Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Culpabilité décès chatonGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Bonjour
J'écris sur ce forum pour la première fois car j'ai besoin d'extérioriser et d'être rassurée en quelques sortes...
J'ai dû faire euthanasier mon chat de 7 mois vendredi dernier.
Cela a commencé il y a plusieurs semaines. Mon chat vomissait à répétitions. Je l'ai donc amené chez le vétérinaire. Une gastrite a été diagnostiquée et nous sommes répartis avec un traitement adapté.
Le jour qui a suivi, mon chat ne mangeait presque plus et parrassait abatu. Je n'ai pas remarqué de selles pendant 2 jours. J'ai décidé de le ramener chez le vétérinaire car je partais en vacances le jour d'après et mon copain allait le garder chez nous.
Batterie d'examens, BS écho radio... Les globules blancs étaient augmentés, rien à l'écho, une opacité à la radio au niveau du colon. Quand le veto l'a récupéré il avait très mal au ventre, après morphine il dévorait ses croquettes et reprise du transit.
Le veto a pensé qu'il avait commencé à évacuer quelque chose et qu'il pouvait rentrer à la maison en le surveillant bien. Mon copain l'a observé pendant 10 jours, il avait un transit, mangeait mais moins que d'habitude. Mais rien de vraiment inquiétant à priori... Je suis rentrée et je l'ai trouvé bien, je l'ai vu boire et il me réclamait à manger. Et il jouait comme avant.. Et deux jours après, rentrée du travail et mon chat était complètement apathique, avait vomis partout dans l'appartement. J'appelle vite un veto de garde et je l'emmène. Impossible de le perfuser, de faire une prise de sang. Elle lui fait une écho : rien. Mais mon chat était en train de mourir. J'ai pris la décision de le faire piquer.
Le lendemain la veto me propose une autopsie : elle retrouve une coquille de pistache dans son intestin. Qui aurait tout perforé... Invisible à la radio.

Suite à ça je suis morte de culpabilité. Je n'arrive pas à avancer et je me dis que si nous l'avions emmené plus tôt il ne serait pas mort.
Que j'aurais dû dire à mon copain de faire plus attention... Je ne sais plus quoi penser.
Pour son vétérinaire habituel, une pistache ne peut pas faire cela, elle pense aussi à une PIF...

Excusez moi pour mon message si long...
Mais je passe mes journées à me ronger et tout me fait penser à lui...
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 1 an
Bonjour,
Je pense que vous avez fait tout ce que vous pouviez malheureusement, vous avez fait les examens qu'il fallait, consulter des vétérinaire etc vous ne pouviez pas faire grand chose de plus.
Ce n'est de la faute de personne les malheurs arrive souvent malheureusement
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonsoir,

Comme l'a dit Morphee, vous avez déjà fait beaucoup. Si c'est bien la coquille de pistache, c'est bête mais malheureusement ça arrive, mais ça aurait effectivement impossible de la détecter ... et si c'est la PIF, je crois qu'il vaut mieux que ça se termine le plus tôt possible.

Prenez le temps de faire votre deuil, la perte d'un animal est toujours difficile ... on trouve tellement de bonheur avec eux :)
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 an
Bonjour,
C'est plus facile à dire qu'à faire mais vous ne devez pas culpabiliser, vous ne pouviez absolument rien faire de plus. Vraiment si faut trouver un "coupable" c'est la faute à la limite technologique de la médecine. Une pistache, aucune idée si c'est réellement indétectable, s'il y avait moyen ou pas de la voir, je suis pas vétérinaire, impossible de vous le dire. Peut-être que quelqu'un de Proveto passera ici vous répondre. Mais vous, simple propriétaire de ce chaton vous ne pouviez absolument rien faire, vraiment.

Juste pour être clair, j'accuse pas le vétérinaire je me demande juste s'il n'y avait vraiment pas une solution pour voir cette perforation.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,
Vous avez vraiment fait tout ce qui était en votre pouvoir. Il y a du chagrin bien sûr, mais pas de culpabilité à avoir. Il arrive que les vétos passent 'à côté', ils sont humains et la médecine n'est pas une science exacte mais un art qui a ses limites. Courage à vous.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Merci pour vos réponses à chacun. Le plus difficile est de me dire que si j'avais été là j'aurais peut-être pu faire autrement et le ramener. Je ne sais pas... Mais au fond je pense que vous avez raison et que c'est le destin... Et il a bien caché son mal-être surtout. Merci à vous..
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Schtroumphy a écrit:
« Bonjour, C'est plus facile à dire qu'à faire mais vous ne devez pas culpabiliser, vous ne pouviez absolument rien faire de plus. Vraiment si faut trouver un "coupable" c'est la faute à la limite technologique de la médecine. Une pistache, aucune idée si c'est réellement indétectable, s'il y avait moyen ou pas de la voir, je suis pas vétérinaire, impossible de vous le dire. Peut-être que quelqu'un de Proveto passera ici vous répondre. Mais vous, simple propriétaire de ce chaton vous ne pouviez absolument rien faire, vraiment. Juste pour être clair, j'accuse pas le vétérinaire je me demande juste s'il n'y avait vraiment pas une solution pour voir cette perforation. »
Une perforation devrait engendrer une péritonite et ça normalement cela se voit à l'écho... Or l'écho était normale. C'est pour ça que je ne comprends pas trop

Et d'après la 2ème veto les vomissements du début correspondent au moment où mon chat a ingéré la coquille puis après elle est passée, et c'est seulement à la toute fin qu'elle aurait perforé. Mais si elle ne provoquait pas d'occlusion, il aurait dû l'évacuer...

. En fait ce qui me fait le plus mal c'est que si je l'avais ramené j'aurais peut-être insisté et la chirurgie aurait peut-être été envisageable.. Et là il ne serait pas mort. Je refais tout dans ma tête mais cela ne sert plus à rien maintenant j'ai beaucoup de mal à accepter. En tout cas je vous remercie tous pour vos réponses aidantes
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Que vouliez vous faire de plus ? Vous avez fait le maximum. Je comprends votre tristesse mais la culpabilité n'a rien à faire ici, ne vous accablez pas. Coquille de pistache ou pas, s'il avait effectivement la PIF il était de toute façon condamné, cette maladie ne se soigne pas...Vous êtes une belle personne qui a aimé son chat jusqu'au bout, et c'est malheureusement bien rare de nos jours.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Que vouliez vous faire de plus ? Vous avez fait le maximum. Je comprends votre tristesse mais la culpabilité n'a rien à faire ici, ne vous accablez pas. Coquille de pistache ou pas, s'il avait effectivement la PIF il était de toute façon condamné, cette maladie ne se soigne pas...Vous êtes une belle personne qui a aimé son chat jusqu'au bout, et c'est malheureusement bien rare de nos jours.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Michèledubleau a écrit:
« Que vouliez vous faire de plus ? Vous avez fait le maximum. Je comprends votre tristesse mais la culpabilité n'a rien à faire ici, ne vous accablez pas. Coquille de pistache ou pas, s'il avait effectivement la PIF il était de toute façon condamné, cette maladie ne se soigne pas...Vous êtes une belle personne qui a aimé son chat jusqu'au bout, et c'est malheureusement bien rare de nos jours. »


Vous avez sûrement raison..
Merci beaucoup vos messages me touchent énormément et ce n'est pas facile de trouver une oreille bienveillante car "ce n'est qu'un chat"...
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)