Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Je n'arrive pas à me remettre de la mort de mon chatGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 10 mois
Bonjour,

Mon chat de 8 ans est mort il y a 6 semaines et je n'arrive pas à m'en remettre. Je pleure encore tous les jours, je passe beaucoup de temps à ressasser mon sentiment de culpabilité et même si je sais qu'on ne peut modifier le passé, je suis tout le temps en train d'imaginer des scénarios qui auraient pu le sauver.
Je l'ai eu tout petit et c'est le premier et seul chat que j'ai adopté moi-même. Toute sa vie, il a enchaîné les problèmes de santé et accidents si bien qu'il a passé plus de temps chez le vétérinaire que tous les chats de mes parents réunis.
Puis il y a 3 ans, je l'emmène chez la vétérinaire car il avait perdu beaucoup de poids. Elle lui fait une prise de sang et lui diagnostique une anémie hémolytique (auto-immune) et le met sous cortisone. Le traitement est un succès, il reprend vite du poids et retrouve la forme mais il rechute dès qu'on arrête la cortisone donc on lui laisse le traitement.
Alertés par les dangers de la cortisone à long terme, on essaye quand même de réduire les doses au maximum et la vie continue pendant 3 ans. On l'emmène tous les ans pour ses vaccins chez la véto et comme elle ne lui fait pas de contrôle particulier, je ne me pose pas trop de question.
Cet été, la veille de notre départ en vacances, je remarque qu'il va très souvent uriner ou qu'il est constipé, je ne sais pas, j'en parle à la vétérinaire qui me demande de prélever un peu d'urine et me donne rendez-vous pour le lendemain. On repousse donc notre départ en vacances de deux jours et je l'emmène à son rendez-vous. D'après les analyses, il a une infection urinaire et du sang et des cristaux dans les urines ainsi que la vessie très gonflée. Je remarque à la pesée qu'il est très maigre et je commence à m'en vouloir de ne pas l'avoir remarqué avant. La vétérinaire lui fait une piqure d'anti-inflammatoires, une d'anti-douleur et une autre je sais plus pourquoi. lui prescrit du Spasfon, sa cortisone (augmentation de la dose), et de la nourriture spécialisée pour dissoudre les cristaux.
Je garde mon chat jusqu'au lendemain soir, le fais manger, je ne vois pas d'amélioration mais je me dis qu'il faut du temps pour que cela fasse effet. Puis je le laisse chez mes amis qui le gardent d'habitude, comme prévu initialement, avec le traitement et l'alimentation spéciale.
Je prends des nouvelles régulièrement et apparemment, il mange, boit et continue d'uriner très souvent par petites quantités. Je m'inquiète un peu mais ne fais rien.
Mais au bout d'une semaine, mon amie l'emmène aux urgences vétérinaires (ma vétérinaire de quartier ne pouvait apparemment pas le prendre) car il n'arrive plus à se lever.
Là, ils découvrent un calcul (oxalate de calcium donc non dissoluble) qui obstrue l’urètre qu'ils sont obligés de repousser dans la vessie, mon chat est dans un état comateux. Ils me demandent s'ils doivent tout tenter, je dis que oui. Ils tentent de le stabiliser, lui posent une sonde urinaire et une perfusion.
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
Dans la journée nous parcourons les 600 km qui nous séparent de notre chat et rencontrons le vétérinaire des urgences qui nous explique que s'ils arrivent à le stabiliser, il faudra l'opérer pour enlever le calcul.
Après 5 jours de perfusion, les reins reprennent mais pas totalement, son état est stable mais ne s'améliore pas, les vétérinaires découvrent une anémie extrêmement sévère, non régénérative, ils nous disent qu'il avait sûrement en plus une insuffisance rénale depuis quelque temps, qu'il n'est pas en état d'être opéré et nous demandent si nous acceptons l'euthanasie. Ne voulant plus le faire souffrir, nous acceptons de lui dire au revoir.
Depuis ce moment, je n'arrive pas à passer autre chose, je n'arrive pas à accepter le cours des événements. Je ne cesse de me dire que je n'aurais pas du partir en vacances, que j'aurais du rentrer plus tôt, que j'aurais du demander un rendez vous de contrôle, que j'aurais du mieux suivre son état général depuis quelques temps car je n'avais pas vu qu'il avait perdu du poids, ou que je n'aurais pas du accepter l'euthanasie, qu'on aurait pu continuer d'essayer. Je sais que ça sert à rien mais je ne peux m'empêcher de me sentir coupable de ne pas m'être plus inquiétée avant de son état de santé. J'ai honte d'avoir été trop préoccupée par mes vacances pour voir qu'il pouvait se retrouver si rapidement dans un état critique. Je n'arrive pas à comprendre comment tout ça a pu arriver, j'ai juste envie qu'il soit là à ronronner, je n'avais imaginer qu'il pourrait partir si vite et encore moins parce que je n'aurais pas su le protéger. Je n'ai pas osé retourner chez ma vétérinaire du quartier, je n'arrive même pas à savoir si je lui en veux de ne pas l'avoir mieux soigné ou si j'ai honte de moi de ne pas avoir vu ou compris l'étendu du danger.
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
Bonsoir,

La perte de nos loulous est toujours difficile et crée un vrai vide.

Mais il ne faut pas culpabiliser. Vous avez fait beaucoup pour le soigner durant toutes ses années. Un retour de vacances un peu plus tôt ou quoi que ce soit d’équivalent n’aurait pas changé grand chose. Votre petit avait une santé bien fragile, vous semblez l’avoir bcp choyé. Il est en paix maintenant.

A vous de prendre votre temps de faire votre deuil, et pourquoi pas, quand vous vous sentirez prête, d’aller faire un tour en refuge ou de devenir FA.

Bon courage !
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 10 mois
Bonsoir, je pense que vous vous en voulez de concours de circonstances que vous ne pouviez pas éviter. sincèrement, vous l'avez bien soigné votre chat. la vétérinaire de quartier n'était pas joignable mais elle n'aurait peut être rien pu faire de plus. votre chat était gravement malade. vous avez fait ce que vous pouviez.
En avatar ma Maine Coon décédée à l'âge de 14 ans Aujourd'hui Biscuit 4 ans, Prince 6 mois et Lilie 7 ans
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
Bonsoir je viens de perdre mon petit compagnon il s'appelait pep's il avait 6 ans. J'ai dû le faire euthanasié suite à une infection du sang et malgré les perfusions et le traitement rien n'y a fait. Je l'ai accompagner jusqu'à la fin. C'est extrêmement dur, comment faire pour supporter cela.
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
Lorsque j'étais enfant, j'ai une chatte qui se nommait Penelope. Elle était très intelligente me suivait partout, dormait avec moi. Elle a fait un espèce D'AVC, le vétérinaire voulait ausd l'euthanasier, mais on a pas voulu, pendant plusieurs semaines il a fallu la nourrir, la faire boire et elle s'en est remise. Elle a gardée la tête légèrement penchée suite à cet accident, mais de nouveau elle me suivait me faisait des câlins, dormait avec moi. Elle est décédée l'année de mes 18 ans et j'ai été dévasté, elle qui m'accompagnait depuis des années. Je me souviens de cette nuit là, nous n'arrivions pas à trouver un vétérinaire en pleine nuit et elle est morte juste à mes côtés. Je n'ai jamais autant pleuré. J'ai eu ensuite une réaction bizarre par la suite, je ne voulais plus jamais avoir un chat. Il a fallu beaucoup de temps avant que j'en adopte un autre qui a aujourd'hui 16 ans et que je sais proche de sa fin. Mais comme par enchantement ces derniers jours une chatte à abandonnée son chaton dans mon jardin... Une continuité de l'amour à donner à ces petites boules de poils en somme. Je vous souhaite de vous remettre de cette perte déchirante, ce n'est jamais facile.

PS : Ne culpabilidez pas, vous avez fait tout ce qu'il fallait pour lui et même plus que beaucoup de personnes. Souvenez vous des bons moments, car c'est le plus important au final.
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
bonsoir
je suis trés triste ce soir
mon chat de 10 ans eclypse etait en pleine forme mais voila 4 jours il ne mangeait plus beaucoup
vétérinaire aujourd'hui il me dit qu'il a une grosseaur abdomen un lymphome et de l'eau dans les poumons
apres une ponction il lui fait une piqure et me dit une piqure tous les mois mais il lui donne de 2 mois à 1 an de vie
j'etais tellement stressée que j'ai payé l'addition soit 186 euros et je n'ai meme pas demandé de facture et je suis repartie en pleurant avec mon chat
Reporter un abus
Posté par il y a 10 mois
là il est sur mon bureau avec moi devant mon ordinateur et il dort bien et respire mieux
Reporter un abus
Posté par il y a 7 mois
Bonjour,
Je lis vos témoignages et ca me fait pleurer. J'ai du faire euthanasier mon amour de chat le 16 juillet 2019. Il avait 14 ans et souffrait d'une insuffisance rénale chronique. Depuis le début du mois de juin et plusieurs aller-retour chez le veterinaire et mise sous perfusion, il ne mangeait pratiquement plus et à la fin il se cachait. Alors la mort dans l'âme, j'ai pris la décision de ne pas le faire souffrir. Ca.va faire 6 mois, j'ai fait une dépression, j'ai été sous traitement mais je ne me remets pas. Je n'y arrive pas. Je pleure toute la journée, je ne peux parler de lui sans éclater en sanglots. Je ne fais plus rien de ce que j'aimais, il était tout le temps avec moi et me manques tout le temps. Je ne fais plus, n'ai plus goût à rien. Je veux juste le retrouver. Je ne peux en parler à personne car "ce n'est qu'un chat et il faut passer à autre chose". Les fêtes sans lui ont été très difficiles. Je ne vois pas d'issue à mon chagrin et à ce manque qui me torture. J'ai pourtant deux autres chats que j'adore mais ce n'est pas pareil. Nous étions fusionnels, il me suivait tout le temps et me parlait. Je suis bloquée le 16 juillet 2019 et je n'avance plus.
Je comprends votre peine.
Bon courage à tout le monde.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Bonsoir a tous. Moi même j'ai perdu mon petit Gustave. Un chat qui m'a choisi en 2016 il avait alors même pas 2 mois. Très intelligent je lui ai appris plusieurs mots. Il me suivait partout. À chaque fois que je partais travailler il me regardait de son air : "non ne pars pas".... On était fusionnel, tout le temps ensemble. C'était un peu comme l'enfant que je n'ai pas. J'ai énormément de souvenirs avec lui des photos de vidéos il a été très heureux et moi aussi. Ma hantise c'était qu'il se fasse taper par une voiture ou empoisonner.... Mais qu'il se fasse tirer dessus par un voisin proche je n'y aurais jamais pensé. Il a quand même réussi à venir me voir à la maison blessé. Ça fait un mois et demi et j'y pense tout le temps et j'en pleure tous les jours moi aussi je fais une dépression j'ai envie de le revoir de l'entendre, de me blottir contre lui, d'être réveiller tous les matins à 6h pour que j'aille lui donner sa pâtée.... Bref je vous comprends tous malheureusement peu de gens nous comprennent. Je me dis que il faut peut-être beaucoup de temps ....
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)