Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Métier animalier : Auxiliaire vétérinaire, entre passion et technique

devenir assistante spécialisée veterinaire

Vous envisagez de faire de votre passion pour les animaux une carrière professionnelle ? Avez-vous déjà songé au métier d’auxiliaire vétérinaire ?

Corinne Labigne, ASV et animatrice de la communauté des auxiliaires vétérinaires nous en dit plus sur ce métier qui allie passion et technique.

La qualité première de l’auxiliaire vétérinaire est l’envie d’apporter du bien être aux animaux.  Mais ce n’est pas tout, cette profession à la fois humaine et technique demande des compétences bien précises.

L’auxiliaire vétérinaire exerce sa profession en cabinets, cliniques et hôpitaux vétérinaires mixtes (animaux de rente, ovin, bovin…), canine (chien, chat), spécialisées NACS (furet, tortue, serpent …) ou chevaux. On compte environs 14000 salariés dont 50% à temps partiel et 90 % de femmes.

De l’humain et de la méthode

Lorsque l’on pense à cette profession, on s’imagine soignant et papouillant nos compagnons préférés. C’est une partie du métier qui consiste en effet à prendre soin des animaux hospitalisés. C'est-à-dire, vérifier les pansements et les perfusions, s’assurer que le petit pensionnaire n’a ni froid ni chaud, qu’il ne manque de rien. L’œil de l’auxiliaire vétérinaire dans la surveillance des animaux hospitalisés est déterminant. Il faut reconnaître les signes de douleur, de faiblesse anormale afin d’en référer au vétérinaire. Aujourd’hui les conditions d’hospitalisation, la gestion de la douleur sont des éléments importants dont l’auxiliaire vétérinaire à la charge.

L’assistance chirurgicale est une autre facette de la profession. Le niveau de technique demandé diffère en fonction de la structure vétérinaire. Dans tous les cas, l’auxiliaire vétérinaire se charge de la stérilisation des instruments, préparation du bloc et de l’animal pour l’intervention. Il faut donc bien connaître les pratiques et les techniques des interventions. Présente pendant l’intervention chirurgicale, l’auxiliaire vétérinaire surveille les monitorings, assiste le praticien et en fin d’opération se charge de mettre en place le pansement, d’installer le plus confortablement l’animal et de surveiller de près son réveil.

L’assistance auprès du vétérinaire ne s’arrête pas là. L’auxiliaire vétérinaire polyvalente dans ses fonctions participe aux analyses laboratoires, examens radiologiques, échographiques, en passant par l’assistance en consultation qui en générale vise la contention de l’animal ou comment maintenir un animal sans le stresser ni se blesser.

De l’organisation et le sens de la relation

Parallèlement au côté soins et examens, l’auxiliaire vétérinaire se charge de l’accueil de la clientèle, de la gestion de l’agenda, du standard. Il lui faudra également gérer les stocks, s’assurer de la bonne hygiène des locaux et du matériel et effectuer le secrétariat (courrier, fiche client, relance) voir un peu de comptabilité. En respectant les réglementations de la profession l’auxiliaire vétérinaire vend les produits pharmaceutiques et apporte les conseils en nutrition et éducation. 

Une profession riche en relationnel et technique qui s’exerce en autonomie et polyvalence dans une structure de taille moyenne. Dans les Centres Hospitaliers Vétérinaires ou cliniques vétérinaires de taille plus importante, l’auxiliaire vétérinaire peut avoir un rôle bien définit à un poste fixe (accueil, soins ou assistance en chirurgie).  Pour exercer en Centre Hospitalier Vétérinaire il est obligatoire d’avoir le titre ASV  « Auxiliaire Spécialisée Vétérinaire ».

Comment devenir ASV ?

Où s’informer ? Sur le site communautaire des auxiliaires vétérinaires : auxivet.com

Une CVThèque spécialisée vétérinaire permet à chacun de déposer son CV, de le transmettre directement aux vétérinaires qui cherchent une ASV : veterinaire.yaloti.com

Les formations d’auxiliaires vétérinaires

Formations publiques, reconnues par le Ministère de l’Agriculture :
- Auxiliaire Spécialisée Vétérinaire (ASV), échelon IV – durée formation 2 ans, en alternance, âge minimum 18 ans,  niveau d’entrée : BEP obtenu ou seconde générale avec passage en 1ère accordé ou 1ère pro. Salaire de base 1 638€ Brut.
- Auxiliaire Vétérinaire Qualifié (AVQ), échelon V – durée formation 1 an, en alternance, âge minimum 18 ans, niveau d’entrée : CAP obtenu ou niveau BEP. Salaire de base 1 540 € Brut.
Infos : gipsa.fr
Formations privées et payantes, en centre de formation ou à distance :
- Auxiliaire Vétérinaire (AV), échelon III, niveau d’entrée fonction des écoles, salaire de base 1 498 € Brut.

Par Corinne Labigne
Animatrice de la communauté des auxiliaires vétérinaires
www.auxivet.com

> Découvrez notre rubrique pour tout savoir sur les métiers animaliers

Crédits photo : DR

8 commentaire(s)

Auxivet a écrit:
il y a 4 ans
J'espère que ces conseils vous ont éclairé sur notre belle profession.
il y a 4 ans
bonjour il ne faut pas s'arreter sur un vétérinaire pas bien cela arrive. refaîtes un stage dans une autre clinique et vous verrez la différence.
Tenez nous au courant !

Nathalie, Auxiliaire spécialisé Vétérinaire, Experte en santé animale sur Allovet : http://allovet.com/experts/nathalie-david.html

Auxivet a écrit:
il y a 4 ans
Chère Marjo, il est vraiment dommage que cela ne se soit pas bien passer. Vous pourriez faire un autre essai mais dans une autre structure. Ce n'est pas un métier toujours facile, nous travaillons en étroite relation avec les vétérinaires, et tout le monde n'est pas toujours en phase, cela arrive même à des ASV expérimentées. Par contre lorsque vous travaillez avec un véto, avec lequel tout se passe bien, le travail est vraiment formidable. Je vous encourage à aller voir ailleurs, et vous faire une autre opinion. ainsi vous saurez si ce métier est fait pour vous ou non. Très bonne continuation à vous :)
il y a 4 ans
marjo ne restez pas sur une idée négative, tous les vétérinaires ne travaillent pas identiquement, chacun ayant leur propre caractere et propre professionnalisme, si vous souhaitez devenir asv, tentez votre chance dans une autre clinique vous verrez que cela ne sera pas pareille, bon courage.
Marie-Claude a écrit:
il y a 4 ans
merci pour tous ces renseignements
Miss Delko a écrit:
il y a 4 ans
Merci pour ces bon conseils !
Elodie076 a écrit:
il y a 4 ans
Très bons conseils!!!!!
Marjo78 a écrit:
il y a 4 ans
J'ai eu un entretien aupres d'un veterinaire ensuite une journée d'essai, cependant j'ai vraiment été décue du comportement de ce veterinaire on m' a rappelé pour faire une autre journée d'essai mais j'ai refusé. C'est dommage parce que j'aime les animaux et j'aimerai faire de ma passion mon metier.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)