Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Mon chien marque son territoire partout sauf chez moi, que dois-je faire ?

:
Pom Et Mao

Mon chien marque son territoire partout sauf chez moi, que dois-je faire ?

Posée par il y a 4 ans dans Questions Soigner son chien | 7 réponses
Bonjour, J'ai un sharpei mâle de 2 ans et demi POM, j'ai eu bcp de soucis car il est très dominant. Aujourd'hui avec des hauts et des bas, il sait malgré tout qui est le maitre, je suis très sévère quand je vois le moindre écart et essaie de domination de sa part, mais dés que je relâche un peu, il réessaie de monter en grade et je dois de nouveau remettre les limites, ce qui n'est vraiment pas gai pour moi non plus... C'est mon premier chien, le deuxième MAO est arrivé à ses 6 mois et vu qu'il est lui très soumis, il n'y a jamais eu le moindre problème entre eux. Récemment j'ai eu envie de prendre mon plus jeune chien(MAO) dans ma chambre, (ce que je ne fais plus avec POM, car les grognements s'en suivent tjs, donc plus de chambre pour POM). et depuis, alors que tout ce passait à merveille depuis plusieurs mois avec POM, voilà que je l'ai surpris à marquer son territoire au rez de chaussé (non habité en ce moment, mais meublé), sur un lit (qu'il croit apparemment à lui...) et par terre dans le lieu non habité, dans les magasins, etc... J'ai évidemment sévit, interdit l'accès au lit, et me suis fâchée très fort quand j'ai vu le pipi par terre, qu'il venait de faire (quelques goutes), je lui ai demandé de montrer son ventre et je lui ai ordonné de rester couché sur le dos ( ce que j'ai du lui apprendre, qd il était chiot et ne voulait pas se soumettre). Aucun soucis, il obéit parfaitement tout le temps. Si il n'y avait pas ce soucis de domination, ce chien est parfait ! je l'adore... MAis quand nous sortons, marquer son territoire est son unique objectif, si cela se réservait à l'extérieur ça irait encore, mais à l'intérieur... Là c'est plus possible !! Pas chez moi HEUREUSEMENT ! MAis malgré tout... c'est la honte de sortir avec lui ou d'aller chez des amis, je ne le fait donc plus. J'ai donc pensé à la castration, je vais le faire c'est décidé mais je voudrais savoir si je vais avoir des résultats rapides et surtout visibles??!! Ou dois je faire autre chose, en plus? Merci d'avance. Alexandra
Trier par : Vote | Date de publication

7 réponses

  • 1

    Je n'ai pas assez d'expérience avec des chiens castrés "tardivement" pour me faire une idée honnête. Malheureusement, seul la castration pourra te montrer s'il s'agit d'une habitude ou pas.

    Comme je l'ai dis, les chiens ne sont ni soumis, ni dominant, ils changent de "statut" en fonction de leurs environnements. Mao ne va pas monter en grade ou prendre le dessus à cause d'une castration. Et Pom ne va pas "se calmer" et se laisser faire.

    Les chiens ne perdent pas leurs caractères à cause de la castration, ne t'inquiètes pas pour ça. Le chien de mes parents, qu'ils ont très mal éduqué, était pénible avant castration, il l'est toujours ^^

  • 1

    "Ces nouveaux soucis sont survenus après que le petit Mao soit venu dans ma chambre, ça a sans doute cassé l'équilibre fragile de POM, pour moi, il est descendu d'un grade dans la hiérarchie non?
    J'ai remarqué plus d'une fois que quand POM venait dans ma chambre la nuit, son comportement changeait et il grognait pour des bêtises ( le grognement pour moi n'est pas acceptable, même pour un confort quelconque), j'ai donc lu bien après que c'était normal, le chien croyant être monté d'un grade... comment expliques tu ça, si la hiérarchie de meute d'après toi ne peut exister entre chien et homme..."

    Ce n'est pas d'après moi, je ne le sors pas de mon chapeau, ça ne vient pas de nul part : c'est une réalité scientifique. Personnellement, je n'y peux rien du tout si les chiens ne fonctionnent pas sur tel ou tel modèle -_-'

    Le grognement sert à indiquer que le chien va défendre physiquement quelques choses auquel il tient. Il peut s'agir d'une place, d'une gamelle, d'un jouet, de caresses, ... Face à l'autre chien, le grognement sert à dire qu'il est prêt à se battre pour garder cette ressource. Face à l'humain, c'est la même chose. On ne peut pas dire que le grognement n'est pas acceptable, le grognement ne devrait pas être provoqué mais heureusement qu'il est là. C'est un signal fort qu'il faut comprendre et surtout ne pas réprimander. C'est une mesure de sécurité avant la morsure, c'est capital !

    Bien entendu que l'arrivée d'un autre chien est perturbante. Bien sûr qu'il peut vouloir défendre les privilèges qu'il avait. Ce n'est pas simple de partager mais ça s'apprends. Je vais prendre un exemple très concret, Fenris (mâle entier 2 ans), Haï Olly (femelle stérilisée, 1 an et demi). Fenris était sur le canapé, il grognait pour qu'Haï Olly ne monte pas. Au lieu de m'énerver sur Fenris, j'ai décidé de le féliciter quelques secondes avant qu'il ne soit en position de grogner (tu dis que pour le marquage, c'est infaisable, mais il y a toujours un moment où il n'a pas commencé à faire ... Le tout est d'être sur tes gardes. Et j'ai parlé d'intervenir quand il commence à renifler un peu trop et pas quand il commence à lever la patte.). Du coup, quand Haï Olly s'approchait, Fenris avait des câlins (la ressource qu'il cherchait à défendre) et des félicitations. La présence d'Haï Olly lui permettait de gagner des choses donc il n'avait rien à craindre, au contraire alors à présent, il ne lui grogne plus après ...

    En l’occurrence, tu as supprimé le lit pour Pom. Personnellement, je ne trouve pas que ce soit le bon réflexe car à l'arrivée d'un second chien, on divise son temps en deux alors qu'on devrait le multiplier le temps passer avec chacun pour que le premier chien ne perde pas de contact, de caresse, de promenade, ... C'est quand même très perturbant pour ton chien cette arrivée et de nouvelles règles. A la limite, si les deux étaient ingérable ensemble, le nouveau aurait dû quitter la chambre mais pas Pom. On ne change pas les règles quand ça nous arrange ... Les chiens ont besoins de stabilités.

    Mais dis-moi en quoi : "je défend mon confort" veut dire "je suis le chef" ? Il n'y a pas de rapport. En faites, les chiens qui grognent, qui se défendent sont tout sauf en position de force. Si vraiment l'autre chien lui était soumis, alors Pom n'aurait pas à se défendre...


    "Quand tu dis que ce n'est pas de la dominance, je ne suis pas d'accord, quand il lui est arrivé de grogner c'est quand je me fâchais quand il faisait de grosses bêtises, et même si il ne reçoit pas de coup, ma voix lui suffit pour se sentir punis, donc pas de violence, je te rassure."

    Si ton chien grogne, c'est pour se défendre, donc rien qu'avec ta voix, tu vas déjà beaucoup trop loin. Est-ce que tu as conscience que la punition est un choix et que l'on peut éduquer son chien sans jamais lever la voix ? Pas de violence, bien. Pas de cri ? Pas de peur ? Le fait que ton chien réponde par le grognement répond pour toi. La punition va trop loin. Tu sais, tu peux éduquer ton chien, sans jamais punir autrement qu'en ignorant (punition négative). C'est un choix que tu fais de rentrer dans une relation conflictuelle, parce que désolée, mais si tu grondes ton chien et qu'il grogne, c'est un conflit. Ca ne veut pas dire que tu ne l'aimes pas ... mais peut-être que tu ne sais pas encore faire autrement ? Ce n'est pas si simple que ça.

    Je t'ai parlé de stress et tu confirmes que ton chien est très sensible. Je ne peux que te conseiller de passer en méthode d'éducation positive (renforcement positif + punition négative) pour calmer le jeu et repartir sur de bonnes bases avec lui.


    "Mais je ne fais que ça d'essayer de le comprendre.. je lis bcp sur le comportement canin..."

    Je te conseille de lire les articles sur adcanes si ce n'est pas déjà fait. Tu y découvriras beaucoup et surtout, tu découvriras les méthodes qui existent, les raisons des comportements, les découvertes scientifiques, ...


    "Et donc la castration va t elle me sauver ou pas???! "

    La castration peut réduire les marquages (s'il n'a pas prit l'habitude). Elle peut jouer sur les fugues amoureuses et sur les bagarres entre deux mâles entiers en présence de femelle en chaleur. Mais c'est tout pour le comportement. Côté santé, ça a plusieurs vertus importantes.

  • 1

    Bonjour,

    Mon message peut-être être un peu compliqué à appréhender, alors je vais commencer par le commencement. Du coup, ça va être un pavé, mais j'espère que ce sera intéressant.

    A une époque pas si lointaine que ça on ne connaissait rien du loup. Des scientifiques sont partis les observer et sont revenus avec le schéma d'une meute : un chef, des soumis. Les scientifiques en questions se sont dit : le chien ressemble au loup, il est possible qu'il fonctionne sur le même schéma. A ce moment là, aucun chien de maison n'avait été étudié, aucun chien sauvage comme on peut en trouver dans certaines villes non plus. L'éducation canine a compris que le chien vivait dans une structure de hiérarchie et il était normal de penser que tout être cherchant à s'améliorer, le chien voulait constamment devenir le chef de meute. Ce n'était pas une réalité scientifique mais une idée, partie de l'observation d'une autre espèce. A ce moment là, on ne savait même pas si le chien et le loup était aussi proche de ce que leurs physiques laissaient penser.

    Du côté des scientifiques c'était un peu moins clair que ça car il y a un espèce de loi, qui a été écrite et qui dit qu'il n'existe pas de structure sociale entre deux espèces. Chien / chien, on peut avoir une hiérarchie. Homme / chien, on ne peut pas. Ou plutôt, aucune structure de ce genre n'a jamais été observée. Les scientifiques qui sont revenus avec le schéma de hiérarchie du loup ne s'attendait sans doute pas à ce que l'Homme cherche à devenir le dominant d'un chien (2 espèces différentes, ce qui est à priori impossible). Pourquoi est-ce que deux espèces différentes ne peuvent pas former une hiérarchie ? Nous n'avons ni les mêmes buts (humain : argent, chien : nourriture. Si tu donnes de l'argent à un chien, tu risques d'être déçu du résultat), pas le même langage (humain : surtout du langage oral, chien : surtout du langage corporel), appréhension du monde (humain : vue, chien : odorat, ouïe), nous n'avons pas les mêmes bases pour nous comprendre, pas les mêmes buts, pas la même façon de vivre les choses. Lors d'une ballade nous en avons marre quand notre chien passe plus de 5 minutes devant un poteau, alors que pour lui c'était quelques choses de merveilleux et le chien n'ira jamais s'inquiéter du billet de 5 euros qui se trouve là alors que celui-ci nous feras nous arrêter.

    Mais reprenons, donc les scientifiques avaient une observation du loup (schéma hiérarchie) et une observation général (pas de structure sociale entre deux espèces). Plusieurs études ont été menés, certaines sur le loup et d'autres sur le chien. Les études sur le loup ont montré que la hiérarchie très présente dans certains moments se relâchait complètement dans d'autres. Le couple dominant, car il s'agit d'un couple et non d'un individu seul, peut se montrer laxiste. S'il est tyrannique, les conflits arrivent mais le gagnant d'un duel physique ne devient pas forcément l'alpha. C'est la meute tout entière qui décide vers qui se tourner. Les meutes sont familiales. On a découvert des tas de choses qui ont montré qu'on ne pouvait se limiter à une observation dominant / soumis pour le loup, ils sont beaucoup plus complexes que ça.

    On a également découvert que le Chimpanzé est génétiquement plus proche de l'Homme que le Chien est proche du Loup. Donc si le chien est un loup apprivoisé, comme on aime le dire, l'Homme est un Chimpanzé pas tout à fait apprivoisé ... Les différences physiques entre le Chimpanzé et l'Homme paraissent énorme, mais quand on s'approche des détails on s’aperçoit que les différences physiques et comportementales entre Chien et Loup sont tout aussi importantes (taille de tête par rapport au corps, puissance physique, façon de chasser, langage corporelle -le chien a moitié moins de muscles faciaux lui permettant de communiquer que le loup !!!-...

    Et j'en arrive au plus important. Les études réalisés sur des chiens, car c'est d'elles que l'on peut tirer de véritables informations. Elles ont montré que le chien sauvage vivait à proximité de l'Homme (contrairement au loup), que c'est un animal opportuniste (qui fait les poubelles par exemple) et que sa structure social est particulièrement libre. Prenons un exemple : un loup solitaire se déplace, il évite les zones contrôlés par les meutes. Ces zones (territoires) sont délimités par de l'urine, les loups font des tours de gardes tout autour de leur périmètre. Le territoire est choisit en fonction de ses ressources, le loup les défend pour les conserver. Le chien urine et semble marquer un territoire lui aussi mais si un chien inconnu arrive et franchit les limites il n'y a aucune représailles. Le chien sauvage forme de petits groupes, qui changent constamment de lieux en fonctions des opportunités (nourriture, confort, eau, ...). Ils ne gardent pas les ressources. Les individus de ces groupes changent de groupes en fonction des opportunités. Un groupe fait les poubelles pour chercher de la nourriture, un autre dort entassé, si un chien fatigué passe par là il rejoint le groupe qui dort sans problème. Sans stabilité, il est impossible de faire une hiérarchie, puisque aucun chien ne pourrait avoir conscience de son rang et que des groupes pourraient finir sans chef régulièrement, ou avec plusieurs chefs.

    Les scientifiques ont observés les chiens domestiques à la recherche de la fameuse hiérarchie et ils en sont revenus avec les conclusions suivantes : il y a des chiens plutôt dominant (qui ont tendances à aller à l'affrontement pour obtenir ce qu'ils désirent), des chiens plutôt soumis (qui ont tendances à céder face à l'adversité), mais pas de structures de hiérarchie (chef de meute & soumis) et les chiens plutôt dominant peuvent montrer des comportements de soumissions. Prenons un exemple : Fenris se laisse voler le ballon, il ne le défend pas. Haï Olly prend le ballon. Fenris est le soumis, Haï Olly la dominante. Fenris prend le frisbee, Haï Olly l'évite. Fenris est le dominant. Haï Olly la soumise. Peu importe qui arrive le premier sur le jouet, pour Fenris le frisbee est important tout les chiens qui viennent à la maison (Irokoi, Ice Cream, Gwash, ...) l'apprennent. Il n'est pas "dominant" pour autant, il montre un comportement dominant sur une action très courte et en suivant peut se soumettre à d'autres choses. Les chiens n'aiment pas les conflits, ils font des compromis, cèdent aux autres et ne s'imposent que pour ce qui est très important pour eux.

    Donc, pour résumé : pas de hiérarchie entre deux espèces (Homme - chien), pas de hiérarchie chez l'espèce chien. Ce sont des réalités scientifiques.

    Sauf qu'entre temps l'éducation avait tiré des conclusions des premières données scientifiques sur le loup (qui n'était même pas exacte concernant le loup !) et bien des personnes y restent attachées sans savoir que d'autres observations scientifiques, plus nombreuses, ont eut lieu.

    Ce courant de penser à amener tout un tas de règle dont : le maître doit être le chef de meute, il doit soumettre le chien en le plaquant sur le dos, il doit passer en premier les portes, le lit est son privilège, il doit manger en premier, ... Des règles qui sont censées copier les règles du loup. On a déjà définit que le chien n'est pas un loup (ou alors l'homme est un chimpanzé) mais même s'il fonctionnait comme un loup. Le fait de se mettre de soi même sur le dos pour calmer une situation et le fait d'être attrapé et plaqué sur le dos, ça ne peut pas avoir la même valeur. Prenons un exemple humain pour mieux comprendre : je lève les mains, je me rend. Quelqu'un m'attrape les mains et me les tire de force vers le ciel. Est-ce que je me suis rendue pour autant ?

    Aujourd'hui, on sait pourquoi le chien obéit (parce que c'est un opportuniste et qu'il y obtient quelques choses : de la friandise à l'absence de coup, il y gagne toujours à obéir, sinon, l'éducation ne fonctionne pas). Aujourd'hui on sait éduquer un chien sans violence, sans confrontation physique, sans douleur, mais pour tout ça il faut le comprendre et pouvoir utiliser les bonnes méthodes.

    "J'ai un sharpei mâle de 2 ans et demi POM, j'ai eu bcp de soucis car il est très dominant."

    Aucun chien n'est "dominant". Il peut être "noir" car c'est un fait, "dominant" c'est comme "en colère", ce n'est pas un fait qui dure dans le temps. Les confrontations que tu ne trouves pas "gai" ne sont pas obligatoires ...


    "je lui ai demandé de montrer son ventre et je lui ai ordonné de rester couché sur le dos ( ce que j'ai du lui apprendre, qd il était chiot et ne voulait pas se soumettre)."

    Très peu de chiots supportent d'être immobilisés. Dans cette position, ils dévoilent des organes vitaux, ce n'est pas étonnant qu'ils cherchent à se protéger. A force de maintenir le chiot par la contrainte, il tombe dans de la détresse acquise et ne bouge plus. Il attends que ça passe ... C'est un état grave car c'est un peu comme un suicide.

    Il est important à un chiot de se laisser manipuler tête, patte, gueule, de simples caresses peuvent amener l'habitude de ces manipulations. Pas besoin de recourir à la confrontation physique.


    Donc, au final, tu as un soucis de marquage urinaire. On a vu plus haut que le chien ne définit pas de territoire, puisqu'il ne le défend pas, ne le contrôle pas. Le marquage urinaire permet de déposer de l'odeur, des informations sur le chien (sexe, âge, état de santé, prêt à reproduire, ...). Il permet également au chien de noter la zone comme "bien". Dans une zone "à risque", aucun chien ne prend le temps de s'arrêter faire un marquage urinaire. Cela permet donc d'avertir les autres "la zone est sûre".

    Les mâles entiers ont tendances à marquer beaucoup en extérieur, puisqu'ils cherchent des partenaires. Les mâles castrés marquent moins s'ils n'en ont pas prit l'habitude. Les mâles entiers peuvent également faire du marquage à sec (sans urine), surtout devant d'autres chiens.

    Quand le marquage a lieu dans une maison, il est possible que cela indique que le chien est stressé. Les changements de règles, de façon de vivre, peuvent engendrer du stress et le chien marque pour tenter de s'auto-calmer (comme quelqu'un qui a peur et qui dit à voix haute : tout va bien). Si on punit ces marquages, on amène des sentiments négatifs et donc le chien risque de stresser et donc de marquer encore plus. Ce n'est une situation évidente car il faut trouver ce qui angoisse le chien pour le ramener à un état plus calme. Les pipis sur les lits ont tendances à montrer du mal-être... Dans des relations aussi conflictuelles que ce que tu décrit ce n'est malheureusement pas étonnant :

    "je suis très sévère quand je vois le moindre écart et essaie de domination de sa part, mais dés que je relâche un peu, il réessaie de monter en grade et je dois de nouveau remettre les limites, ce qui n'est vraiment pas gai pour moi non plus"


    Tu noteras que les causes du marquage urinaire sont autant de point qui sont très loin l'idée d'une tentative de dominance, bien au contraire. On parle de stress, de mal-être, de recherche de partenaire, ... A l'extérieur, les marquages sont normaux. Tu n'y peut rien et lui non plus. Il faut le laisser faire autant qu'il le désire. A l'intérieur, dans un calme absolu, tu peux le surveiller et intervenir quand il fait mine de renifler un peu trop. A ce moment là, on ne punit pas, on félicite. On félicite parce que le chien avait envie de marquer et il ne la pas fait. Certes parce qu'on ne lui en a pas laisser le temps, mais ce n'est pas l'important. Ce qui est important c'est l'idée : si tu ne marques pas, tu y gagnes quelques choses (félicitations).

    Je te conseille d'essayer de comprendre ton chien et de le regarder différemment. Même si tu ne veux pas y croire, réfléchis y. Si ton chien ne pouvait pas vouloir le contrôle de la "meute", pourquoi réagirait-il de tel ou telle façon ? Qu'y-a-t-il en jeu ? Observes le avec des yeux les plus neutre possibles. Par exemple, pourquoi grogne-t-il ? Et pourquoi pas pour défendre son confort, parce qu'il aime le confort ? Une compréhension différente du chien peut t'amener à faire d'autres choix et à rétablir une relation saine sans autant de dureté.

    Je terminerai sur un détail : j'ai un chien nordique, un groupe connu pour être "proche du loup" du coup. Je l'éduque sans aucune idée de hiérarchie. Mon chien est obéissant, il ne me grogne pas après, il ne marque pas dans la maison, il est sociable avec tous, ... Pourquoi ? Si une hiérarchie est nécessaire, pourquoi est-ce que ça se passe bien avec lui ? Ce n'est pas un chien facile, loin de là et pourtant, simplement en cherchant à le comprendre et en cherchant à me faire comprendre, tout se passe bien. C'est simplement possible avec de la volonté ;)

  • 0

    Pour le marquage d'après toi est ce une habitude? vu qu'il ne l'a pas fait bcp? mais l'histoire du magasin date de juillet, et pdt les vacances, il le faisait partout (en extérieur) sauf sur notre parcelle de camping (je lui avais expliqué que c'était "la maison" lol et il a super bien compris).

    J'ai une autre question, puisque tu as l'air de t'y connaître, mon autre chien MAO ultra soumis, trop même, n'est pas castré et ne le sera donc pas à la castration de POM, j'ai peur que MAO essaie de prendre le dessus ce que Pom vivrait très mal...

    Comment est ce que je dois gérer l'après opération?

    ( je n'avais pas l'intention de castrer MAo, de peur qu'il perde le peu de caractère qu'il a, mais après avoir lu que c'était bon pour leur santé, j'hésite, mais financièrement je ne peux de toute façon pas les opérer en même temps mais pour la suite?? est ce que ça aura un effet sur son caractère? ).

    Merci encore.

  • 0

    Quant aux grognements ça s'est passé 3 fois en 2 ans et demi, ça m'a bcp marqué mais ça n'est pas une habitude loin de la.

  • 0

    Non non, ils ne viennent pas sur le lit, juste dans un panier dans la chambre, de plus, ce que j'énonce c'est passé la semaine passée et MAO est avec nous depuis bientôt 2 ans, il n'y a donc pas eu de moins pour POM, mais de plus pour MAO la semaine dernière.
    Le privilège de la chambre est devenu proscrit depuis qqls mois pour POM qui change radicalement de comportement à chaque fois.

  • 0

    Avant tout merci pour cette longue réponse, et tous ces détails qui sortent de l'ordinaire :)

    Mais je ne fais que ça d'essayer de le comprendre.. je lis bcp sur le comportement canin...
    Quand tu dis :
    ""Il est important à un chiot de se laisser manipuler tête, patte, gueule, de simples caresses peuvent amener l'habitude de ces manipulations. Pas besoin de recourir à la confrontation physique.""
    Je le sais, mais le problème était que même quand il était tout bébé, tjs collé à moi, quand on jouait, ou qu'on faisait des câlins je n'arrivais pas à le mettre sur le dos... plus il grandissait et plus cela devenait inquiétant, une telle résistance même dans les moments de détente totale..
    Donc mnt, il se met sur le dos seul, je lui dit même pour jouer aujourd'hui : "donne ton petit ventre" et hop il le fait, qd c'est pour jouer il est tout content d'avoir obéit de de m'avoir fait plaisir et qd c'est pour le punir, il sait qu'une fois qu'il est dans cette position il est intouchable (j'arrête donc de me fâcher), quand il a fait son pipi par terre ( chez ma mère qui est là la moitié de l'année, c'est pour cela que c'est vide en ce moment), je me suis fâchée et lui ai demandé de se mettre sur le dos.
    Il a comprit que je n'était pas contente et j'ai eu de la chance de le voir à la seconde ou il l'a fait.

    Quand tu dis que ce n'est pas de la dominance, je ne suis pas d'accord, quand il lui est arrivé de grogner c'est quand je me fâchais quand il faisait de grosses bêtises, et même si il ne reçoit pas de coup, ma voix lui suffit pour se sentir punis, donc pas de violence, je te rassure.

    Je n'ai pas de relation conflictuelle ... je l'aime plus que tout, mais les pipis dans la maison (plus un caca il y a deux semaines, qui c'est fait entre le pipi sur le lit et celui par terre, mais que j'ai pris comme un accident...) ça je ne peux l'accepter et la il est punit (punition qui consiste à le laisser la nuit dans la pièce ou ils sont quand je ne suis pas la ... donc un éloignement suffit de punition pour lui, tellement il est sensible, et je suis un peu plus distante que d'habitude pdt qqls jours.

    Quand je dis qu'il est dominant, c'est parce qu'il ne se soumet que très rarement, quand je le réprimande un peu (genre : il est dans mon chemin et je l'envois dans son panier) il boude pdt des heures... il est ultra sensible, mais mon autre chien, ultra sensible aussi, je vois qu'il est heureux d'obéir et il ne boude jamais !
    Et parfois il n'obéit pas du tout se prostre et est légèrement menaçant (avec de l'exagération, il ne mordrait pas, mais il fait king qd même).

    Quand vous dite qu'il n'y a pas de meute, je ne suis pas d'accord non plus, quand il n'y a qu'un chien, p-t mais deux chiens, ça en devient une, et le chef ne peut être l'un deux... vu que je suis le maitre de chacun, ce n'est p-t pas la même meute qu'avec uniquement des chiens, mais c'est une meute mixte pour moi.
    Ces nouveaux soucis sont survenus après que le petit Mao soit venu dans ma chambre, ça a sans doute cassé l'équilibre fragile de POM, pour moi, il est descendu d'un grade dans la hiérarchie non?
    J'ai remarqué plus d'une fois que quand POM venait dans ma chambre la nuit, son comportement changeait et il grognait pour des bêtises ( le grognement pour moi n'est pas acceptable, même pour un confort quelconque), j'ai donc lu bien après que c'était normal, le chien croyant être monté d'un grade... comment expliques tu ça, si la hiérarchie de meute d'après toi ne peut exister entre chien et homme...

    Je les respecte dans leur individualité et leur caractère chien, ils le font avec moi aussi.

    (((Autre particularité de mon POM, l'année passée lors d'une relation que j'ai eue, il a commencé à s'arracher les poils (au dessus de queue), j'ai du lui mettre un collerette pour que ça cesse, car dés que je partais, même une heure, même si il était avec MAO, ma mère et son chien, il s'arrachait les poils...
    ça lui a créé une boule de poils dans le ventre ce qui a causé des problème de digestion assez grave.. j'ai du m'en occupé non stop pdt des mois, et ça a pris 7 mois pour que ça cesse..
    Pour vous montrer la sensibilité extrême de ce chien, très attaché à moi. (angoisse que je l'abandonne p-t).
    Aujourd'hui c'est fini, mais je surveille cet aspect de sa personnalité et prend en compte sa jalousie.)))...

    LE féliciter parce qu'il lève la patte et qu'il ne fait rien, ce n'est pas possible il est plus rapide que tout! lol
    Et donc la castration va t elle me sauver ou pas???!
    J'aime me promener avec lui et pouvoir aller partout avec lui, mais ce n'est plus possible à cause ça... le dernier pipi à tom et co(magasin pour animaux), m'a dégoutée et ici les pipis chez ma mère me traumatise complètement...

Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)