais s'y soumet très nettement.

Donc, van der Borg dresserait la hiérarchie entre ces 4 chiens de la façon suivante:

AT = Alpha du groupe, c'est incontestable.
En dessous du AT, on retrouve le BB et le LB
En dessous du BB, on retrouve le BC

Il ne nous manquerait qu'une interaction entre le LB et le BC, pour vraiment placer le BC en dessous de tout le monde, et ainsi dresser une hiérarchie quasi linéaire entre 4 chiens.

Nombre de snap. Zéro. Très peu de comportement agonistique.

La dominance n'est plus agonistique depuis 2010. Alors bien sûr, on ne commet plus l'erreur, de l'associer à des comportements limite agressif, quand on sait de quoi on parle.
Posté par il y a 1 semaine
Y a juste un petit détail qui m'échappe. Je vais écrire un commentaire à l'auteure je crois...

Lorsque le BC rejoint le BB, ce dernier à une légère réaction. Il réagit. Il voulait jouer je crois.

Remarquez la réaction du AT. Si comme je crois, ce geste est agonistique et dirigé contre le BB, déjà ce AT joue son rôle d'alpha en protégant le plus soumis du lot, contre le BB. Mais ça, je n,en suis pas certain.

Maintenant détail intéressant pour ceux qui s'y intéressent, de même qu'à la controverse (saine) au niveau scientifique. La seule équipe ayant publié une conclusion contre le concept de hiérarchie linéaire lorsque nos compagnons canins sont impliqués, c'est Bradshaw et al en 2009. Cherchez pas d'autre voix contre, il n'y en a pas.

Or, Bradshaw et al n'a ***pas*** utilisé les signaux de posture pour lire la dominance. La même équipe aurait regardé les même chiens, et aurait détecté un résultat négatif. Pour Bradshaw, à l'époque, si t'as pas un comportement agonistique, t'as pas de dominance. La contribution de l'Université Ultretch a donc été de suggérer qu'en amont du comportement agonstique, il y a la posture. On lit mieux "l'organigramme" en se fiant sur la posture. Le comportement dominant, vient en aval :)

Et voilà, presque 30 ans de recherche résumé en questions posts.
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Sélectionner une Race de chien :
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)