Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

SOS fermeture de refuge !Entretenir son chien

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 7 ans
(Source Clic Animaux)
Véronique Mantelet, Présidente de l'association Les Lupus de Véro, lance un SOS pour leur sauver la vie.

Le 28 décembre dernier, la Direction des Services Vétérinaires a « débarqué » à l'improviste, dans le refuge des Lupus de Véro.

Leur rapport est clair : si fin mars le refuge n'est pas aux normes, il sera fermé, et les Huskys de Véronique seront euthanasiés.

Véronique a jusqu'à la fin du mois pour trouver des financements et faire les travaux de mise au normes, et ainsi espérer débuter les travaux début mars.

Elle a d'ores et déjà trouvé les entrepreneurs. Leurs devis sont beaucoup trop élevés pour les finances de l'association.

10 084 Euros sont nécessaires !

Véronique n'a pas d'autres solutions que de faire appel à votre générosité.

Le temps presse... Véronique lance un SOS pour financer les travaux qui permettront de sauver tous ces chiens !

Fondine, amputée d’une patte. Nenette, victime d’un grave accident qui a réduit ses pattes avant en bouillie. Moïse, le bassin cassé et jamais opéré par ses maîtres. Blétanka, trouvé sur l'autoroute, avec l'arrière-train broyé. Océane, exploitée par son maître qui l'utilisait pour des spectacles...
Tous les chiens de Véronique ont subi de lourds traumatismes…

Siou, Chakan, Poker, Goliate, Arki, Belle, Pocket, Dondon, Loupa, Téquila, Bouba, Baloo, Rouqin, Blacky, Nikita, Zoreil, Zeus, Spike, Doudou… que vont-ils devenir ?

Tous ont eu la chance de croiser la route de Véronique et de Frédéric.
Animés tous les deux par la passion des animaux, ils exercent tous les jours leur activité : s'occuper de leurs amis à quatre pattes.

Dans leur refuge, leur ambition est simple, mais noble : rendre à tous ces animaux une bonne et belle retraite avec nourriture et confort.

Mais malgré leur vie sacrifiée pour les animaux, malgré tout l’amour et le réconfort qu’ils leur apportent, une très grave menace plane sur le refuge de leurs huskys.

Selon la DSV - Direction des Services Vétérinaires, il ne respecte pas de nombreuses normes obligatoires. Et Véronique, forte de ses nombreuses années d’expérience dans le sauvetage des animaux, sait trop bien que les menaces de la DSV ne doivent par être prises à la légère. Elle a connu trop de cas de saisies et d’euthanasie autour d’elle. Mais elle ne veut pas imaginer un instant, que ses huskys connaissent le même sort.

Les 20 chiens qui occupent actuellement le refuge sont vieux ou handicapés, ils nécessitent de nombreux soins... Ils sont tout simplement inadoptables. Véronique n'a aucun doute : si, au retour de la DSV fin mars, rien n'a changé, les chiens seront saisis, puis euthanasiés...

20 chiens condamnés fin février, c'est la triste réalité. Février car l'association doit obtenir les fonds ce mois-ci pour commencer les travaux en mars.


Dans son rapport, la DSV a identifié de nombreux éléments. Les plus importants concernent les dispositifs d’alimentation, qui sont inadaptés pour des animaux vivant en meute, la taille insuffisante des abris dans l’enclos, la résistance des abris, et les conditions sanitaires dans lesquels les chiens vivent.

Selon la DSV, les risques sont nombreux. L’alimentation ou l’abreuvement des chiens risque de devenir une compétition entre eux. Les conditions d’isolation et de protection contre les intempéries ne sont pas réunies. Tous les chiens ne peuvent pas se protéger des intempéries en même temps. Vu l’état de santé particulièrement fragile de ses chiens, les risques sanitaires sont réels au regard des critères de la DSV.

Les travaux à effectuer consistent à rénover entièrement les 2 parcs pour chiens : achat d'abris de jardins, sacs de ciment, grillage, piquets, portillon, revêtements et graviers. Ces parcs doivent être munis de niches et d'infrastructures en accord avec les normes en vigueur :

les rouleaux de feutre géotextile : 457 Euros,
les 2 abris : 6 297 Euros,
le grillage : 545 Euros,
les piquets de la clôture : 440 Euros,
les jambes de force : 128 Euros,
le portillon : 504 Euros,
le gravier en vrac : 3213 Euros.
Ce qui fait un total de 11 584 Euros. L'association a réussi à collecter de son côté plus de 1 500 Euros. Il manque donc 10 084 Euros en tout.

Le manque de dons et d'adoptions fait que l'association n'a pas les moyens financiers pour effectuer de tels travaux. Le peu d'argent reçu est utilisé en priorité pour les soins des pensionnaires, car l'association n'héberge pas seulement ces 20 huskys. En effet, de nombreux autres animaux peuplent le refuge : chats, chevaux, NAC, oiseaux et animaux de la ferme. En tout, ce sont des centaines d'animaux dont la vie dépend du refuge et de l'amour de Véronique et de Frédéric ! L'association a notamment sauvé beaucoup de chats trop jeunes pour être vendus ou encore plusieurs chevaux qui devaient partir à l'abattoir.


L'été dernier, par exemple, Véronique a trouvé sur un trottoir un chaton âgé d'un jour à peine, encore avec son cordon et son placenta ! Baptisé Moun, il a été recueilli par l'association qui l'a maintenu au chaud et stimulé. Aujourd'hui, il se porte très bien. Mais que serait-il arrivé si Véronique ne l'avait pas sauvé à temps ?


Avec l'hiver et l'accroissement exponentiel d'abandons de chiens, le refuge n'a pas pu faire face aux dépenses nécessaires au confort des chiens rescapés.

Outre sauver les 20 chiens de l'euthanasie, ce refuge leur permettrait de vivre dans de meilleures conditions, en étant hors d'atteinte de la neige et de la boue.

De tels travaux de rénovation agrandiraient également la capacité d'accueil du refuge, qui pourrait ainsi héberger d'autres chiens abandonnés, maltraités, handicapés et trop vieux.

C'est pour cela que l'association fait aujourd'hui appel à la solidarité de la communauté Clic Animaux pour que ces chiens puissent survivre.


Chaque jour qui passe est un sursis pour les 20 chiens avant que la seringue ne mette un terme à leur vie. Comment pouvons-nous accepter cela en silence ?


Ces chiens ont donné à leurs maîtres un amour incontestable et une fidélité à toute épreuve. Leur seule faute est de ne plus être assez jeunes ou en bonne santé pour « amuser » ces maîtres peu soucieux de leur devenir et qui s'en sont débarrassés comme on se débarrasse d'un vieux chiffon, parfois dans un état si épouvantable que la maltraitance était certainement leur vie quotidienne. Seul l'amour que l'association leur donne a pu leur permettre de reprendre confiance en l'être humain...

Vos dons et Appels du Coeur permettront de sauver la vie de ces 20 chiens !

10 084 Euros sont nécessaires pour cela !

Merci à tous pour votre soutien !

http://www.clicanimaux.com/catalog/collectes.php?as
so=478&collectes_id=18050593&utm_source=Sarbacane&
utm_medium=email&utm_campaign=08%2F02%2F2013+NL_20
13_CLA_NEWS_S06_3_LUPUS
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 7 ans
Je vais en parler a mes parents,et je fais partager sur les réseaux sociaux.
Je te tiens au courant.C'est atroce....
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
Quand tu penses qu'ils y a des 100aines d'élevages frauduleux qui se fichent éperdument de la condition animale, qui semblent être ignorés de la DSV.

Et là, deux personnes qui dévouent leur vie aux animaux en détresse, ils ne sont même pas capables de faire un geste en donnant un laps de temps plus important !

Je vais me renseigner pour trouver comment je peux aider. Une page facebook serait utile.
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 7 ans
Je vais en parler autour de moi ..

Pauvres chou.
Reporter un abus
Posté par il y a 7 ans
j'ai cliqué - Je diffuse -
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)