Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Toutes les informations > "Acquisition d'un Cobaye".Cochon d'Inde

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 7 ans
Le choix de l'acquisition d'un animal, quel qu'il soit, doit être une action réfléchie. En effet, trouver un compagnon est assez simple, mais savoir s’en occuper correctement et lui apporter tous les soins nécessaires nécessite d’avoir réfléchi à toutes les contraintes que cette acquisition peut engendrer.

Où trouver son cochon d’inde ?

En animalerie, dans un refuge, chez un particulier, chez un petit éleveur amateur ou dans un grand élevage, ces lieux ont tous les avantages et inconvénients. Mais le plus important, c’est que cet achat ne soit pas impulsif. En animalerie, vous trouverez le petit cobaye commun, à poils lisses ou le « rosette », de mignons petits cochons d’inde, nés bien souvent du fruit du hasard. Leur morphologie est assez différente des cobayes nés en élevage : leur museau est souvent long, dit « nez de TGV », au lieu d’être bien arrondi, la plupart du temps issus de multiples mariages consanguins. Toutefois, vous pouvez aussi vous tourner vers l’achat d’un compagnon dans un refuge. En effet, il existe beaucoup de NAC abandonnés et vous pourrez peut être trouver un ami pour lequel vous aurez un vrai coup de cœur et à qui vous sauverez la vie. Enfin, l’achat chez un éleveur vous permet de prendre le temps de choisir le type de petits rongeurs que vous souhaitez, sa race ; l’éleveur sérieux prendra le temps de répondre à toutes vos questions, vous aidera dans votre choix, vous conseillera et surtout assurera un suivi après le départ de ses bébés. En effet, l’éleveur apprécie d’avoir de temps en temps des nouvelles de ses petits protégés et des photos d’eux afin de suivre leur évolution. C’est un lien privilégié qui peut se construire entre vous et l’éleveur. Mais, quel que soit le lieu où vous achetez votre cochon d’inde, vous devez, avant tout achat, prendre conseil auprès des personnes compétentes qui s’occupent avec passion des rongeurs. Vous devez vous assurer de la bonne santé de l’animal ainsi que d’un suivi après vente, qui pourra vous être utile en cas de soucis avec votre petit compagnon. Les vétérinaires peuvent aussi vous conseiller, mais là encore, peu d’entre eux sont spécialistes en NAC et n’osent pas toujours le reconnaître, tout comme la littérature qui produit des documents parfois approximatifs sur les besoins réels du cochon d’inde. En conséquence, l’idéal est probablement de mélanger un peu toutes les sources d’informations : forum, vétérinaires, livres, particuliers possesseurs de cochon d’inde et de faire valider vos informations auprès d’éleveurs, qui seront à même de vous renseigner et de répondre à l’ensemble de vos questions. Ce sera le meilleur moyen pour vous d’obtenir de bonnes informations fiables.

A quel âge ?

Les mâles sont sevrés à 3 semaines et les femelles à 4 semaines. Si le bébé a été soigneusement habitué au contact humain depuis sa naissance, il sera un agréable compagnon quel que soit son âge d’adoption. En effet, le caractère et le comportement de votre futur compagnon n’est pas déterminé par son âge d’adoption, mais plutôt par son mode de socialisation depuis sa naissance. Chaque cobaye à son propre caractère. De façon générale, il est d’un naturel peureux, mais des contacts réguliers et doux avec les humains en font un copain très agréable. Toutefois, certains resteront toujours peureux, alors que d’autres se révéleront particulièrement câlins, adorant les séances de gratouilles sur les genoux et poseront avec plaisir pour quelques clichés photos. Ceci explique en quoi le choix de la provenance de votre compagnon est importante : il est préférable qu’il soit né dans un environnement riche en contact humains dès sa naissance, dans un foyer où les bébés sont souvent manipulés, afin d’augmenter les chances d’une relation complice avec ce petit rongeur. A cela, s’ajoute le problème de la solitude. En effet, le cochon d’inde ne supporte pas de vivre seul. La compagnie d’un humain est bien sympathique à ses yeux, mais très insuffisante. C’est pourquoi il est nettement préférable de les faire vivre au moins deux par deux, et surtout du même sexe. Ne mettez jamais un couple en présence sans vous être renseigné sur les techniques de reproduction (âge minimal, conditions d’élevage, soins particuliers…), vous risqueriez de graves problèmes de santé, entraînant parfois la mort de la jeune maman.

Mâle ou Femelle ?

Il n’existe pas de différence comportementale caractéristique liée
au sexe du cochon d’inde. En revanche, si les femelles s’entendent généralement sans problème en groupe, les mâles ont beaucoup de difficultés à vivre à plusieurs. Au moment de la puberté, ils peuvent se livrer à des combats très préjudiciables à leur santé (morsures très graves). Or, le cochon d’inde n’aime pas vivre seul. Il sera donc préférable d’adopter 2 femelles dans une même cage ou bien 2 mâles qui vivront séparés, dans deux cages accolées l’une à l’autre. Toutefois, les cohabitations réussies existent, particulièrement lorsque les deux mâles sont frères issus d’une même portée. Ayant toujours vécu ensemble, les risques de conflits sont nettement réduits, d’autant plus s’ils ne sont jamais mis
en présence de femelle
.
Une race précise ?

Du petit « croisé » au cochon d’inde racé type pour les concours, des poils courts aux poils longs, des poils lisses aux poils bouclés… le choix est large. Les poils longs et les poils frisés demandent souvent plus d’entretien. Il faudra donc prévoir un peu de temps chaque semaine au toilettage de son petit rongeur.
Dans la catégorie des poils courts, vous trouverez le petit cochon d’inde commun, à poils lisses, mais aussi le Rex et le Teddy qui ont un poil de nounours, court et frisotté, ou bien le Teddy Suisse, avec un poil un peu plus long d’environ 6 cm, frisotté lui aussi et hérissé. Sans oublier l’Abbyssinien, ce petit cobaye à 8 rosettes, très difficile à sélectionner et qui est souvent confondu avec le classique « Rosettes » vendu en animalerie, mais qui lui n’est pas un cobaye de race mais le fruit de mariages aléatoires sans sélection. Coté poils longs, le choix est aussi vaste avec le célébre Péruvien (poil long et lisse avec 2 rosettes ramenant le poil vers l’avant et son hupet sur la tête), l’Alpaga (qui est un Péruvien aux poils frisés), le Shelty (poils lisses, sans rosettes dont le mouvement va de l’avant vers l’arrière), le Texel (qui est un Shelty aux poils frisés), le Coronet (Shelty avec une couronne sur la tête). Ces cochons d’inde de race, qui sont les plus courants, ne se trouvent pratiquement jamais en animalerie, ou bien très rarement. Ils naissent généralement chez les éleveurs et particuliers.

Comment bien le nourrir ?

Tout comme nous, le cochon d’inde ne synthétise pas la vitamine C. C’est pourquoi il lui faut cet apport dans sa nourriture quotidienne. Donnez lui, à volonté, des graines « extrudées » enrichies en vitamines C (et non des mélanges de graines, car le cobaye est difficile et trie sa nourriture, ce qui favorise les carences alimentaires). Il est nécessaire de lui donner, 1 fois par jour, des fruits et des légumes riches en vitamine C (poivron, fenouil, piment, kiwi, orange…), ainsi que de la vitamine E (par exemple, un peu de flocon d’avoine nature 1 fois tous les 15 jours). De plus, votre compagnon devra disposer de foin en permanence. Un morceau de pain dur, 1 fois par semaine, est important afin d’user ses dents qui poussent en continu.
Le cochon d’inde est un rongeur parfois difficile au niveau du goût alimentaire et il est impératif que sa nourriture soit de qualité ; sa santé en dépend. Ainsi, votre compagnon vivra de belles années, entre 5 et 8 ans en moyenne.

Choisir un bon habitat

La cage doit être aussi grande que possible car le cochon d’inde aime courir. Une cage de 1mx50cm pour deux cochons d’inde est très convenable. Elle devra comporter un râtelier à foin, une gamelle pour ses graines, un biberon d’eau pour rongeurs. Son emplacement doit être à l’abri des courants d’air (le cochon d’inde y est très sensible). Si vous pouvez accorder quelques heures de balade à vos cochons d’inde, sortez-les dans une pièce sécurisée (attention aux fils électriques notamment). Le cochon d’inde n’est pas un grand joueur, mais l’exercice physique est important pour sa bonne forme. Il aime courir et court très vite ! C’est pourquoi plus sa cage est grande en longueur et plus il s’épanoui. Pour lui éviter la lassitude, n’hésitez pas à changer les objets de place dans sa cage : sa gamelle d’extrudés, son biberon, son lieu de distribution des fruits et légumes. Il est préférable d’éviter, dans un premier temps, d’installer une petite maisonnette. En effet, cela ne fera que compliquer la phase de socialisation, car il s’y cachera la plupart du temps : vous ne verrez plus votre petit copain, qui ne sortira de sa cachette que pour manger et lorsque vous n’êtes pas présent dans la pièce. Une fois qu’il est bien habitué à vous, qu’il vient manger dans votre main et qu’il réclame votre présence lorsque vous rentrez le soir, vous pouvez lui mettre un petit abri telle une maison à toit plat pour qu’il puisse monter aussi dessus, un rondin creux ou autre. Quand à la litière, elle se compose généralement de copeaux (mais surtout pas de copeaux de pin très dangereux pour les voies respiratoires : le cochon d’inde est très sensible à la poussière qu’ils contiennent). L’idéal est de pouvoir s’en procurer auprès d’une écurie, car bien souvent, pour les chevaux allergiques à la poussière, les copeaux utilisés sont dépoussiérés. La litière de chanvre ainsi que l’anas de lin sont assez prisés, notamment pour les races à poils longs, car elles ne s’emmêlent pas dans la fourrure, alors que les copeaux sont souvent responsables de gros nœuds. Certains utilisent aussi des litières végétales pour chat. Au dessus de cette première couche de litière, il ne vous reste plus qu’à y mettre une bonne couche de paille, qui doit être souple, afin de ne pas blesser votre rongeur en cas de contact avec les yeux par exemple. La litière se change intégralement toutes les semaines en faisant en même temps le grand nettoyage de la cage (le vinaigre blanc est l’un des meilleurs désinfectants).
Vous pouvez aussi choisir de lui construire vous-même sa cage, en la fabriquant en bois, par exemple. Mais attention, n’utilisez jamais de bois aggloméré, qui est dangereux pour la santé du rongeur à cause de la colle qu’il contient. L’hêtre, les bois mélaminés peuvent parfaitement convenir. Votre imagination peut s’en donner à cœur joie si vous êtes un bricoleur, en utilisant des bacs en plastique montés sur glissières, des grilles métalliques assemblées… bref, devenez créatifs en vous faisant plaisir, ainsi qu’à votre nouveau compagnon pour qui vous pourrez construire un environnement sur mesure, adapté à ses besoins et tout à fait esthétique dans votre salon.


Le cochon d’inde est un rongeur très agréable au quotidien, avec lequel il est possible de créer de vrais liens complices. Mais c’est un petit animal sensible, qui requiert attention, tant en terme de soins alimentaires, que de présence. Il est comme un membre de la famille, qui demande quotidiennement que l’on s’occupe de lui… Alors réfléchissez bien au temps disponible que vous pouvez lui consacrer, ainsi qu’à vitre budget pour l’entretenir convenablement et surtout, si vous envisagez de le faire se reproduire, assurez vous de prendre tous les renseignements nécessaires, afin de ne pas risquer sa vie !
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Désolé mais je n'ai pas le temps de lire tout ça.
Je le ferai un autre moment.
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
moi nan plus jai la flemme
lol ^^
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 7 ans
Sayer viens de le lire mdr ...
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Je trouve ça long ^^
Tu aurrai pus faire un résumé :)
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Ouai c'est vrais que ces un peux long mais bon :P
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
C'est pas grave x)
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Haha :)
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Coucou, Es ce que je peut te poser une question ?
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Oui en privé :)
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)