Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Regret euthanasie chatGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 semaine
Bonjour à tous,

J'ai choisi, le vendredi 29 juillet, de faire euthanasier mon chat de 6ans.

Il y a de cela plusieurs semaines, j'ai remarqué que mon chat avait une respiration "étrange", mais cela ne m'a pas inquiété plus que cela en me disant qu'il avait sûrement du manger quelque chose qui ne passe pas ou qu'il avait peut être un rhume. J'ai décidé d'aller le vendredi 29.07 chez le vétérinaire pour un défeutrage. Dès le premier toucher, le vétérinaire m'a dit que mon chat n'était pas en bon état et qu'il avait perdu 1/4 de son poids et l'a tout de suite emmener faire des examens

Le constat a été rapide, potentielle infection parasitaire aux poumons et potentiel problème cardiaque. Ils ont essayé divers traitements et refait des radios régulièrement, a midi pas de changement, en fin de journée une très très très légère amélioration. Pour le problème cardiaque ils ne pouvaient rien faire. Il m'a proposé deux solutions, un traitement à la maison pour soigner l'infection pulmonaire (avec le risque qu'il puisse mourir a tout moment d'un manque d'apport en oxygène et qui ne résoudra pas les problèmes cardiaques) et de refaire un contrôle d'ici quelques jours pour ou de le faire partir immédiatement.

Je vous passe les détails mais j'ai décidé de le faire partir.

Une fois le geste fait et après l'avoir vu sans vie, j'ai eu d'immense regret, un grand sentiment de culpabilité également, ce chat m'a suivit de ses trois mois jusqu'à ces six années, il m'a vu passer de l'adolescence à chef de famille, il a connu mes deux filles et a toujours été adorable avec elles, en échange je l'ai délaissé au profit de mes enfants, du travail et de la vie de famille.

Je ne me suis pas plus inquiéter de ces problèmes respiratoire, je n'ai pas constater une perte de poids aussi énorme, il n'était pas à jour dans ses vermifuge (car il était en intérieur) et n'avait pas consulter chez le vétérinaire depuis presque deux années. En somme je me sens et je suis coupable de tout ce qui lui est arrivé, et au lieu d'essayer un potentiel traitement j'ai préférer mettre fin à ses jours alors qu'il n'avait rien demandé.

C'est vrai qu'en y repensant, il paraissait amorphe ces derniers temps et mangeait moins, je me disais que c'étais a cause de la canicule et qu'il préférait s'économiser.
En rajout du sentiment de culpabilité, j'éprouve également un grand vide, il toujours dormis avec moi, mangé avec moi, joué avec moi, et en échange je l'ai délaissé et "fait" mourir.

Avant de partir il semblait heureux, il regardait les oiseaux dehors en secouant la queue. Je l'aimais comme un fils, je regrette amèrement ce choix et il sera difficile de m'en remettre.

Merci pour votre lecture.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
Bonjour,

C'est pour ça que je suis contre l'euthanasie d'un animal à moins que sa qualité de vie soit considérablement dégradée de manière irrémédiable.

Je ne comprends même pas comment le vétérinaire a pu accepter de faire cette euthanasie alors que votre chat n'était pas en fin de vie. Il aurait pu au moins vous demander d'y réfléchir pendant quelques jours.
Nos sociétés offrent une facilité à donner la mort qui devient, à mes yeux, problématique.
Un des problèmes aussi est que les beaucoup de gens ne savent pas composer avec la maladie et la mort. Les euthanasies trop hâtives d'animaux de compagnie deviennent alors la panacée pour transformer ça en "il ou elle s'est endormi(s) paisiblement".

Dans ce genre de situation, il vaut mieux toujours demander l'avis d'un second vétérinaire. Ce n'est pas une question de manque de confiance.
C'est une question d'être sûr qu'on fait les bons choix.

Maintenant ce qui est fait est fait.
Les regrets ne servent à rien. Les actions oui.
Donnez un foyer et de l'amour à un chat qui n'en a pas. Les refuges sont submergés.
Apportez du positif dans ce monde pour contrebalancer cette triste histoire pour votre famille.
Votre boule de poil ne sera pas parti trop tôt pour rien, le nouveau venu fera partie de son héritage.

Pour le fait de ne pas avoir pris conscience de ses problèmes de santé, ne vous flagellez pas.
Tant qu'on est pas touché vraiment par la maladie, nous n'avons pas vraiment conscience que les choses peuvent basculer rapidement. Surtout quand le chat est encore jeune.

Je vous souhaite du courage pour passer cette période de culpabilité qui se cumule au deuil.
Le deuil en lui-même n'est déjà pas chose facile.
Ces petites bêtes sont des membres de la famille et on le comprend parfois un peu tard.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
Merci pour votre message.

Je suis d'accord avec votre point de vue sur l'euthanasie, le vétérinaire nous a clairement fait comprendre qu'il pouvait mourir à tout moment (et n'était pas sur que le traitement soit efficace), il aurait fallu le surveiller 24h/24h et faire des monitoring de sa fréquence respiratoire pendant plusieurs jours, sans compter sa pathologie cardiaque.

Ayant deux enfants relativement jeunes, je n'aurai pas voulu qu'elles trouvent à leur réveil un chat mort ou agonisant, j'ai préféré qu'il parte de manière humble sans souffrance, j'ai pu lui dire mes mots d'adieux.

Le choix était il le bon ? Personne ne pourra me le dire, il aurait pu vivre de longues années comme mourir le soir même.. c'est ce questionnement qui me tourmente à l'heure actuelle.

Une fois la période de deuil passée, je pense en effet me tourner vers un refuge pour adopter un chat dans le besoin.

J'ai peur en revanche de ne pas réussir a lui donner l'amour dont il aura besoin par soucis d' "infidélité" envers mon précédent chat.

Je n'avais jamais vécu de décès aussi dur, sûrement car c'est en partie de ma faute.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 semaine
Bonjour,
En effet, la décision semble un peu précipitée, mais le véto ne vous laissez pas beaucoup d'espoir.
Tout ce que je peux vous dire pour vous consoler est que l'agonie d'un chat par manque d'oxygène est épouvantable, et très longue. Je pense que le votre était déjà en souffrance.

Si vous adoptez un autre chat, il serait bien que vous le surveilliez un peu plus. Une perte de poids est toujours un signal, une respiration difficile est encore plus alarmante. Ce qui est fait est fait, l'essentiel est que vous appreniez de cet épisode douloureux.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
Chaque personnes est différente et pense donc différemment vous étiez près de lui vous seul pouviez prendre cette difficile et douloureuse décision ne vous en voulez pas je sais plus facile à dire qu'à faire.. j'ai perdu mon chat il y a 4 mois hyperthyroïdie avec problème cardiaque et hypertension je peux vous assurer que je n'ai pas vu sa baisse de poids au début de sa maladie pourtant il avait perdu près de 500g énorme pour un chat . Le manque est terrible et l'absence douloureuse à ce jour j'ai encor mal est j'aurais toute ma vie se manque il est parti avec un morceau de moi et on doit vivre avec .je suis de tout cœur avec vous
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
Tan2511 a écrit:
« Merci pour votre message. Je suis d'accord avec votre point de vue sur l'euthanasie, le vétérinaire nous a clairement fait comprendre qu'il pouvait mourir à tout moment (et n'était pas sur que le traitement soit efficace), il aurait fallu le surveiller 24h/24h et faire des monitoring de sa fréquence respiratoire pendant plusieurs jours, sans compter sa pathologie cardiaque. Ayant deux enfants relativement jeunes, je n'aurai pas voulu qu'elles trouvent à leur réveil un chat mort ou agonisant, j'ai préféré qu'il parte de manière humble sans souffrance, j'ai pu lui dire mes mots d'adieux. Le choix était il le bon ? Personne ne pourra me le dire, il aurait pu vivre de longues années comme mourir le soir même.. c'est ce questionnement qui me tourmente à l'heure actuelle. Une fois la période de deuil passée, je pense en effet me tourner vers un refuge pour adopter un chat dans le besoin. J'ai peur en revanche de ne pas réussir a lui donner l'amour dont il aura besoin par soucis d' "infidélité" envers mon précédent chat. Je n'avais jamais vécu de décès aussi dur, sûrement car c'est en partie de ma faute. »


Voilà. Vous avez trouvé les raisons qui vous ont poussé à prendre votre décision et les mots pour les exprimer. Ce qui n'aurait peut-être pas été le cas si javais été uniquement compatissante.

Vous n'aimerez pas ce nouveau chat de la même manière parce qu'ils sont tous différents. On ne les remplace pas dans nos cœurs, on créé juste un espace supplémentaire pour les nouveaux venus.

Je vous souhaite à nouveau beaucoup de courage.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
ce que je ne comprends pas comment ils ont essayé divers traitements et plusieurs radios en une matinée? et ce fameux potentiel infection pulmonaire serait quoi?

ne parlerait-il pas de pleurésie plutôt vu que votre chat était cardiaque? on ne sait même pas de quoi il souffrait et il a été euthanasié sur une idée de potentielle infection, c'est ça qui ne me plaît pas chez ce véto... il a ethanasié un chat mais il ne savait même pas ce qu'il y avait dans les poumons? Moi j'essayerais d'y retourner pour qu'il vous explique correctement les choses, vous allez moins vous tourmenter déjà
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
Cartésienne a écrit:
« ce que je ne comprends pas comment ils ont essayé divers traitements et plusieurs radios en une matinée? et ce fameux potentiel infection pulmonaire serait quoi? ne parlerait-il pas de pleurésie plutôt vu que votre chat était cardiaque? on ne sait même pas de quoi il souffrait et il a été euthanasié sur une idée de potentielle infection, c'est ça qui ne me plaît pas chez ce véto... il a ethanasié un chat mais il ne savait même pas ce qu'il y avait dans les poumons? Moi j'essayerais d'y retourner pour qu'il vous explique correctement les choses, vous allez moins vous tourmenter déjà »


De plus en plus de cliniques appartiennent à des grands groupes.
Je ne dis pas que c'est forcément négatif.
Mais les propriétaires d'animaux doivent être attentifs face à ça.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 semaine
j'insisterais quand-même en y retournant pour savoir cette fameuse potentielle infection

c'est des grands groupes d'accord, et ils ne peuvent pas expliquer pourquoi ils ont accepté l'euthanasie?

Je déteste les vétérinaires, je ne les défends pas, c'est pour ça que je lui casserais les pieds en y retournant et en lui disant que je viens de réaliser mon acte et que je veux savoir ce que mon chat avait dans les poumons

s'il était en detresse respiratoire et incurable, l'euthanasie n'aura été que libération pour le chat
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)