Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Le chien du 21e siècleChoisir son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
Oh oui c'est subjectif... Il y a aussi une culture du buzz et certains réseaux pas mal redondants qui peuvent contribuer à dégoûter de ce type de style.
On en voit passer tellement.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
J'avoue j'aime les races ou chien sans race d'ailleurs un peu rustique. Un bon bouvier australien en train de mener un troupeau de vaches il y a une certaine élégance. Après je pense pas pour autant que c'était mieux avant. Sauf peut-être pour l'hyper type. Et puis est-ce que toutes les "qualités" doivent être maintenues ? Je veux bien le côté "ancien chien de combat" de l'akita n'empêche aujourd'hui ton chien tue le York d'une dame il est euthanasié ou muselière à vie. Si au bout d'un moment penser qu'on va maintenir des caractéristiques d'ancien chien de combat car c'est un akita et c'est comme ça. J'ai un peu de mal à saisir la nuance.

Quant aux husky beaucoup dans les refuges ont des soucis avec leur congénères difficile d'envisager une vie de meute dans ces conditions.

Bref je suis septique. Avec les élevages parfois industriels on a moins besoin des berger, le grand nord plus beaucoup y vivrons d'ici 50 ans. Donc on fait quoi ? Chaque chien ses particularités et même si avant je trouvais ça triste je me demande si ce n'est pas un mal pour un bien.

Mais cette période de transition est assez tragique. Car il suffit de rencontrer qq bergers australiens calmes et sympas pour que les gens songent à en avoir et pas de bol ils tombent sur celui qui a encore bien l'instinct de troupeau et est très actif. Aujourd'hui les races c'est un peu la roulette russe niveau tempérament pour certains. Le berger australien je trouve cela assez dingue j'en ai connu des mous, des implacides, des réactifs, des énergiques joueurs et adorant bosser leur cerveau, des ultra speeds etc. Je n'ai même pas l'impression qu'il y avait un point commun chez les chiens.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 mois
"Quant aux husky beaucoup dans les refuges ont des soucis avec leur congénères difficile d'envisager une vie de meute dans ces conditions."

Ras le bol de mettre des gants.

C'est réellement l'affirmation classique des gens qui veulent faire croire que le Husky n'a aucun secret pour eux, les soits disants amoureux des chiens nordiques qui n'ont en réalité absolument aucune connaissance de la race et ne voient que le look du chien, qui veulent un Husky pour jouer à l'appel de la fôret en ville.
Le DROIT pour tout le monde d'avoir n'importe quelle race de chien n'importe où, dans n'importe quelle condition en affirmant qu'il n'y a aucun problème.
La notion de meute vous échappe totalement. Les relations que tisse un Husky avec sa fratrie vous échappent encore plus et n'ont rien à voir avec une cohabitation forcée dans un box. La façon dont un Husky trouve sa place au sein de la meute vous est totalement inconnue. Même les relations entre ces chiens et leur famille d'humains vous échappent.
Le Husky n'est pas une gentille peluche docile mais un chien nordique.
Les gens vont dans le mur en ne respectant pas son caractère, ils cherchent à le faire plier pour en faire un chien lambda correspondant à leur besoin, ils le maltraitent et au final, ont retrouve un chien rendu fou par un maître totalement incompétent dans un refuge et avec des gens comme vous qui en tirent des conclusions idiotes.

Maltraiter un animal pour le plier à sa volonté est tellement devenu normal que cela ne choque plus. Pire, les maitres qui ne cassent pas leur chien pour être un bon chien des villes sont montrés du doigt. Quand au chien, il reçoit l'étiquette de chien associal, dangereux, hyperactif....
Il ne faut pas s'étonner ensuite des dérives en tout sens, les éleveurs de peluches aux yeux bleus en tête de ces abhérations avec pour seul but, vendre.

Vous pouvez suivre le même raisonnement avec beaucoup de races à la mode, des bergers, des chasses...

Quand au devenir des chiens dans le grand nord, au lieu de lire des articles qui veulent simplement attirer l'attention de gens comme vous, ce qui veulent à tout prix les faire entrer de force dans le moule de votre vie, allez rencontrer les personnes qui vivent au nord du cercle polaire pour apprendre à les connaitre réellement et à connaitre les véritables problèmes qu'ils rencontrent. Discutez avec des habitants qui y passent l'hivers, ils vont vous en parlez des conséquences chez eux qui n'ont rien à voir avec ce qu'on vous raconte.
Au fait, par -50° (et on est loin des records des trente dernières années), si vous coupez votre moteur, vous ne redémarrez pas et votre smartphone sera également en panne. Vos chiens vont secouer la couche de neige sous laquelle ils se sont protégés du froid pour dormir et ils repartiront. Ils ont encore de belles années devant eux.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
@Flip- Cocwood j'avais déjà mis en avant une opinion largement opposée au sujet posté par @Enicia ... Pour moi c'est du kif kif .... " Vous êtes des mauvais maîtres , je suis meilleur que vous , je respecte davantage mon chien blablabla " ...

Si l'on suit ces préceptes au mot, personne ici n'aurait de " chasse " ou de ", berger" où dieu sait quoi encore . Ne nous resterait que les bichons, Chihuahua et autres petites races sélectionnées depuis longtemps sur l'aspect compagnie uniquement ( à une époque on les nommait chiens de manchon... "
"Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L'essentiel, c'est qu'on parle de moi! " Léon Zitrone (comprendra qui pourra ou voudra !)
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Nordic, Du calme je dis pas que le husky n'est pas un chien de meute, d'ailleurs si vous avez un peu de mémoire je m'étais mise d'accord avec vous il y a plusieurs mois sur un post d'une personne voulant adopter un husky seul. Sauf qu'aujourd'hui il y a une réalité des refuges on beaucoup de husky mal socialisés et qui sont devenus associables et ne pourront que difficilement vivre en meute. On fait quoi on les faits vivre en meute malgré tout ? Et j'ai déjà vécu avec des huskys dont un pendant 2 ans, bon sans doute croisé autre nordique (husky x mala ou autre gros chien ?) et ces conditions de vie (naître dans la rue) on fait qu'il n'est pas devenu un chien de meute c'est celui qui supporte mal la compagnie des autres chiens. A contrario le croisé "ancien chien de combat" a beaucoup de mal à vivre seul. Je ne dis pas que tout le monde peut avoir un husky ou autre c'est incroyable que dès qu'on donne son avis c'est soit blanc ou noir avec vous, détendez vous un peu.

Je dis juste que bien évidemment on prend une race en fonction de son profil de vie, d'ailleurs celui que vous présentez n'est pas toujours celui présenté par les spécialistes de ces races (style akita ou shiba) néanmoins aujourd'hui au sein d'une même race vu qu'on a une sélection qui évolue on a des profils variés et cela peut-être dangereux pour certains car oui une évolution est contrairement aux idées reçues très rapide il suffit de voir en moins de 100 ans même 50 ans des chiens qui n'ont plus rien à voir avec leurs fonctions de base.

Si vous aviez pas rebondit que dès que cela vous concerne vous auriez lu la suite ou je parle du berger australien et du danger que cela représente pour les chiens de se dire "j'ai connu un berger australien calme, tranquille et mou et j'en veux un" en tombant sur le speed travailleur et se retrouvant en grande difficulté cette remarque est valable aussi pour le husky et toutes les races. Donc ce n'est pas car on connait un husky qui est incapable du moins pendant un laps de temps incapable de vivre avec ses congénères qu'on doit se mettre à considérer le husky ainsi. Mais dans 50 ans les choses seront peut-être pas les mêmes.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Wiegehts35 a écrit:
« @Flip- Cocwood j'avais déjà mis en avant une opinion largement opposée au sujet posté par @Enicia ... Pour moi c'est du kif kif .... " Vous êtes des mauvais maîtres , je suis meilleur que vous , je respecte davantage mon chien blablabla " ... Si l'on suit ces préceptes au mot, personne ici n'aurait de " chasse " ou de ", berger" où dieu sait quoi encore . Ne nous resterait que les bichons, Chihuahua et autres petites races sélectionnées depuis longtemps sur l'aspect compagnie uniquement ( à une époque on les nommait chiens de manchon... " »

Le ton pouvait agacer pour les mêmes raisons, c'est vrai.
Mais il y avait quand même quelques notions de morpho/physio que je trouvais sympa à rappeler, notamment l'allure naturelle de la plupart des chiens (trot).
Je me souviens qu'à l'époque où je bossais la marche en laisse avec ma chienne, on arrêtait pas de me rabâcher que si elle restait pas au pied c'est qu'elle avait pas compris ou autre... Alors qu'intuitivement ça me sautait aux yeux que ça lui demandait un effort de ralentissement énorme et vraiment très inconfortable (j'en avais parlé sur le forum d'ailleurs, l'impression d'avoir un chien qui se compacte au max la colonne entre le c.ul et les épaules, donnant cette démarche saccadée qu'on apprécie en expo beauté j'imagine).
Bref, c'est ce genre d'infos qui me parle davantage, parceque c'est pas mal de savoir comment l'espèce fonctionne à là base avant de travailler avec (et avant même de parler race d'ailleurs).
Ma chienne comprenait parfaitement l'exercice, simplement c'était pour elle aussi naturel que de tourner sur soi-même à cloche pied en se touchant le nez alternativement avec la main gauche et la main droite avec une petite cuillère posée dessus (soyons fous lol).
Je trouve que garder ces notions en tête permet au minimum de veiller à ce que le deal humain/chien reste juste : c'est-à-dire qu'on ne s'attende pas à ce que le chien donne tout et se plie en 4 pour l'humain comme ça, gratos, sans réflexion derrière.

Pour le recyclage des races j'ai pensé la même chose... Plus que du Carlin et du bichon Lol
J'aime pas me baisser, mais si c'est pour leur bien, écoute faudra bien qu'on s'adapte 😂
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Non mais quand même, le discours qui ressort ici est un peu extrême... la réalité est plus nuancée que ça.
Savoir d'où vient une race et comment elle fonctionne est essentiel (et passionnant de surcroît, donc pourquoi s'en priver ?), en revanche il y a plein de façons de satisfaire les instincts et aptitudes naturelles du chien.
Les patrons sont loin d'être aussi marqués chez tous les bergers que chez le Border par exemple (la vaste majorité des border qu'on croise sont en "collier walk" quasi H24 et constamment en mode troupeautage, je n'ai jamais vu ça chez un beauceron).
D'autre part, les fameuses aptitudes au troupeau, il y a des sports axés là-dessus. On peut aussi faire du "mini troupeautage" comme le mien pourrait le faire sur mes poules par exemple (tout comme je fais de la "fausse chasse" et des taupinières avec ma chienne).
Sauf sélection extrême honnêtement, les races de berger ne sont pas des profils hyper complexes à satisfaire je trouve, à condition d'avoir un environnement adapté et d'être actif bien sûr.
Ici on a plein de petits retraités qui ont des bergers (Australien, beauceron, belges) et leurs chiens sont très bien dans leur tête. Ils se promènent tous les jours en liberté, trouvent de la complicité avec le maître dans les jeux et les rituels du quotidien, rien d'incroyablement complexe.
Les personnes qui ont des soucis sont plutôt des jeunes gens qui bossent en horaires de bureau et son totalement débordés dans leurs projets (je parlais récemment avec une jeune maman célibataire épuisée par le combo bébé + jeune chien), mais c'est pas la race qui pêche là, c'est juste que les gens s'en mettent parfois beaucoup trop sur le dos d'un coup et se laissent déborder.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Wiegehts35 a écrit:
« @Flip- Cocwood j'avais déjà mis en avant une opinion largement opposée au sujet posté par @Enicia ... Pour moi c'est du kif kif .... " Vous êtes des mauvais maîtres , je suis meilleur que vous , je respecte davantage mon chien blablabla " ... Si l'on suit ces préceptes au mot, personne ici n'aurait de " chasse " ou de ", berger" où dieu sait quoi encore . Ne nous resterait que les bichons, Chihuahua et autres petites races sélectionnées depuis longtemps sur l'aspect compagnie uniquement ( à une époque on les nommait chiens de manchon... " »


Oui, j'avais vu ton post à l'époque et j'étais d'ailleurs d'accord avec toi. Si tu lis mon 1er post ici, tu vois aussi que je pense que tout ça est bien utopique dans notre monde actuel.

Cependant, là où la réflexion est intéressante ici, c'est plutôt sur les caractéristiques des races. Il ne s'agit pas d'affirmer que les chiens ont besoins de ces activités pour être des chiens équilibrés. Il y a comme le dit Lorna d'autres moyens pour arriver à un bien-être. En revanche, tu auras beau favoriser des jeux pour essayer de t'approcher de leur fonction d'origine, ils n'auront jamais autant d'impact dans la préservation des caractéristiques comportementales qu'un vrai travail demandé au chien avec régularité.
Si l'on sort de l'esprit pointage du doigt etc qui ne m'intéresse pas du tout, on peut en revanche s’interroger sur les effets qu'auront l'arrêt de ces activités de travail sur les races. En sachant qu'il faut quelques décennies pour créer chez la race les gênes comportementales, on peut se demander quelle influence aura l'arrêt des ces activités, qui ont en autre servies à la sélection et participé aux caractéristiques comportementales de chaque race. Caractéristiques sur lesquelles, nous choisissons une race pour beaucoup d'entre nous. Alors sans avoir la réponse, on peut quand même emmètre l'hypothèse que l'on se dirige vers un appauvrissement de la richesse et des variétés des caractéristiques de comportements. Alors physiquement, nous n'aurons pas que des bichons c'est sûr, mais concernant les caractères, on peut imaginer en résultante un lissage et une uniformisation de ceux-ci sur un très long terme...
La vérité c'est que ne peut anticiper l'évolution, mais voilà en gros ce que ce texte amène comme réflexion pour ma part et par rapport à l'autre post.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Après on n'est pas encore tout à fait à la "mort" du chien d'utilité quand même :-)
Il y a encore des chiens (chasse, troupeau) en fonction traditionnelle, mais aussi de nombreuses races travaillées avec beaucoup de succès dans les activités de chien guide, chien d'assistance, chien de recherche/sauvetage, etc.
Le travail du flair, avec des spécialisations dans la détection de diverses substances et même de certaines maladies à un stade très précoce afin de donner aux patients de meilleures chances de rémission... j'ai également dans mon réseau des professionnels en zoothérapie avec des expériences magnifiques à découvrir sur leurs pages (certains se spécialisent auprès d'enfants en difficulté, de personnes âgées ou isolées, etc.)
Tout cela me donne plutôt l'impression que la coopération humain-chien sous toutes ses formes à encore de beaux siècles et millénaires à vivre ;-)
D'ailleurs puisqu'on parlait "chien de traîneau" plus haut, le mushing se réinvente également avec différents modes de traction.
Je viens de découvrir la semaine dernière que j'ai un musher près de chez moi en Bretagne qui propose initiation et formation (kart, cani-trotinette ou cani-VTT, différents engins tout terrain en gros).
Je suis tentée d'aller voir ça de plus près post-confinement !
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Le travail d'évolution dépend uniquement du choix de la personne qui va choisir un mâle et une femelle en fonction de caractéristiques précises.
Pas des chiots vendus à travers le pays.

Il ne faut pas croire que deux chiens ayant les caractéristiques souhaitées donneront naissance qu'à des chiots possédants ces mêmes caractéristiques.

Aujourd'hui combien font ce travail sans se préoccuper en premier lieu de l'aspect du chien ?
Combien gardent l'ensemble des chiots d'une portée pour sélectionner au bout de nombreux mois les chiots qui vont être éduqués en gardant à l'esprit le résultat recherché dans le but de créer une deuxième génération ? Puis une troisième jusqu'au moment où les caractéristiques auront été fixées correctement.

C'est très loin d'être rapide.

Lorsque vous vous lancez la dedans, les sentiments sont vite mis de côté.
Dans cette recherche, les chiots écartés à l'âge de 5/6 mois voir plus tard deviennent quoi ?

Sans parler qu'aujourd'hui, le résultat est principalement fonction de l'offre et la demande et que l'aspect financier pilote le tout.

C'est quoi le chien parfait ? Et aux yeux de qui ?
Un Husky de troupeau ? Un Retriever de protection ? Un CLT doux comme un mouton ? Un Chihuahua de protection ?
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)