Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

J'ai enfin terminéGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
Energiesolaire a écrit:
« Ça me rappelle que je ne suis pas fait de crepes depuis 5 ans au moins. C'était disparu de ma conscience je crois, mais là ça revient petit à petit. J'aime mes crepes riches: Sucre d'érable au centre, j'en fais un petit rouleau que j'arrose de crème fraiche :) »

Ah ouai sirop d'érable sur froment... trop bon, mais jamais testé avec la crème en plus ! C'est une idée :-)
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Energiesolaire a écrit:
« D'ailleurs, on oublie parfois que le cerveau fait partie du corps; c'est pas comme si ce truc flottait au dessus de notre tête. »

A un moment d'un doc perso, j'avais écrit quelque chose ça: "une maladie neurologique, une maladie psychologique, ou un cancer du cerveau sont toutes des "maladies de la tête", mais ne sont pas toutes considérées de la même façon"... enfin, c'était pas précisément ça. :p Si j'y pense je le retrouverai.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Energiesolaire a écrit:
« Un sentiment naît quand une émotion pénètre la conscience et qu’on s’en rend compte." »

Tiens:
https://www.youtube.com/watch?v=_DakEvdZWLk

Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Argh, ça a l'air trop bon tes crêpes Energie!

...Mais comment tu as pu tenir 5 ans sans crêpe?! :O
XD
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Pff avec tout ça je vais finir par m'en faire ce week-end...
LOL
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Sky a écrit:
« Argh, ça a l'air trop bon tes crêpes Energie! ...Mais comment tu as pu tenir 5 ans sans crêpe?! :O XD »

Ce doit être lié à une "maladie de la tête", sinon je ne vois pas...
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
BON arrêtez la !! l'autre fois c'était les bière maintenant les crêpes!!!
Sinon j'aime bien faire des crêpes à la bière ca tombe bien, ou un ptit bouchon de rhum pour parfumer
Avec de la pate à tartiner chocolat
Allez je m'en vais sinon on va sortir d'autres envie ca va mal finir

Sinon sujet très intéressant, ca me remémore une période de mon enfance, je ne sais pas pourquoi et ce qu'il se passait dans ma tête, je pouvais passer des heures a regarder un truc en me disant "c'est fantastique de pouvoir voir, enfin je vois ce truc là" je m'extasiais sur le sens de la vue. Etrange et limite c'était flippant pour moi, je sais pas, je devais avoir quelque problèmes
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Sky a écrit:
«
Energiesolaire a écrit:
« Un sentiment naît quand une émotion pénètre la conscience et qu’on s’en rend compte." »
Tiens: https://www.youtube.com/watch?v=_DakEvdZWLk »
Le monsieur mentionne: "La peur, elle ne te dit pas: Moueaaaahhehhe, elle te dit: Voilà ce qui pourrait arriver si tu ne bouge pas, donc... bouge ton cul". Touche le jellyfish, il s'éloigne. C'est l'origine des émotions, telles que décrites par le monsieur sur cette vidéo. L'émotion est une réponse par réflex.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Bobkat a écrit:
« BON arrêtez la !! l'autre fois c'était les bière maintenant les crêpes!!! Sinon j'aime bien faire des crêpes à la bière ca tombe bien, ou un ptit bouchon de rhum pour parfumer Avec de la pate à tartiner chocolat Allez je m'en vais sinon on va sortir d'autres envie ca va mal finir Sinon sujet très intéressant, ca me remémore une période de mon enfance, je ne sais pas pourquoi et ce qu'il se passait dans ma tête, je pouvais passer des heures a regarder un truc en me disant "c'est fantastique de pouvoir voir, enfin je vois ce truc là" je m'extasiais sur le sens de la vue. Etrange et limite c'était flippant pour moi, je sais pas, je devais avoir quelque problèmes »

Mais non, je pense que tu n'avais aucun problème, ça s'appelle seulement être un enfant :-)
Tu sais l'anecdote de la piscine que j'ai raconté, c'est exactement ça ! Le petit garçon qui renverse la tête sur sa bouée, juste pour le plaisir de voir les gens à l'envers, juste parce que c'est génial d'être en vie.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Bobkat a écrit:
« Sinon sujet très intéressant, ca me remémore une période de mon enfance, je ne sais pas pourquoi et ce qu'il se passait dans ma tête, je pouvais passer des heures a regarder un truc en me disant "c'est fantastique de pouvoir voir, enfin je vois ce truc là" je m'extasiais sur le sens de la vue. Etrange et limite c'était flippant pour moi, je sais pas, je devais avoir quelque problèmes »

J'adore, vraiment!

Je n'ai pas souvenir de ça.

De mon enfance, en lien avec la conscience, je garde un souvenir qui m'inspirera un 2e article en fait, dont le titre sera "Le premier problème de la conscience, et le plus difficile à résoudre".

Le contexte est intéressant. En ce moment en philosophie de l'esprit, on considère le Hard Problem comme le problème le plus difficile à résoudre. Hard Problem par si, Hard Problem par là. Celui-ci se résume de la façon suivante: Pourquoi des structures neurobiologiques produisent elles une expérience consciente d'ordre affectif? Pourquoi donc, est-ce impossible de savoir comment c'est d'être quelqu'un d'autre.

Je me souviens toujours du décès de mon grand papa Charles, car je l'aimais beaucoup. Mes parents n'étaient pas très doués en psychologie; mes grands parents représentaient une pause (souvent méritée) d'un univers plutôt stressant où on avait pas le droit d'être un enfant. Enfin... Il est décédé, donc ça a provoqué un changement, une réflexion.

Un jour je demande à ma mère, je devais avoir 5ans, "Maman, où irai-je quand je vais mourir?". Bon elle me sort ses salades sur Dieu, mais j'ai jamais vraiment "embarqué" dans cette histoire, donc je tente de gratter un peu. Elle finit par m'expliquer qu'on me mettrait moi aussi, en terre. "Je sais Maman, j'étais là à l'enterrement, mais moi, Moi, MOI?? Où irai-je quand je vais mourir?"

Ce que je découvrais, c'est mon esprit bien sûr. Une pensée ne peut pas être renversée par une auto, un sentiment, mon univers affectif, ne pouvait pas tomber malade. On ne va pas faire soigner ses pensées pour tenter de les garder en vie. Le corps de mon grand père était mort, mais LUI, où est-il allé?

C'est ce que j'appelle le Premier problème de la conscience, et c'est de loin le plus difficile. C'est également le plus démocratique, puisqu'il concerne tout le monde. Ma mère s'en fiche du Hard Problem, elle aura passé une partie de sa vie à tenter de comprendre le Premier problème par contre...
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)