Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Thérapie adaptée pour le chien fugueur

Pour mettre en place une thérapie adaptée pour soigner le chien fugueur, il faut individualiser les motifs de l’escapade. Les conseils donnés pour prévenir les fuites d’origine sexuelle valent aussi pour soigner les chiens qui ont pris l’habitude de s’enfuir.

Faire castrer le mâle

Pour les fuites d’origine sexuelle, la castration s’avère utile : dans  90 % des cas, le problème est résolu surtout si l’on intervient sur de jeunes mâles qui n’ont pas encore totalement goûté aux joies de la liberté et du sexe. Lorsque l’intervention chirurgicale ne suffit pas, ou que le propriétaire n’est pas d’accord, il faut avoir recours à une thérapie comportementale.

Le programme prévoit de garder le chien à jeun pendant 24-48 heures, pour ensuite lui offrir 75 % de sa ration au cours de la thérapie à proprement parler. Toutes les heures (ou demi-heures) sortez dans le jardin et offrez lui une gourmandise, en continuant ainsi pendant quelques jours. Laissez passer de plus en plus de temps entre une gourmandise et l’autre, et alternez les sorties où vous offrez au chien un renforcement et celles où vous ne lui offrez rien.

Avec cette thérapie, il comprendra que, s’il reste à la maison, il a la possibilité d’être récompensé par quelque chose qu’il aime beaucoup, et il ne s’enfuira plus.

Comment punir le chien fugueur ?

Dans certains cas, la punition indirecte fonctionne aussi : il faut convaincre un ami de punir votre chien lorsqu’il atteint son but, en l’aspergeant abondamment d’eau afin qu’il associe cet endroit à une mauvaise expérience.

En exploitant le pouvoir correctif de la sanction, un système comparable au « berger électrique », utilisé pour garder les vaches dans un pré, a été mis au point. On délimite la zone dans laquelle on veut confiner le chien avec un fil électrifié qui envoie un signal au collier.

Lorsque l’animal s’approche trop du fil, il reçoit une légère décharge électrique à travers le collier. Il associera le fil à la décharge et ne s’approchera plus, en restant dans la zone circonscrite, même si le fil n’est plus électrifié.

La punition, comme nous l’avons également souligné plusieurs fois à propos d’autres problèmes, est une méthode corrective difficile à employer et douloureuse pour le chien. Il est donc conseillé de ne l’utiliser que lorsque tous les autres systèmes ont échoué.

> Un problème d'éducation ?
Découvrez notre méthode exclusive pour éduquer votre chien facilement !

 
Franco Fassola
  • Docteur vétérinaire spécialiste des animaux de petite taille dont les NAC

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)