Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Intense(s) culpabilité(s) et tristesse suite à la fin de vie de mon chat...Général

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 6 mois
Mon chat bien-aimé, une femelle, est montée au ciel ce Vendredi 4 avril 2021 et je ne m'étais pas préparé mentalement ni rien à l'après fin de vie, je n'avance plus....Nous étions bien conscients qu'elle ne serait pas éternelle, mais entre se l'imaginer et le concret, l'écart est bien grand....

Culpabilité(s) pour plusieurs raisons comme la première et principale qui est que je ne saurais jamais vraiment si elle souffrait véritablement de quelque chose.

Certes, elle aurait eu 19 ans début Mai, ce qui parait être un grand âge, mais comment était-elle au moment de cette horrible décision...? Elle allait à sa litière faire ses besoins (peut-être bcp de pipi donc un souci à ne niveau-la....), elle faisait sa toilette sans problème, elle jouait encore avec des petites choses sans problème, elle courait encore un peu après la grosse commission ou quand je la pourchassais pour jouer avec elle sans problème, elle sautait encore avec assez de dextérité au vu de son grand âge sans trop de problème. C'est au niveau de la nourriture que démarrait peut-être un souci premier avec une baisse de son appétit sur ses croquettes et un peu aussi sur ses sachets depuis une quinzaine de jours.

Il n'y avait donc encore rien disons d'alarmant sur ces éléments que je viens d'évoquer...sauf que depuis 4 ans si ce n'est plus, elle hurlait-criait-pleurait si je peux appeler cela comme ça, (ce que d'autres appelleraient peut-être râlait) d'abord une fois ou deux le soir avant de se coucher puis c'est devenu de pire en pire jusqu'à atteindre journée, nuit, matin, pendant nos repas, en sortant de sa litière après grosse commission, avant de boire, une bonne partie du temps où elle ne dormait pas en somme, c'était quotidien.

D'autre part, elle tournait autour de meubles, sur la table, en conclusion elle avait sûrement un problème psychologique, neurologique dixit la vétérinaire.

Et c'est vrai que depuis quelques mois, j'avais vu qu'elle tremblait légèrement au niveau de la tête et du corps quand elle dormait en position "Sphynx"...ce qui va dans le sens de soucis neurologiques.

Mais comment être sûr que tout cela la faisait souffrir au point que MOI je prenne la décision de mettre fin à sa vie?

Elle était encore si câline, restait avec moi très souvent, pour dormir dans sa petite maison que je n'arrive pas à jeter, sur moi, demandait des caresses, des gratouilles, frottait sa tête contre moi ou moi contre elle, ronronnant sans cesse...

Je ne sais pas si ce sentiment de culpabilité va partir un jour franchement...

A toi ma Biquette à qui je parle, je m'excuse de t'avoir fait ça si tu ne souffrait pas assez encore pour mériter cela....

PS: dsl pour ce pavé aux lecteurs. et merci de vos réponses que je lirais si il yen a, bien à vous.
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
Bonsoir

Je me permets de vous répondre car je me retrouve un peu dans la même situation que vous. Peut-être que mon histoire vous aidera à trouver quelques réponses...
Votre message, votre souffrance, vos questionnements me touchent beaucoup.

Je n'ai plus écrit sur ce site depuis 6 jours, j'avais besoin de faire une pause suite aux décès en 11 mois de 2 de mes chiennes âgées de 13 ans et du décès accidentel de mon chat de 7 ans.....pour deux d'entre eux, ça s'est passé très dernièrement et en 6 jours....moi aussi beaucoup de tristesse et de culpabilité.

Il est normal que vous ayez tous ces doutes, on ne partage pas la vie d'une chatte pendant 19 ans sans qu'elle ne devienne un membre de sa famille, il est donc très dur de la voir partir...prendre la décision est la chose la plus difficile qui soit mais c'est aussi le dernier geste d'amour que vous pouviez faire pour votre petite chatte, la laisser partir vers un monde sans douleur.

Ma chienne Cheyenne était également au bout de son existence, elle avait de l'arthrose et même si elle mangeait bien et se déplaçait ( avec de plus en plus de difficultés ), j'ai longtemps hésité moi aussi à la laisser partir, il est difficile de savoir quel est le bon moment.... avec un recul de plusieurs mois je pense qu'elle souffrait plus que ce que je voulais voir et qu'il était grandement temps d'arrêter sa vie difficile....

Votre chatte mangeait de moins en moins, elle avait très certainement des problèmes neurologiques et les plaintes de plus en plus fréquentes montrent, pour moi, qu'elle souffrait mais les animaux et particulièrement les chats montrent peu leur douleur, sauf aux derniers moments où ils s'isolent et et ne se nourrissent plus.

Alors oui, vous avez eu raison d'abréger une vie qui devenait dure à supporter pour elle.
Une des personnes de ce site m'a dit dernièrement qu'il est difficile de surmonter le vide que laisse un animal mais dites vous que contrairement à beaucoup d'animaux qui sont abandonnés, martyrisés, affamés elle au moins a eu une vie pleine et remplie d'amour et d'attention.....Pensez à cela lorsque l'absence ou le doute vous pèsent .

Je vous souhaite beaucoup de courage dans ces moments douloureux.

Monique
Monique
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
A l'âge que j'ai, j'ai fait euthanasier des tas d'animaux. Sans la plus petite once de culpabilité. En revanche, l'an dernier j'ai refusé deux fois les conseils du véto pour mon chat, et là je m'en veux terriblement, ma culpabilité ne passe pas du tout. La cortisone avait relativement bien fonctionné, j'ai insisté pour qu'on la prolonge encore un peu, c'était la veille de mon anniversaire, je la voulais près de moi encore au moins quelques jours... Mon Dieu. Ma chatounette si douce s'est débattue pendant une injection super douloureuse, au lieu de lui offrir la mort apaisée d'une euthanasie je lui ai imposé une fin terrible car elle a mis ses dernières forces dans sa tentative d'échapper à l'injection. Je crois que je ne me pardonnerai jamais.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 6 mois
Docline a écrit:
« A l'âge que j'ai, j'ai fait euthanasier des tas d'animaux. Sans la plus petite once de culpabilité. En revanche, l'an dernier j'ai refusé deux fois les conseils du véto pour mon chat, et là je m'en veux terriblement, ma culpabilité ne passe pas du tout. La cortisone avait relativement bien fonctionné, j'ai insisté pour qu'on la prolonge encore un peu, c'était la veille de mon anniversaire, je la voulais près de moi encore au moins quelques jours... Mon Dieu. Ma chatounette si douce s'est débattue pendant une injection super douloureuse, au lieu de lui offrir la mort apaisée d'une euthanasie je lui ai imposé une fin terrible car elle a mis ses dernières forces dans sa tentative d'échapper à l'injection. Je crois que je ne me pardonnerai jamais. »


Tout à fait d'accord avec toi Docline, voir partir son animal de manière apaisée est beaucoup plus facile que les souvenirs laissés par une fin douloureuse et bien plus longue.
En fait on a tous notre regret à porter...🤔
Monique
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
(Coucou Monique et coucou docline)

Je suis aussi vraiment d'accord avec docline,
C'est toujours culpabilisant de décider de la fin de vie de son animal, mais c'est encore pire de ne pas le faire...
Pour ma part, j'ai eu un chaton malade dès le 1er jour, handicapé, sa maman le déplaçait sans cesse des autres petits car elle le savait condamné mais moi, j'ai refusé cette idée.

Je le cherchait dans les champs où sa mère labandonnait tous les soirs pour le ramener à sa portée, je l'ai nourri au biberon pour qu'il grandisse, il a passé le cap des 3 mois et à commencé à se nourrir de lui même, j'ai cru qu'il était sauvé.

A sept mois, il a déclenché une maladie dont il est mort en une semaine et pas de belle mort parce que moi, je voulais tellement qu'il vive que je n'ai pas su être lucide...
Permettre à un animal de partir sous euthanasie, c'est une preuve d'amour.
Ne vous en voulez pas, si vous ne l'aviez pas fait, ce serait pire.
🎶I'm a catman! 🎵 "le savoir est dangereux lorsqu'on le met entre les mains d'un abruti." (moi, et j'assume)
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
Bonsoir,
Comme vous et les autres intervenants sur ce fil, je peux confirmer que la culpabilité est toujours présente quand on fait euthanasier un animal aimé. Mais aussi la culpabilité de, peut-être, ne pas l'avoir fait assez tôt. C'est le contraire qui serait inquiétant, les mauvais maîtres ne ressentent aucune culpabilité d'aucune sorte.

Pour autant, l'euthanasie est bien le dernier geste d'amour à offrir à un animal aimé arrivé au bout de son chemin, si déchirant que soit ce moment. J'ai toujours décidé d'y assister et de porter mon chat dans mes bras au moment ultime. Après... Et bien après, il faut des semaines pour s'en remettre, à se planquer pour pleurer même au boulot.

Ici nous comprenons tous votre chagrin et votre culpabilité (non justifiée mais fatale). Courage.
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
bonjour, hier j'ai appris que mon chat, Ego, de 11 ans était perdu, tumeur aux poumons et de l'eau autour du cœur, 2 à 3 semaines avant la fin

Je comprends pas, il allait très bien il y a encore 3 semaines, sauf ils ne mangeait plus... Il est hors de question que j'aille le faire euthanasier chez le veto, un endroit trop froid, et je ne supporterais pas de le faire mourir dans mes bras...

Je pleur depuis hier, nous sommes inconsolables avec ma femme, je vais le recuperer ce matin, et nous allons réfléchir à une mort douce à la maison, avec nous dans notre canapé, un veto qui fait ça à domicile, faut que je trouve...

Et pourquoi les vetos ne proposent pas d'examen de santé complet...Il aurait pu être traité avant....
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
Votre minette de 19 ans était au bout de sa longue vie heureuse et il ne faut retenir que ça. Vous avez fait tout ce qu'un maître aimant doit faire, l'aider à partir dans la douceur et bien sûr qu'on culpabilise de devoir demander la mort de son animal, mais je peux vous assurer pour l'avoir vécu qu'on culpabilise bien plus de ne pas l'avoir fait à temps.

Pour moi, votre minette souffrait de sénilité, les symptômes que vous décrivez me rappellent la fin de vie de mon canichou de 18 ans qui aboyait d'un coup la tête en l'air, qui tremblait de tous ses membres, tournait sur lui-même avec toutes les autres joyeusetés de la fin de vie d'un petit vieillard mais il ne souffrait pas j'en suis sûre et la véto me l'avait confirmé. Cela a été à peu près pareil pour ma dernière minette partie à 18 ans jusqu'à ce qu'elle fasse un AVC, puis un autre et que j'ai du l'accompagner pour son dernier voyage. De toute évidence elle ne souffrait pas mais on sentait qu'elle voyait qu'il se passait quelque chose dans son petit corps et ça la stressait, donc je la rassurais. Donc pour moi, mais je ne suis pas véto, votre chatte est partie de la meilleure manière qui soit si l'on peut dire ainsi. La culpabilité est toujours là mais elle va disparaître, par contre quand on ne fait pas ce qu'il se doit et que le chat part en souffrant, là je peux vous assurer qu'elle reste et ne part jamais.

Pour Astuces72, ne tardez pas à le faire euthanasier avant les grosses souffrances, vous le regretteriez toute votre vie. A partir de 8/10 ans, il faut demander un bilan complet à son vétérinaire une fois par an, voire plus quand ils sont plus vieux, cela permet de voir s'il y a un début de maladie, surtout quand ils ne mangent plus.
Reporter un abus
Posté par il y a 6 mois
Merci à tous pour ces réponses, le partage de vos sentiments, impressions et expériences vécues, et pour ces messages pour tenter de me faire accepter les choses.

Cela prendra du temps je l'ai bien assimilé, cela dis, il y a bien d'autres choses qui rentrent en ligne de compte pour moi et que je n'ai pas dites dans le 1er message.

Exemple: Je n'ai pas pris le temps de "dire, d'expliquer" à mon chat chéri ce qui allait se passer et pourquoi on en arrivait à cette finalité, c'est tout bête mais c'est une détail important psychologiquement.

Ou encore après cette décision, j'ai le sentiment de ne pas l'avoir encore assez caressé, gratouiller, me balader avec elle dans les bras pour en profiter au maximum.

Ou encore, et je dois oublier d'autres choses, la pire des choses que je n'ai pas faite et la je reviens sur certains de vos messages, je ne suis pas resté pour assister à son endormissement et son départ car ma mère m'a dis ce que cela faisait quand nous avions du faire piquer sa soeur Shana il y a 10 ans suite à une grave insuffisance rénale, et aux mots de la vétérinaire expliquant les désagréments qui pouvaient survenir...mais j'aurais du rester pour que ma Biquette s'endorme en voyant mon visage en dernier et ça je ne pourrais jamais le changer, ça me mine....

En tout les cas, cela fait du bien d'écrire ce que l'on ressent et lire les messages d'autres personnes qui ont vécu et vivent les mêmes choses.

Bien à vous.
Reporter un abus
Posté par il y a 3 mois
Bonjour,
Mon chat âgé de 11 mois a été euthanasie hier c'était notre petit roi, il était atteint d'une maladie neurologique qui s'est déclenchée il y a un mois à peine, après examen et prise de médicaments rien de plus.
Il a commencé à se nourrir de moins en moins car il n'y arrivait plus, j'ai pris la décision de ne plus le voir souffrir et c'est très dur, il me manque tellement. Je me surprends à pleurer souvent....
Bon courage à tous.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)