Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Dois-je l'adopter ?Choisir son chat

Créer un nouveau sujet
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Bonjour,

Hier soir, mon petit ami et moi-même nous sommes rendus chez les propriétaires d'une chatte isabelle de 7 ans. Au téléphone, on nous a dit qu'elle était adorable, affectueuse, calme, plutôt indépendante. Bref, une parfaite chatte d'intérieur.

Une fois sur place, nous nous sommes rendu compte qu'elle vivait dans un hangar. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'ils souhaitent s'en séparer. Ils lui ont installé sa litière, son arbre à chat, sa gamelle, son eau... Mais dans ce cas-là, pourquoi ne pas simplement la faire vivre avec eux et leur chiot dans la maison d'à côté ?

La jeune femme a très peu répondu à nos questions, elle est restée très vague sur certains sujets...

Au final, nous avons fait face à un animal fuyant (notamment en présence du chien, non agressif avec elle). Elle n'a fait que de se cacher durant 30-45 minutes (sans pour autant être peureuse). Elle nous a observés de loin, et elle est venue renifler les mains de mon ami. Du peu que nous avons vu, elle nous a paru bien dans ses pattes, elle a fait sa toilette (pelage très sale!), et elle a même quelques petits kilos en trop. Elle est stérilisée, pucée et a eu ses premiers vaccins (la propriétaire étant assistante vétérinaire, elle estime qu'il n'est pas nécessaire de continuer à la vacciner).

Dans l'annonce qu'ils ont déposée au supermarché, il est dit qu'ils cherchent une famille d'ici deux à trois semaines. En réalité, cela fait 6 mois qu'ils sont à la recherche d'une nouvelle famille, et nous sommes les premiers potentiels adoptants. Je vais être honnête avec vous, je n'ai pas confiance en elle. Elle ne vaccine pas son animal, je n'ai pas eu accès à son carnet de santé, elle n'était pas très à l'aise avec sa chatte, elle me dit que son pelage est tricolore alors qu'il est isabelle, et elle a tout fait pour la sortir de ses cachettes allant jusqu'à la prendre dans ses bras malgré ses miaulements rauques...

Ce matin, j'ai eu droit à plusieurs messages de remerciements. Elle espère nous convaincre, car nous serions une famille merveilleuse pour sa chatte (je reprends ses termes). 7 ans que cette minette vit auprès d'eux, et aucuns remords dans leurs yeux. Il donne l'animal et le reste avec. Alors, est-ce qu'ils agissent pour son bien ? Ou parce qu'elle ne s'entend pas avec le nouveau venu ? Ou encore parce que ce sont bientôt les vacances ? Je suis perdue... Peut-être que je juge sans savoir...

Je suis profondément désolée. Très triste même. Je doute de chacun de ses propos. Je me sens contrainte de devoir répondre rapidement. Et je culpabilise, car si je ne l'adopte pas, elle finira dans un refuge (la propriétaire me l'a confié). Résultat : mon ami ne veut pas l'adopter car il trouve toute cette histoire louche. Trop de cachotteries, trop d'arguments bidons selon lui. Il a peur que la chatte soit malade.

J'ai besoins de vos conseils. Qu'en pensez-vous ?
Merci
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Bonjour ,
je prendrais direct le chat a votre place , il ne doit pas être très bien traiter la ou il est .
fuyant , normal si personne sans occupe
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Elle a donné les raisons de son abandon ? Elle demande des sous en échange ?Sinon dites lui de carrément que son manque de transparence vis à vis de vos questions vous font renoncer à son adoption, ça les fera sans doute réagir à être plus clair, vous pouvez exiger un contrôle chez le vétérinaire voir si tout vas bien et mettre à jour son carnet de santé, si jamais elle doit finir en refuge c’est encore mieux car au moins elle sera pris en charge correctement et vous n’aurez plus qu’à aller la chercher ^^
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba 𝒆𝒕 #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Pub
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Bonjour, merci de vos réponses !

Voici les dernières nouvelles... Comme je vous l'ai dit dans mon dernier poste, la propriétaire de la minette m'a recontacté dès le lendemain matin. Je n'ai pas souhaité lui répondre dans l'immédiat, j'avais besoin de réfléchir et d'être honnête avec moi-même. En fin d'après-midi, elle m'a envoyé un troisième message, me demandent si elle pouvait retirer les annonces qu'elle avait déposées sur Internet. Cela ne faisait même pas 24h.

Je ne vous cache pas que la décision a été douloureuse à prendre, mais nous n'avons pas souhaité l'adopter. C'était bien évidemment l'occasion de pouvoir faire une bonne action, si coup de cœur il y avait. Malheureusement, il n'y en a pas eu des deux côtés. Ce qui m'a fait renoncer à cette adoption, c'est notamment parce que la chatte n'accepte pas la présence de congénères (avec les deux chiennes et la chatte de mes parents à la maison, ça aurait été compliqué), elle a peur des enfants (en avoir fait partie de nos projets), elle n'est pas vaccinée (j'ai peur qu'elle soit malade ou qu'elle puisse contaminer mes louloutes)...

J'ai recontacté cette dame au bout de deux/trois jours de réflexion. Mon ami était catégorique, c'était un non ferme et définitif. Elle m'a rappelé dans les minutes qui ont suivi. Elle a tenté de répondre à mes questions, tout en essayant de me faire changer d'avis. Mais encore une fois, ses explications étaient confuses, elle a répondu à la moitié de mes questions... Au final, je n'en sais toujours pas plus aujourd'hui. Et surtout, je ne sais toujours pas qu'elle est la véritable raison de son abandon.

Malgré tout, j'en ai parlé dans mon entourage. Personne n'était intéressé. Et pour ne pas changer, à la fin de notre appel, la propriétaire m'a clairement dit qu'elle emmènerait la chatte dans un refuge (trois fois qu'elle me le dit). Sur le moment, je l'ai pris comme un reproche. Comme si elle me disait :"Tu vois, tu ne veux pas l'adopter ? Tant pis, elle ira à la SPA et ça sera de ta faute." Maintenant, j'arrive un peu plus à relativiser. Je me dis qu'au moins, elle sera toujours mieux là-bas que dans son hangar. Et j'espère de tout cœur qu'elle trouvera sa famille pour la vie.

J'espère ne pas avoir commis d'erreur. Dans tous les cas, je n'aurais jamais imposé à mon ami un animal à la maison. Je ne suis pas sûre non plus que la cohabitation se serait bien passé. Je ne le saurai jamais. Je trouve quand même regrettable d'avoir été autant insistante, ça n'a pas joué en sa faveur (au contraire, j'ai trouvé ça bizarre). C'est sans doute le destin qui a voulu ça.

Merci à vous !
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Tu as renoncé avec ton coeur et après maintes réflexions très justifiées, on prend un animal à condition que tout le monde soit ok dans la famille ; ne culpabilise pas. Courage
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Tu as bien fait, n’hésite pas à faire un tour en refuge voir si y a pas un chat qui correspondrais mieux ^^
𝑰𝒏𝒔𝒕𝒂𝒈𝒓𝒂𝒎 #gally_shiba 𝒆𝒕 #plume_kirua_cats
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Bonsoir,

C'est tellement dommage pour la pauvre minette mais sachez qu'un chat, même adulte, peut ne plus devenir craintif. De nombreux chats maltraités, errants et adultes que je nourris avaient peur de m'approcher au début mais maintenant, ils viennent réclamer des caresses et veulent jouer avec moi. Je ne vais pas vous mentir, cela a pris des mois mais c'est faisable. En plus, d'après votre anecdote, elle a plutôt l'air d'avoir peur du chien (ce qui est normal vu qu'elle ne le côtoie jamais), elle aurait pu s'adapter à vos animaux. En ce qui concerne les vaccins, vous auriez pu la vacciner et la mettre en quarantaine quelques temps. Par contre, pour votre ami, il est évident que vous ne pouvez pas lui imposer un animal qu'il ne veut pas. Je sais que vous avez déjà pris votre décision, mais c'est vraiment dommage qu'elle aille à la SPA où elle se fera très probablement euthanasiée parce qu'elle est considérée comme "inadoptable".Le fait que l'histoire soit louche ne devrait pas vous rebuter, au contraire, cela devrait vous encourager à la sauver.Si elle ment sur les raisons de son adoption, cela change quoi au juste ? Le but est de sauver cette pauvre chatte, non? Pourquoi laisser le comportement de sa "maitresse" (qui est tout sauf humaine) ruiner ses chances d'adoptions ? Avez-vous pensé à contacter la police ? La négligence animale n'est pas permise (lumière, aération et autres).
Désolée de vous dire ceci, je sais que vous avez fait de votre mieux, mais c'est terrible de voir une vie gâchée comme ça, à cause de personnes cruelles.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Bonjour,

J'ai conscience de tout ce que vous avez écrit dans votre message. Peut-être qu'elle aurait pu s'adapter à notre environnement... Peut-être que ça n'aurait pas été le cas non plus.

Deux événements qui ont eu lieu dans ma vie, m'ont aidé à prendre cette décision.

Un an avant ma naissance, mes parents ont recueilli un chaton de la rue (dont l'une des pattes était atrophiée). Ils l'ont adopté, soigné, cajolé. Malgré tous les efforts qu'ils ont déployés, notre chat est resté sauvage toute sa vie. Nous ne pouvions pas le toucher, le caresser, le prendre dans nos bras (juste pour lui donner ses médicaments),voire même de l'approcher. Je ne compte plus le nombre de griffures et de morsures (parfois jusqu'au sang). Même notre première CKC a été victime de ses "vacheries". Alors peut-être que vous trouverez ça idiot ou ridicule, mais j'ai très longtemps eu peur des chats. Je ne voulais pas m'en approcher ni les caresser, de peur d'être encore une fois mordue ou bien griffée. Je me suis donc promis de ne plus jamais adopter de chat sauvage, craintif, agressif, et surtout qui ne se laisse pas manipuler (c'est d'ailleurs ce qui lui a coûté la vie (maladie des reins)). Je ne pense pas que la chatte soit aussi sauvage que notre défunt matou, mais la peur qu'un même scénario puisse se reproduire est toujours présent dans un coin de ma tête.
Reporter un abus
Posté par Ancien utilisateur il y a 2 ans
Ensuite, au mois d’août 2017, j’ai recueilli deux chatons abandonnés. Très vite, je me suis attachée à ces deux boules de poils. Je manquais de ressources pour pouvoir les élever convenablement. Mais rapidement, toute la famille les a adoptés. Grâce à mes proches, elles ont pu bénéficier de soins et n’ont manqué de rien. Nous les avons baptisés Nina et Nova. Dans la nuit du 04 avril 2018, mon père a trouvé Nina dans notre couloir, inerte. Après une autopsie du vétérinaire, nous avons eu la confirmation d’une malformation du cœur, ce qui a provoqué un arrêt cardiaque. Nous ne nous sommes rendu compte de rien. Elle était si belle, si mignonne, si douce. Chaque matin, elle attendait devant ma porte de chambre, avec l’idée en tête de retourner ma poubelle. J’avais beau la « gronder », elle réussissait toujours à m’attendrir. Où que j’aille, elle me suivait partout dans l’appartement, que ce soit dans ma chambre, le salon, la cuisine, la salle de bain, les toilettes. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai failli tomber à la renverse. Avec sa sœur, elles aimaient jouer dans la baignoire et faire des courses-poursuites jusque derrière le canapé. L’après-midi, elle faisait la sieste dans son hamac. Elle trouvait toujours le moyen d’attirer mon attention. Je l’entends encore pousser ses petits miaulements dans le couloir. Elle aimait aussi jouer avec des pétales de céréales, dormir les quatre pattes en l’air, faire ses griffes sur mes jambes, attaquer mon téléphone lorsqu’il vibrait ou encore piétiner mon pc. Il y a tant de chose à dire à son sujet, que je me perds dans mes propres pensées. C’était mon petit rayon de soleil. Du bonheur à l’état pur. Je ne la remercierai jamais assez d’avoir fait partie de ma vie… D’avoir embelli mon quotidien… Car aujourd’hui, j’ai beaucoup de regrets et de colère envers moi-même. Si je ne l’avais pas empêché de dormir dans ma chambre cette nuit-là, peut-être qu’elle serait toujours parmi nous. Si j’avais su, que c’était la dernière fois que je la voyait, que je la prenais dans mes bras, qu’elle gratterait à ma porte, qu’elle s’amuserait avec sa sœur, je n’aurais pas hésité une seule seconde à la laisser entrer.

En février, je perdais ma lapine. Deux mois après, c'était son tour. Aujourd'hui, Nova vit toujours chez mes parents (ma mère a souhaité la garder avec elle). Elle aussi est malade. Elle a un traitement et sa vie est réduite de moitié. Ne vivant plus chez mes parents, j'ai totalement perdu cette proximité avec elle. Et ça me manque terriblement. J'ai eu peur que cette dame me cache quelque chose. J'avais besoin d'être rassurée, que la propriétaire me parle en toute honnêteté. Malheureusement, ça n'a pas été le cas. Aujourd'hui, je veux simplement cicatriser, faire mon deuil et redonner de l'amour. J'attends toujours de ressentir ce petit quelque chose qui a fait battre mon cœur la première fois. Ça viendra un jour ou l'autre.

Merci de votre soutien, je vous en suis très reconnaissante !
Reporter un abus
Posté par il y a 2 ans
Tu n'as pas à te justifier, tu as pris la décision qui était la bonne ; ne reviens pas sur ce que tu aurais pu faire ou non avec cette chatte ; c'est toujours facile à 16 ans de dire que tu aurais pu faire ca ou ca ; non ! stop ! tu as pris une décision d'adulte avec ton ami, point barre
quant aux restes, la vie n'est vraiment pas un long fleuve tranquille... courage
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)