Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Logo wamiz

Attention PIFSoigner son chat

Créer un nouveau sujet
Posté par il y a 11 mois
Attention maladie Tabou chez les éleveurs : La PIF, la pire des maladie à mon sens aucun traitement et 100% mortel.
Notre histoire:
Nous avons décidé d'adopter un chaton, notre premier réflexe nous orienter vers un éleveur qui était pour nous un gage de confiance, même s'il fallait y mettre le prix....

- nous adoptons notre petit bristish à 3 mois pendant 3 semaines il joue, il mange bien mais beaucoup même pour u chaton et depuis quelques jours le ventre grossi...

- alerte le chaton arrête brusquement de jouer, nous décidons donc d'aller chez notre vétérinaire qui soupçonne la Pif

- le lendemain autre vétérinaire, ponction, prise de sang quasi certitude

- notre premier réflexe prevenir l'élèvage des clarences cats avec qui nous avions eu des très bon rapport jusque là.
A ce stade nous voulions alerter sachant que l'ensemble de l'élèvage peut-être infecté.
Seule réponse : on ne connait pas la maladie , remise en cause des résultats médicaux... dialogue de sourd!!!

- nous décidons de couper le contact au vu de cette réponse non professionnelle et loin d'être empathique et commercial. A se demander qui est professionnel.
Nous faisons appel à Ufc que choisir puis à notre protection juridique et là le comble aucune proposition car nous avons dépassé de quelques jours le délai pour déceler la maladie!
Nous ne sommes pas vétérinaire ni professionnel animalier!

- chaton décédé à 6 mois après deux mois de souffrance aussi bien pour lui que pour nous. Imaginez voir votre animal se dégrader jour après jour, se dire que l'on va rentrer du travail et le découvrir mort. Sans compter l'état au quotidien du chaton, il n'a même pas pu profiter de sa petite vie ...

-si on parle de l'aspect pécuniaire :
950€ chaton
+ 400€ frais vétérinaires
Sans compter les frais annexes ...

- nous avions l'espoir que nous puissions trouver un accord mais aujourd'hui on nous dit que c'est limite notre faute, il faudrait autopsier notre animal mort depuis plus de 2 mois. Mais bien sûr ajoutons encore une couche au traumatisme et creusons encore plus nos comptes. Et dire qu'on diabolise les animaleries...

Un particulier demuni et dégoûté . Faites attention même avec les éleveurs... si je peux vous aider concernant cette maladie n'hésitez pas
Reporter un abus
Posté par il y a 11 mois
Oups… doublon !
Sauver - Protéger - Aimer
Reporter un abus
Posté par il y a 11 mois
La PIF est malheureusement une maladie courante chez les jeunes chats vivant en communauté.

J'en suis profondément traumatisée, ayant perdu mon précédent chat adopté en refuge. 2 mois après son adoption on a su qu'elle avait la PIF. Elle a tenu 6 mois comme ça ( pif sèche au départ puis humide a la fin), alors je sais exactement ce que vous ressentiez tous les jours face à cette maladie qui laisse tout le monde impuissant.

Un antiviral prometteur arrive sur le marché, mais pour l'instant il faut importer des USA et ça coûte un bras.

Sinon la Pif est une mutation du coronavirus qui se transmet par les selles. Il suffit qu'un seul chat soit porteur du corona et l'excrete dans ses selles pour que tous les chats utilisant la même litières soient contaminés. Plus le chat est en contact avec des selles contaminées, plus ils rencontrent de souches virales, plus il a des risque de développer la PIF.

C'est d'autant plus vrai chez les jeunes et les vieux chats dont les défenses immunitaires sont diminuées. Idem pour les chats affaiblis par la maladie, la malnutrition ....

L'élevage ne fait malheureusement preuve d'aucune compassion avec vous. C'est ainsi quand les éleveurs ne font cela que pour l'argent.

Au moins votre chat aura t il eu une courte vie de bonheur avec vous, c'est le plus important.
Reporter un abus
Pub
Posté par il y a 11 mois
Merci beaucoup pour votre soutien! La plupart des gens ne connaissent pas cette maladie, c'est réellement un tabou chez les éleveurs. Le pire c'est que l'éleveuse n'a pas testé son élevage et continue à vendre de plus en plus intensivement, nous ne pouvons malheureusement pas la contraindre aux tests...
Reporter un abus
Posté par il y a 11 mois
De toute façon, c'est sur que tous ses chats sont porteurs du coronavirus. Je pense quil est fort compliqué d'avoir un élevage exempte de coronavirus.

Qu'il soit présent ne me choque pas, en revanche la réaction de l'éleveur oui. Il ya des mesures préventives pour éviter que le coronavirus ne mute en pif.

Mais vous savez même dans les refuges on ne vous prévient pas. Pourtant c'est hyper courant. 1 à 2 chats porteurs du coronavirus vont déclencher une pif. Souvent avec le stress les chats la déclarent en refuge donc on en parle peu. Mais quand ça arrive chez l'adoptant la c'est terrible.

Le vaccin de la leucose serait notamment mis en cause. Il entraînerait un fort stress immunitaire favorisant la mutation de la Pif. Mais il ya sûrement beaucoup dautres facteurs déclencheurs. Il ya peu de recherches sur cette maladie comparativement à son ampleur.
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Bonjour à tous,
Je sors de la même mésaventure. J'ai acheté un chaton British shorthair auprès d'un éleveur sans connaitre cette maladie,bien qu'ayant déjà eu 2 Bristishs et aucun souci de cet ordre.
Bien sûr, la PIF s'est déclarée après le délai de recours légal. L'éleveur après m'avoir demandé les documents attestant de cette pathologie ne donne plus de nouvelles. Cela fera 2 semaines que Petrus nous a quitté après 8 semaines de vie à mes côté.
Comment faire encore confiance à un éleveur après cela! Quels tests demander afin d être sûr que le chat ne puisse développer cette maladie? Je suis encore sous le choc avec de plus l'impression de m'être faite escroquer.
Merci pour vos conseils en vu d'une nouvelle adoption
Reporter un abus
Posté par il y a 9 mois
Désolé pour votre perte.

Il faut bien comprendre une chose, comme expliqué précédemment, la pif est une mutation du coronavirus et 75% des chats ont le coronavirus ! Ce n'est pas pour autant qu'ils auront la pif.

J'ai moi même perdu un chat venant d'élevage de la pif et mes 2 autres chats sont positifs au coronavirus, cela ne les empêche pas d'être en pleine forme. Il ne faut donc pas tomber dans la parano, malheureusement la pif, c'est un peu la faute à pas de chance (les causes de la mutations sont encore peu claires, les vétérinaires pensent que cela vient du stress).

Pour résumer, le test du coronavirus vous permettra de savoir si le chat est porteur ou pas mais en cas de test positif cela ne vous dira en aucune manière qu'il va avoir la pif... Vous pouvez prendre un chat en spa, en chatterie ou dans la rue, le risque sera exactement le même.
Reporter un abus
  • Fermer
    Mes photos
    Cliquez sur la photo pour l'intégrer à votre message
  • Insérer une vidéo YouTube
  • Insérer un smiley
  • Insérer :

:

Je me connecte :

Vous devez vous connecter afin de pouvoir poster votre message
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)