Puppy blues et solitude

Cassiebml
Cassiebml

Bonjour

Je vais essayer de la faire courte mais si cela se transforme en pavé toutes mes excuses :) je recherche des témoignages similaires ou des avis sur ce qui me chagrine..

Voilà deux semaines que j'ai adopté un petit cocker de 4 mois. Ça fait des années qu'on y réfléchit, je me suis énormément renseignée via internet, vidéos et l'éleveur directement. Nous avons déjà un shih tzu de 12 ans très calme et qui est le parfait équilibre entre dépendant et indépendant.

Bref mon petit cocker est un amour, il adore les caresses, commence à comprendre la propreté, a rapidement appris l'ordre assis. Mais voilà quelque chose me chagrine et je dirais même que ça me ronge. Il supporte très mal la solitude. À savoir qu'il ne se retrouve seul que 2 fois 30 minutes le matin (trajet école) et 1h/1h30 de temps en temps (en cas de rdv, c'est arrivé 2 fois pour le moment) mais il hurle à la mort. Parfois il arrive à s'intéresser à son os pendant 20 minutes, parfois 30, parfois pas du tout. C'est assez aléatoire. Je le laisse dans notre chambre où il a ses habitudes, avec la radio et soit un tapis de fouille soit un os de jambon soit un kong.. je l'ignore avant de partir et quand je rentre. Je ne le laisse pas dans la même pièce que nous quand on mange depuis qlqs jours, la salle de bain et les chambres des enfants lui sont interdites, et depuis qlqs jours j'essaie de ne pas le laisser me suivre partout. Je ne réponds pas à ses demandes d'attention et je suis quasi toujours à l'initiative des caresses. Je le laisse plusieurs fois par jour dans notre chambre seul 4 10 15 20 minutes... pour l'habituer. Ensuite je reviens je lui jette une friandise.

Je vois des progrès car au début il hurlait à la mort au bout de 30 secondes seul. Maintenant je peux prendre ma douche tranquillement ou manger sans qu'il ne pleure. Et même quand je sors, il hurle certes mais en général il tient au moins les dix premières minutes sans pleurer (parfois +c'est completement aleatoire). Cependant je suis déprimée et très angoissée. Je suis mal à l'aise car plusieurs voisins sont venus me dire qu'ils l'entendaient... gentiment certes mais je me doute que ça risque de rapidement agacer.

En septembre il n'est pas impossible qu'il se retrouve une ou deux matinées seul par semaine et je me demande comment on va faire. Bon j'ai déjà pensé à une dog sitter au cas où mais j'aimerai éviter. Bref ça m'angoisse déjà ! Et j'ai l'impression de le rendre malheureux avec l'apprentissage de la solitude. Je sais que ce n'est qu'un passage mais ça me mine, exactement comme le baby blues, j'ai l'impression de regretter de ne pas être capable de l'éduquer.

Bref certains sont ils déjà passés par là? Vos chiens ont ils fini par s'habituer? Des conseils supplémentaires? Merci :)

5 réponses
Kikaah
Kikaah
#gally_shiba - #plume_kirua_cats

C’est vrais qu’il est souvent conseillé de ne pas répondre aux demande d’attention au chien et décider du moment. En soit si vous êtes occupé a autre chose, ne répondez pas. Mais si vous ne faites rien de particulier y a pas de mal à jouer avec le chien s’il réclame, ça n’en fera pas un petit tyran qui décidera de tout. Il suffit juste de lui faire comprendre (des fois juste ignorer) quand c’est le moment et quand ça ne l’est pas.

Également lui apprendre « tu attend » avant de l’inviter à venir, ça l’aidera à patienter.

Un chien s’habitue à a peu près tout mais il faut l’y aider :)

" 𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂. #gally_shiba - #plume_kirua_cats "
Citer
Billy34
Billy34

Du même avis: vous voulez bien faire mais ces conseils "type" sont d'une tristesse incroyable et à d'après moi, d'un autre siècle !!

Refuser les interactions à sa demande ou lui interdire des pièces de la maison me parait tristes, voire contreproductifs.

Je crois que vous vous angoissez trop et certainement en voulant trop bien faire. A mon avis, soyez plus détendue aussi et cela aidera votre chien

Citer
Boxy
Boxy

Bonjour

(Il y a des conseils récurrents intéressants et d'autres moins, tout dépendra de la vision de chacun, pas besoin d'en faire une dépression 😁)

Tentez la balade avec lui avant de le laisser seul : la dépense le détendra plus facilement pdt votre absence (tout en veillant à le laisser dans un état de repos, serein avant votre départ).

Continuez à banaliser vos allers/venues chez vous sans forcément l'enfermer. Il peut vous suivre pour voir et comprendre ce que vous faites. Si cela devient vraiment excessif, renvoyez le calmement dans son espace de jeux ou de repos (sans enfermer).

Positivez son couchage, et espace de jeux pour qu'il s'y sente rassuré et détendu (cela sera un plus pendant vos absences). Sans forcément friandiser, vous pouvez tt simplement passer du temps avec lui dans son espace (jeux, câlins calmes, lui parler...)

En fait, si vous l'isolez seul alors que vous êtes chez vous (comme quand vous mangez par exemple), ça peut le stresser. Il ne comprendra pas pourquoi il doit rester seul alors que vous êtes là.

Ce sera un résultat différent de bien le dépenser, le détendre, passer du temps dans son espace pr positiver le coin et qu'il gagne peu à peu en autonomie et confiance en lui, en vous, en l'environnement.

Vous pouvez continuer à sortir fréquemment pour l'habituer à vos absences (en parlant avant/après ou pas, ça c'est 2 méthodes différentes), ça viendra avec le temps selon chien et habitudes mais ne l'isolez pas pour ça quand vous êtes présente.

Citer
Boxy
Boxy

Je conseille aussi de bonnes balades avec des copains chiens et le faire découvrir des lieux différents, ça vous changera aussi les idées et vous permettra d'échanger au quotidien avec d'autres maîtres, anecdotes et conseils etc...

Prenez du temps pour vous aussi pour vous retrouver, vous détendre.

Un chiot, c'est prenant les premiers mois mais après ça s'arrange. Personne ne vous demande la perfection. Il ne le sera pas mais ce sera qd même une boule d'amour 😉

L'éduquer à la solitude via différentes astuces, c'est bien pour lui et pour vous... Mais mettez aussi le paquet sur repos ensemble, complicité dedans et dehors en balade, rencontres etc... C'est ça qui l'aidera à bien grandir dans sa tête. En fait, amusez vous... l'éducation par le jeu, ça marche super bien... Et le jeu tout court aussi 😉

Ça va aller, tenez bon ! Relâchez la pression et offrez d'avance qq chocolats ou citronnade aux voisins (la prevention des problèmes marchent aussi chez les humains 😅).

Citer
Cassiebml
Cassiebml

Merci pour vos messages, c'est vrai que j'ai tendance à m'angoisser beaucoup et depuis quelques jours j'étais + focalisée sur ça que sur la complicité ! Je vais arrêter de l'isoler quand je suis là et pour les repas, puis sûrement faire un mot aux voisins en expliquant et en m'excusant. D'ici qlqs semaines ça devrait finir par se tasser je pense.

Citer
Confirmation de la suppression

Êtes vous sûr de vouloir supprimer ce message ?