Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Troubles urinaires émotifs du chien

La miction émotive est involontaire comme celle de la soumission : le chien ne réussit pas à retenir son urine car il est agité ou effrayé. Elle est typique de l’animal qui, en entrant dans le cabinet vétérinaire, se met à trembler et urine. L’environnement peu rassurant, le souvenir d’expériences désagréables et les odeurs inconnues inquiètent le chien qui se met à uriner.

On observe également ce comportement chez le chien joueur et expansif qui, au retour à la maison de son maître, court vers en lui pour lui faire la fête, qu’il accompagne de quelques gouttes d’urine. Il est inutile de le gronder car ce n’est pas un acte volontaire et la punition n’atteindrait d’autre objectif que de le rendre plus incertain et effrayé.

S’il s’agit d’un chiot, il guérira en grandissant et en prenant confiance en lui et en son maître. S’il est adulte, il faut le corriger progressivement (désensibilisation systématique et contre-conditionnement) en évitant au début les situations qui l’excitent ou l’effraient.

La miction émotionnelle (rappelons que le chien peut aussi déféquer), associée à la peur ou à l’excitation, peut être le symptôme d’une pathologie comportementale : dans le premier cas, phobie, anxiété ou dépression ; dans le second, absence de contrôle, caractéristique de l’hyperkinésie.

De telles pathologies nécessitent une intervention comportementale spécifique, et il est nécessaire de consulter un vétérinaire comportementaliste. Toutefois, comme intervention immédiate, on conseille, lorsque le maître revient chez lui, de ne pas saluer immédiatement le chien mais de l’ignorer (il ne doit pas le regarder, le toucher ou lui parler) pour lui donner un moyen de se défouler un peu et de se calmer.

Seulement quand il se sera calmé, il s’approchera de lui lentement pour le caresser et lui parler pas trop longtemps en évitant de l’exciter. Lorsque des invités arrivent à la maison, il faut les avertir pour qu’ils ignorent le chien et ne s’occupent pas de lui tant qu’il n’aura pas retrouvé son calme.

Ce dressage doit être répété pendant plusieurs jours et, puisque les « accidents » sont fréquents au début, il devra être effectué si possible dans le jardin. Dans le cas contraire, il est conseillé de protéger le sol avec des journaux. Si le problème persiste, il faut s’adresser à un spécialiste du comportement animal.

 
Franco Fassola
  • Docteur vétérinaire spécialiste des animaux de petite taille dont les NAC

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)