Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

La peur de l'abandon quitte-t-elle jamais le chien ?Comprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 2 ans
Bonsoir, J'ai une Jack de 7 ans qui est habituée depuis petite à être parfois seule (pas plus de 5h sinon dogsitter) et à être parfois confiée à un ami (toujours le même) ou sa dog-sitter pour un week-end, je me demande si le sentiment d'abandon ne la quitte jamais.
Je m'explique: avant de la laisser seule, je la sors pendant au moins une heure. Dès qu'on rentre, je prends mes affaires et je m'en vais tout de suite. Je l'entends aboyer 2mn et elle se calme. Ses aboiements sont brefs que j'interprète du genre "oh, tu vas où ? moi aussi je veux y aller". Quand je rentre, l'après-midi ou le soir, je la surprends en général en plein sommeil, elle n'a rien détruit et je n'ai pas de plaintes de voisins concernant des aboiements constants
Lorsque je la laisse chez mon ami qu'elle adore (toujours le même car il habite à côté), quand je pars de chez lui elle ne dit rien, mais il me dit qu'elle refuse ensuite de bouger de chez lui. Elle qui est plutôt dynamique il est obligé de la traîner dehors et au bout de 5mn dès qu'elle a fini elle tire pour rentrer tout de suite chez lui. Une fois chez lui elle se contente de dormir ou de jouer un tout petit peu. Un autre ami me disait qu'elle a sans doute peur que si je reviens je ne la trouve pas donc elle veut vite retourner chez lui pour m'attendre.
J'ai des amis qui nous ont gentiment invitée avec ma Jack pour un week-end à la campagne. J'ai demandé que le 1er jour on ne fasse pas d'activités sans le chien car je ne voulais pas la laisser seule tout de suite dans un endroit inconnu. Le 2e jour on est sorti sans elle. Elle a aboyé 2mn puis quand on est rentrés elle dormait tranquillement. Pas de destruction, d'aboiements constants etc.
Cet été, on passe à nouveau un week-end chez les mêmes amis dans la même maison, je la fais rentrer, puis je ressors pour aller chercher la valise dans la voiture. Ma chienne me suit. Comme leur maison donne tout de suite sur la route, je dis à ma chienne de m'attendre et je ferme le portillon derrière moi (le bas du portillon est plein jusqu'à 1m environ et le haut grillagé) . J'ai entendu tout d'un coup un glapissement aigu, déchirant, celui d'un chien qui se voit abandonné ! Jamais je ne l'avais entendu chez elle. J'ai du montrer ma tête au-dessus du portail et lui dire OK, attends, je suis là. Là elle s'est calmée, même si elle ne me voyait plus à cause du portail.
Par contre quand elle en pension chez sa dog sitter je n'ai aucune remarque c-à-d qu'elle me dit non elle est active comme une Jack, elle dort entre deux sorties et ne donne pas l'impression de me chercher.
Bref, je pense que j'ai un chien qui gère bien les moments où elle doit rester seule. Mais je me demande si disons un chien "normal" et équilibré (sans avoir subi d'abandon, de maltraitance etc.) peut garder tout au fond de lui cette peur immense de l'abandon comme chez un petit humain ? qu'il est dans sa nature de ressentir toujours de l'anxieté car le chien est un animal de meute ?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Ouff, je n'ai pas de réponse à cette question.

C'est très complexe. Je pense que vous êtes l'élue, la personne la plus importante de sa vie, et celle qui lui procure donc le plus de plaisir.

Il est probable basé sur le fil de votre histoire, que ce sentiment soit aggravé par le fait de ne pas bien connaître le lieu où on lui demande de se séparer de vous, c'est une hypothèse.

Si je marche ma chienne en liberté à un lieu qu'elle connait bien. Je n'existe pas. J'ai d'ailleurs déjà fait le test de la laisser seule au parc pour chiens (clôturé). Il ne restait plus qu'elle, toute seule. J'ai quitté. Elle s'en est possiblement rendu compte, mais a haussé les épaules. Je suis allé loin, me cacher derrière un arbre. Madame ne s'est même pas levée. Elle rongouillait une branche, et elle a continué ainsi pendant 10 grosses minutes.

Le même test dans un lieu inconnu aurait donné un tout autre résultat. Car là elle n'est plus en terrain de connaissance. Elle se fie sur moi, elle est bcp plus pot de colle.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Sur une note presque triste, mais dans le même ordre d'idées. J'ai fait subir la déchirure suprême, la vraie douleur liée à l'abandon récemment, sans le faire exprès.

Elle a été victime d'intimididation de la part d'un chien qu'on connait bien. J'ai poursuivi mon chemin avec la maitresse et le chien en question, en demandant à ma chienne se revenir vers nous.

Le temps de me tourner 30sec tout au plus, elle avait complètement disparu de notre champ de vision.

Madame a reçu un coup de couteau en plein coeur. Elle a vu son maître adoré partir avec ce c******, et la laisser seule avec ses doutes. Elle a donc fait ni une ni deux, elle a fait ses malles. Elle a pris un autre chemin, et elle a pisté jusqu'à mon véhicule. Voyant qu'elle ne pouvait pas le conduire elle même, elle s'est assise à côté, pour m'y attendre.

Et là, on parle d'une chienne qui ne présente aucun, mais alors là aucun problème d'attachement. Donc, tout être vivant j'ai l'impression (sauf excections) a le potentiel de vivre cette déchirure.

Mais il faut pas confondre déception et déchirure ou blessure.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 2 ans
Incroyable personnalité votre Shiba !
Ben en fait je "joue" un peu régulièrement sur la peur d'abandon de ma chienne. Depuis qu'elle est bébé elle adore renifler c'est-à-dire le nez collé par terre à pister mais toutes les dix secondes elle levait les yeux pour voir où je suis. Cette habitude a cependant disparu car je crois qu'elle avait pris de l'assurance, elle devait penser que j'étais toujours là et elle connaissait tous les coins où on allait, bref il lui arrivait parfois de me faire une peur bleue en disparaissant et en ne revenant pas à mon appel. Puis il y a quatre ans ma dog sitter me l'a perdue en pleine balade avec d'autres chiens en forêt, elle l'a retrouvée au bout de 30mn grâce à un resto qui l'ont trouvée toute seule et l'ont appelée. Et je crois que depuis ce jour ma chienne a un peu compris et elle recommence à nouveau, quelque soit l'endroit où on aille, à ne pas trop s'éloigner et à me chercher de temps en temps du regard. Je joue un peu sur cette peur en me cachant parfois derrière un arbre, une maisonnette, pour l'appeler et la faire revenir d'elle-même, car je ne la laisse plus hors de mon champ de vision, toujours devant ou sur les côtés, jamais derrière, pour qu'elle apprene à ne pas trop s'éloigner. les seules fois où ça ne marche pas c'est à cause de la bouffe. Si elle a trouvé un bout de sandwich par terre, c'est terminé elle disparait et ne revient pas quand on l'appelle... Donc la faim est plus forte que la peur d'être abandonnée/perdue ?
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Pas toujours évident à repérer, cette peur de l'abandon
Il y a environ 12 ans, j'avais 2 scottishes et une caniche. La caniche semblait un peu trop collée à moi, les scottishes, non.
Le matin les chiennes restaient seules mais la porte de l"appartement ouverte, elles pouvaient aller soit dans le jardin soit chez la voisine, une très vieille dame, c'était une grande histoire d'amour entre elle et mes chiennes.
Un jour, obligation familiale grave, j'ai demandé à la voisine de garder mes chiennes pour une nuit; quand je suis rentrée, réflexions désagréables des voisins d'immeubles voisins: ma Yaya, 4 ans, avait hurlé à la mort toute la nuit (la vieille dame était très sourde dès qu'elle avait enlevé ses appareils.)
Cette même scottish, née chez moi et toujours de bonne humeur, est morte selon la véto de son trop grand attachement à moi:
L'après midi mes chiennes étaient chez une nounou, une super dog sitter chez qui les chiennes adoraient aller, depuis des années. Yaya avait 9 ans et était en pleine forme, et j'ai été hospitalisée une semaine, les chiennes sont donc restées en pension chez la nounou habituelle. Quand je les ai récupérées, la nounou m'avait dit qu'elle avait trouvé Ushuaia tristounette. Elle est morte deux semaines plus tard, une bactérie e-coli avait détruit les reins; d'après la véto, la situation d'"abandon" aurait provoqué une chute des défenses immunitaires, et la bactérie (qui est courante chez les animaux et les humains) en a profité pour migrer jusqu'aux reins, après 10 jours de combat acharné ( le soir quand on la récupérait de ses séances de perfusion Elastic se tenait toujours en bouclier devant sa copine pour empêcher la mort d'approcher ) il a fallu se résigner ...

Bref, ma chienne qui s'est révélée la plus sensible à mon absence était celle qui le montrait le moins parmi toute ma ménagerie, j'en conclus que l'hyper attachement est sans doute plus compliqué que ce qu'on croit
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Energiesolaire a écrit:
« Ouff, je n'ai pas de réponse à cette question.

C'est très complexe. Je pense que vous êtes l'élue, la personne la plus importante de sa vie, et celle qui lui procure donc le plus de plaisir.

Il est probable basé sur le fil de votre histoire, que ce sentiment soit aggravé par le fait de ne pas bien connaître le lieu où on lui demande de se séparer de vous, c'est une hypothèse.

Si je marche ma chienne en liberté à un lieu qu'elle connait bien. Je n'existe pas. J'ai d'ailleurs déjà fait le test de la laisser seule au parc pour chiens (clôturé). Il ne restait plus qu'elle, toute seule. J'ai quitté. Elle s'en est possiblement rendu compte, mais a haussé les épaules. Je suis allé loin, me cacher derrière un arbre. Madame ne s'est même pas levée. Elle rongouillait une branche, et elle a continué ainsi pendant 10 grosses minutes.

Le même test dans un lieu inconnu aurait donné un tout autre résultat. Car là elle n'est plus en terrain de connaissance. Elle se fie sur moi, elle est bcp plus pot de colle. »


c'est énorme comment chaque chien réagi , le miens dans un endroits inconnu ou connu , il part renifler mais il surveille bien ou je suis j'ai tenté de partir discrètement mais il panique pour me rejoindre au pied.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Gabyn a écrit:
« Incroyable personnalité votre Shiba !
Ben en fait je "joue" un peu régulièrement sur la peur d'abandon de ma chienne. Depuis qu'elle est bébé elle adore renifler c'est-à-dire le nez collé par terre à pister mais toutes les dix secondes elle levait les yeux pour voir où je suis. Cette habitude a cependant disparu car je crois qu'elle avait pris de l'assurance, elle devait penser que j'étais toujours là et elle connaissait tous les coins où on allait, bref il lui arrivait parfois de me faire une peur bleue en disparaissant et en ne revenant pas à mon appel. Puis il y a quatre ans ma dog sitter me l'a perdue en pleine balade avec d'autres chiens en forêt, elle l'a retrouvée au bout de 30mn grâce à un resto qui l'ont trouvée toute seule et l'ont appelée. Et je crois que depuis ce jour ma chienne a un peu compris et elle recommence à nouveau, quelque soit l'endroit où on aille, à ne pas trop s'éloigner et à me chercher de temps en temps du regard. Je joue un peu sur cette peur en me cachant parfois derrière un arbre, une maisonnette, pour l'appeler et la faire revenir d'elle-même, car je ne la laisse plus hors de mon champ de vision, toujours devant ou sur les côtés, jamais derrière, pour qu'elle apprene à ne pas trop s'éloigner. les seules fois où ça ne marche pas c'est à cause de la bouffe. Si elle a trouvé un bout de sandwich par terre, c'est terminé elle disparait et ne revient pas quand on l'appelle... Donc la faim est plus forte que la peur d'être abandonnée/perdue ? »

Ahhh ratoureuse, j'adore.
J'utilise aussi (ou du moins je monitore) cette forme d'interaction. Et je vous rejoins entièrement quant aux 2 forces qui s'opposent, soit la curiosité vs la peur de se perdre.

De mon côté, je sors toujours avec 2 sortes de friandises, des banales croquettes, et de très succulents coeurs de poulets, ou sardines séchées etc.

Si je la rappelle et qu'elle revient, croquette.
Si je ne la rappelle pas et qu'elle revient, foie gras.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Julien16150 a écrit:
«
Energiesolaire a écrit:
« Ouff, je n'ai pas de réponse à cette question.

C'est très complexe. Je pense que vous êtes l'élue, la personne la plus importante de sa vie, et celle qui lui procure donc le plus de plaisir.

Il est probable basé sur le fil de votre histoire, que ce sentiment soit aggravé par le fait de ne pas bien connaître le lieu où on lui demande de se séparer de vous, c'est une hypothèse.

Si je marche ma chienne en liberté à un lieu qu'elle connait bien. Je n'existe pas. J'ai d'ailleurs déjà fait le test de la laisser seule au parc pour chiens (clôturé). Il ne restait plus qu'elle, toute seule. J'ai quitté. Elle s'en est possiblement rendu compte, mais a haussé les épaules. Je suis allé loin, me cacher derrière un arbre. Madame ne s'est même pas levée. Elle rongouillait une branche, et elle a continué ainsi pendant 10 grosses minutes.

Le même test dans un lieu inconnu aurait donné un tout autre résultat. Car là elle n'est plus en terrain de connaissance. Elle se fie sur moi, elle est bcp plus pot de colle. »


c'est énorme comment chaque chien réagi , le miens dans un endroits inconnu ou connu , il part renifler mais il surveille bien ou je suis j'ai tenté de partir discrètement mais il panique pour me rejoindre au pied. »

Amusez-vous à faire ce test un jour.

On débarque tout juste à un endroit peu familier. La mienne est une exploratrice, elle adore découvrir. Elle sent un force d'attraction, pour tout ce qui est nouveau. C'est notre première sortie du jour. Elle veut donc se dégourdir les pattes le plus tôt possible.

Sans qu'on ait pratiqué l'exercice. Sans préparation aucune. Elle part dans les premières minutes, mais je reste imobile. Je ne dis rien. Je monte sur un tronc d'arbre, c'est tout. Silencieux, aucun signe. J'ai juste mon téléphone, mais je l'avais déjà sorti (sinon le fait qu'elle me voit sortir qqe chose de ma poche, pollue l'expérience):

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=FlNlYBka7Xg]

Essayez ça
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Docline, quelle histoire et quelle tragédie ! Je pensais pas qu'un chien pouvait intérioriser à ce point là !

Julien, oui c'est incroyable comme chaque chien réagit, on ne sait jamais quel événement va un jour déclencher ce sentiment d'abandon, comme ce glapissement de ma chienne cet été, dans un endroit connu, avec des gens connus, alors qu'elle l'habitude de la solitude ou d'être laissée à des amis pour quelques heures.

Energie, il faut que je prenne du temps pour regarder toutes vos vidéos, c'est très instructif et ça fait du bien d'entendre l'accent québécois ! Moi ce que j'adore c'est regarder le derrière des chiens pour deviner leur attitude, comment ils se dandinent, comment ils posent leurs pattes, comment ils positionnent leur queue, (j'appelle ma Jack "Miss Jolly Littlebottom") votre Sana a l'air d'une "Miss Excited Little Bottom" !
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)