Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Les phéromones du chien

Les phéromones sont des substances chimiques produites par le chien, mais aussi par d’autres animaux et l’homme. Elles sont sécrétées par diverses glandes et modifient le comportement du sujet qui les perçoit. Elles transmettent des messages qui informent le récepteur de l’état physiologique et du statut social de l’émetteur. Il s’agit donc d’une forme de communication, la plus ancienne existant chez les êtres vivants.

L’homme émet également des phéromones : perçues par le chien, en particulier lorsqu’elles sont liées à la peur, elles traduisent souvent notre état d’âme, nous rendant vulnérables et donc victimes d’agressions. Chez le chien, les organes sécrétant des phéromones sont :

• Les glandes sébacées placées dans le sillon intermammaire : elles sécrètent les fameuses phéromones d’apaisement, qui favorisent l’apparition du lien d’attachement primaire entre les chiots et leur mère. Des phéromones d’apaisement ont été synthétisées en laboratoire (sous le nom de D.A.P.) et sont commercialisées sous forme de diffuseur. Elles sont utilisées pour faciliter l’adaptation du chiot au nouvel environnement lors de son adoption par le maître ou en médecine comportementale en cas de phobie ou d’état anxieux apparaissant lorsque le chien doit rester seul à la maison.

• Les glandes faciales : réparties dans le menton, les lèvres, la peau du museau, la région des vibrisses (longs poils qui se trouvent autour du museau) et des joues. C’est justement pour « sentir » ces phéromones que les chiens se reniflent cette zone du corps.

• Les glandes cérumineuses disposées dans le pavillon auriculaire : ces phéromones sont semblables à celles sécrétées au niveau du sillon intermammaire de la femelle et, comme ces dernières, elles apaisent les chiens qui les perçoivent. Elles sont en général émises par le chef de meute pour rassurer les autres membres du groupe.

• Les glandes des sacs anaux – glande supracaudale – glande subcaudale : toutes ces zones sont soigneusement explorées par les chiens lorsqu’ils se rencontrent car les phéromones émises fournissent une indication du rang social de l’animal (celles des glandes faciales remplissent également cette fonction). Les sécrétions des glandes anales contiennent des données qui, une fois décodées par le chien récepteur, l’informent du statut sexuel de l’émetteur.

• Les glandes interdigitées : elles sont situées au niveau des coussinets plantaires et des espaces interdigités. Les phéromones émises par ces derniers renseignent sur le statut social de l’animal, tandis que celles des coussinets plantaires sont dites « phéromones d’alerte » et sont sécrétées lorsque le chien a peur afin de prévenir les autres du danger. Pour conclure, rappelons que les selles et les urines contiennent des phéromones, ce qui explique l’intérêt de notre compagnon à quatre pattes pour ces excréments.

 
Franco Fassola
  • Docteur vétérinaire spécialiste des animaux de petite taille dont les NAC

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)