Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>

Pourquoi mon Pinsher Nain aboie lorsqu'il est seul?

:
Soizic64

Pourquoi mon Pinsher Nain aboie lorsqu'il est seul?

Posée par il y a 3 ans dans Questions Eduquer son chien | 3 réponses
Bonsoir,

Mon Pinsher Nain de 1an aboie la journée lorsqu'il est seul et que je dois partir travailler.
Je cherche des solutions pour pouvoir apaiser le problème car je pense qu'il ne supporte pas d'être seul, de plus c'est un chien qui est assez collé à moi.
J'ai essayé de lui laissé un vêtement avec mon odeur dessus, la télé allumé mais rien n'y fait.
J'espère pouvoir trouvé des solutions.

Merci d'avance!!!
Trier par : Vote | Date de publication

3 réponses

  • 1

    Bonsoir Soizic,

    Le fait que votre aboie pendant vos absences et qu'il est collé à vous quand vous êtes là peut signifier un hyper-attachement avec anxiété de séparation. Les deux sont souvent liés.

    Dans le développement normal d'un chiot, après imprégnation à la mère, il y a une phase de détachement que la mère initie au début du sevrage. Elle n'accepte plus d'être tétée, interagit de moins en moins avec ses chiots et finit même par ne plus les autoriser à dormir auprès d'elle. C'est un comportement normal qui vise à rendre les chiots moins dépendants et donc, à les rendre adultes.

    Au moment de l'adoption, le chiot développe naturellement un nouveau lien d'attachement avec son maître. C'est là un moment crucial car dans l'euphorie d'avoir un chien - qu'en général un manque affectif conduit à avoir - le nouveau propriétaire ne veille pas toujours à respecter cette phase de détachement. Au contraire, il peut se développer un hyper-attachement entre maître et chien. Autrement dit, une forme de sur-dépendance affective. Cela se traduit le plus souvent par un chien qui suit partout son maître, qui ne supporte pas les absences, qui est en demande quasi permanente d'attention et d'interaction, qui est surprotecteur, en proie à des changements rapides d'humeur et facilement excitable et/ou irritable.
    Le chien est pour ainsi dire maintenu à l'état de chiot par cette sur-dépendance affective. Cela affecte tout naturellement la relation mais aussi le bien-être du chien.

    Pour remédier à cela, il va donc falloir lui apprendre le détachement et l'aider ainsi à devenir un adulte.

    L'aide d'un comportementaliste vous sera à coup sûr bénéfique car le problème ne vient pas du chien mais bien de la relation qui s'est instaurée entre vous. Et un comportementaliste est un spécialiste de la relation homme/chien.
    Si vous souhaitez des précisions sur ce que sont/font les comportementalistes et la manière dont se passe les séances, n'hésitez pas.

  • 0

    Bonjour,

    Merci de votre réponse qui correspond tout à fait dans vos expications à la relation qui est établit entre mon chien et moi.
    Je serai intéressée d'avoir plus d'informations sur les comportementalistes, savoir comment ils procèdent.

    Bonne journée.

  • 0

    Bonjour Soizic,

    Pour ma part, je procède comme beaucoup d'autres comportementalistes.
    Le premier contact est téléphonique. Je pose quelques questions afin d'avoir les premiers éléments et propose un rendez-vous chez le propriétaire ensuite. Il m'arrive aussi fréquemment d'inviter ceux qui me contactent à d'abord effectuer une visite chez le vétérinaire afin de vérifier si le problème comportemental qui m'est rapporté n'a pas une origine pathologique.
    Une fois le rendez-vous fixe, je me rends chez la personne et la consultation démarre. Les séances durent en moyenne 1h30 et consistent en un ou plusieurs entretien avec le propriétaire. Je n'interviens jamais sur le chien ; ce qui ne m'empêche pas de souvent le voir et de l'observer.
    La plupart des problèmes pour lesquels je sus consultés ne nécessitent pas plus de deux séances. Parfois, une seule suffit.
    L'entretien est semi-directif. Les questions posées pendant le contact téléphonique me permettent d'élaborer un guide d'entretien qui me servira à concentrer les thèmes abordés sur les causes du problème.
    L'approche, elle, est systémique. C'est à dire qu'elle ne considère pas le chien comme un individu à part sur lequel il faudrait se pencher pour déterminer les actions à mener. Le chien est au contraire un individu qui, au même titre que son propriétaire et d'éventuels autres membres du foyer, fait partie d'un système social. C'est précisément la façon dont fonctionne ce système qui est à la base de l'entretien et qui permet de définir ensuite si cela peut correspondre ou non à une relation homme/chien harmonieuse.
    L'entretien se poursuit généralement par quelques explications sur ce qu'est un chien et sur ce qu'il n'est pas. Ce dernier point est important car de nombreuses idées reçues ont la vie dure et donnent lieu à des croyances qui peuvent être à la base de la relation. Je pense notamment aux croyances de hiérarchie entre hommes et chiens.
    L'entretien se poursuit encore par quelques conseils sur la conduite à tenir pour que les besoins du chien soient comblés et qu'il puisse se sentir bien au sein de ce groupe social. Ce qui inévitablement aura aussi des répercussions positives sur la relation dans son ensemble.

    Le comportementaliste est là pour vous aider à comprendre votre chien mais aussi pour vous aider à comprendre de quelle manière un certains nombre d'éléments dont il n'est pas directement responsable peuvent influer sur son comportement.

Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)