Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Mon chien aboie en grognant et en claquant des dents, comment réagir ?

:
Baldow

Mon chien aboie en grognant et en claquant des dents, comment réagir ?

Posée par il y a 2 ans dans Questions Eduquer son chien | 5 réponses
Bonjour à tous! Nous avons récemment adopté une jeune Pitbull de 2 mois, il y a 2 semaines. Elle est très gentille, ne montre jamais aucune agressivité envers les humains, se montre extrêmement calme pour un chien de cette race, et n'est presque pas destructrice. Mais il lui arrive d'avoir des "coups de folies", 1 ou 2 fois par jour maximum, et à ce moment là ce n'est presque plus le même chiot. Pendant 5 à 10 min elle essayera de mordre nos pantalons, et si nous essayons de la gronder ("non" ou "arrête") elle se mettra à claquer des dents et à aboyer en grognant agressivement (ce qu'elle ne fait jamais le reste du temps). Je ne suis pas sûr de ce qu'il faut faire dans cette situation et j'ai peur que cela soit une sorte de signe de dominance. Merci d'avance de votre aide.
Signaler un abusRépondre
Trier par : Vote | Date de publication

5 réponses

  • 0
    Répondu par Provéto Junior ConseilExpert

    Bonjour,

    Il ne faut pas confondre une tape sur le museau avec un coup violent porté aux côtes ou à la tête : on entend par "punition physique" quelque chose qui sera désagréable pour le chien, mais qui ne lui sera pas douloureux. La violence développera l'agressivité du chien, notamment envers vous, quelque soit sa race (mais sur certaines races comme le pitbull cette agressivité est plus marquée effectivement).
    Tant que la tape reste dans un contexte exceptionnel (malgré votre hausse de ton, le chiot dépasse la ligne rouge), cela ne développera pas une agressivité car, sur le moment, il sera juste étonné, et sur le long terme, si vous savez lui montrer de l'affection, le récompenser quand il le faut et bien vous occuper de lui, c'est cela qui primera.

    La hausse de ton et la tape sont deux manières "directes" de punir, mais vous pouvez également punir de manière indirecte en vous basant sur une non-récompense : par exemple, lorsque vous apprendrez les ordres de base à votre chiot, s'il répond de manière correcte à l'ordre alors vous pouvez le récompenser, mais s'il ne le réalise pas bien alors vous ne le récompensez pas. En ne récompensant pas le chiot pour son action, celui-ci comprend qu'il a fait quelque chose qui n'allait pas, sentiment que l'on peut rapprocher d'une punition.

    J'espère avoir pu vous éclairer,
    Edwin - Étudiant vétérinaire de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort ( EnvA ) Chargé de Mission pour ProVéto Junior Conseil, la Junior-Conseil de l'EnvA http://proveto.net/

    • Signaler un abus
  • 0
    Répondu par Provéto Junior ConseilExpert

    Bonjour,

    Tout d'abord, il n'y a pas de relation dominant/soumis entre un chien et un homme (on ne parle d'une telle relation qu'entre deux chiens), ce modèle est dépassé depuis quelques années (et vous trouverez donc toujours des vétérinaires qui vous en parleront).
    Si votre chiot réagit de la sorte, c'est parce qu'elle a été coupée dans sa période de jeux. À cela vous devrez répondre de deux manières : d'une part en réaffirmant votre autorité, si elle essaie de mordre votre pantalon il faut l'arrêter comme vous le faites et si elle surenchérit en grognant il faut prendre un ton encore plus sec et/ou lui donner une petite tape sur le nez, d'autre part en déplaçant son attention sur autre chose (un jouet par exemple).
    Soyez très ferme (sans être violent non plus bien sûr) tant que votre chiot est très jeune, car au moment de la puberté (vers 6-8 mois) elle recommencera à contester votre autorité. Et la morsure d'un pitbull quasiment adulte ne fait pas le même effet que celui d'un petit chiot.

    En espérant avoir pu vous aider,
    Edwin - Étudiant vétérinaire de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort ( EnvA ) Chargé de Mission pour ProVéto Junior Conseil, la Junior-Conseil de l'EnvA http://proveto.net/

    • Signaler un abus
  • 0
    Répondu par Docline

    Je complète mon message:
    Si on propose à un chiot la juste dose de jeux, il n'aura pas ces 10 minutes de folie où il essaye d'attaquer vos jambes.
    Donc vous prenez un kong ou autre jouet adapté à sa taille, vous vous mettez à 4 pattes, et vous l'invitez à jouer (à vous disputer son jouet par exemple). Le plus souvent possible. Et c'est vous qui stoppez le jeu.
    Ainsi vous n'aurez pas à gérer ces situations problématiques de devoir empêcher un chiot de jouer, ce qui est carrément anti éducatif : réprimer un comportement normal (et même vital), ça n'est pas du tout un moyen de créer de la confiance et de la complicité entre vous et un autre être vivant ...

    • Signaler un abus
  • 0
    Répondu par Docline

    Votre chiot est un bébé
    Comme tous les petits d'animaux qui existent, il doit s'éduquer par le jeu

    Et il ne faut surtout pas punir le fait de jouer: c'est vital au bon développement.

    Votre chiot doit avoir des compagnons de jeu - sa fratrie, de nouveaux chiens, ses humains.

    Vous avez commis une grave erreur: vous avez accepté que l'on sépare de sa maman un bébé dont l'éducation maternelle n'était pas terminée : la mère commence après le sevrage des apprentissages super importants: l'indépendance; et surtout le contrôle de la pression des mâchoires.

    C'est important pour toutes les races, et encore plus pour un pitbull vous en conviendrez.

    Que faire en cette situation? Donnez à votre chiot le maximum d'occasions de partager du temps avec un chien adulte bienveillant qui acceptera de lui enseigner quelques règles de la bonne conduite canine.

    Je répète: votre job c'est de partager des jeux avec le chiot. A votre initiative. Dont des jeux de "bagarre".
    Mais dès qu'il s'énerve ou y va trop fort, vous devez pousser un petit cri hyper aigu, c'est le seul moyen de lui faire comprendre que les humains ont la peau plus fragile que ne l'avait sa mère;
    vous criez hhhhiiiiii donc, ET vous le laissez en plan, vous l'abandonnez tout seul sans rien dire.

    Il va donc comprendre que vous n'êtes pas un sadique que punit les jeux, mais un douillet qui ne tolère pas certaines formes de jeu.
    Et il devrait apprendre à mesurer la pression de la mâchoire.

    Enfin, je vous le souhaite.
    C'est vraiment fondamental.
    Car on peut facilement inhiber la morsure par la repression; mais un jour ça va déraper, et là bonjour les dégats.
    Contrairement à certaines légendes un pitt bien éduqué par sa mère peut faire ce qu'il veut de sa mâchoire comme n'importe quel chien (un chien normal peut trimballer un écureuil dans sa gueule sans que ce dernier ait un bleu, un chien normal sait corriger un chien mal élevé sans qu'il y ait une goutte de sang, un pitt normal doit pouvoir se disputer avec un york sans le mettre en danger

    • Signaler un abus
  • 0
    Répondu par Baldow

    Bonjour Edwin,
    Merci de votre réponse! J'aurais juste une dernière question par rapport à la "punition" elle-même justement. Mon chiot est encore jeune (2mois) et il n'écoute pas forcément à tout les coups aux ordres tel que "non" ou "arrête", surtout dans ces "coups de folies", j'utilise donc cette petite tape sur le nez pour lui faire comprendre. Mon problème est que ce chiot est un pitbull et que j'ai beaucoup lu/entendu que pour ce genre de race il faut éviter toute punition physique qui pourrait developper son agressivité. Info, intox?
    Si c'est le cas, y aurait-il une punition plus adapter?

    • Signaler un abus
Pour répondre à cette question, vous devez vous connecter ou vous inscrire à Wamiz
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)