Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Comment gérer le deuil de son animal ?

:
Plumeblanche57

Comment gérer le deuil de son animal ?

Posée par il y a 4 ans dans Questions Comprendre son chat | 1 réponse
Bonjour ma mère et moi venons de perdre un de nos 2 chats hier, le plus âgée des deux. On avait deux chat un mal et une femelle plus jeune (non issus de la même portée), mais malheureusement le mâle nous a quitter des suites de sa maladie et je ne sais pas comment gerer le deuil de la petite... Je sais que c'est normal qu'elle le cherche partout et même qu'elle l'appel par moment et d'ailleurs je lui parles beaucoup pour essayer de la rassurer et de la consoler... Mais comment gérer sa perte d'appétit ? Que faire quand elle pleure? Comment l'aider à traverser cette étape avec nous ? Et aussi comment aider ma â ne pas le voir partout à travers elle? Je suis Desoler de cette longue question mais je suis inquiéter pour mon petit bout de chat. Je vous remercie d'avance pour vos conseils qui seront d'une grande aide.
Signaler un abusRépondre
Trier par : Vote | Date de publication

1 réponse

  • 0
    Répondu par Pietra20

    Bonjour, tout d'abord, permettez moi de vous dire que je suis désolée pour le décès de votre chat que vous aimiez tant. Je suis de tout coeur avec vous. J'ai moi même 3 chattes dont une qui ne va pas très bien et elle n'a que 5 ans et demi. Ma véto m'a dit avec Gizmo, c'est au jour le jour :'( Enfin je ne suis pas là pour parler de moi. Voici les articles que j'ai trouvés et qui peuvent vous aider.

    La réaction des autres chats

    Quand nous possédons plusieurs chats, que nous appellerons communauté, il arrive un jour malheureux où l'on doit faire face au départ d’un de nos chats. Et là, nous sommes tristes, mais la communauté entière aussi.
    Nos petits félins sentent l’odeur du compagnon décédé, ils le cherchent, ils sentent "la mort" du copain, et peuvent parfois avoir des réactions inattendues telles que des crachements, des feulements, de la peur, de la colère etc.
    Mettons-nous dans les pattes de nos chats : l’odeur du copain est là, mais le copain se cache, on ne le voit pas, il n’est pas à sa place habituelle. Et son odeur, elle, n’est pas comme avant, elle sent la peur, la maladie, voire la mort…
    Le chat cherche, mais ne trouve pas et suivant son caractère et son niveau de stress, sa réaction peut différer, comme chez les humains. Souvent j’entends : "j’ai tout nettoyé lavé parfumer, rien à faire il cherche encore son copain" et c’est normal. Mais nettoyer ne facilite rien au chat restant ou à la communauté…
    L'odeur du copain est toujours là
    En effet, si l’odeur disparaît brutalement par endroits ou se retrouve masquée, le chat se pose encore plus de questions et file droit dans le stress, d’autant plus que, aussi bien que nous fassions, l’odeur reste dans les murs, les plinthes, les joints de carrelage et les meubles.
    En laissant l’odeur intacte, elle va naturellement s’estomper, et la communauté pensera que le copain disparu s’éloigne, et va pouvoir comprendre que son odeur disparaît avec lui, le deuil se fera d’autant mieux.
    Il faut donc aider la communauté dès le départ du compagnon en retirant ses affaires propres (gamelles coussin, panier, etc).
    Les affaires partagées doivent rester en place. Quand un des chats commence à chercher son copain, parlez-lui, rassurez-le. "Je suis là, Matou est parti, il était malade il est tranquille à présent, tout va bien je suis là et je m’occupe de tout".
    Redoubler de tendresse
    Il faut aussi redoubler de câlins…d’autant que dans ces moments là, nous aussi avons envie de profiter des chats présents.On sait, et surtout on sent qu’ils nous comprennent, on a besoin de se consoler mutuellement. Alors n’hésitez pas !
    Parlez au chat, dites-lui que vous êtes là que vous avez aussi de la peine, comme lui. Il comprend votre tristesse, il sera aussi plus demandeur de moments intimes avec vous.

    Et il y'a aussi votre propre deuil à vous et votre maman pour ce chat que vous avez perdu '( Je vous joint donc aussi un article sur le sujet: le deuil du maître.

    fAIRE LE DEUIL DE SON ANIMAL : COMMENT SURMONTER LA MORT D'UN COMPAGNON

    On adopte un chaton, un chiot, ou un animal plus âgé dans un refuge. On passe des années auprès de lui, on le voit grandir et évoluer, puis vieillir et décliner. Et puis il faut faire face à ce moment tant redouté. La mort d'un animal de compagnie, devenu un véritable membre de la famille peut être une épreuve très difficile.
    Faire le deuil de son chat ou son chien peut prendre du temps, et l'on peut se sentir perdu, et surtout bien seul face à son chagrin.
    Ne pas avoir honte de son chagrin
    Certains ont du mal à le concevoir, mais il est tout à fait normal de pleurer la perte de son animal de compagnie, un être cher dont la disparition laisse un immense vide. Il faut accepter sa tristesse, pleurer si besoin est et autant que nécessaire, sans avoir honte de ses larmes.
    Evitez les personnes de votre entourage qui ne comprendront pas votre chagrin, et rapprochez-vous de ceux qui sauront vous écouter.
    Le déni, la colère, parfois la culpabilité, la tristesse, l'acceptation : le travail de deuil se fait par étape. Il est plus long pour certains que pour d'autres, mais il ne faut pas chercher à réfréner ses émotions.
    Dois-je adopter un autre animal ?
    Seuls vous et votre famille êtes en mesure de prendre cette décision, pourvue qu'elle ne soit pas précipitée.
    L'adoption d'un nouveau compagnon doit être raisonnée, et non motivée par l'espoir de retrouver en lui le souvenir de son animal disparu. Ce chien ou ce chat ne remplacera jamais votre regretté ami à 4 pattes. Il pourra en revanche apporter de la joie et du réconfort à toute la famille si tout le monde est d'accord pour l'adopter et l'aimer pour ce qu'il est et non ce qu'il pourrait rappeler.
    Comment rendre hommage à mon animal ?
    Faire un dernier adieu à son compagnon, honorer sa mémoire avant de le laisser partir, peut s'avérer vraiment thérapeutique.
    Pourquoi ne pas organiser une cérémonie en sa mémoire, ou même un véritable service funéraire ? Il existe des pompes funèbres animalières, comme la firme Dignami, dont la fondatrice s'est confiée à Wamiz il y a quelques mois.
    Sachez qu'il est possible d'enterrer son animal dans son jardin, à certaines conditions toutefois. L'animal doit peser moins de 40 kilos, il doit être enterré à plus de 35 mètres d’une habitation ou d’un point d’eau, à une profondeur de 1,20 mètre. Et s'il n’est pas en cercueil, il devra être recouvert de chaux vive.
    Créé il y a un peu plus d'un an, le cercueil pour animaux écologique Coffin est un joli et poétique concept, visant à donner une seconde vie à son animal disparu en faisant naître un arbre de ses cendres.

    Mots clés : deuil
    Par Sophie Le Roux
    Crédits photo : János Cson

    J'espère que ces 2 articles vous aiderons et pour que votre chat fasse sont deuil et pour que vous même fassiez le deuil de votre chat. Bon courage à vous et plein de caresses à votre minette.
    Martine
    Martine.tessier7orange.fr

    • Signaler un abus
Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)