Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Chats trop imposants. Que faire ?

:
Tayanis

Chats trop imposants. Que faire ?

Posée par il y a 4 ans dans Questions Comprendre son chat | 6 réponses
Bonsoir, je vient vers vous avec une peine immense et une impuissance totale. Je suis littéralement désespérée. Je vis dans un studio, dans lequel j'ai décidé d'avoir une minette qui était terrorisée par la vie extérieur de par son passé difficile. (elle a le bout de la queue tordu entre autre) Au fur et à mesure du temps, elle a commencé à comprendre qu'elle était chez elle et elle savait très bien le montrer. Une immense affection et une grande complicité que je n'ai jamais eu avec aucun chat est née entre nous. Plus tard, j'ai décidé que ça serais sympa pour elle qu'elle ai un copain. Au refuge où je suis bénévole, j'ai croisé la route d'Isidor... Non ce n'est pas Isidor le citadin ;-) Ce pauvre chat a été la seconde adoption d'une personne, qui les as abandonné peu de temps après. Isidor, était tout maigre et très malade (coriza, gale des oreilles et encore aujourd'hui je le soigne avec ses problemes de diarrhee et de coussinets enflés). J'ai eu tellement de peine pour lui que je l'ai pris sous mon aile et j'ai voulu le soigner, puis comme Kelyah avait une otite et un léger coriza, je les ai soigné tous les deux avec les mêmes produits, ce qui au final n'était plutot pas mal. A l'arrivée d'Isidor que j'ai rebaptisé Haslow, je ne l'ai pas trop câliné pour ne pas que Kelyah se sente rejeté, j'y suis allée petit à petit. Sans vous mentir en moins d'une semaine, ils étaient très copain. Hors mis que Kelyah est tout de même moins joueuse qu'Haslow. Elle jouait moins avec moi, mais c'était tellement bien de les voir heureux. Le bonheur s'arrête là malheureusement et n'a duré que peu de temps. En Janvier le cauchemars a commencé... Comme toutes minettes de 6 mois, les premières chaleurs arrivent et n'ayant pas pu (vacciner et stériliser aucun des deux pour cause de maladie) il a fallu en faire garder un le temps de finir les soins d'Haslow. N'ayant personne dans mon entourage, qui aurait accepté de garder Kelyah, le temps que je finisse avec Haslow. Enfin si une seule personne qui m'a planté au dernier moment pour excuse bidon. Bref, j'ai dû laisser Kelyah au refuge où je suis bénévole. J'en connaissais les risques et le choix a été dur à faire. Une portée ou le risque potentiel qu'elle revienne avec une maladie !?! Je ne vous raconte pas comment j'ai pleuré de la laisser enfermé dans un box, alors qu'elle ne m'avait rien fait. J'en ai pleuré, tellement ça me déchirait le coeur de lui faire ce coup là. Haslow guérit et stérilisé, je fait revenir Kelyah qui très contente et en pleine forme, m'a fait pleins de câlins. Puis bizarrement en quelques jours elle était complètement patraque, elle ne bougeait plus. Direction chez le véto, qui a dit qu'il me donnerait des nouvelles dans l'après midi et qu'il fallait que je la récupère le soir. Je suis donc allée au refuge comme tous les mercredis pour aider les autres animaux qui ont besoin. Puis j'ai reçu un coup de telephone du veterinaire qui m'a annoncé que Kelyah n'avait aucune maladie à part le typhus et là je me suis mise à pleurer. Imaginez vous, non seulement vous devez choisir entre la portée et la maladie. Mais en plus là vous devez choisir entre la faire piquer et tenter de la guérir. J'ai donc demandé si elle ne souffrirais pas et j'ai pris la décision de la soigner et de me battre pour elle. Encore une longue période de souffrance car ils ne l'ont pas gardé pour la soigner, bah non cela aurait été trop facile. C'est moi qui ai dû la forcer plusieurs fois par jours à manger, pipette enfoncée dans la gueule. Moralement, inutile de vous dire qu'elle a souffert moralement. Je n'aurais jamais imaginé que ça aurait été aussi difficile de faire ça, mais je l'ai fait car le but était de la sauver. Elle ne m'aime plus et n'a jamais été reconnaissante que je l'ai sauvé. Nous avons perdu toute cette affinité et cette complicité. Plus du de jeu de balle, elle ne sait même plus ce que c'est qu'une balle et à quoi ça sert d'ailleurs... Quand à Haslow, lui a pu prendre la place de Kelyah. Comme on dit "quand le chat n'est pas là, les souris dansent". Haslow, ne veut plus que Kelyah monte sur l'arbre à chats, Haslow ne veut plus qu'elle mange, Haslow, ne veut plus qu'elle fasse ses griffes, Haslow ne veut plus qu'elle me fasse des câlins ou dorme avec moi et depuis aujourd'hui, il ne veut plus qu'elle aille faire ses besoins... Kelyah depuis sa maladie, ne reprend plus trop de poids. C'était remonté, puis elle a reperdu. Elle était quand même vive et je me suis dit que ça mettais quand même du temps avant que tout se remette en route. Le véto m'a conseillé de lui donner du vermifuge en mars, puis de recommencer là début Juillet avec des boites à l'appétence élevé. J'ai beau m'occuper des deux en même temps, Haslow s'est approprié les lieux et les objets. Kelyah déprime, mange très peu et maigri. Une salle de bain et une piece principal, je ne voit pas ce que je peux faire. Je me bat depuis des mois et je suis fatiguée, mon stress Kelyah le ressent sûrement. Mais je suis désespéré, dois-je finalement abandonner Haslow ? J'ai pensé à déménager, prendre un logement un peu plus grand, mais au fond, à chaque fois que Kelyah seras malade, il en profitera pour tout reprendre pour lui. Je ne souhaite pas que Kelyah soit malade, mais si cela devait arriver. Ca va être un enfer à chaque fois pour elle ? et pour moi aussi, car ça me peine de la voir dans cet état. Avez-vous déjà vécu ce genre de chose ? Qu'avez vous fait ? Merci pour votre aide.
Trier par : Vote | Date de publication

6 réponses

  • 0

    c'est dur ta situation mais que dire? Cette absence a suffi pour compliquer les choses mais il faudrait que tu instaure des limites au mâle pour que l'autre retrouve ses repères sinon cela va aller vers l'affrontement.
    il faut beaucoup de patience pour rétablir l cofinance alors soit plein d'amour et surtout très patiente.

  • 0

    Ça fait plaisir de ne pas entendre encore que je n'assume pas mes animaux. Je n'y peux quand même rien si leur nature est d'être territoriaux.
    J'ai installé un petit coin à Kelyah, une sorte de cachette spacieuse avec sa nourriture et sa petite couverture. Mais Haslow y va sans arrêt ou reste devant et attend que j'ai le dos tourné.
    Une connaissance comportementaliste canin, m'a dit de mettre un chat dans une pièce et Kelyah dans la salle de bain et Haslow n'aurait pas le droit du tout d'aller dans la salle de bain.
    Je ne suis pas fan d'enfermer un chat, ce n'est pas une vie pour eux que d'être enfermé.
    Du coup j'ai plutôt opté pour enfermer Haslow quelques temps, jusqu'à fin Août par exemple, le temps que Kelyah marque de nouveau son territoire. Comme ça l'étais avant.
    Qu'en pensez vous ?
    Je ne voudrais pas qu'il se sente punis, alors qu'il n'a rien fait de mal, c'est sa nature.

  • 0

    il faut aménager un temps pour qu'ils soient ensemble pour qu'il se réhabitue mais pour le manger à part car ce sot eux chats différents. Puis les limites s'installeront avec le temps, mais il faudra être ferme avec le mâle pour li faire comprendre qu'il y a Kelyah.
    il faudra garder un espèce refuge pour Kelyah quand même et faire comprendre a Haslow qu'il n'est pas le roi mais en doseur mais ferme;

  • 0

    en douceur je voulais dire

  • 0

    Bonjour,
    je viens évidemment donner des nouvelles, j'avais donc tenté de séparer mes chats quelques jours pour voir. Kelyah est donc sortie de sa cachette et en a profité pour passer max de temps près de moi. Seulement, j'ai constaté qu'elle buvait 2 ou 3 gorgés d'eau la nuit et c'est tout. Elle ne mangeait plus du tout. Inutile de vous dire que la 1ère chose que j'ai faite hier, c'est de l'emmener voir un vétérinaire.
    J'ai d'ailleurs changé de véto, car bon un chat qui ne se remet pas depuis quelques mois et un véto qui ne la suit pas, même si elle paraissait vouloir remanger... Ca me paraissait louche...
    Elle a donc de la fièvre, ce qui explique qu'elle ne mangeait plus. Il a pensé à la PIF, cependant il m'a faite essayer l'huile de paraffine, elle a tout de suite été faire ses besoins. Je la remmène demain et je verrais ce qu'il en pense et ce qu'on feras par la suite.
    J'ai quand même laissé mes chats séparé pour plusieurs raisons, mais j'espère que ma petite fée guérira que je puisse enfin faire tout le nécessaire comme pour son frère (stérilisation, identification etc).
    Je vous tiendrait au courant de son avancée.
    La pauvre elle n'aura pas eu une vie facile :-(

  • 1

    Kelyah a malheureusement été euthanasiée. Son foie ne fonctionnait plus correctement ce qui explique pourquoi elle ne mangeait plus rien. J'ai pris la décision de tout arrêter, car elle souffre de tout ça et je ne voulais plus qu'elle souffre. Je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir, comme je travaillais, c'est mon voisin qui l'avait emmené hier.
    Inutile de vous dire à quel point elle me manque et combien ça a été dure pour moi au travail aujourd'hui. Sourire aux clients, alors que ça n'allais pas du tout.

    Merci en tout cas, pour ces précieux conseils.

Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)