Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Chien peur des gens - technique ?Comprendre son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 mois
Bonjour,

J’ai une question par rapport à mon bout de chou de 4mois maintenant.

Il a toujours été méfiant des étrangers mais j’ai l’impression que c’est de pire en pire.

Lorsqu’on l’a rencontré pour la première fois l’éleveur m’avait expliqué déjà qu’il était méfiant quand il ne connaissait pas quelqu’un mais qu’une fois qu’il s’était acclimaté c’était une boule d’amour. Et c’est vrai.

Il s’est habitué à 3 de mes meilleurs amis déjà et leur fait la fête comme un dingue quand il les voit.

Mais en promenade il a peur de tout le monde. Il adore jouer avec les chiens mais ne le fait pas en laisse dans la rue parce qu’il est braqué sur le maître en face et les gens qui passent.

Quand il est lâché par contre il ne les calcule pas trop les gens et joue comme un dingue avec les chiens au parc. ( ça lui arrive d’aboyer sur certaines personnes s’ils viennent trop près ou s’il est surpris. Une fois il a couru sur un jogger en aboyant aussi mais il revient toujours et se calme quand je lui demande d’arrêter)

Du coup depuis quelques temps j’essaye cette technique :

Marche au pas à côté de moi et dès qu’il bug sur quelqu’un je fais tout pour capter son attention et lorsqu’il me regarde je lui donne une croquette/ friandise (je les prends de sa ration jour comme ça il mange pas trop).

Est ce que vous pensez que c’est une bonne solution ou est ce qu’au contraire ca peut renforcer sa peur ?

Lorsqu’il fait des écarts de peur je le rappelle toujours au pied et il revient mais il n’est jamais concentré sur moi vraiment il est toujours sur ses gardes.

Je le sors dans la rue depuis son deuxième jour à la maison - le premier mois on faisait quasi tout le temps le même trajet de balade autour de la maison - les rues sont assez calmes mais les seuls balades qu’il appréciait étaient celles du soir quand il y avait vraiment personne dans les rues.

Je ne pense vraiment pas qu’il ait été maltraité - ses éleveurs l’adoraient c’était leur préféré et on va les revoir de temps en temps.
Pour l’histoire, le premier jour où je l’ai vu il s’était caché sous une table alors que tous les autres chiots étaient sur moi.
Il est venu petit à petit et après une dizaine de minute me léchait le visage.

C’est une boule d’amour mais avec un gros caractère. Il aboie beaucoup sur les chiens pour aller jouer et sur les humains quand il « craque ».

J’ai encore du chemin pour lui apprendre à gérer sa frustration mais ca s’améliore. Il y a vraiment que cette peur de l’humain que j’ai du mal à canaliser.

Si quelqu’un peut m’aider sur une technique à adopter dehors ou me dire si celle que j’ai commencé peut fonctionner sur du long terme ?

Est ce que cette peur des gens peut trahir d’un manque de confiance envers moi ?

Il a aussi peur des gens avec mon conjoint en balade.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
C’est une bonne approche, non ça ne va pas ça renforcer sa peur car l’idée c’est qu’il se focalise sur vous plutôt que sur ce qu’il l’effraie. Ne faites pas trop de sur place, détournez le s’il bug en le faisant avancer (vous marchez en marche arrive pour l’inviter à vous suivre). Friandise mais aussi et surtout des caresses et des félicitations orales (les Berger australiens seraient très sensibles aux flatteries ^^)
J’éviterais de l’emmener dans des lieux trop fréquentés pour ne pas qu’il se laisse submerger par ses émotions.
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba & #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Bonjour,
Pour moi, ça n'est une bonne idée de faire focaliser le chien sur nous... et après ? au mieux, il ignorera le reste du monde (enfin tous les gens ou presque, dans votre cas). Si c'est ce que l'on veut, pourquoi pas. Est-ce qu'il en aura moins peur pour autant ? ca dépend, ca peut marcher une fois sur deux, sans que vous n'ayez rien fait, parce que les capacités du chien (qui pourraient nous échapper), l'auront amener à analyser/comprendre tout seul, que finalement, les autres ne sont pas un danger. Mais subsistera, à mon avis, toujours une petite méfiance ou plus voire au "pire'', un peu d'indifférence ou un peu trop (perso, je n'ai aucun plaisir voir de la peine à avoir un chien très indifférent aux humains).

Encore une fois, si cest cela qu'on veut... ça peut se tenter. En gardant en mémoire que ça pourrait ne pas marcher aussi, (si le chien n'a pas compris tout seul que..) et obtenir un chien toujours plus peureux, même s'il "sait" être "focus" sur son maitre dans certaines circonstances.

Pour moi sinon le plus intéresssant c'est de l'ouvrir sur le monde (et non focus sur vous ou autre chose) et donc de faire en sorte qu'il ait moins peur ou plus peur du tout du monde qui l'entoure, dont les humains en particulier dans votre cas mais peut-être il y a t il d'autres points aussi...
La démarche consiste grosso modo a le laisser observer à distance d'abord (à définir selon son niveau de réactivité) et à lui faire faire des associations positives. Je vois ca = friandise par ex. Je vois ci = je suis félicité pour mon calme. J'ai telle réaction (je me couche tranquillement en observant des gens) = récompenses (sans susciter d'excitation).
A chaque fois, capturer (pour encourager) les bons comportements attendus, les bons sentiments qui l'habitent.
Et jouer sur les temps d'expositions, courts les premières fois. Toujours rester sur du positif. Quitte à l'exagerer ("le monde des bisounours"). Et à modérer votre chien par la suite une fois qu'il sera trop sociable par exemple si vous en arriviez jusque là.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 mois
Les phases d'expositions, dans l'idéal et pour ne pas trop se tromper, sont à faire au milieu d'une balade. D'abord il fait ses besoins, se détend, ensuite on l'expose, ensuite on le détend à nouveau : du jeu, des copains.

En parallèle, faire un travail de mise en confiance sur la proximité, avec les personnes de confiance, ou que vous aimez le plus, que vous voyez le plus : le plus souvent la famille, les amis. Des personnes avec qui vous êtes très à l'aise et avec qui vous pouvez vous permettre une mise en scène.
On profite même dans un premier temps des personnes avec qui il n'a aucune crainte pour mettre en place un "protocole rencontre' , afin qu'une fois qu'il l'aura compris et qu'il sera à l'aise avec, on puisse le réutiliser avec des personnes qu'il connait un peu moins bien et ainsi de suite, avec les inconnus plus tard...

Il y a plein d'autres petites choses importante, bien que ca ne soit pas compliqué à faire, ça l'est un peu plus à expliquer, d'autant plus sans être en situation.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
A la limite, cette histoire de focus peut etre (seulement) une étape...pour un chien trop excité par l'environnement vivant. Ca peut aider si le maitre bute et ressent le besoin d'une étape intermédiaire avant d'apprendre au chien à gérer ses émotions, son excitation...

Mais en cas de peur, je déconseille fortement ce focus. Même si ca reste une étape, elle ne sert strictement à rien que retarder les apprentissages, au risque même d'ancrer un peu plus la peur (sans forcément l'intensifier, mais l'ancrer, ça oui... mais voire l'intensifier si on ajoute du n'importe quoi dans notre approche.. des exigences, de l'agacement.. même sans le vouloir).

Qui demanderait à quelqu'un qui a peur des araignées, de ne plus les regarder et de fixer autre chose EN ESPERANT que ça suffise à lui faire moins peur ou au mieux à accepter les araignées ?
On voit de suite que ça reste au pire une étape, mais une étape qui ne sert à rien non ? en plus de prendre le risque d'ancrer un peu plus la peur et d'avoir une personne qui se sent incomprise et en insécurité avec nous.
Pour le chien a mon avis c'est pareil.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Je vois l’idee.

Le seul problème dans la rue c’est qu’en vivant à Paris il y a des gens partout.

Du coup je travaille ça au parc un peu plus (on est à côté du bois de Vincennes).
Par exemple hier il s’est mis à avoir peur de gens qui jouaient au volley pas loin de nous (ils s’y sont installés après nous) du coup il se collait à moi.

Je l’ai décollé gentiment mais il revenait tout le temps donc je l’ai emmené marcher un peu et jouer pour qu’il oublie leur présence mais pas très loin d’eux quand même.

Après quand il se recouchait il était moins collé.
Du coup je l’ai félicité et donner des friandises pendant qu’il faisait sa vie sans les calculer. Ou du moins sans en avoir trop peur.

Bon manque de chance ils nous ont envoyé un Frisbee dans la tête après.

Pareil quand il voit un chien et qu’il veut y aller je le félicite quand il reste calme.

(Il à tendance à vraiment bondir et courir d’un coup quand il entend un chien aboyer ou en voit un passer pas loin quand on est assis dans l’herbe)

Alors je ne l’empêche pas d’aller voir des chiens - au contraire je l’emmène toujours jouer avec mais je veux qu’il apprenne à se contrôler et qu’il y aille quand c’est ok.

Hier déjà il a foncé sur un petit chien et une mamie en aboyant - moi je sais que c’est pour jouer - mais là mamie a eu peur et agitait un bâton vers lui avec des « shoo shoo » (autant dire que ça n’a fait que l’exciter de plus belle). Il a fini par revenir quand je lui ai demandé de laisser et de revenir vers moi.

Mais il va grossir et il va finir par faire peur aux gens à force de faire ça.

Et je ne voudrais pas que sa peur des humains le rendent agressif.

Jusqu’ici les humains qu’il a accepté c’est parce qu’ils sont venus à la maison et il les a rencontré gentiment dans la soirée.

Il était même super sage avec mes 4 meilleurs amis à la maison.

Mais ceux qu’il connaît pas il s’en méfie comme la peste.

J’ai tendance à donner des friandises à ceux avec qui je veux qu’il se sociabilise, ça marche assez bien. Au début il y va pas et après il se rapproche et souvent ils ont une lechouille ou réussissent à le caresser un peu à la fin.

En soit, s’il en venait à ignorer les gens dans la rue ça me dérangerait pas - j’ai quelque doute sur réussir à le rendre super sociable.

Ça lui demande de gros efforts de ne pas faire d’écart de peur déjà.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Comment le tenez vous dans la rue ?
J'espère que vous n'avez pas de harnais !
La simple laisse courte relie bien le chiot à son maître, les australiens adorent être strictement au pied, cela les rassure entre autres. Ne changez pas d'allure, visez un objectif à x mètres devant vous, le fait que vous vous focalisiez vous sur un objectif (tel feu rouge par exemple) est ce qui l'aidera le mieux à rester focalisé sur votre allure sans se disperser selon l'environnement.

Dans le parc, le chien doit vite apprendre "attend", "reste au pied", "va!" ("va devant" et "va voir le chien"), c'est à vous d'anticiper les réactions des autres maitres (l'autralien n'est jamais un chien agressif et n'éveille jamais l'agressivité des chiens normaux)
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Avec un chiot, il vaut mieux plein de petites sorties (en terme de durée) réussies, qu'une très longue de deux heures (d'après votre autre sujet) d'autant plus avec un chien craintif et réactif à l'environnement (je veux dire, qu'un rien l'interpelle à minima, voire le fait réagir).
Pour l'apprentissage du calme, c'est mieux aussi. Alors que là, il est trop longuement sollicité de toutes part, doit faire face à des choses qu'il ne maitrise pas, qui lui font peur, vous avez un passif particulier lié aux conseils de votre éducatrice, il ne peut pas se soustraire s'il en a marre...

Pour le fait qu'il y ait trop de monde, dans ce cas, il faut faire en fonction des horaires et le sortir plus tôt si nécessaire.
Si vous avez une voiture (ou une amie disponible..), ne pas hésiter à aller dans des endroits moins fréquentés et plus à distance de chez vous s'il le faut, qui ne ruineront pas votre travail en cours.

En vérité, il est souvent possible de travailler directement ou assez rapidement en terrain "miné'' mais il faut un plus d'expérience. Dans votre cas, je m’efforcerais d'adapter l'environnement.. quitte à en patir un temps (réveil plus tôt, demander de l'aide s si vous n'avez pas de voiture..).

"En soit, s’il en venait à ignorer les gens dans la rue ça me dérangerait pas - j’ai quelque doute sur réussir à le rendre super sociable"

Vous n'êtes pas la seule, beaucoup de gens en doutent raison pour laquelle ils n'essaient même pas.... ce qui les confortera dans l'idée que ça n'était pas possible (parce que c'est sur, ca ne se fera pas tout seul).
C'est dommage, d'autant plus le votre il est tout jeune non ? pourquoi etre si défaitiste ?

Vos peurs, vos doutes, sont de terribles freins à son évolution.


L'idéal serait de vous faire accompagner autrement, par un pro habitué à ce type de problème.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
Idealement pour reduire sa peur faut lui montré qu'il y a pas de risque. Pas en le forçant mais en ayant vous meme un attitude positif. Si possible quant vous rencontré quelqu'un dire bonjour d'une voie tout gaie. Utiliser toute les situation pour qu'il comprenne que c'est normal quant on croise du monde.
Prendre l'habitude de beaucoup le regardé dans les yeux en souriant et aussi en parlant.
Si vous essayer de le réconforté il va pensé qu'il y a un danger.
C'est par votre façon de faire avec les gens qu'elle va comprendre qu'il y a pas de problème.
Sarah, ma merveilleuse Irlandaise 🕊
Reporter un abus
Posté par il y a 1 mois
-"Je l’ai décollé gentiment mais il revenait tout le temps donc je l’ai emmené marcher un peu et jouer pour qu’il oublie leur présence mais pas très loin d’eux quand même."

Il ne faut pas lui faire oublier leur présence (surtout s'il s'agit de s'arrêter à ça), il est mieux de la lui faire accepter voire apprécier sans ressentir de crainte ou animosité à leur égard (bien que j'ai l'impression de dire un truc impossible tout en sachant pertinemment que c'est faisable mais bon, ça ne dépend pas de moi mais de vous, c'est sûr).

-"Hier déjà il a foncé sur un petit chien et une mamie en aboyant - moi je sais que c’est pour jouer - mais là mamie a eu peur et agitait un bâton vers lui avec des « shoo shoo » (autant dire que ça n’a fait que l’exciter de plus belle). Il a fini par revenir quand je lui ai demandé de laisser et de revenir vers moi. Mais il va grossir et il va finir par faire peur aux gens à force de faire ça."

Pourquoi grossir ?
il fait déjà peur à mon avis vu ce que vous décrivez et il va lui aussi prendre un peu plus peur si on le menace. Il vous faut anticiper, le tenir en longe aussi si besoin, pour pouvoir le contrôler et ne pas le laisser se renforcer dans ses mauvais comportements.

-"J’ai tendance à donner des friandises à ceux avec qui je veux qu’il se sociabilise, ça marche assez bien. Au début il y va pas et après il se rapproche et souvent ils ont une lechouille ou réussissent à le caresser un peu à la fin"

Dans ce cas ("ca marche assez bien" parce que vous voyez bien qu" "au début il n'y va pas..."), la friandise vient aussi renforcer ce mouvement de recul, vous encouragez là cette méfiance qui, même si elle ne dure pas toujours, elle est là.
Je vous conseillerai de le récompenser uniquement sur les vrais bons comportements attendus ou de vous arranger pour qu'ils se produisent s'ils ne les a pas naturellement.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)