Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Comment vacciner ou soigner un chien traumatisé par les vétos ?Général

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Bonjour
Le véto lui-même reconnaît que le chien a été traumatisé par les vétos de son cabinet. Le chien qui pèse dans les 50 kgs n'accepte pas de se faire ausculter... Dès qu'il arrive dans le bâtiment, son comportement change (de même qu'il change à nouveau dès qu'il en sort) : très difficile à tenir et prêt à mordre (mais il a sa muselière) si un véto approche. Pour les vaccins annuels, c'est devenu une véritable corrida.
Ils ont conseillé de lui donner avant de venir un médicament mais en prévenant que cela pouvait avoir l'effet inverse de l'effet désiré. Dans ces conditions, nous n'y tenons évidemment pas
nous craignons d'avoir le même problème avec un autre cabinet de vétérinaires ou avec un comportementaliste.
Il n'était pas comme ça lors des premières consultations !
Que faire ?
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
A part une thérapie comportementale (nécessitant de vous faire aider par un professionnel) je ne vois pas trop d'autre alternative.
Vous pourriez également demander un protocole de vaccination tous les trois ans plutôt que tous les ans étant donné que tous les vaccins de base sont effectifs pendant plus de 3 ans.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Pour le comportementaliste n'ayait crainte j'y suis déjà aller pour mon premier Jack Russel hypersensible à l'époque ( probleme d'agressivité envers les inconnus et même cirque que vous chez le véto une véritable corvée muselière stress et corrida..) et bien arriver chez le comportementaliste aucuns soucis (biensur tout le monde était stresser comme d'habitude dans la salle d'attente mais par chance on etait seul) , à la première consultation on parle surtout et il observe le chien il ne le touche en aucuns cas ;) ensuite c'est au cas par cas donc courage :)
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 an
Bonjour,

La situation est effectivement assez complexe car il n'y a, à mon sens, pas de solution miracle. Les seules choses que vous puissiez faire est de changer de structure en prévenant à l'avance le vétérinaire afin qu'il privilégie une approche douce et sans contrainte. Le vétérinaire pourrait aussi essayer de faire les vaccins dans une autre pièce qu'une salle de consultation comme à l'accueil de la clinique par exemple en étant au sol à côté de ses maîtres ou alors faire l'auscultation sur le parking de la clinique. Un comportementaliste pourrait également être de très bons conseils pour gérer au mieux les futures consultations.

Bien à vous,

Manon
Étudiants vétérinaires de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort ( ENVA ). Chargés de Mission pour ProVéto Junior Conseil, la Junior-Entreprise de l'ENVA : http://proveto.net/
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,

La situation est effectivement assez complexe car il n'y a, à mon sens, pas de solution miracle. Les seules choses que vous puissiez faire est de changer de structure en prévenant à l'avance le vétérinaire afin qu'il privilégie une approche douce et sans contrainte. Le vétérinaire pourrait aussi essayer de faire les vaccins dans une autre pièce qu'une salle de consultation comme à l'accueil de la clinique par exemple en étant au sol à côté de ses maîtres ou alors faire l'auscultation sur le parking de la clinique. Un comportementaliste pourrait également être de très bons conseils pour gérer au mieux les futures consultations.

Bien à vous,

Manon
Étudiants vétérinaires de l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort ( ENVA ). Chargés de Mission pour ProVéto Junior Conseil, la Junior-Entreprise de l'ENVA : http://proveto.net/
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
J'ai eu ce problème avec mon cheval, il ne laissait pas approcher les vétérinaires, et là c'était un animal de 500kg...

Pour finir le vétérinaire nous vendait les vaccins, remplissait le carnet de santé et c'est moi qui faisais la piqûre. Pas de stress et c'était beaucoup plus simple et sécurisé pour tout le monde.
Mais ça c'était il y a 20ans. Et avec un vétérinaire qu'on connaissait bien. Mais bon ça reste une option, même si vous le faites sur le parking de la clinique sous contrôle du vétérinaire qui resterait à bonne distance pour pas stresser le chien.

Sinon il faudra un long travail pour l'habituer, lui redonner confiance. Peut être commencer par aller faire des visites à la clinique, comme ça pour rien. Juste y aller en balade avec grand renfort de récompense quand le chien est calme.
Peut être que la première fois vous n'irez pas plus loin que le parking. Et puis petit à petit entrer dans les locaux 1 minute, puis 2. Puis aller le peser, discuter avec l'assistante à l'accueil, etc...
Évidemment en choisissant d'y aller à des horaires où il y a le moins de monde.

Après je ne suis pas comportementaliste, il y a peut être de meilleures manière de procéder. C'est juste ce que je ferai moi.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Provéto Junior Conseil a écrit:
« Le vétérinaire pourrait aussi essayer de faire les vaccins dans une autre pièce qu'une salle de consultation comme à l'accueil de la clinique par exemple en étant au sol à côté de ses maîtres ou alors faire l'auscultation sur le parking de la clinique. »

Bonjour, Manon. un grand merci pour votre réponse mais nous avons bien entendu tenté la vaccination sur la pelouse, sur le parking et il a fallu que le véto réussisse à le piquer par surprise à chaque fois mais le chien se méfiait, tournait sans arrêt sur lui même même quand la laisse était passée dans un anneau fixé au mur ou essayait de faire tomber son maître qui, debout, le tenait vigoureusement coincé entre ses jambes. Sur la pelouse ça s'était mieux passé : le chien était attiré par les odeurs et 2 vétos le suivaient prêts à le piquer par surprise.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Lorna a écrit:
« Vous pourriez également demander un protocole de vaccination tous les trois ans plutôt que tous les ans étant donné que tous les vaccins de base sont effectifs pendant plus de 3 ans. »

Bonjour, Lorna. Un grand merci pour votre réponse; je ne savais pas pour le protocole de vaccination tous les trois ans, je crois bien que nous allons, entre autres, choisir cette option.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Petyrlechon, merci pour votre retour d'expérience et pour vos conseils que nous allons essayer d'appliquer pour le familiariser avec le lieu hors des situations de vaccination. Comme je le disais, hors du bâtiment, 0 problème, à condition qu'il ne voit pas de véto bien entendu. Dès qu'il entre à l'accueil, il reconnaît les lieux, se méfie mais on peut jouer avec lui à la balle encore qu'il soit sur le qui-vive. Dès qu'il voit un véto s'intéresser à lui, l'approcher, c'est fini : il défend sa peau !
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Le souci c'est que les chiens sont extrêmement sensibles aux odeurs également. Même si le véto se déguisait en Mickey et essayait de faire la piqûre dans un parc, ça n'empêcherait pas le chien de reconnaître certaines odeurs qui entraînent un stress.
Perso l'odeur des hôpitaux m'angoisse vachement... le chien peut reconnaître ces odeurs de loin et y réagir au moins autant si ce n'est plus qu'à la simple "vue" du véto ou du lieu.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)