Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Troubles du comportement de l'octodon

Octodon
Octodon
Poids :
200 à 300 g
Longeur :
12 à 20 cm
Espérance de vie :
5 à 10 ans

L’interaction avec le maître étant limitée, contrairement à ce qui passe avec les chats et les chiens, les troubles du comportement proviennent essentiellement d’un manque d’attention aux paramètres vitaux, de problèmes de surpopulation ou d’alimentation.

Nous insistons donc à nouveau sur le respect des conditions de vie de l’animal. L’affection que vous lui porterez ne suffit pas. Il faut aussi savoir reconnaître ses besoins et ses habitudes. Cela permet de détecter d’éventuelles anomalies.

L’épilepsie

Il ne s’agit pas d’un trouble comportemental à proprement parler, mais d’un phénomène spécifique à la gerbille et à l’octodon : ils tombent parfois en "crise d’épilepsie" dans une situation qu’ils ressentent comme dangereuse. On suppose un reste de comportement instinctif dont le but dans la nature serait de tromper un prédateur.

L’agressivité

Dans un groupe formé, les combats entre octodons sont fréquents pendant la période de reproduction. Ce sont, en général, des combats à caractère sexuel, et les morsures se situent souvent près de la queue. Votre vigilance doit être parfaite en période critique.

Pour éviter ces combats, installez dans une même cage, avant l’âge de la maturité sexuelle les octodons destinés à vivre ensemble, et veillez à ce que chacun puisse disposer à son aise d’un espace correct à l’intérieur de la cage. Si des batailles apparaissent dans le groupe, la séparation reste le meilleur remède.

Le cannibalisme

Il est essentiellement le fait de jeunes octodons. Ce serait un moyen efficace de contrôle des naissances dans la nature. Le cannibalisme est un comportement qui apparaît comme normal chez le mâle qui doit se reproduire et qui disparaît lorsqu’il connaît la paternité. Mais ce geste cruel peut aussi être un signe de mauvaises conditions de vie : surpopulation, hygiène déplorable ; un mauvais entretien de la cage peut pousser la femelle à manger ses petits. Les manipulations excessives de la nichée par l’homme peuvent aussi conduire la mère à éliminer sa progéniture.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)