Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

L'avortement chez la chienne

Les avortements « naturels »

Les avortements peuvent survenir pendant la gestation. Ils sont provoqués soit par un trouble au niveau du fœtus, soit par un trouble lié à la mère.

Pour le fœtus, on retiendra les différents cas suivants :

– la torsion du cordon ombilical va provoquer la mort du fœtus et entraîner l’avortement
– un traumatisme peut décoller le placenta et entraîner également la mort du fœtus
– toutes les anomalies de développement fœtal peuvent provoquer des avortements
– l’herpès virus et la brucellose sont des germes qui causent l’interruption de la grossesse

La mère est sensible aux traumatismes. Certains médicaments sont abortifs, comme par exemple les corticoïdes. En fait, toutes les causes qui altèrent la santé de la mère peuvent avoir des répercussions sur la grossesse.

Si les avortements se répètent dans un élevage, il faudra réaliser des examens de laboratoire pour identifier la cause et isoler éventuellement un germe contagieux, qui pourrait mettre en péril tout le cheptel.

Les avortements thérapeutiques

Si votre chienne s’est enfuie pendant ses chaleurs et que vous n’avez pas pu éviter une saillie, vous pouvez encore interrompre la gestation. Votre vétérinaire peut provoquer l’avortement en utilisant différents médicaments. Deux types de médicaments sont généralement utilisés dans ce cas :

- Les œstrogènes
Ils seront utilisés juste après la saillie. Il ne faudra pas perdre de temps. On pratique généralement deux injections espacées de quarante-huit heures entre le huitième et le quinzième jour après la saillie. Les œstrogènes vont empêcher la nidation de l’œuf fécondé.

Ces médicaments ont l’inconvénient de provoquer artificiellement de nouvelles chaleurs, mais non fécondantes. Les œstrogènes peuvent provoquer dans certains cas, assez rares heureusement, des complications : hémorragies utérines, métrites.

- Les prostaglandines
Ces médicaments peuvent être utilisés après le trentième jour de la gestation, ce qui permet éventuellement de s’assurer que la chienne est effectivement gestante avant d’envisager l’avortement. Les prostaglandines provoquent l’expulsion des fœtus. Elles ne présentent pas les mêmes dangers que les œstrogènes.

 
Florence Desachy
  • Docteur vétérinaire comportementaliste, enseignante et directrice d'une collection d'ouvrages animaliers

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)