Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • <p>Assurance pour chien et chat</p>
Logo wamiz

Je trace ma route!

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 semaine
Bonjour,
Une petite question qui ne vous mettra pas "les nerfs en pelote" comme nombre savent bien le faire..
Beaucoup d'entre vous ont constaté comme moi "l'immense plaisir "qu'ont nos chiens à ne pas vouloir sortir dans leur jardin avec ce temps maussade...à être postés, stoïques en nous entendant répéter "au pipi", "allez, dehors" et à tourner les talons quand on grelotte dans nos peignoirs la porte ouverte!

Ayant le temps, seule dans le jardin, pendant que Monsieur "me jaugeait" du pas de la cuisine (on rêve...), j'ai remarqué, comme pour mes précédents chiens, qu'il faisait toujours la même route( même avec une herbe coupée).
Début tout droit, contournement d'un buisson, du cerisier etc...
Le terrain est "déminé" régulièrement car alors il ferait encore plus de boucles!

Mon précédent chien avait fait une route en virages que j'ai même pu voir amusée sur Google earth en cherchant ma maison.
Savez vous d'où vient cette manie?
Instinct grégaire? Rituel pour se rassurer?

Merci
Posté par Ancien utilisateur il y a 1 semaine
Kimko8618 a écrit:
« Bonjour, Une petite question qui ne vous mettra pas "les nerfs en pelote" comme nombre savent bien le faire.. Beaucoup d'entre vous ont constaté comme moi "l'immense plaisir "qu'ont nos chiens à ne pas vouloir sortir dans leur jardin avec ce temps maussade...à être postés, stoïques en nous entendant répéter "au pipi", "allez, dehors" et à tourner les talons quand on grelotte dans nos peignoirs la porte ouverte! Ayant le temps, seule dans le jardin, pendant que Monsieur "me jaugeait" du pas de la cuisine (on rêve...), j'ai remarqué, comme pour mes précédents chiens, qu'il faisait toujours la même route( même avec une herbe coupée). Début tout droit, contournement d'un buisson, du cerisier etc... Le terrain est "déminé" régulièrement car alors il ferait encore plus de boucles! Mon précédent chien avait fait une route en virages que j'ai même pu voir amusée sur Google earth en cherchant ma maison. Savez vous d'où vient cette manie? Instinct grégaire? Rituel pour se rassurer? Merci »


Bonsoir,
Je ne sais pas répondre concrètement mais je pense comme d'autres que c'est une question d'odeurs et je pense aussi comme vous ou du moins ce que vous suggérez dans votre question, qu'il doit y avoir qlq chose de rassurant là-dedans.
Je remarque un même tracé le matin surtout, au réveil, d'où cette impression de rituel qui rassure pour bien commencer la journée ^^ ou bien c'est un même chemin pour ritualiser les besoins du matin qu'il fait systématiquement au même endroit ou presque
Le reste de la journée... il fait plus facilement ses besoins à droite et à gauche ^^
Posté par il y a 1 semaine
Ça fera surement l'objet d'études un jour, si ce n'est déjà fait. Selon moi, c'est une représentation aussi intéressant qu'importante, de l'exercice de la mémoire. L'humain sait lire et interpréter l'heure. Cette manie servirait sensiblement la même fonction, soit se sentir bien avec la ligne du temps, apprivoiser le temps qui passe. Mettre (ou sentir) les choses "dans le bon ordre". Normalement dans notre marche, on passe par ici, ensuite par là, etc. Et moi comme humain de temps à autre je regarde l'heure. Ça me rassure. Enfin je charrie un peu, mais à peine. Y a un peu de ça dans la relation que l'animal entretien avec ses rituels.

Équilibrer l'ordinaire et l'extraordinaire est un truc que j'aime bien faire. Donc, quand on marche, dans une large mesure je fais exprès pour permettre à ma chienne de vivre à plutôt grande échelle, ce que votre chien vit. On marche au moins 2km, et prenons systématiquement les mêmes chemins, qu'elle piste d'elle même en fait. Je la suis la majorité du temps. Par contre, régulièrement je la surprends, et je sais que ça lui fait plaisir. C'est mon concept d'équilibre entre l'ordinaire et la nouvauté (extraordinaire étant un peu exagéré).

Mais oui en fait ce serait ma réponse. Le chien (et le chat) exercent ainsi leurs facultés cognitives. La raison (d'un point de vue instinctif) étant qu'on risque problement d'avoir plus de succès si on peut référer aux expérience du passé (succès en chasse). L'olfaction, donc le sens de l'odorat agit comme une interface bien sûr, mais ultimement toute odeur serait validée contre les mémoires passées. Ça vous donne une idée de ce que je pense du principe qui encourage l'humain à "stimuler son chien mentalement". La mienne a pas besoin de ça. Tout ce processus est très stimulant sur le plan cognitif (surtout pris à grande échelle).
Posté par il y a 1 semaine
Le fameux Marley, toujours en liberté dans le village, vient régulièrement chercher ma chienne au portail. Mais c'est loin d'être tous les jours. Parfois il se passe deux semaines, un mois sans qu'il nous rende visite.
Avec ma mère, on s'amusait à imaginer ce qui pouvait influencer sa décision de venir ou pas.
Est-ce qu'il sentait une odeur lui rappelant ma chienne, avant de prendre l'air décidé et renfrogné que je lui connaît et de se lancer au trot vers la ferme, avec toute sa peau de bulldog qui bât la mesure ?
Où serait-ce autre chose, un bruit, un morceau de la "mémoire" dont tu parles Énergie ?
C'est quand même un petit bout de chemin, et c'est pas dans la zone où il gravite quotidiennement. Il faut vraiment qu'il ait décidé de venir.
Tu sais comme je suis fan de ce chien... Et ça me fait fondre de l'imaginer assis comme un sac devant le bar depuis des heures, lorsque soudain, "tilt", l'idée le prend et la seconde d'après il est en route.
Bref, il y a du quotidien et du moins quotidien, du régulier et de l'irregulier.
Posté par il y a 1 semaine
Concernant les traînées dans la pelouse du jardin ça m'évoque tout a fait ça Énergie, mettre les choses dans l'ordre, aligner les odeurs dans le bon sens.
Je dirais que ce petit chemin que traçaient les chiens de Kimko dans leur jardin était même peut-être carrément "douillet" plutôt que seulement rassurant.
C'est presque comme choisir de marcher sur un tapis moelleux plutot que sur un carrelage glacé pour certains animaux (notamment les plus grégaires).

En pistage, quand on trace la piste on dit qu'on crée des "points chauds". En fait il ne s'agit pas vraiment de chaleur mais de zones de contact où le frottement des pas a modifié les odeurs/la chimiedu sol.L'herbe est froissée, l'humus a été raclé, remué, etc.
C'est une bonne image parceque je pense que ces lieux où on passe et repasse son littéralement chaleureux pour le chien. Ils sont aussi beaucoup plus vivants puisque régulièrement marqués, froissés, remués par les passages quotidiens. Ils sont olfactivement "colorés" si on veut, plus parlant pour les humains qui sont surtout visuels.
Posté par il y a 1 semaine
Je regardais ma chienne faire des zigs zags ce matin sur la pelouse quand j'ai repensé à ce fil et aussi au fait qu'il y a des hérissons et des renards qui passent régulièrement dans ma résidence (la forêt est à 5min à pied), du coup, je me demande si ce n'est pas ça qu'elle piste car parfois, ça la rend dingue
Posté par il y a 1 semaine
Lorna a écrit:
« Le fameux Marley, toujours en liberté dans le village, vient régulièrement chercher ma chienne au portail. Mais c'est loin d'être tous les jours. Parfois il se passe deux semaines, un mois sans qu'il nous rende visite. Avec ma mère, on s'amusait à imaginer ce qui pouvait influencer sa décision de venir ou pas. Est-ce qu'il sentait une odeur lui rappelant ma chienne, avant de prendre l'air décidé et renfrogné que je lui connaît et de se lancer au trot vers la ferme, avec toute sa peau de bulldog qui bât la mesure ? Où serait-ce autre chose, un bruit, un morceau de la "mémoire" dont tu parles Énergie ? C'est quand même un petit bout de chemin, et c'est pas dans la zone où il gravite quotidiennement. Il faut vraiment qu'il ait décidé de venir. Tu sais comme je suis fan de ce chien... Et ça me fait fondre de l'imaginer assis comme un sac devant le bar depuis des heures, lorsque soudain, "tilt", l'idée le prend et la seconde d'après il est en route. Bref, il y a du quotidien et du moins quotidien, du régulier et de l'irregulier. »

Ce qui frappe dans la façon dont tu parles de Marley, et qui le rend plutôt fascinant, c'est qu'il a beaucoup d'autonomie. Tu réalise que tu te demande ce qui l'inspire à prendre telle ou telle *décision* en se levant le matin? Il n'est pas impossible qu'il ait d'autres intérêts (vivants ou non), et qu'à l'occasion Molene lui manque, carrément. Il ressent un petit vide à ce moment là qu'il comble en prenant la décision de venir lui rendre visite.

Mine de rien, c'est absolument fascinant. Surtout quelque part en France (ce serait une scène tout à fait normale en Italie ou au Mexique).
Posté par il y a 1 semaine
Damathe a écrit:
« Je regardais ma chienne faire des zigs zags ce matin sur la pelouse quand j'ai repensé à ce fil et aussi au fait qu'il y a des hérissons et des renards qui passent régulièrement dans ma résidence (la forêt est à 5min à pied), du coup, je me demande si ce n'est pas ça qu'elle piste car parfois, ça la rend dingue »

Oui, mais l'idée c'est que par un beau Mardi, elle peut avoir flairé une piste. Mercredi Jeudi et Vendredi, elle risque d'exercer sa mémoire à ce même endroit, donc se rappeler qu'il y avait une piste là.

Fait (peut-être) intéressant, j'aime laisser ma chienne abandonner le coup petit à petit d'elle même. À un certain moment tout près de chez moi, sous une grosse clôture de bois, y avait le cadavre d'un petit animal. Ni moi ni Sana ne l'avons vu, mais elle l'a senti. Donc, elle tentait de gratter pour passer sous la clôture. Je la laissais faire pendant un moment (c'est sa vie). Le voisin en question a du trouver et retirer ce cadavre. Mais la trace laissée en mémoire est restée. Elle a mis plus de 2 semaines avant d'abandonner le coup.

Cette petite visite faisait partie de son quotidien. Quand on sort pour le parc le midi, y a tout le rituel qui précède, essayer de m,arracher mes chaussettes, aller sur le balcon quelques minutes avant (pourquoi, je n'en sait rien, mais elle trouve ça important). Ensuite on sort, ça se passe de telle telle façon, ensuite elle allait voir sous cette clôture, *comme il se doit*, ensuite prochaine étape, et cetera.

Aujourd'hui, des mois après, elle n'y songe plus. Ce rituel s'est effacé de lui même.

Hier on est retourné sur le site de chasse aux souris (si vous vous rappelez, j'avais ouvert une discussion philosophique à ce sujet). Ça faisait des mois qu'on y était pas allé. Sur ce site, a longtemps trainé la carcasse d'un immense raton laveur. Plus d'un an. Et bien hier son premier "bonjour" a été d'aller voir s'il y était toujours.Et moi ça me rend carrément ému, de voir que dans l'esprit de ces petits cerveaux de la taille d'un citron (je cite Donaldson ici), cohabitent tous ces souvenirs qui semblent si significatifs pour nos chiens.
Posté par il y a 1 semaine
Oui c'est le chien le plus "autodéterminé" que j'ai connu je crois, du moins depuis mon enfance. Parce que quand j'étais gosse, on avait aussi une ambiance assez old school dans le quartier... une meute de petits bâtards toujours en vadrouille, très opportunistes et pas forcément branchés humains si ce n'était pour la bouffe et la course aux mollets occasionnelle.
Mais Marley oui, c'est un personnage ce chien, il a vraiment un truc spécial. C'est marrant, c'est le chien le moins obéissant que je connaisse, et je m'aperçoit que c'est pour ça que je l'adore ^^ S'il décide d'aller à tel endroit, quasi rien ne peut l'arrêter, et s'il décide ne pas y aller, tu pourra pas le faire bouger non plus. Finalement ça donne quelque chose de très authentique, ça donne de la valeur aux moments passés ensemble. Parce que quand il vient vers toi, tu sais qu'il en a vraiment envie et que c'est pas histoire d'obéir ou d'avoir une friandise !
(Et comme lors de nos première rencontres il venait seulement vers moi pour me pisser dessus sans me regarder, je me sens pas mal flattée qu'aujourd'hui il vienne courir avec moi et me fasse des appels au jeu en me regardant droit dans les yeux LOL)
Posté par il y a 1 semaine
Lorna a écrit:
« Ils sont olfactivement "colorés" si on veut, plus parlant pour les humains qui sont surtout visuels. »

C'est absolument brillant, est 100% en ligne avec ce qui se publie de plus brillant à l'heure actuelle.

Je n'avais jamais songé à cette histoire de passages déjà marqués.

Le marquage occupe une place de choix dans la vie de Sana, qui le fait de façon hyper méthodique. On la sent douter parfois, style devoir prendre une décision. Elle change d'endroit, se demande la meilleure façon. Et donc en effet les passages déjà marqués sont certainement plus intéressants pour elle, du moins à cet égard.

Parfois, régulièrement même, je fais l'effort délibéré de l'amener en dehors de ces sentiers battus. Car nous avons un début de saison de chasse aux cadavres d'écureuils plutôt médiocre. Je me dis qu'en ratissant plus large peut-être... Pas une seule touche en montage jusqu'à présente, et on a de la neige et du gel depuis 1 mois. C'Est très préoccupant LOL. On s'est farci 2 raton, sur un tout nouveau site, c'est au moins ça de gagné.

Sur le plan de la détermination, ou du fait de permettre au chien de faire des choix. C'est tellemement facinant.

Si tu voulais enseigner à ce chien à voler (référence "When Pigs Fly", Jane Killion)... Selon moi.

Sans qu'il s'en rende compte. Il te faudrait ritualiser très progressivement. C'est probablement déjà commencé. Tu as probablement déjà commencé à développer des petites manies. Tu l'étudies, tu lui sers de ce qu'il aime. Si on systématise ça, petit à petit il intègre. Et ça s'inscrit dans son horaire, dans son horloge, dans "l'ordre des choses".

Et de là, tu commence avec un truc des plus banals, mais où tu lui demande un truc, et il le réalise.. Et tu ritualise ça. Ex, tugguer machin, stop. Truc, yeahhhh tugger à nouveau. Et on en reparle plus. On garde ça comme ça pendant 2 semaines. Et on ajoute une toute petite complexité.

L'activité doit se confondre au reste de l,expérience qu'il vit avec toi. Et petit à petit, cette forme de communication car à la finale, c'est tout ce que c'est. Cette forme d'interaction (ce serait un meilleur terme) se met à lui plaire. Car il l'anticipe. Pourquoi, il y rêve. Ça s'intègre. Et petit à petit, ça devient normal. Et tu deviens du coup la seule à pouvoir lui faire faire des trucs.

La clé: rituels. Et ne jamais aller contre sa volonté. Un peu comme de convaincre un homme têtu. Tu dois lui laisser découvrir ce que tu souhaite le convaincre de.
Posté par il y a 1 semaine
Et attentions je ne prétends pas qu'un chien apprend à se situer quant au moment dans la journée par les rituels, quoi que ce ne serait pas faut d'affirmer que certains rituels (comme les repas) jouent ce rôle c'est claire.

Le parallèle que je fais, c'est que l'humain a un peu besoin de savoir quelle heure il est, pour se sentir apaisé avec une certaine partie du subconscient (qui se demande où on en est). Je pense que pour le chien, se sont ces rituels qui jouent un peu ce rôle.

Comprendre ça, et équilibrer les besoins avec ce qu'on peut offrir, je vois mal comment on peut rater l'éducation d'un chien. Si on respecte jamais les rituels, le résultat sera aléatoire. Certains chiens s'y feront. Pour d'autres? Ce sera assurément l'euthanasie.
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)