Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chat :

Faire le deuil de son animal : comment surmonter la mort d'un compagnon

Mardi 01 Novembre 2016 |
chat dans un arbre

On adopte un chaton, un chiot, ou un animal plus âgé. On passe des années auprès de lui, on le voit grandir et évoluer, puis vieillir et décliner. Et puis il faut faire face à ce moment tant redouté. La mort d'un animal de compagnie, devenu un véritable membre de la famille peut être une épreuve très difficile.

Faire le deuil de son chat ou son chien peut prendre du temps, et l'on peut se sentir perdu, et surtout bien seul face à son chagrin. Pourtant, la mort touche tout le monde, et le deuil fait partie d'une réalité humaine et animale. 

Pourquoi la mort fait-elle si mal ?

Lorsque la mort touche un animal, « c’est beaucoup plus sensible », estime le Dr Anne Sachsé, psychiatre. « Ce qui est spécifique, c’est la relation fusionnelle que l’on a avec l’animal, c’est ce tissu commun physique et émotionnel très dense. Notre vie est rythmée par l’animal : on le nourrit, on le promène… Il fait partie d’un espace affectif très fort, dépourvu de langage », explique-t-elle. Voilà pourquoi, lorsque l'animal s'en va, il laisse un si grand vide... 

Le deuil se fait en plusieurs étapes

- Le déni ("non, ce n'est pas possible")
- La colère, le sentiment d'injustice
- L'angoisse
- La tristesse et l'évacuation des tensions
- L'acceptation, qui marque le tournant 

Ce processus peut être long et ce n'est qu'à l'issue de celui-ci que la personne endeuillée pour se relever de cette épreuve. 

Ne pas avoir honte de son chagrin

Certains ont du mal à le concevoir, mais il est tout à fait normal de pleurer la perte de son animal de compagnie, un être cher dont la disparition laisse un immense vide. Il faut accepter sa tristesse, pleurer si besoin est et autant que nécessaire, sans avoir honte de ses larmes. « Le deuil est une étape naturelle de la vie. Il correspond à un processus complexe d’adaptation psychologique, face au choc que la personne vient de subir à l’annonce de la mort », explique le Dr Sachsé. 

Evitez les personnes de votre entourage qui ne comprendront pas votre chagrin, et rapprochez-vous de ceux qui sauront vous écouter avec empathie. 

Le déni, la colère, parfois la culpabilité, la tristesse, l'acceptation : le travail de deuil se fait par étape. Il est plus long pour certains que pour d'autres, mais il ne faut pas chercher à réfréner ses émotions

Dois-je adopter un autre animal ?

Seuls vous et votre famille êtes en mesure de prendre cette décision, pourvue qu'elle ne soit pas précipitée.

L'adoption d'un nouveau compagnon doit être raisonnée, et non motivée par l'espoir de retrouver en lui le souvenir de son animal disparu. Ce chien ou ce chat ne remplacera jamais votre regretté ami à 4 pattes. Il pourra en revanche apporter de la joie, du réconfort  et une distraction à toute la famille si tout le monde est d'accord pour l'adopter et l'aimer pour ce qu'il est et non ce qu'il pourrait rappeler.

Comment rendre hommage à mon animal ?

Faire un dernier adieu à son compagnon, honorer sa mémoire avant de le laisser partir, peut s'avérer vraiment thérapeutique.

Pourquoi ne pas organiser une cérémonie en sa mémoire, ou même un véritable service funéraire ? Il existe des pompes funèbres animalières et différentes démarches qui permettent de dire un dernier au revoir à son animal. On peut également tout simplement allumer une bougie, mettre quelques photos chez soi, ou encore conserver ses cendres... 

Créé il y a un peu plus d'un an, le cercueil pour animaux écologique Coffin est un joli et poétique concept, visant à donner une seconde vie à son animal disparu en faisant naître un arbre de ses cendres.

> L'enfant face à la mort de son animal : comment l'aider à faire son deuil ? 

8 commentaire(s)

Denisemolik a écrit:
il y a 1 mois
j ai perdu 7 chiens 2 chevaux et 4 chats depuis que je suis mariée en 1977 pour chacun d eux ce fut une dechirure je n ai jamais attendu qu ils meurent je ne supporte pas leur souffrances je les ai fait euthanasier quand je voyais la fin arrivée et que plus rien n etait possible c est chaque fois un rituel le vétérinaire vient a la maison pour qu ils soient moins traumatisés ils s endorment a l endroit ou ils aiment le plus dormir nous les entourons avec mon mari et les remerciant de tout le bonheur qu ils nous ont donné oh!! comme ce moment est un supplice mais il faut etre courageux c est ça l amour ensuite nous les mettons dans un beau drap blanc avec leurs jouets nous en gardons juste un en souvenir ils ont tous les autres nous les enterrons dans le jardin et nous leur plantons un arbre bien sur nous n avons pu enterrer les chevaux cela été dur de les voir partir mais ils ont eu leurs arbres aussi Chaque fois que je vais au jardin je vois leurs arbres je leur fais un coup d oeil je leur en fais souvent chacun d eux me manquent je pense souvent a eux j ai une photo au mur au dessus de mon bureau mais a chaque fois je reprends un animal cela m aide a surmonter mon chagrin et chaque fois c est une aventure differente un amour different ils ne sont tous que du bonheur
Louve687 a écrit:
il y a 1 mois
A tous nos animaux disparus et aux personnes qui comme moi ont du mal à s'en remettre.
Quand le temps viendra....Quand le moment ou nous deviendrons frêles et faibles et que la douleur nous empêchera de dormir, alors faites ce qui doit être fait. La dernière bataille ne pourra être gagnée. Vous serez tristes, mais ne laissez pas le chagrin s'arrêter. Votre Amour et votre Amitié doivent supporter l'épreuve. Nous avons eu tellement de belles Années que vous ne voulez pas nous voir souffrir davantage. Quand le temps viendra, laissez nous partir, emmenez nous ou quelqu'un prendra soin de nous la Haut. Mais s'il vous plaît restez avec nous jusqu'à la fin, tenez nous très fort et parlez nous jusqu'à ce que nos yeux ne voient plus. Sachez que vous nous aurez sauvés de la souffrance. N'ayez pas de peine , vous qui avez pris la décision et ne vous laissez pas envahir par le chagrin..............Vos copains à 4 pattes qui vous remercient de nous avoir offert une vie si belle
Hurludesign a écrit:
il y a 6 mois
Bonjour,

Voici Coffin, une solution poétique et écologique pour rendre hommage à son animal de compagnie: www.coffin-animaux.com .
Coffin est disponible dans les cliniques vétérinaires et cimetières animaliers.
Lianou a écrit:
il y a 8 mois
Bj on culpabilise tous c'est dur de decider d'arreter la vie de notre animal mais il faut se dire comme m'a dit le veto que eux contrairement à nous ils ont cette possibilité de partir sans trop de souffrances et on est là pour les abréger mais comme c'est dur de comprendre qu'ils souffrent un animal n'exprime que tres peu sa souffrance!!!!
chaque fois je me dit que j'ai pensé à mon animal et que je l'ai fait pour son bien mais que c'est dur

il ne faut pas vous enfermer dans cette souffrance cupabiliser de toutes façon il n'y a que les personnes qui aiment les animaux qui comprennent notre detresse les autres faut les laisser il n'ont rien compris, la seule façon de s'en sortir est de reprendre un autre animal tres vite aller à la spa , association, refuge afin de sortir un autre animal de là et de lui donner un foyer et de le rendre heureux, vous n'oublierez jamais votre copain mais un autre a besoin de vous courage à boulinfinity, à orangegivrée à gygi je suis de tout coeur avec vous , j'ai 20 chats tous recuperes et à chaque fois c'est une dechirure et une perte d'un etre cher
Boulinfinity a écrit:
il y a 8 mois
J'ai perdu ma minette il y a 6 jours (samedi 12 mars à 9h30). Tumeur, par manque de moyens pour l'operer nous avons pris la douloureuse décision de l'euthanasie ( cela nous a pris 5mois pour nous décider...je n'acceptait pas l'idée ). Aujourd'hui je n'accepte toujours pas...je déprime nacceptant pas d'être heureuse sans elle...c'est ma punition.
Gigi571 a écrit:
il y a 9 mois
bonsoir, j'ai fait euthanasier mon chien un teckel poil long 17 ans cela fait 1 mois.je culpabilise et je suis sous anti dépresseur aussi je pleure souvent. il ne voyait plus et il ne tenait pratiquement plus sur ses petites pattes il avait des tumeurs aussi. c'est tellement douloureux Youki me manque terriblement la maison est triste sans lui. il nous a donné tant de joie de bonheur toutes ces années et cela a passé tellement vite. je n'ai plus envie de rien maintenant qu'il n'est plus là il me donnait de la force j'avais plus confiance en moi cela peut paraitre bizarre mais c'était ainsi. je lui parle encore. retrouverons nous les un jour ? je l'espère.
Lianou a écrit:
il y a 11 mois
Bonjour

j'ai perdu mon chien en trois jours elle avait neuf ans , cancer du foie) j'ai fait une deprime et j'ai pris vite un autre chien elle ne remplacera jamais ma toutoune mais je pense que c'est la meilleure solutions pour s'en sortir aimer un autre animal;;
j'ai fait pareil avec mes chats qui ont eu des problèmes de santé reprendre un animal dans un refuge ou spa rendre un autre animal heureux au lieu de se replier sur notre douleur penser qu'il y a tant d'animaux abandonnés que l'on peut donner un foyer

bon courage à toutes
Orangegivrée a écrit:
il y a 1 an
De tout cœur avec les personnes qui vivent et comprennent ce chagrin et cette douleur immenses.

Je suis sous anti-dépresseur depuis le décès de ma petite minette le 1er septembre 2014 et quand un médecin me demande pourquoi je suis sous AD et que je lui en donne la raison, je suis regardée comme s'il fallait que je sois internée...
Marre que les gens fassent comme si être très attaché à ses animaux n'était pas normal ! Tout le monde (ou presque...) vit mal la perte d'un animal de compagnie mais dans le monde du travail ou de la médecine faut pas le reconnaître ! C'est inacceptable ! Il nous font nous sentir ridicule d'être dans de tels états pour ça alors que c'est tout un monde qui s'effondre.
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chat :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)