L'euthanasie de mon chat

Milana_fr
Milana_fr

Bonjour à tous.. Mon chat est née en 2006 avec un seul rein fonctionnel et un souffle au coeur... On m'avait dit qu'elle ne survivrait pas mais elle a eu une longue vie !

En 2020 elle a perdu énormément de poids, elle pesait moins de 2 kilos, se déplaçait mal et refusait de manger... Son vétérinaire nous avait conseillé l'euthanasie mais nous avons décidé de lui donner encore une chance et a l'aide d'une nouvelle vétérinaire elle a remonté la pente, recommencé à manger et se déplacer normalement. Elle était suivie chaque semaines et la vétérinaire était choquée de voir comme elle combatait la maladie ! Elle devait prendre 2 comprimé tout les jours + un complément alimentaire et de l'anti vomitif, c'est là que j'ai fais ma 1ière erreur : le complément et l'anti vomitif je ne les ais pas donnés tout le temps parce que je ne voulais pas l'embêter plus que ce que je le faisais déjà avec le reste du traitement + les visites chez le vétérinaire...

Il y a 1mois, elle a perdu à nouveau beaucoup de poids et c'est allé de moins en moins bien... Elle a passé tout le vendredi chez la vétérinaire qui a pu lui faire manger une boîte de pathé (ce qui m'a donné beaucoup d'espoir) et qui m'avait dit de la ramener après le week-end de Pentecote mais quand elle est revenue à la maison vendredi soir, elle faisait ses besoins sur elle et n'a pas réussi à sortir de son panier de transport seule.

Samedi elle bougeait un peu plus dans son panier sans pour autant se lever mais mangeait moins de nouveau... Dimanche pareil... Elle rampait pour se déplacer... J'ai cru que si je ne l'amenait pas de suite chez le vétérinaire elle allait mourir ou passer le week-end a l'agonie alors avec mon père on l'a amené chez un vétérinaire de garde qui nous a dit qu'il était temps de la laisser partir. Il nous a dit qu'elle devait avoir des douleurs (alors que sa vétérinaire habituelle nous avait dit que même si elle s'afaiblissait elle n'avait pas mal).

J'ai dit oui à l'euthanasie et maintenant je réalise que j'ai tué mon chat alors que si j'avais juste attendu 2jours de plus j'aurais pu la ramener chez son vétérinaire habituel et peut etre qu'elle aurait pu encore une fois être sauvée... Sur le coup j'avais l'impression qu'elle ne tiendrait jamais 2 jours mais maintenant je pense que je me suis trompée... La vétérinaire de garde a dit ce qu'elle pensait être meilleur mais elle ne savait pas à quel point elle avait déjà réussi à combattre sa maladie...

Je n'ai jamais voulu l'euthanasier! Je comprends pas pourquoi j'ai dis oui... dès qu'on est arrivé au vétérinaire de garde tout est allé très vite... Je sais qu'il n'y a aucun retours en arrière possible... Je ne pourrais jamais lui demander pardon... J'arrive pas à croire que j'ai fais ça... J'aurais du la forcer à prendre ses compléments et surtout je n'aurais pas dû accepter l'euthanasie.. Je voudrais juste savoir si des gens ont été dans ce genre de situation... Elle méritait mieux...

15 réponses
icon social_medias_rewards_rating/ribbon

Meilleure réponse

Kalou124
Kalou124

Bonjour Milana, je compatis à votre tristesse . Je pense que vous n'avez pas à culpabiliser.Votre chatte a eu une belle vie avec vous mais il y a un moment où les laisser partir est une preuve d'amour.Cette pauvre minette n'avait même plus la force de sortir de son panier et faisait ses besoins sous elle. Je sais que c'est très dur pour vous mais je pense que votre vétérinaire habituelle vous aurait conseillé aussi l'euthanasie et vous auriez culpabilisé de l'avoir laissé souffrir tout le week-end.Votre papa était avec vous et a bien vu l'état de minette. On a toujours l'espoir de sauver nos animaux mais il y a un moment où malheureusement il faut les laisser partir.Vous avez pris la bonne décision même si c'est difficile à admettre.

Je vous souhaite plein de courage.

Melib0o
Melib0o

Je sentais aussi que mon chat avait changer physiquement et psychique. 1 semaine avant son euthanasie elle s'est couchée sur le côté dans ma cuisine et a pousée un miaulement tellement rauque et sourd que je me suis dit oh mon dieu elle semble ne plus être elle même et cela avait passer. Elle jouait 30 min après comme si rien n'était alors j'ai mis cet évènement dams un placard mais cela aurait dû m'alerter de quelque chose mais je crois que mon subconscient restait dans le déni car je n'était pas prête à la laisser partir.

♡Il ne faut pas vendre la peau de l'ours si il n'est pas d'accord avec le prix♡
Melib0o
Melib0o

Bonjour Milana, Je suis de tout cœur avec vous, j’ai dû laisser partir le mien un samedi matin alors que le vendredi je le promenais encore en laisse. Mais ce matin là, il ne se levait plus tout seul et lors de la visite du jeudi soir, le Veterinaire m’avait prévenu qu’il ne passerait sûrement pas le WE alors ce maudit samedi qu’il a poussé un drôle de miaulement et s’est affalé sur le lit, nous l’avons pris et emmené à la clinique vétérinaire. On a pris cette douloureuse décision parce qu’on savait que plus rien ne le sauverait mais en rentrant à la maison je me suis posé la question aurions nous pu faire autrement et tous les jours j’ai ressassé cela maintenant cela fait presque 4 mois qu’il est parti et cette culpabilité revient encore de temps à autre. Dites vous que vous avez fait tout ce qui était en votre pouvoir et que malheureusement il arrive que le combat soit perdu. Elle ne souffre plus et elle est partie en sachant à quel point vous l aimiez car dans ces cas là c’est un ultime geste d’amour. Je vous souhaite beaucoup de courage dans ces moments douloureux Marie

Je me souviens que environ 1 semaine avant son euthanasie ma chatte s'est couchée sur le côté dans la cuisine et a poussée un miaulement tellement rauque et bizarre..Elle semblait possédée. J'ai appelée mon mari qui m'a dit que je m'en fesait pour rien alors 30 minutes + tard elle jouait comme si rien ne s'était produit. Je me sentais soulager de voir qu'elle jouait mais au fond de moi j'avais ce doute..mais je crois que mon subconscient préférait rester dans le déni car au fond de moi je n'était pas prête à la laisser partir.

♡Il ne faut pas vendre la peau de l'ours si il n'est pas d'accord avec le prix♡
Utilisateur anonyme

Utilisateur anonyme

Bonsoir Milana,

Ne vous inquiétez pas, je dois trouvé pas cela maladroit et de plus cela fait du bien de parler de nos loulous qui nous ont quitté.

Comme beaucoup de chats sur ce forum il souffrait depuis 18 mois d’une insuffisance rénale. On avait réussi à le stabiliser jusqu’au) janviet une rechute sévère, il avait perdu 1kg en trois mois sans compter les autres perdus avant. Ses taux étaient très élevés malgré une semaine entière de perfusions chez le veto puis des piqûres de rehydratation il allait de plus en plus mal ses taux grimpaient sans arrêt, il était complètement déshydraté, et surtout en hypothermie et puis ce samedi ses reins ont lâchés. Comme vous, ne voulant pas qu’il souffre davantage on a pris cette douloureuse décision, Mais à peine dans la voiture, les doutes se sont installés, la culpabilité d’avoir été trop vite,mais que faire de plus ? J’ai une totale confiance dans mon Veterinaire qui a suivi mes 3 chats et que nous connaissons depuis presque30 ans. S’il y avait une autre solution il nous l’aurait dit. Il est resté nos côtés pendant ces 18 mois, je pouvais l’appeler ´importe quand il répondait toujours présent.

Donc, vous avez fait au mieux afin d’abréger ses souffrances et pour cela il ne faut pas vous en vouloir. quand la maladie est plus forte que le courage de nos petits amours on prend la décision que nous pensions au mieux pour eux. Vous n’avez pas baissé les bras à la moindre difficulté et vous l’avez accompagnée jusqu’au bout et c’est cela qui est important .

J’espère à mon tour de ne pas être maladroite en vous racontant tout cela, votre peine est déjà assez grande

Je vous adresse toutes mes chaleureuses pensées et plein de gros câlins à votre louloute là haut

Marie

Sann
Sann

Comme je vous l ai dis je n ais pas eu a prendre cette lourde décision qui a mon cesse doit être terrible je suis resté presque 3 ans dans le déni moi aussi ne voulant pas qu il parte de faire tout mon possible pour le garder je l aimais tellement je voulais et je croyais malgré tout qu avec mon amour et les visites chez le vétérinaire j aurais pu le garder il ne souffrait pas il était heureux mais très fatigué et le dernier jour il a fait un arrêt cardiaque donc je ne sais pas ce qui est le mien je me pose toujours la question . Vous avez fait de votre mieux il ne faut pas vous en vouloir vous étiez prés de lui jusqu au dernier moment .

Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?