Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box

Le furet, en savoir plus sur ce drôle de petit compagnon

furet

Le furet, ou Mustela putorius furo (voleur puant) de son nom scientifique, n'en finit pas de conquérir les coeurs aux 4 coins du monde. Ce mustélidé, et non pas rongeur, est apprivoisé par l'homme depuis 6 000 ans, mais ce n'est que depuis quelques années qu'il est devenu l'animal de compagnie tant apprécié que nous connaissons aujourd'hui.

Tenté à l'idée d'adopter un furet ? Docteur vétérinaire et journaliste, Laetitia Barlerin nous en dit plus sur le mode de vie et les particularité de ce petit carnivore et nous livre de précieux conseils pour bien s'occuper d'un furet.

Le cousin du putois

Domestiqué depuis plus de 2000 ans pour ses qualités de chasseur et pour sa fourrure, ce petit mustélidé descendant direct du putois est prisé aujourd’hui comme animal de compagnie.

Véritable phénomène aux Etats-Unis, il a conquis la 3e place dans les foyers derrière le chien et le chat. Il est vrai que sa frimousse rigolote et son inégalable comportement joueur le rendent particulièrement sympathique et en font un compagnon agréable… A condition de : répondre à ses besoins, l’éduquer dès son plus jeune âge et… s’accommoder de son odeur !

Liberté surveillée

Un furet peut très bien vivre en appartement mais dans une grande cage grillagée. Ses sorties – indispensables - se feront sous surveillance car, par définition, cet animal « furette » partout et, même s’il ne ronge pas, il peut causer des dégâts et se mettre en danger (objets cassés, plantes saccagées, produits toxiques ingérés…). C’est un carnivore qui a besoin de multiples petits repas dans la journée : sa gamelle doit toujours être remplie de croquettes pour furet.

Afin d’atténuer une odeur corporelle forte et musquée, la stérilisation et un bain mensuel sont recommandés. Stériliser une furette est même une question de santé : sans mâle, ses chaleurs peuvent durer de longs mois et l’imprégnation hormonale qui en résulte provoque la destruction des cellules de sa moelle épinière !

Petit mais costaud

Jeune, le furet a comme principal défaut de mordre ou mordiller comme le ferait un chiot à la différence près que sa morsure peut être très douloureuse et sanguinolente ! Pour lui apprendre à contrôler ses mâchoires, la punition physique n’a aucun effet : il faut au contraire que s’installe un climat de confiance entre lui et son maître pour qu’il recherche plutôt des câlins.

Le mieux est de dire « non » quand il mord et de détourner son attention sur un jouet. Le furet est un animal sociable qui accepte très bien un congénère comme compagnon de jeux ou de repos (il dort 16 à 18h par jour !). Il peut s’entendre avec un chat ou un chien mais croque sans concession lapins, rongeurs et autres oiseaux !

> Retrouvez tous les conseils de Laetitia Barlerin, notre Miss véto !
 

Laetitia Barlerin

 

1 commentaire(s)

Lena2809 a écrit:
il y a 1 mois
On implante on stérilise pas et un bain par mois c'est beaucoup trop il n'y a même pas besoin d'en donner
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)