Adopter un chien

Ngsmari
Ngsmari

Bonjour,

Je voudrais adopter un chien, sachant qu'il y a 2 enfants à la maison, un de 12 ans et l'autre de 6 ans, si il n'y avait que moi je prendrais un gros chien, mais je préfère etre prudente avec les enfants.

J'ai regardé le border collie, car j'aimerai un chien qui fait à peu près la taille d'un border collie, pas trop gros je pense .... Qu'en pensez-vous ?

Avez vous d'autres idées ?

Merci d'avance 🙂

64 réponses
icon social_medias_rewards_rating/ribbon

Meilleure réponse

Bangdji
Bangdji

Bonjour,

Pour les races a conseillées je ne sais pas trop.

Mais au vu du message de jasmine qui propose le bleu de Gascogne, en ayant un exemplaire à la maison ( bruno du jura par bleu de Gascogne) je viens porter mon témoignage pour cette race.

D'abord, je n'ai pas bien compris les temps de balades hors course du chien. J'ai bien vu balades, mais pas le temps a consacré à celui ci.

Le Gascogne est un chien courant pleins d'énergie. En théorie niveau sport, c'est un increvable.

Néanmoins... Ma chienne n'a absolument jamais pris goût au vélo ( que je compare ici a la course). Le soucis ? Les Gascogne sont de grands sportifs mais qui ne s'intéressent globalement qu'à mettre le nez au sol et y renifler tout ce qui passe.

Les allures vives et forcées ( ici vélo) n'ont jamais plut a ma chienne dans le sens où elle n'avais pas le temps de renifler a sa guise.

Ce que je veux dire, c'est que c'est un cjien qui ne s'arrêterait jamais... de renfiler. Donc, ce n'est pas le chien idéal si vous voulez des interactions en balade ( chien qui veut jouer avec les enfants, chien a l'attention fixe sur vous ). Tout jeune, les jeux vont l'intéresser si vous trouvez les bons.

Les jeux de lancer sont quasi exclus a de quelques rareté d'intérêt.

La bagarre, la course poursuite, oui, mais si faut jouer a la balle il sera pas là 😅

C'est par contre un chien gentil avec les enfants je pense, car je n'a pas d'enfants mais ce sont des chiens doux et aimables avec leur famille.

Ma chienne est gentille, et aime énormément ses maîtres. Mais son monde entier ce résume à son pif. Elle est joueuse, demandeuse d'interactions avec son maître et de travail avec lui, uniquement s'il s'agit de suivre une piste, chercher une personne, chercher un objets, chercher une gourmandise.

Et jouer a la bagarre, la course poursuite, depiauter des choses.

Donc pour un chien qui auras l'envie de courir à la balle avec les enfants pendant 2h, je ne crois pas... Un chien qui prendra plaisir à courir avec son maître, en liberté sans doute. En traction, ma chienne n'a jamais adhérer.

Et si en balade vous recherchez un chien qui sera la pour amusez vous enfants, rester près de vous, etc... C'est encore raté.

De plus, c'est un chien de meute. Donc seuls... Outch.

Après, je ne me base que sur la propre expérience de ma chienne. Peut-être qu'avec une autre éducation, un autre environnement petit, le votre prendrais le goût à la course, même a la traction, etc...

Par contre, je reste persuadée que ce n'est pas du tout le chien qui vous rapportera la balle au pieds pour jouer. Surtout en extérieur.

En extérieur, c'est le chien idéal pour ceux qui habite en rase campagne et aime... Ce balader, avec leur laisse. Tandis que le chien est a droite a gauche dans tout les buissons.

Docline
Docline

De la 6ème au bac, j'ai promené le chien de famille (type épagneul) presque tous les jours, 300 m en laisse courte car route dangereuse, puis une garenne, un village plein de chiens pas agressifs, sentier, passage devant une maison gardée par un monstre agressif (ni la chienne ni moi n'étions tranquilles pendant ce tronçon) puis sentier côtier. Et le dimanche après midi chez ma grand mère je promenais parfois "Senghor" (ex chien des rues de Dakar ramené dans un chalutier breton pour devenir chien de ferme), un peu plus gros qu'un berger allemand, attaché 24h sur 24 à peu près. Comme personne ne pensait qu'il pouvait y avoir un problème en confiant un chien à un enfant, eh bien il n'y avait jamais de problème, lol

Boxy
Boxy

Pour l'enfant qui promène le chien, ça dépend de beaucoup de facteurs je pense comme leurs âges à tous les deux, leurs gabarits et tempéraments, leur complicité, l'écoute, l'environnement...

J'ai déjà vu un pré ado promener son border collie sans laisse mais c'était déjà un adulte et il était très sage, bien à l'écoute donc ça pouvait passer dans le quartier.

Aussi vu le cas contraire, la jeune fille d'environ 14 ou 15 ans qui retenait son chien de toutes ses forces en criant car il tirait et aboyait pour venir vers nous. La route nous séparait donc on a pressé le pas en espérant qu'il se calme quand on sera hors de vue.

Dans ce type de situation, je trouve ça dangereux car même si l'endroit est calme, des voitures passent quand même et la fille ne pouvait rien faire d'autre que de retenir son chien qui ne demandait qu'à traverser pour nous rejoindre.

Je précise que c'est un bon gabarit moyen.

Perso, je déconseille car c'est une trop grande responsabilité pour un enfant. En cas de bagarre, de blessure, d'accident...

Je précise que de notre côté, on ne laisse jamais Orphée s'approcher d'un chien seul avec un enfant ou un ado. Qu'il soit en laisse ou en liberté. C'est notre choix mais je pense que d'autres maîtres font pareil donc la question d'une vraie socialisation du chien peut se poser ainsi que du chien libre de courir (car un enfant avec un chien sans laisse soulève encore bien d'autres risques).

Boxy
Boxy

Aussi, je précise que notre refus de rencontrer un chien avec enfant n'a rien à voir avec le chien.

La nôtre sait jouer avec tous, même les petits sans faire mal.

Mais si le chien en question est tout foufou, en laisse c'est pas possible de jouer et détaché ? Comment savoir si l'enfant pourra le récupérer sans problème et le ramener au calme ?

Si le chien est calme, près de son maître, on le laisse tranquille aussi, comme un chien qui travaille, qui garde son maître...

C'est l'impression que j'en ai donc est ce personnel à moi ou est ce que certains chiens qui sortent avec leur jeune maître sont en mission, au travail ? (de manière instinctive chez lui je veux dire, pas imposé) et donc là je me pose la question de la détente profonde pour ces chiens là (dans le cas où les balades avec enfant seul sont très fréquentes). Dans ce type de cas, le chien ne sort pas se détendre... Il sort protéger son jeune maître et donc il est plus à l'affût de tout.

Ça dépend des chiens bien sûr mais le risque d'augmenter le stress chez certains est possible.

Lewina
Lewina

Honnêtement je pense que ça dépend du chien et de l'enfant, tous simplement ^^

Au niveau des chiens : quand j'étais petite, j'ai vite eu le droit de promener le chien de la famille, seule ou accompagnée. Seule à partir de mes 10 ans je pense, mais c'était un Lhassa Apso de 6-7kg.

Puis vers mes 14 ans, mes voisins me laissaient leur chien en garde en partant en vacance : un griffon Korthal de 25/30kg qui était surement plus sortie avec moi pendant les vacances qu'avec ses maitres le reste du temps, car j'y allait deux à trois fois par jours pour lui faire une promenade (ils le laissaient chez eux et je venais m'en occuper). Pas de jardin pour le lâcher, et aucun rappel donc en laisse tous le temps. La femme n'arrivait pas à le sortir, elle se retrouvait toujours par terre.

Je dois avoué m'être retrouvé par terre une ou deux fois, quand je ne voyais pas un lapin ou un chat avant lui, avec le sol irrégulier des champs ça ne pardonne pas, mais j'étais assez fière de n'avoir jamais lâcher la laisse et qu'il m'écoute malgré tout pas trop mal.

Au niveau des enfants :

Et bien je finis sur l'histoire juste au dessus, oui on me laissait promener des chiens potentiellement problématiques (d'ailleurs, heureusement qu'on a jamais croisé de chien avec le griffon, je ne sais pas comment il aurait réagis du tout), mais j'avais l'habitude des chiens, on en avait un à la maison, et tous mes amis en avaient un, avec des tailles variables. J'ai grandit entouré d'animaux et on m'a appris dès mon plus jeune âge comment me comporter avec eux.

Mais je le vois avec mes élèves au fil des ans à l'école : il y en a certain, à 8 ans je leur laisserais tenir Athos sans m'inquiéter, car ce sont des enfants qui savent moduler leur ton, et qui se feront obéir, qui connaissent les chiens, alors que d'autres, à 15 ans je ne leur confierais pas...

La fille d'une de mes amie, qui n'a pas trois ans, mène les chiens à la baguette ! Elle ne les tiens pas en laisse évidement, mais elle a une façon d'appeler leur nom, et de donner des ordres, qui fait que sa chienne et Athos obéissent tout de suite 🤭

Piotr06
Piotr06

Si j'étais dans votre cas, je prendrai un chiot mais en evitant toutes les races de chien courant. Vous pourrez ainsi commencer le dressage avec vos enfants un coup vous, un coup eux afin de leur apprendre comment faire et de manière à ce que le chien obéisse à tout le monde. En vous débrouillant correctement il ne devrait pas y avoir de problème. En plus cela permet de responsabiliser les enfants ( notamment le plus jeune) et de lui apprendre qu'un chien ne sert pas qu'à jouer mais demande de l'entretien, qu'on s'occupe de lui. Si le chien est bien dressé, les promenades ne posent aucun problème.

"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Einstein
Martau
Martau

Pour décider si on peut laisser un enfant promener un chien seul, il ne faut pas seulement tenir compte du chien et de l’enfant. Si c’est important, il y a d’autre éléments à prendre en compte.

Quand j’étais enfant, mes frères et moi partions jouer seuls avec notre croisé beagle, la plupart du temps sans le tenir en laisse. Nous habitions dans un village calme, dans une petite rue dont la dernière maison était à 200 mètres. Il n’y avait quasiment pas de circulation automobile, et les seuls vélos qui passaient par là étaient ceux de deux retraités habitant dans la rue, qui roulaient doucement, nous connaissaient et connaissaient le chien, s’arrêtaient pour la caresser... Nous allions jouer dans les prés quand il n’y avait pas de vaches dedans, ou quand elles étaient à l’autre bout du champ, y cueillir des cerises ou de prunes quand c’était la saison...

C’était il y a 45 à 50 ans.

Maintenant, il y a une cinquantaine de maisons en plus dans la rue, un nouveau quartier résidentiel y ayant été créé de toutes pièces. La rue n’ayant pas été modifiée en conséquence, son étroitesse la rend dangereuse, la circulation étant devenue nettement plus intense. La dernière maison est maintenant à plus d’un kilomètre. Les prés sont devenus des champs, et les fermiers n’aiment pas que quiconque s’y promène, surtout en période de culture. Les gens de la rue ne se connaissent plus vraiment, et il semble que certains râlent et gueulent dès qu’ils s’estiment dérangés. Je ne suis pas certain que ma mère nous aurait laissé partir avec un chien sans laisse dans ces conditions.

Martau
Martau

La rue où nous habitons actuellement est une impasse se prolongeant par un chemin agricole. Quand nous y sommes arrivés, il y a 20 ans, il n’y avait quasiment aucun passage, à part les voisins rentrant chez eux et un tracteur trois fois par mois. Depuis quelques années, dans notre région, il y a un grand engouement pour le gravel. Ce chemin agricole est maintenant fréquenté par un assez grand nombre de cyclistes, dont certains sont à fond dans le côté “performance” et, se prenant pour les seuls utilisateurs légitimes du chemin, passent à côté des piétons et des chiens à 25 ou 30 km/h, sans ralentir et en engueulant tout le monde. Les mentalités ont changé, aussi. Là comme ailleurs, il nous est déjà arrivé de nous faire enguirlander par des gens nous rappelant avec virulence qu’un chien doit être tenu en laisse sur la voie publique, c’est la loi, et puis c’est tout ! Il est déjà arrivé que ça aille jusqu’aux insultes et menaces.

Est-ce que je vais laisser mes petits neveux (de 9 à 12 ans) promener Kosmo seuls, sachant sur quels olibrius ils peuvent tomber ? Nous allons avec eux, ou au moins l’un de nous.

En 50 ans, ou même 20 ans, le monde a changé. Je ne pense pas que nous puissions faire les mêmes choses qu’à ces époques avec le même niveau de sécurité. Même si ça ne nous plaît pas, nous devons tenir compte de tous les éléments et nous adapter selon les circonstances.

Ngsmari
Ngsmari

Excusez moi je ne me suis pas connectée depuis bon longtemps, j'ai pris le temps de lire vos réponses et de ce que j'en conclu il ne faut pas laisser un enfant de 12ans promener le chien seul, je comprends, c'est très juste, on ira promener le chien avec lui 🙂

Martau, oui vous avez raison, il est mieux de prendre plus de précautions.

Ngsmari
Ngsmari

Piotr06, oui, ce que nous allons faire après avoir adopté le chien c'est le dressage, alors évidemment avant de le briffer, on va le laisser s'habituer à son nouveau lieu de vie, c'est important.

Gentils Geants
Gentils Geants

Excusez moi je ne me suis pas connectée depuis bon longtemps, j'ai pris le temps de lire vos réponses et de ce que j'en conclu il ne faut pas laisser un enfant de 12ans promener le chien seul, je comprends, c'est très juste, on ira promener le chien avec lui 🙂 Martau, oui vous avez raison, il est mieux de prendre plus de précautions.

Tout dépend de votre environnement, en ville c'est certain, en campagne, à 6 ans mon gamin partait voir ses copains à vélo et le border suivait. Le tempérament de l'enfant est également à prendre en compte, il faut pouvoir lui faire confiance autant qu'au chien.

Les bouquins, c'est parfois bien mais cela ne fera jamais le poids face à l'expérience.
Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?