Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Autres pathologies chez la gerbille

Gerbille
Gerbille
Poids :
75 à 120 g
Longeur :
environ 12 cm
Espérance de vie :
3 à 5 ans

Les affections de l’oeil
Ce sont essentiellement les conjonctivites qui entraînent un écoulement ; l’oeil est rouge. Cela peut être dû à une allergie à la litière, à la paille, à une bactérie suite à un coup de griffe, à une carence alimentaire en vitamine A. Un collyre anti-inflammatoire durant quelques jours suffit dans la majorité des cas.

Les vieilles gerbilles sont très sensibles aux problèmes oculaires. Il faut leur nettoyer les yeux tous les jours avec une compresse et du sérum physiologique. L’alimentation correcte et la supplémentation en vitamine A sont fondamentales chez les vieux animaux.

Les fractures
Les gerbilles sont prédisposées aux fractures lorsqu’elles sont exclusivement nourries avec des graines de tournesol, très appréciées de l’animal. Les maîtres ont donc tendance à ne donner que cela pour faire plaisir à leur animal. Ces graines sont très pauvres en calcium et en revanche très riches en graisse. Les os sont donc fragilisés.

Les gerbilles se coincent souvent les pattes dans des grillages dont les dimensions ne sont pas adaptées. Elles tirent alors sur leur patte pour se dégager et se fracturent le membre. L’animal a la patte qui pend et ne prend plus appui dessus. Malheureusement, en cas de fracture ouverte, l’amputation est recommandée pour éviter une septicémie. Sinon, une attelle et un pansement pourront être posés.

Les crises d’épilepsie
Les crises d’épilepsie existent chez de nombreux mammifères. Ce sont des crises de convulsions dont l’origine est à rechercher au niveau cérébral. Une stimulation quelconque (odeur, bruit, vision) peut entraîner le début d’une crise. Les crises d’épilepsie se caractérisent par des convulsions alternées avec des périodes de calme.

L’animal a les membres raides ainsi que la tête ; les yeux sont révulsés puis tout le corps se relâche. Le phénomène est très impressionnant mais cesse de lui-même. La crise dure quelques minutes. Chez la gerbille, les crises sont déclenchées par la prise de l’animal dans la main ou par une variation brusque du milieu (température, lumière, bruit). Vingt pour cent des gerbilles en sont atteintes. Ces crises ne sont pas dangereuses, même si elles sont impressionnantes.

Il faut laisser l’animal se calmer seul, faire attention qu’il ne se blesse pas en le déposant sur une surface molle ; on peut le protéger avec du coton, par exemple. Prévenez-le toujours avant de le saisir et évitez les modifications violentes du milieu. N’allumez pas la lumière d’un seul coup, le soir, par exemple.

L’hémobartonellose
Aux États-Unis, 94 % des gerbilles en sont atteintes. Cette maladie est surtout connue chez le chat en France. Ce micro-organisme est transmis par des insectes piqueurs ou par morsure. Un climat chaud favorise son développement. Ce parasite se fixe dans les globules rouges et entraîne une anémie. La gerbille s’affaiblit peu à peu. Seul un examen sanguin permet de détecter de façon certaine le parasite.

La listériose
Chez les rongeurs, ce germe entraîne une infection généralisée ou septicémie. La gerbille ne mange plus, ne bouge plus et présente de la fièvre. Il faut mettre l’animal sous antibiotiques.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)