Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

PIF et TYPHUSGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 5 ans
Bonjour,
Pour ceux qui auront la patience de me lire, ce message est plus une confession qu'autre chose. Il fallait un endroit pour vider mon sac.

Voici l'histoire de Garfield, mon Garfield. Une relation Homme Animal qu'on ne peut rencontrer qu'une foi dans une vie.

2007 , mai ou juin (j'accorde peu d'importance aux dates) je vais ramener mes livres au lycée. J'attends sur le parvis, et voila qu'un chat fait son apparition, il cherche un maître va vient vers chaques individus présents.
Il finit par venir vers moi, maigre sale, et en toute objectivité ... pas très beau. Je finis par lui donner une caresse, puis je rentre au lycée. Il me suit ... se fait évidement chasser. Je fais ma petite vie pendant une bonne heure à l'interieur du lycée et voila qu'en sortant je le trouve assit là devant les portes. Je fais un pas, faisant mine de ne pas l'avoir vu ... et il me suit, je change brusquement de direction il me suit toujours.
Arrivée à la voiture dernier test, "Si il monte je l'embarque"
aussitôt dit aussitôt fait ! A peine installée que "futur Garfield" est sur mes genoux.
Je rentre, m'apperçois à mes dépends qu'il n'est pas copain avec les chiens ...
Longs débats pour faire accepter le nouvel arrivant à mes parents... nous avions déjà pas les moyens de remplir le frigo ou de mettre le fioul dans la chaudière...
Finalement il reste !
Je finis par aller le chercher sur le toit suite à la négligence de ma mère qui avait laissé la fenêtre ouverte ! 3e étage les graviers en bas ... Génial !
Première sortie, je l'avais pas nourri pendant 48h (je sais c'est pas bien ) mais j'avais peur qu'il ne revienne pas...
Mon cher Garfield est parti attaqué le Rottweiler du voisin !! un coup de croquettes et il rentre tout ébouriffé la queue aussi grosse que son corps !
Commence alors une relation très particulière, il me suit partout ! le matin je dois me cacher pour ne pas qu'il me suive au lycée !
Puis un jour ... première attaque, il n'a rien trouvé de mieux à faire que de me sauter au visage (mécontent de sa réprimande) et de me mordre au niveau de l’œil. Sous les yeux effarés de mon père ! Si j'avais pu l'attraper après cette scène je crois que la relation se serait arrêtée là.
Puis deuxième attaque ... Cette fois c'est tout mon cuir chevelu qui est lacéré (je n'en rajoute pas j'ai finis aux urgences avec une tonte des cheveux qui me pendais au nez)
Garfield est déclaré chat dangeureux auprès de la SPA et désigné pour une euthanasie. Gros combat pour le garder ... Et il reste !!
1 an de fusion, il dormait sur mon oreiller, les pattes et le museau enfoui dans mes cheveux (je n'ai jamais compris pourquoi d'ailleurs) c'était vraiment sa place. Ses calins étaient très particulier ... Il grimpait, une patte de chaque côté du cou et posait sa tête dans mon cou à la manière d'un être humain.
Déménagement, problème familiaux séparation avec garfield qui reste sur place. Pas de permis pas de possibilité de le recupérer ... Mes voisins le tatoue (j'avais pas les moyens de le faire à l'époque) deux trois séjours dans ma nouvelle maison mais toujours réexpédier dans l'ancienne, ma mère l'appréciait pas trop ... un matin ou elle rentrait du travail (infirmière) il n'avait rien trouvé de mieux à faire que de déféquer et d'uriner sur son matelas ...
6 mois sans que je vois mon chat, il m'a oublié ? Pensez vous ... eh bien un jour ou j'étais de passage dans l'ancienne maison, je le vois, tout au bout de la rue. Je l'appelle et ce monsieur est venu, en courant, me sauter dans les bras ! ma mère en a été touché ! (bon point pour le ramener)
Finalement il débarque quelque temps plus tard chez moi, oui oui chez moi dans ma nouvelle maison.


S'en suit alors un tout autre combat ... la maladie. Je me suis aperçue qu'il était FIV ... Puis un dimanche avant de partir travailler je le vois, il peine à marcher va et vient à la litière. Consultations d'urgences ! il est "bouché". Sonde perf tout le tintouin. Et candidat à l'urestrotomie ! il ne tiendra pas m'ont dit les véto, il déclenchera son FIV. Il a tenu ! et sortie de son opération (je déconseille au passage de venir trop tôt la cicatrice est impressionnante j'ai frôlé le malaise) sous morphine il n'a rien trouvé de mieux à faire que de me sauter dans les bras, et forcément de me faire une syncope ...

Il se remet . Et deux ans plus tard je suis confrontée au Fibrosarcome, un premier au doigt de la patte opéré rapidement et un second 2 mois plus tard à l'épaule (je ne sais toujours pas comment je l'ai vu ... il était minuscule).
Les deux ont étés rapidement opérer et enlevé. On m'a envoyé à Mincenvet. Il fallait une radiothérapie (quelque chose comme ça)
C'était un fibrosarcome, oui mais un multi je sais plus quoi... le plus rare quoi ...
J'ai pris la décision de ne pas faire la radiothérapie. Il fallait le laisser une semaine sans le voir. On savait tous les deux (grâce à nos expériences passées) qu'il tiendrait pas sans moi. Les vétos avaient étés stupéfaits face à son comportement. J'étais son carburant m'avait dit l'une d'elle ! (son surnom c'était le chat Pin's)

Un an ... et pas de récidive ... Un nouveau déménagement.... des travaux qui s'achevaient presque. Et puis cette décision stupide alors que je fêtais victoire sur cette saloperie de fibrosarcome !
Un chat est en attente de famille d'accueil, sinon c'est retour à la rue... Je décide de le prendre, Garfield tolère très bien les autres. (ils sont 4 à ce moment chez moi Garfield Minou Twingo et Picasso)
J'ai pas remarqué de stress et pourtant ... peu de temps après je me suis aperçue qu'il perdait en agilité... qu'il n'était plus à la porte quand je rentrait... Jusqu'au jour ou je l'ai retrouvé sous la couverte de ma mère, dans son lit chose qu'il ne m'avait jamais faite.
Une dent est noire, la prise de sang revèle une inflammation quelque part. rendez vous pris pour extraction le lundi. Mais dimanche finalement c'est le ventre qui va pas ... j'appelle préviens le véto de garde mais la commission n'est pas faite et Garfield est opéré quand même.
Je le récupère... Maigre mou ... c'est l'effet de l'anesthésie demain ça ira mieux ... (c'était un chat qui pesait 7.8kg, et de muscles, une force de la nature)
Nouveau rendez vous, le ventre me chagrine il est maigre ça va pas. Une écho est faite le mardi soir... Verdict tombe ... épanchement abdominal. La véto laisse couler quelques larmes. Elle me parle de PIF ou de quelque chose qui aurait merdé dans le foie ou la vessie ...

J'ai su tout de suite que j'aurais pas cette chance.
On envoie pour analyse (bénéfice du doute) Garfield est hospitalisé perfusé... Je me renseigne PIF mortelle à 100% mon nounours est perdu. J'ai donc décider de le faire sortir de la clinique, avec sa perfusion.
Le veto a confié la seringue à ma mère et mon amour s'est éteint sur mon oreiller le mercredi 25 juin ...

J'ai aucun mot pour exprimer la douleur ... C'est quelque chose (pour ceux qui ont tenu la lecture jusqu'ici ) dont je ne me remettrais jamais. Des proches qui ne comprennent pas aux'autres qui se moquent le deuil d'un animal est quelque chose de ... je ne sais même pas comment l'exprimer...

L'histoire ne n'arrête pas là puisque vendredi 5 septembre j'ai accompagné mon petit Picasso dans l'agonie (agonie parce que c'est le mot... Après la PIF j'ai dû affronter le typhus...) et aujourd'hui lundi 8 septembre je suis complètement vide. Plus de jus plus d'envie. Pourtant j'ai encore 3 petits bouts qui m'attendent à la maison ... Mais j'arrive plus.
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Quelle belle histoire, qui se termine pourtant.. si tragiquement.

Vous aviez des liens très forts tous les deux, ça crève les yeux !
Et je vois que tu auras tout fait pour lui, et ça, sans compter !

Je tiens à te dire à quel point je comprend ta douleur et ta tristesse, et j'espère que tes 3 petits bouts pourront t'apporter un peu de baume au coeur.

Sincerément navrée pour ces belles histoires qui s'achève..
"L'amitié du chien est sans conteste plus vive et plus constante que celle de l'homme"
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
J'ai tout lu et je comprend ta douleur.
Perdre un animal, avec qui on a eu une relation forte comme la tienne qui plus est, c'est toujours très dur à surmonter. C'est comme perdre un être très proche. Mais malheureusement, il n'y a pas grand chose à faire...
Seul le temps pourra apaiser ton chagrin et ta douleur, sans pour autant oublier.
Quelques fois, ça fait du bien d'en parler, de, comme tu as très justement dit, vider son sac.

Courage.
Doc' Watson. Un problème ? Une solution.
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 5 ans
c'est très dure de perdre son animal .Beaucoup de gens comprenne pas qu'on pleure pour un chat .Car j'ai perdu mon chat l'année dernière pour un cancer des reins ,j'ai pleuré comme une madeleine .Que sa soit chat ou chien on s'y attache et il nous le rendent bien . Il y a pas de honte a pleurer ,mais avec le temps la douleur s'estompe et se dire qui souffre plus.
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Merci pour vos commentaires... La douleur s'était estompée j'avais finis par accepter que mon ami ne sera plus là pour moi. C'était une fusion une relation qu'on est très peu à connaître. C'était mon amour, j'étais sa vie, j'ai rarement vu autant d'amour dans les yeux d'un être vivant... Mais j'avais accepté la douleur le manque, accepter de ne pas avoir de réponse mes questions. Les premiers temps j'espérais le revoir en.rêve, j'ai lu des témoignages la dessus et pourtant rien.comme si ce 25juin 2014 était déjà un adieu un véritable point final à notre histoire.
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
t c'est le 22 août que tout à rebasculer, j'avais "rappris à aimer" les 3 petits bouts qui restait. Appris à donner leur temps sans.pour autant avoir lr.sentiment de.trahir mon.Garfield. Et c'est mon jeune Picasso noir aux yeux.bleus. Jeune fougueux, qui avait pris l'habitude tout petit de dormir la tête sur ma main, d'aller par je ne sais quel sens chercher mes élastiques ! Je pouvais les poser en.hauteur sans qu'il les voit qu'il me les embarquait ! Ce petit bout sautait déjà du 1er étage à 6mois ! A vous.filer des sueurs froides le matin quand il manque un loulou à l'appel !
Ce nounours m'a déclaré une grosse.fièvre, on a cru à une blessure dans la.bouche ( Pic-Pic l'as de "je grignote tout et n'importe quoi)
La fièvre était tombée... Puis revenue et des.vomissements sont apparus... Finalement c'était cette.saloperie de maladie... Le typhus ! Combien de chances ppur déclarer dans une même famille pif humide et typhus avec des chats qui ne sortent pas ??
Le monde s'écroule mais je.perds pas espoir hospitalisation... Puis mauvaise décision de le.changer de.clinique...
Une diet trop longue, une fièvre persistante. Un saignement de nez.vendredi alors que je le.croyais sur la.voie de guérison. Dieu merci... Je l'ai sorti le.vendredi soir gros pressentiment... Mauvais pressentiment...
Et j'ai vu mon.deuxième chéri mourir dans l'agonie... J'ai tout essayé le soutenir et arrivé le moment du long silence le.ventiler.... Le.coeur.s'arrêtait pas mais mon bébé n'avait plus de.force... J'ai vu mourir deux de mes amours et maintenant en plus d'être en.colère, j'ai peur pour les deux qui restent.
C'est à se demander ce qu'on a pu faire.ppur mériter ça... Une chose que j'aurais appris toujours se fier à son instinct ne.jamais écouter les dires des personnes extérieurs. Écoutez.vous, si vous doutez regardez votre animal dans.les yeux et la réponse sera.évidente.
Ma vie est devenue si triste... Et pourtant on cesse de me ravacher qu'il faut être forte pour Minou qui a perdu son compagnon son amour (Garfield et elle était un.couplé.oui oui un.couple de chat ça existe avec des.valeurs telle que la.fidélité ! J'ai des photos pour le prouver) pour Twingo chat.difficil et extrêmement peureux et pour Saari chat d'association qui n'a rien demandé à personne et qui se retrouve au milieu d'autant de douleur...
Vous fiez pas à la.rapidité d'écriture les mots fusent à toute vitesse à cause de.la.douleur. Aujourd'hui à.23.ans, l'âge où tout es censé être beau je suis perdue malheureuse et inconsolable...
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
je suis désolé , j'e n'ai perdue qu'un seul chat ( un de trop...) mais j'avais 7 ans , et je ne comprenais pas vraiment la relation que j'avais avec lui...
Je pense que le jour ou je perdrai Izia , je serai inconsolable ...
https://www.facebook.com/pages/Libert%C3%A9-Animal/1577980839088964 et http://liberteanimal.forumactif.org/forum
Reporter un abus
Posté par il y a 5 ans
Garfield-Picasso, viens-tu toujours sur ce forum ? J'ai été très touchée par ton histoire. J'ai perdu mon petit chat avant-hier, d'une PIF humide. Son thorax s'est rempli 2 fois de liquide. La 1e fois, il a eu une thoraco-synthèse et il a récupéré. Nous lui avons donné des corticoïdes tous les jours, il a tenu environ 5 semaines. La 2e fois, le vétérinaire a retiré le liquide mais il s'est enfoncé, il respirait de plus en plus mal, ne bougeait presque plus. Nous avons dû prendre la décision qui de toutes façons, était fatale. Et c'est une expérience extrêmement douloureuse. La relation avec un chat est souvent très spéciale, mais lorsqu'il est malade, c'est quelque chose d'unique. Notre bout de chou était tout le temps avec nous, mon compagnon et moi avons une activité qui nous permet de rester à la maison une grande partie du temps. Nous lui avons consacré tous nos soins, notre attention, donné beaucoup d'amour. Et puis il est parti. Et nous nous sentons vides. Plus grand-chose n'a de sens. Même si on sait que le temps nous aidera à atténuer la souffrance, c'est extrêmement difficile. Je comprends ta douleur, ton désespoir.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)