Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

La chienne en lactation

lactation chienne

L’alimentation de la chienne

La production de lait demande un apport énergétique important et surtout un apport en calcium pour prévenir les crises d’éclampsie. La lactation est maximale de la troisième à la cinquième semaine suivant la mise bas, puis diminue pour s’arrêter au moment du sevrage vers 7 semaines.

Lors du pic de lactation, les besoins énergétiques de la chienne sont quatre fois supérieurs à la normale, les besoins en protéines six fois supérieurs. De la 3e à la 5e semaine, vous devrez donc apporter :
- trois fois plus de phosphore, calcium et minéraux
- trois fois plus d’énergie
- six fois plus de protéines

Si vous avez opté pour une alimentation traditionnelle, ajoutez du calcium et rééquilibrez bien les protéines. Le plus simple est là encore de choisir un aliment du commerce pour chienne en lactation, car il tient compte des besoins spécifiques de la femelle durant cette période.

Le comportement de la chienne qui allaite

Durant les premiers jours, la chienne ne quitte pas sa portée et reste dans le « nid ». Elle ne sort que pour s’alimenter et pour faire ses besoins. Elle prend une position qui permet aux petits de téter aisément. Les chiots cherchent la mamelle, la trouvent après un certain temps et n’arrivent pas toujours à téter tout de suite.

Le léchage du chiot

Le léchage du chiot que toute mère pratique de façon instinctive a plusieurs fonctions. En premier lieu, il stimule les zones génitales et anales du chiot et facilite ainsi l’élimination des excréments et de l’urine. Il permet également à la chienne de mettre son empreinte, de marquer son petit de son odeur.

Le léchage est maximal entre le 4e et le 6e jour. Entre le 20e et le 40e jour, la miction est autonome ; la défécation ne le sera que 30 jours plus tard. Cette notion est très importante pour les chiots orphelins nourris au biberon. Les maîtres doivent les stimuler en passant un coton humide sur la région anale afin de déclencher la miction.

La mère lèche aussi les chiots quand elle juge bon qu’ils tètent. Cela les réveille. En même temps qu’elle lèche ses chiots, des scientifiques ont remarqué que la chienne lèche également ses mamelles. Cela a pour effet de tracer un trajet du chiot vers la mamelle.

Le chiot peut aussi trouver la mamelle à l’odorat. Le léchage permet enfin de ramener le chiot vers le nid. La mère le pousse avec la langue dans les premiers temps. Elle le saisira par le cou plus tard. Ce phénomène de rapprochement du nid par léchage peut se manifester dès le 3e jour.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)