Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Anticiper la mort de son chien ?Général

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 2 ans
Bonjour, c'est un sujet un peu délicat que je voudrais aborder. Voilà quand on a un vieux loulou, on a toujours un peu peur que le jour fatal arrive et lorsque c'est le cas, on est démuni, submergé face au chagrin et on ne sait pas toujours comment réagir. Ayant été très choquée lors de la mort de mon chat que j'ai hélas moi même écrasé il y a 3 ans, je n'ai rien pu gérer, mon mari a creusé un trou au fond du jardin et placé le chat mais je regrette de ne pas pouvoir avoir pu l'enterrer moi même décemment dans une petite tombe par exemple.. Mon mari n'étant pas fana d'animaux il l'a collé écœuré dans un sac poubelle et a dû le jeter dans le trou pas forcément délicatement et ça me gêne un peu. J'aimerais que les choses se passent autrement pour mes autres animaux. En même temps, préparer une tombe à l'avance c'est un peu glauque et je ne voudrais pas que ça porte malheur mais le temps d'acheter une tombe, que faire de son animal décédé, c'est un peu glauque aussi je suis désolée, mais on ne peut pas garder un animal décédé à la maison ? J'ai même parfois pensé à déterrer mon chat pour l'enterrer ensuite dans une tombe mais cela aurait été profaner et en +, comme il était abîmé j'avais très peur de revoir encore toute cette scène qui me hante encore quelquefois. Mais si je déménage un jour, mon chat ne me suivra jamais.... Dans une tombe, peut on emmener son animal ailleurs ? L'incinération je ne l'envisage pas du tout, très maladroite j'aurais peut de faire tomber le pot de cendres, le drame ultime.... Et puis ce n'est pas mon truc. Vous, comment avez vous fait dans ces circonstances ? Et si vous avez déménagé, avez vous emmeně votre animal ? Merci pour votre écoute sur ce sujet difficile.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
C'est une vraie question.
j'avoue que j'ai une collection d'urnes à la maison avec les cendres de plusieurs chats et chiens ...
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Ouh, anticiper la mort de mon chien, c'est comme anticiper la mort de mes parents, même si je les vois décliner de plus en plus, que je pense être préparée à ce qu'ils ne soient plus là, on n'y est jamais vraiment préparée. Pour l'instant j'ai juste été confrontée au décès du chien de mes amis Noël dernier. Ce jour là ils travaillaient tous deux de chez eux donc le chien est mort dans leur bras. Ils l'avaient vu décliner depuis plusieurs mois puis les derniers jours et quand le véto est arrivé chez eux c'était la fin. Ils ont pris à l'instant même la décision de confier le corps du chien au véto pour qu'il soit incinéré. Ils ont récupéré quelques jours après ses cendres dans une petite boîte en bois qu'ils gardent dans un meuble. Mon amie me dit me dit que même si elle adorait son chien elle veut profiter de sa liberté de ne plus avoir à s'occuper d'un chien et ne veut pas adopter d'autre chien avant quelque temps, quand à son mari il m'avoue que ça lui manque de ne plus entendre le bruit de petites pattes venant l'accueillir à la porte, à tel point que j'ai appris qu'il vient de rejoindre la SPA comme bénévole ! Mais quand ils m'avaient appelée le jour même j'ai pleuré pour eux mais du coup ça m'a super angoisée pendant des jours pour ma propre chienne. Quand allait-elle mourir, comment, et je fais comment ? Bref j'ai toujours pas de réponse, je sais juste que je la ferais incinérer, mais que je ne garderai pas ses cendres, j'irais ensuite avec des amis répandre ses cendres quelque part au bord de la mer ou dans les bois, elle qui aime tellement ça...
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 2 ans
Je ne trouve pas ta question glauque, il est légitime de se poser ce genre de question lorsqu'on a un vieux loulou, ce qui est aussi mon cas.

Avant elle nous avons eu d'autres animaux : poissons enterrés dans le jardin, tortues qu'on a été obligée de donner et qui sont mortes chez la personne question, et 2 cochons d'inde enterrés au fond du jardin, sans vraiment de tombe, juste un trou mais j'étais petite alors je ne m'en rappelle pas très bien...

En avril 2017 j'ai vécu un deuil horrible, le chien de refuge que nous devions adopter et dont on s'occupait depuis 6 mois a été percuté par une voiture 4 jours avant l'adoption... Nous n'étions pas présents car nous étions en voyage.... Le corps a donc été emmené chez le veto, et je ne sais même pas ce qu'ils en ont fait, cela me hante de savoir qu'il n'a pas eu d'enterrement, c'est juste affreux d'imaginer où et dans quel état son corps peut être maintenant.

Pour Bella, je pense que nous l'enterrerons dans notre jardin, immédiatement après sa mort, car en effet difficile de garder un corps mort chez soit... Il me semble que le vétérinaire peut garder le chien "au frigo".... Je trouve ça glauque, mais il faut ce qu'il faut malheureusement.... Attention par contre car il y a des normes à respecter au niveau de la profondeur du trou....etc,qu'il faut en plus recouvrir de chaux il me semble
C'est difficile de s'imaginer la mort de son animal mais tu as raison d'y penser et de te questionner la dessus
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Il y a une différence aussi grosse que Jupiter entre un chien et un humain:

L'humain s'attend à ce que ses obsèques se déroulent selon une certaine idée préconçue, des préférences et tout. Car l'humain pense au jour d'après. Ce n'est pas le cas pour l'animal.

Or donc, du stricte point-de-vue de l'animal, n'importe quoi entre balancer le corps en bas d'une falaise, comme ça, sans même avoir la moindre pensée pour lui pour ensuite passer adopter un autre animal sur le chemin du retour, et organiser une cérémonie à l'église avec mise en terre dans une tombe dispendieuse, et visites fréquentes au cimetière.
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Donc la réponse, réside en vous, et en vous seule.

Il n'y a pas de mauvaise réponse, sauf une où justement on se forcerait à prolonger le deuil, par sentiment de culpabilité ou même d'obligation.

Plusieurs conjoints conjointes dans leur fort intérieur, seraintt déçus de voir leur tendre moitiée refaire sa vie avec un autre dès le lendemain. Rien de tout ça existe et ne s'applique dans le règne animal. La mort n'existe pas, il n'y a que la vie. Le futur lointain non plus n'existe pas. Ils vivent dans le moment présent.

Ah et puis.... Puisque j'y réfléchissait l'autre jour, j'ai donné 2 extrêmes dans mon post précédent.

Pour une dame dans votre situation? Avec le boulot que vous avez fait? Compte tenu le chien que vous avez?

Les 2 extrêmes sont l'ignorance la plus totale et aucun soin apporté à l'après (donc sac à ordure, dans la court), à une véritable célébration, où il vous est permis de rire, de chanter!! Comme ça se fait dans certaines cultures.

Pourquoi. Car y a rien de plus beau qu'un toutou qui se rend en fin de vie naturelle. Je ne trouverais vraiment pas exagérer qu'on "célèbre" **ça**, plutôt que de pleurer un fait absolument innévitable. On a tout fait, on a réussi. On a évité les plus gros soucis, ou encore on les a adressés. On a été là pour lui, toujours. On lui a offert une belle vie. Vous trouvez pas qu'il y a de quoi célébrer?

L'injustice, c'est de les perdre avant échéance. J'ai vécu ça 2 fois cette semaine, 2 Doberman qui ont fait honneur à leur race. 2 chiens majestueux. L'un d'eux étant le chien m'ayant le plus impressionné à date par son comportement. Un monolythe, 45kg. Sana lui faisait une fête à peu près égale à celle qu'elle fait à un humain, c'était le seul dans ce cas. Normal. Il démontrait autant d'enthousiame qu'elle, mais d'une façon telle que ses 45kg ne posait aucune menace pour la petite. Il dégageait une énergie très très humaine d'ailleurs, toujours posé. Fort, puissant, de belles dents blanches.

Pour la maitresse, c'était son petit ami, rien de moins. Sans sexe bien sûr. Mais elle avait pas besoin d'homme, elle avait son chien. Elle se rendait à la banque avec, faisait ses courses avec. Magnum passait 4 heures en moyenne en balade, dont 2-3h en nature, le reste à faire des courses. Décédé hier, subitement, arrêt respiratoire, sans signes avant coureur. Elle se retrouve seule.

Dans son cas à elle, la meilleure chose à faire est de ne pas prolonger le deuil, et de se reprendre un chien le plus tôt possible (ou de réaiguiller sa vie, car il était toute sa vie).
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
J'aime beaucoup le témoignage d'Energiesolaire.
Comme lui, je pense que le plus important est la vie de l'animal et non sa mort. Comme vous dites, c'est un drame et un moment douloureux que nous avons tous vécus mais après...il n'y a rien. Des souvenirs, très souvent heureux et je pense que c'est le plus important à préserver.
La mort de mes animaux, je la vis comme un passage mais pas une fin. Ils ont fini chez le vétérinaire et je n'ai jamais repris les corps. Le corps n'est qu'une enveloppe, ce n'est pas l'essentiel pour moi. Le plus précieux et qui me manque ensuite ce sont les contacts, les interactions, les sortes de télépathie que nous avions ensemble à se deviner sans se parler ou bouger...Puis j'ai repris rapidement un autre chien et je suis passée à une nouvelle complicité. Mes animaux sont dans des albums photos, des souvenirs, des fous rires et surtout dans mes pensées et mon coeur, pas besoin de tombe, urne..
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Merci pour vos réponses, alors oui on a tous nos convictions personnelles. Personnellement j'ai tendance à croire à la vie après la mort, donc laisser l'animal au vétérinaire et accepter de laisser partir son animal à l'equarissage je ne peux pas... . C'est peut-être étrange mais quand mon chat est décédé, ma fille encore petite a été très affectée par la mort de son chat adoré et qu'elle a vécu aussi comme un choc puisqu'elle était dans la voiture le jour où je l'ai écrasé, et elle s'est mis à trimballer un chat en peluche partout. Et un jour je devais aller la chercher à l'école et l'emmener chez la mamie, elle m'avait demandé de ne pas oublier son chat en peluche, je l'avais mis dans la voiture. Au moment de partir je verifie de ne rien avoir oublié pour ses vacances chez mamie, et impossible de retrouver le chat en peluche, quand je finis par me rendre compte qu' il est tombé sous la roue de la voiture sans que je m'en aperçoive la même roue qui l'avait écrasée, ça m'a fait bizarre et j'ai eu envie d'y voir un signe du destin, qu'il me faisait signe...chaque année à date anniversaire nous déposons une rose sur sa tombe au fond du jardin.

Évidemment les animaux n'ont pas conscience de la mort, mais certains, très rares, vont passer le restant de leur vie sur la tombe de leur maître décédé, c'est le cas d'un chat en Italie qui dépose chaque jour des offrandes sur la tombe de son maître, et ne la quitte plus et celle autrefois d'un chien qui n'a jamais voulu revenir avec la veuve de son maître et est resté au cimetière jusqu'à sa mort, nourri par les responsables du cimetière, touchés et émus. N'avaient t ils pas conscience que ce maître était mort ? Chien Réincarnation d'un humain ? Bref, moi je suis très spirituelle et n'envisage pas la mort comme une fin mais comme un passage vers un autre état et je veux être là encore pour mon compagnon à 4 pattes au cas où il puisde encore me voir.... Je n'arrive pas à concevoir la mort comme une fin, cela ne peut pas s'arrêter comme ça, et le penser m'aide aussi à vivre car j'ai l'impression que je retrouverai un jour les personnes et animaux que j'ai aimés et partis trop tôt...
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
En revanche, si je veux enterrer mon animal, on a toujours un délai avant de recevoir son tombeau et les vétérinaires ne sont pas prêts à le garder au frigo, ils veulent qu'on paye l'incinération ! C'est toujours compliqué de reprendre son animal pour l'enterrer, il faut se, battre avec les vétérinaires, aujourd'hui on peut en effet le faire et respecter certaines conditions ne pas avoir un très gros chien car c'est malheureusement incinération ou equarissage direct, il faut enterrer à une certaine distance des habitations et recouvrir de chaux vive, j'ai presque respecté toutes les conditions pour mon chat, à part la chaux...
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Coucou à tous

quel triste sujet, j'ai une chienne de 1 an et demi c'est jeune, mais parfois je me dis plus tard quand elle sera vieille elle partira un jour, la maison va être triste sans sa petit bouille :(
J'y pense déjà, j'avais perdu mon tout premier chien quand j'étais jeune et j'ai eu beaucoup de mal a m'en remettre, comme je l'avais raconté sur le post d'une autre wamizienne, parfois je rêve de mon premier chien il est là dans le jardin chez mes parents, puis à un moment il part et je ne le revois plus, j'ai même rêver un jour qu'il me disait "je ne reviendrai plus"...
Il a été incinéré puis mes parents ont enterré l'urne dans le jardin à l'endroit de son spot favori, là où il pouvait voir tout ce qu'il se passait dans la rue, là où il était posté quand il était dehors.

Je rejoins Energie sur la célébration quelque part elle permet de faire le deuil
J'ai hélas perdu mon père cet été, c'était rude, on s'y était préparé car ce n'était pas accidentel, mais on est finalement jamais assez prêt. Le rite choisi pour l'accompagner dans son départ vers... on ne sait quoi m'a permis de faire mon deuil plus facilement.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)