Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Demande de remboursement SPAGénéral

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 1 an
Bonjour à tous,

Il y a 2 mois j'ai adopté un chat de 1 an dans une association semblable à la SPA. Celui-ci a très vite eu des symptomes de chat malade (diarrhée). J'ai donc du payer 60 euros de frais vétérinaire à mes frais car en me dit qu'après 15 jours l'animal ne peut plus être prit en charge par l'association.

Quelques semaines plus tard, je vois que le chat est de plus en plus faible et qu'il commence à ne plus beaucoup s'alimenter. Je l'emmene donc une seconde fois chez le veterinaire en février pour faire une prise de sang qui me coute (encore à mes frais) : 95 euros.

Un mois plus tard, une second prise de sang montre une forte probabilité pour le chat d'avoir contracté la PIF (incurable et mortelle). Étant déjà dans un stade avancée, le vétérinaire decide de faire euthanasier l'animal il y a une semaine pour son bien.

J'aimerais savoir si, légalement, j'ai le droit de demander un remboursement ou un dédommagement à l'association.

Attention, je ne considère pas le chat comme un objet ou autre, je veux simplement récupérer l'argent que j'ai perdu car étant étudiant j'ai dépensé 300 euros en deux mois pour un animal qui présentait des symptomes à peine deux semaines après son adoption. Ce n'est pas normal. Je l'ai perdu deux mois après l'avoir adopté....

Merci d'avance
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour
Aucune idée si tu peux te retourner contre la spa : as tu une assurance responsabilité civile, elle pourrait te conseiller et t'aider dans les démarches
Je cherche sur le net si je vois des cas comme le tien mais pour le moment rien de rien
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,
Si le chat n'est pas sorti une fois chez vous, il était forcément déjà porteur à l'association. En revanche, je ne comprends pas bien pourquoi la première prise de sang n'ait pas suffit à poser le diagnostique. Dans ce genre d'adoption, on vous remet des documents indiquant les maladies qui ont été testées avant adoption. Si la PIF n'y figure pas, je doute que vous ayez un recours juridique. Je comprends votre contrariété, ce petit pépère est à plaindre lui aussi.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 1 an
Bonjour; mon frère a perdu son chat il y a quelques mois de la pif. D'après ce qu'il m'en avait dit , le diagnostic est très compliqué à poser, il n'y a pas der traitement efficace et l'évolution de la maladie peut être très rapide. Il n'y a pas de test pif, uniquement un test coronavirus qui peut être positif, mais de très nombreux chats peuvent etre positifs, porteurs sains et ne jamais contracter la pif, qui est une mutation du coronavirus. Le refuge auprès duquel vous l'avez adopté n'était surement pas au courant de son état. Après vous pouvez peut être vous rapprocher du refuge et voir s'il peuvent faire un geste.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Je suis navré de ce que vous avez vécu et vous remercie de votre démarche initiale (adopter en refuge et en plus adopter un chat adulte)

A ma connaissance, la PIF est très difficile à diagnostiquer et à surtout dépister car surtout il est impossible de savoir à l'avance si le chat va la développer ou non (et la majorité ne le développe pas). Il est possible que le stress du changement de lieu de vie ait déclenché la maladie.

Il ne faut pas confondre avec le FIV pour lequel il existe des tests de dépistages et pour lequel les refuges préviennent les adoptants (en général c'est même noté sur la fiche de l'animal).

Vous ne perdez rien à contacter le refuge, ne serait-ce que pour les prévenir de votre mésaventure et voir en effet si un accord à l'amiable serait envisageable.
Reporter un abus
Posté par il y a 1 an
Bonjour,

Bravo pour ta démarche d'aller adopter en refuge où tant de loulous attendent un adoptant. Tu auras apporté un peu de bonheur à ce petit être…

Comme dit précédemment, il est impossible de savoir si un chat va déclarer la PIF sachant que l'on sait au départ qu'il est porteur du Coronavirus. L'élément déclencheur peut être le stress, une opération, une baisse des défenses immunitaires… où le Coronavirus devient mutant pour donner la PIF, ce qui ne représenterait que 5% des cas. Par contre cette asso qui n'est pas la SPA officielle (attention à la confusion) aurait pu vous prévenir qu'il était porteur du Coronavirus "banal" afin que vous sachiez à quoi vous en tenir à ce sujet. Beaucoup de chats en refuge en sont porteurs car la contagion se fait par la litière. Lorsque l'on adopte à la SPA officielle, ce que l'adoptant paie représente les frais de tatouage, de stérilisation/castration, de vaccinations… et non pas le "prix" de l'animal qui lui est gratuit. A la SPA, si l'animal tombe malade à son arrivée à la maison, il est possible de le rendre au refuge car l'adoption légale n'est pas immédiate, la SPA laisse facilement un délai de 15 j de rétractation pour rendre l'animal. Et puis, il y a toujours la possibilité de le faire suivre dans un dispensaire SPA pour un prix modique voire gratuitement selon les moyens financiers. Dans ton cas (une asso/refuge), malheureusement je crains que les frais occasionnés lors de l'adoption et du suivi médical ne te soient pas remboursés, par contre tu devrais les contacter pour les mettre en garde de cette contagion au Coronavirus, pour éviter qu'elle ne s'aggrave. Déontologiquement prévenir les adoptants serait raisonnable ! Mais on sait bien que tous ces pauvres animaux ne trouveraient plus d'adoptants ou si peu… les gens veulent des chats sains en bonne santé ! Ce n'est pas le cas en refuge et asso pour certains d'entre eux, et le savoir en l'adoptant prépare un meilleur suivi de l'animal.

Courage !
Sauver - Protéger - Aimer
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)