Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Shampoing pour chien

shampoing pour chien

Il n’est guère utile d’avoir la meilleure des méthodes pour toiletter votre chien, si vous utilisez des produits (et notamment shampoing pour chien) inadaptés. Or, la peau du chien diffère de la nôtre par sa structure, et son pH (potentiel hydrogène). D’une valeur à tendance acide chez l’être humain (5,5), il est neutre pour le chien (7).

On comprend mieux dès lors que des produits adaptés à une peau acide soient agressifs pour une peau neutre. Vous gagnerez à utiliser des produits de la meilleure qualité possible. Préférez les magasins spécialisés ou les salons de toilettage pour vous les procurer, même s’ils y sont un peu plus chers qu’en grande surface. Leur qualité y est aussi très supérieure.

Les shampooings pour chien

Là encore, le choix du shampoing pour chien à utiliser est entièrement dépendant du type de poil que vous allez laver. Certains chiens ont des peaux grasses, voire des séborrhées pathologiques, diamétralement opposées à des peaux sèches et fragiles devant être réhydratées, donc graissées.

Les shampooings protéinés, aux origines multiples (protéines de blé, d’amande, de soie, etc.) sont adaptés à tous types de poils. Ils sont généralement doux, efficaces, et hydratants. Ce sont les produits basiques d’un bain de qualité.

Les shampooings à base d’huile, végétale ou animale (jojoba, vison...), sont plutôt destinés aux peaux fragiles ou aux fourrures sèches ou manquant de brillance. Ils nourrissent peau et poil, redonnent de la vigueur et favorisent la pousse. Attention de ne pas les utiliser sur des peaux à tendance grasse. Sur le blanc, on peut préférer le jojoba au vison, afin de ne pas le faire jaunir.

À l’opposé, il existe des shampooings astringents, qui combattent la séborrhée et rééquilibrent les peaux grasses. Attention de correctement les diluer, et ne de pas les utiliser trop fréquemment, ce qui décaperait la peau, et provoquerait l’effet contraire, une surproduction de sébum.

Le shampooing antiparasitaire sera votre premier réflexe (avant un traitement plus complet) si le chien présente des puces. Cependant, il est déconseillé de l’utiliser comme shampooing de base, car, à la longue, il agresserait la peau.

Certains shampooings 2 en 1 sont efficaces, et bien utiles si l’on veut s’éviter la pose successive d’un shampooing et d’un baume. Ils conviennent parfaitement pour les poils courts et/ou doubles. Toutefois, pour un poil vraiment long, sec ou fragile, ou pour une préparation aux expositions, mieux vaut appliquer les deux produits successivement.

Enfin, il existe d’excellents shampooings pour poil dur, qui permettent de laver Terriers, Teckels ou Schnauzers sans amollir leur poil. Au contraire, les plus efficaces permettent même de récupérer de la sécheresse sur une texture un peu limite. Sachez que presque tous les shampooings de qualité professionnelle sont vendus sous forme de concentré. Il convient donc de les diluer avant usage. La dilution idéale est parfois indiquée sur l’emballage.

Dans le cas contraire, essayez d’estimer la viscosité du produit. S’il est très épais, vous pouvez tenter quatre à cinq volumes d’eau pour un volume de shampooing. Modérément concentré, essayez deux à trois volumes d’eau. Plutôt fluide, limitez-vous à un volume et demi à deux volumes d’eau. Faites des essais avec une petite quantité, et voyez si la dilution obtenue reste suffisamment moussante. Adaptez en cas de besoin.

Les après shampooings pour chien

Ces produits se divisent en trois grandes catégories. Les « démêlants », qui sont d’un secours tout relatif puisqu’il est indispensable de démêler avant de laver. Les « plombants » qui gainent et « alourdissent » le poil long et fin (Afghan, York, Lhassa...), lui donnant ainsi la brillance et l’aspect tombant propres à certaines races. Enfin, les « volumes », qui au contraire décollent et font « bouffer » les poils doubles devant avoir un maximum de masse (Colley, Samoyède, Husky...).

Tous sont à appliquer sur un poil bien rincé et doivent agir plusieurs minutes. Puis rincez soigneusement, et séchez à rebrousse-poil pour donner du volume, ou dans le sens du poil pour plomber.

Les conditionneurs pour chien

Ils se trouvent généralement sous forme de spray, presque toujours à base d’huiles végétales, animales, voire minérales. Ils servent, selon leur origine, à donner de la brillance, du volume ou à plomber ; certains aident à démêler. Agréablement parfumés, ils sont la finition idéale d’une toilette, ou le dernier geste avant une expo.

On peut trouver de l’huile pure en flacon. Elle sert à graisser le poil puis à le mettre en papillotes chez les sujets d’expo à poil très long (protège le poil et favorise la pousse). Sur les chiens à poil court, on peut l’utiliser pour aviver la couleur et donner du brillant. Pour cela, prendre une petite quantité d’huile et se frotter les mains, puis s’essuyer délicatement les paumes sur le poil avant de le masser à rebrousse-poil, et enfin brosser.

Les poudres pour chien

La poudre de craie, appliquée avant une épilation, sèche le poil et facilite son arrachage. Du talc ordinaire est bien utile pour « blanchir » une zone restée un peu beige (soyez discret sur la quantité), absorber un excès de graisse, ou assécher une petite plaie. Enfin, il existe des shampooings secs, mais qui, hélas, tiennent rarement leurs promesses...

> Avis et meilleurs prix sur les shampoing pour chien

 
Claire Dupuis
  • Toiletteuse professionnelle, journaliste spécialiste des animaux de compagnie et auteur d'ouvrages de référence

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)