Mon chat est mort pendant une anesthésie générale

Meemaw
Meemaw

Bonjour à tous,

Je me suis inscrite sur ce site exprès pour pouvoir poster sur ce forum car je tourne en boucle et j'ai besoin d'explications et/ou de soutien.

Le 22 mars 2022 ma petite Mimi, qui allait fêter ses 10 ans le 25, est entrée à la clinique pour un simple examen et en est ressortie morte.

C'était la première fois que nous allions dans cette clinique, on voulait l'avis d'un deuxième véto car depuis quelques mois Mimi avait des petites boules qui poussaient à la base de la queue. Véto 1 a traité la première boule comme un kyste sébacé et l'a extrait chirurgicalement en octobre 2021.

Comme d'autres boules (2-3) ont fait leur apparition au même endroit dans les mois suivants, dont une qui nous inquiétait particulièrement car très dure, et que véto 1 disait qu'il ne pouvait plus opérer (pas assez de peau pour refermer) et que le mieux était de laisser comme ça, on a décidé d'aller voir véto 2.

Véto 2 dit que ça peut être cancéreux et qu'il préconise une "petite" ponction et une "petite" radio pour en avoir le cœur net. Avec le recul je pense que j'ai mal mesuré le ratio bénéfice-risque de cette intervention qui m'a vraiment été présentée comme très bénigne.

Je précise que Mimi n'avait pas de maladie connue et semblait en pleine santé. C'était un poids plume (3,6kg) mais elle mangeait bien, courait, jouait et était très sociable. Elle par ailleurs déjà subi quelques anesthésies générales chez véto 1 (abcès dus a des bagarres et autres) mais ça c'était toujours bien passé.

Bref.

37 réponses
icon social_medias_rewards_rating/ribbon

Meilleure réponse

Blue Cat
Blue Cat

Bonjour,

Désolée pour vous, je comprends bien votre sidération. Certaines pathologies cardiaques ne sont pas décelables à l'auscultation, malheureusement. De plus, une anesthésie générale implique toujours un risque cardiaque, quel que soit l'état initial du chat. Quant à savoir si votre chatte était atteinte d'un cancer métastasé aux poumons, seuls une autopsie aurait pu le confirmer.

Par le passé, j'ai emmené mon chat mâle castré en pleine forme pour un simple détartrage, devenu indispensable selon le vétérinaire. Mon chat n'en est jamais revenu, le coeur a lâché. La culpabilité est immense bien sûr, mais totalement inutile. Ces 'accidents' ne sont pas prévisibles et il n'y a pas vraiment de coupable. En revanche, il et important que le vétérinaire prenne le temps de tout vous expliquer et ne prenne pas à la légère le décès du chat.

Meemaw
Meemaw

(Suite)

Le jour de l'intervention on dépose Mimi à la clinique le matin. Elle n'est pas stressée, elle a l'habitude du véto et c'est un chat très "confiant". Le véto (véto 2 donc) doit nous appeller en début d'après midi pour nous dire quand on peut venir la chercher.

Deux heures plus tard le choc : véto 2 nous appelle et nous dit qu'il y eu un problème, que Mimi a fait un arrêt cardiaque quelques minutes après l'induction de l'anesthésie et qu'elle n'a pas pu la récupérer !

Sur le coup je suis tellement sous le choc que je ne demande pas d'autopsie (sachant que véto 2 nous dit plusieurs fois que ça servirait à rien). De toute façon je ne veux plus qu'on touche à son petit corps, car j'ai l'impression de l'avoir déjà "sur-médicalisée" et que c'est ça qui l'a tuée.

Le véto dit qu'elle a suivi le protocole habituel et que c'est très rare mais que ça arrive. Que peut-être Mimi avait un problème au coeur ou des métastases aux poumons (mais si elle avait un cancer métastasé elle le cachait vraiment bien !). Elle dit que ça peut aussi arriver sans explication, par accident. Mais ça me tue de savoir que le plus exceptionnel des chats que j'ai jamais connu est peut-être mort d'un bête accident ...

Le seul truc qui pourrait me réconforter c'est de me dire qu'elle était malade et que son état se serait sûrement dégradé rapidement après ça mais je peux même pas me raccrocher à cette croyance parce qu'on le saura jamais : véto 2 a eu le temps de faire la ponction mais vu que le chat est mort sur la table d'opération elle a pas envoyé l'échantillon au labo.

Meemaw
Meemaw

(Suite #2)

Mardi ça va faire 3 semaines et je n'arrive toujours pas à y croire. Je suis effondrée. C'était mon petit bébé, ma petite Mimoune, la plus douce, la plus intelligente, la plus belle, avec son caractère bien trempé et son regard presque humain. Nous étions fusionnelles, de vraies âmes-soeurs, d'ailleurs je l'ai connue dès son premier jour sur Terre et c'est elle qui m'a choisie bien plus que l'inverse.

Elle me manque affreusement et surtout je suis rongée par une culpabilité qui m'empêche de faire mon deuil. Je suis persuadée d'avoir eu un mauvais pressentiment ce matin là et de ne pas m'être écoutée. Elle était en pleine santé, elle me faisait entièrement confiance et je l'ai amenée à la mort ... Je m'en veux tellement d'avoir fait confiance à ce véto, d'avoir fait ci, fait ça. Alors que je pensais bien faire ! Tout ce que je voulais c'était m'assurer de la garder auprès de moi le plus longtemps possible et j'ai eu tout l'inverse.

C'était mon premier chat "à moi", elle m'a accompagnée toute mon adolescence, et dans des moments très durs. Je suis complètement traumatisée par la soudaineté des choses. Comment imaginer qu'on dépose son animal pour une simple intervention de convenance et que quand on le retrouve il sort du frigo ? Je me sens tellement coupable. Je rêvais qu'elle vive vieille, je pensais qu'on avait encore de belles années à profiter de cette relation magique et voilà qu'en une seconde son coeur s'arrête sans même que j'ai pu lui dire au revoir.

Je n'arrête pas de me repasser ses dernières heures à la maison en boucle, ainsi que l'annonce de sa mort ... J'ai besoin d'explications ... Mon cerveau n'arrive pas à faire la mise à jour. Pourquoi n'est on pas mieux informés des risques de l'anesthésie ? Pourquoi personne ne m'a dit que le cœur de mon petit chat pouvait lâcher pendant l'intervention ? Je me pose mille questions et j'arrive pas à m'enlever de la tête que c'était très probablement évitable ...

Schtroumphy
Schtroumphy

Bonjour,

Tout d'abord je suis vraiment désolé pour vous. :(

Ensuite c'est évidemment bien plus facile à dire qu'à faire mais vous ne devez pas vous sentir coupable. Vous emmener votre chat pour le soigner. Admettons que vous ayez fait l'inverse en le soignant pas, vous vous en serez également voulue de pas l'avoir emmener au vétérinaire s'il lui aurait arrivé quelque chose. C'est un cercle vicieux.

Pour la cause de cette mort je pense que le vétérinaire n'est pas a culpabiliser non plus. Comme pour les humains et même plus d'ailleurs il me semble avoir lu quelques part que les chats supporte assez mal les anesthésies. Toute les anesthésies sans exception même la petite anesthésie pour un simple détartrage des dents comporte un risque, faible mais un risque quand même. C'est malheureusement tombé sur vous.

Pour moi votre histoire est très triste mais c'est simplement la faute a pas de chance et non pas la faute à quelqu'un. A la limite le vétérinaire aurait dû vous avertir qu'il y a un risque mais le risque étant faible je suis persuadé que l'opération aurait quand même été faite.

Bref tout le monde ici comprend votre terrible peine mais ne cherchez pas un coupable que ce soit vous ou le vétérinaire, encore une fois c'est plus facile à dire mais faut laisser le temps pour faire votre deuil.

Mia078
Mia078

bonsoir

Tout mes condoléance pour vôtre chat , c est pas facile en effet ,mon premier chat Voyou qui a vécu 15 ans et demi a eu à peu prêt ce genre de souci genre de Kyste en bas du dos proche de la queue , mon véto à pas voulu opéré vu son âge il pouvait y resté , et puis ma expliqué sa ressemblait plus a un genre de tumeur qui même après opération pouvait surement repoussé à coté ou ailleurs .

J'ai du prendre une très lourde décision qui ma déchiré le coeur , le véto ma dit faut le faire partir pour pas qui souffre , c était sa ou le laissé avec ce Kyste ou tumeur qui pouvait le faire souffrir .

J'ai donc réfléchi un moment et quelque jours , et j'ai pris la lourde décision de le faire partir , même si il ne souffrait pas de suite ou dans l immidiat j'ai pas voulu attendre qui souffre .

Je suis de tout Coeur avec vous et vous re présente mes condoléance , bon courage a vous , mille pensé pour vôtre chat

Cloclo56
Cloclo56

Bonjour Meemaw,

Je compatis d'autant plus que je suis dans la même situation que vous tout ce que décrivez je le ressens aussi et vos mots auraient pu être les miens.

Mon chien est décédé des suites d'une opération au larynx le 31 mars dernier tout seul dans sa cage aux soins intensifs de Maisons-alfort.

Comme vous je culpabilise d'avoir accepté cette saleté d'opération pour qu'il aille mieux.

Les vétérinaires ne mettent pas suffisamment en garde sur les risques.

Moi non plus je n'arrive pas à y croire. Je voudrais remonter le temps.

Tout comme vous j'ai eu un doute la velle de l'opération peut être lié à l'angoisse de l'intervention. J'aurais du m'écouter et attendre.

J'ai l'impression d'être dans un cauchemar et de m'enfoncer de jour en jour j'ai l'impression d'exploser de douleur à l'intérieur.

Je ne peux malheureusement pas vous remonter le moral mais simplement vous dire que vous n'êtes pas seule.

J'ai trouvé sur ce forum de belles personnes qui ont partagé avec moi même si le chagrin reste immense.

Mon Cyrus comme votre Mimi ont eu une belle vie .

Je vous souhaite de pouvoir commencer votre deuil.

Meemaw
Meemaw

Merci pour vos messages. Je ne cherche pas à incriminer la véto (que j'ai demandé à rencontrer par la suite et qui semble de bonne foi). Pour autant je ne remettrais jamais les pieds dans cette clinique. Ils nous ont posé très peu de questions lors de la consultation alors qu'ils ne l'avaient jamais vu. Notemment la date de la dernière anesthésie et combien elle en avait subi dans sa vie (car d'après la véto c'est un facteur de risque donc pourquoi ne pas le demander ?). À ce moment j'ignorais totalement ces risques et je faisais confiance au véto, mais je pense que si il avait eu ces infos il nous aurait peut-être pas proposé cette intervention.

En plus contrairement à véto 1, qui prenait le temps de refaire une mini-consultation préopératoire en notre présence, en écoutant son coeur, en demandant si elle avait bien dormi, si elle était en forme etc. et faisait l'injection du sédatif devant nous, là il n'y a rien eu de tout ça. On a amenée Mimi à 8h30, l'assistante a pris la boîte de transport et c'est tout. Ça me déchire le coeur rien que de penser à comment je leur ai laissé mon bébé comme un vulgaire sac à patates ...

Meemaw
Meemaw

Bonjour Cloclo56,

J'ai lu ton post où tu parles de ton expérience. Bizarrement cela fait aussi du bien de voir qu'on est pas seul dans notre cas ... Je suis désolée pour la perte de ton compagnon Cyrus.

La culpabilité est d'autant plus grande que notre souhait initial était de prolonger leur durée de vie et que c'est précisément cela qui a précipité leur départ ...

14 ans cela reste un bel âge pour un chien, même si pour nous c'est toujours trop court. De ce que je comprends il était déjà malade et vous avez voulu le meilleur pour lui. Même si le résultat n'est pas celui souhaité, l'amour que vous lui portiez se traduit dans votre démarche de le faire soigner quoi qu'il en coûte. Évidemment si nous avions su ...

Pour le pressentiment ... Une amie qui a vécu de nombreuses pertes m'a dit que c'était normal que le cerveau provoque cette sensation pendant un deuil et que ça lui avait fait souvent. J'essaye de me dire que c'était juste une inquiétude liée aux résultats des examens et que c'est ma tête qui modifie mes souvenirs pour rationaliser la mort de mon bébé-chat ...

J'ai dû par deux fois faire le choix difficile d'euthanasier des chats très mal en point qui s'accrochaient comme des bougres et voilà qu'aujourd'hui c'est une minette dans la fleur de l'âge et en pleine santé qui part comme un souffle ...

Après la sidération vient la douleur et elle est indicible ...

Cloclo56
Cloclo56

Merci Meemaw pour ta réponse.

Oui ça fait du bien de partager avec des personnes qui comprennent au travers de l'amour qu'elles portent à leurs compagnons.

Mon Cyrus d'amour allait bien malgré la maladie et j'ai fait confiance.

Je suis comme toi je sais que ça fait partie des étapes du deuil mais même si je m'en veux encore plus à moi même d'avoir accepté l'opération j'en veux à tous ces vétérinaires qui n'insistent pas assez sur les risques liés à tout acte médical et qui après coup se contentent de dire que cela faisait partie des risques.

La culpabilité d'avoir abrégé leurs jours est pour nous.

Prenez soin de vous.

D'après les témoignages de ceux qui ont vécu cette épreuve le temps atténuera notre douleur même si pour le moment on pense ne jamais y arriver.

De tout coeur avec vous.

Meemaw
Meemaw

Aujourd'hui ça ne va pas du tout ... La culpabilité est immense. Je n'arriverais jamais à vivre avec. Je revis en boucle le moment ou j'ai eu le mauvais pressentiment. Et le moment où elle est rentrée dans sa boite de transport sans heurt, sans un bruit, résignée. Si seulement j'avais su ...

Je pleure nuit et jour. Ça fait trois semaines et j'ai envie de hurler et de me taper la tête dans les murs. C'est la pire douleur que j'ai jamais connu. C'était mon animal préféré de toute ma vie à cause de moi elle est morte alors qu'elle était en pleine santé. Je m'en voudrais jusque dans ma tombe.

En plus je ne savais pas qu'on pouvait faire appel à des services funéraires sans passer par le véto et assister à la crémation. Je regrette de ne pas avoir choisi cette option par respect pour mon bébé ... J'arrête pas de penser que son petit corps congelé a été empilé avec un tas d'autres pour le transport ... Je n'ai même pas été capable de lui offrir des adieux à sa hauteur ... On attend toujours les cendres pour le moment.

Pouci
Pouci

Bonjour Meemaw,

Tout d'abord, je suis vraiment désolée pour ce qui est arrivé à votre chat. Je comprend votre douleur et votre peine ! J'imagine à quel point ça doit être difficile, surtout lorsque c'est si soudain... 😔

Mais, même si c'est plus facile à dire qu'à faire, il ne faut pas culpabiliser...

Vous avez fait ce qu'il fallait pour votre chat, ne rien faire aurait pu être tout aussi tragique...

Je suis passée par là il y a quelques mois avec ma minette... elle est partie chez le vétérinaire... sans moi... j'ai moi aussi culpabiliser, mais il faut se dire que dans tous les cas on culpabilise toujours....

Il faut vous laisser le temps car lui seul apaisera votre douleur...

Et n'hésitez pas à poster des messages ici, car ça fait du bien de pouvoir échanger avec des personnes qui ont vécu des expériences plus ou moins similaires !

Je vous souhaite beaucoup de courage !

Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?