Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Les tamias ou écureuils de Corée

Ecureuil
Ecureuil
Poids :
70 à 120 g
Longeur :
10 à 15 cm
Espérance de vie :
5 à 12 ans

Parmi tous les écureuils mentionnés, les plus élevés et vendus dans les magasins de notre pays appartiennent au genre Tamias, et plus particulièrement à l’écureuil japonais ou coréen dit également borunduck (Eutamias sibiricus ) et à l’écureuil nord-américain (Tamias striatus). Le genre Tamias comprend actuellement trois sous-genre : Tamias (répandu en Amérique orientale), Neotamias (Amérique occidentale) et Eutamias (Sibérie, Corée, Japon septentrional).

Par ailleurs, au cours de ce dernier siècle, on a rencontré de vraies difficultés dans la tentative d’établir un positionnement zootaxique et de déterminer les origines des trois sous-genres. À l’origine, deux genres différents étaient établis : le genre Tamias, qui ne comprenait qu’une espèce, le Tamias striatus, et le genre Eutamias, qui incluait le Neotamias et l’Eutamias sibiricus. Entre 1977 et 1979, différentes études basées sur des informations immunologiques ont permis d’arriver à la conclusion qu’il n’existait qu’un genre Tamias divisé en trois sous-genres : Tamias, Neotamias et Eutamias.

Mais, en 1985, Levenson et ses collaborateurs modifièrent nouvellement cette classification, en reconnaissant l’existence d’un seul genre Tamias, divisé en deux sous-genres, le Tamias (auquel appartiennent le Tamias striatus et le Tamias sibiricus) et le Neotamias, avec toutes les autres espèces. En 1999, Jamenson est arrivé à une nouvelle classification, encore actuelle, en basant ses études sur la dentition et d’autres aspects de la morphologie du crâne. Reste la conviction que d’autres recherches seront nécessaires pour établir une zootaxie correcte. Ces prochaines années, d’autres études génétiques permettront sûrement aux zoologues de confirmer ou pas cette classification.

Tamias sibiricus
Cet écureuil, également connu sous le nom de borunduck, est originaire des forêts de Sibérie, de Mongolie, de Corée et des régions septentrionales de Chine et du Japon. Au XXe siècle, son territoire s’est considérablement étendu vers l’ouest. En effet, ce rongeur vivait uniquement en Sibérie à une époque. Aux alentours de 1850, sa présence est signalée pour la première fois dans les bois de conifères du Kazan, en République tatare, au sud de la Russie.

Par la suite, son territoire n’a cessé de s’étendre jusqu’à atteindre récemment la Finlande. Une telle capacité d’expansion donne une preuve de la facilité avec laquelle ces animaux sont en mesure de s’adapter à des territoires inconnus. Le borunduck est un petit animal sympathique à l’expression intelligente. Sa robe est de couleur marron roux et présente cinq rayures longitudinales noires, qui suivent tout le corps, de la queue jusqu’au cou. Des rayures semblables sont présentes autour des yeux.

Cet écureuil présente également un surprenant développement des joues, qui s’étendent jusqu’aux épaules. C’est un animal qui passe beaucoup de temps à faire sa toilette, en commençant par le dos jusqu’à sa queue fournie. Il peut arriver que deux sujets se prêtent main-forte pour se nettoyer mutuellement. Il émet différents sons et lorsqu’il est effrayé ou agité, il produit un bref « chip » qui, répété plusieurs fois, avertit les autres écureuils d’un danger imminent. C’est un animal diurne, vif, agile et très curieux.

Tamias striatus
Le Tamias striatus, appelé chipmunk par les Américains, est un animal plus terricole qu’arboricole, répandu dans les régions de l’Amérique du Nord qui s’étendent de la baie d’Hudson jusqu’au cours inférieur du Mississippi, vers l’ouest jusqu’au Minnesota et l’Iowa et vers l’est jusqu’à l’Atlantique. Il préfère les forêts d’arbres caducs et les zones plus buissonnières aux abords des bois.

La couleur de base de sa robe est marron gris et cinq rayures noires vont de la queue aux épaules. La robe de cet écureuil se différencie de celle de l’écureuil japonais par la présence, sur chaque flanc, d’une rayure plus claire, presque blanche, délimitée par deux bandes noires. Le ventre est blanc et la queue, de la même couleur que la robe, est érigée lorsque l’animal court. Le nombre de dents différencie également les deux écureuils.

Le Tamias striatus présente sur la mâchoire supérieure deux prémolaires au lieu de quatre, comme son cousin japonais. Une population d’écureuils nord-américains présente en général une densité de cinq à dix individus par hectare de bois et le territoire que contrôle un adulte représente environ un demi-hectare. Ces rongeurs ne s’éloignent cependant jamais à plus de 50 m de leur tanière et, en cas de danger, ils la rejoignent rapidement. Ce sont des animaux solitaires, qui défendent de petits territoires autour de leur tanière. Pendant la saison des amours, une grande compétition entre mâles a lieu, mais il peut également arriver que la femelle repousse le mâle vainqueur, en le mordant et en le jetant hors de sa propre tanière.

Le Tamias striatus émet lui aussi une grande variété de sons. Le nom chipmunk provient du son « chip-chip-chip » que ces écureuils produisent souvent. L’écureuil nord-américain est un animal diurne, à l’exception des longues périodes de froid durant lesquelles il entre en léthargie et reste dans son nid douillet.

 
L. Benato
  • Docteur vétérinaire spécialisé dans les animaux exotiques et de compagnie et auteur d'ouvrages de référence

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)