Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Conflits entre chien adulte et chiot

Les rapports adulte-chiot dépendent étroitement de la manière dont l’adulte a vécu les premiers mois de son existence. Les chiens adultes seront en particulier d’autant plus équilibrés à l’égard des chiots qu’ils auront pu grandir avec leurs deux parents (ou bien avec leur mère et un autre mâle adulte). La socialisation intraspécifique dont le sujet a fait l’objet dans sa jeunesse revêt également une importance capitale.

Ceci dit, un mâle adulte équilibré, correctement élevé et dûment socialisé s’avère toujours un excellent éducateur, doué d’une patience quasi infinie avec les chiots. S’il semble parfois les agresser férocement, il est probable qu’il soit seulement en train de leur apprendre la politesse : les chiots sortiront en effet toujours indemnes de ses attaques furieuses. Une femelle est malheureusement beaucoup moins prévisible : autant elle se montre maternelle et patiente avec ses petits, autant elle peut devenir agressive envers des chiots inconnus.

Mieux vaut donc toujours apprécier le comportement d’une femelle adulte avant de lui permettre de jouer avec un très jeune chiot, et surveiller attentivement les jeux même quand elle s’est montrée amicale. À partir du quatrième ou du cinquième mois, le chiot cesse généralement de susciter la moindre agressivité chez la femelle adulte.

Pourquoi le mâle et la femelle ont-ils des attitudes si différentes ? Encore une fois, il n’est pas question de bonté ou de méchanceté : le fait est qu’une femelle est en mesure de reconnaître sa progéniture, contrairement à un mâle.

Le mâle ne suit pas la portée durant les premiers jours de son existence et ne peut distinguer un chiot d’un autre ni par son aspect, ni par son odeur. Après avoir couvert une femelle, chaque mâle s’estime en outre élevé au rang de mâle alpha, à savoir d’unique mâle de la meute autorisé à avoir des rapports sexuels. La conséquence est que tous les chiots qu’il rencontre sont, à son avis, ses enfants ! C’est la raison pour laquelle, en principe, il ne les attaque pas, supporte leurs pires misères et se sent le devoir de les éduquer et de les protéger. Il en va autrement pour la femelle : elle sait pour sa part très bien quels sont ses chiots.

Selon la logique de la chienne, les chiots d’autrui devraient rester avec leur mère, faute de quoi elle les considère comme des orphelins et manifeste généralement un total désintérêt à leur égard. Chez les loups, il arrive souvent qu’une parente de la mère adopte les petits orphelins (il s’agit la plupart du temps d’une soeur, de sorte qu’en éthologie on appelle tantes toutes les mères de remplacement), mais chez les chiens ce comportement parental a presque entièrement disparu.

Quand les chiots orphelins (du point de vue de la chienne) viennent la déranger, il est possible qu’elle les envisage comme d’éventuels rivaux de ses propres enfants (même si à ce moment précis, elle n’a pas de petits, car une chienne se sent toujours une mère en puissance et agit comme telle) et juge parfaitement légitime de les agresser.

L’instinct prédateur se trouve à l’origine d’un autre cas d’agression d’un adulte contre un chiot. Il concerne aussi bien les mâles que les femelles, et survient en général chez des sujets peu habitués à leurs semblables, à la faible socialisation canine. Le chiot – ou le chien de taille réduite – n’est alors tout simplement pas reconnu en sa qualité de chien : pour l’adulte, il s’agit plutôt d’une petite chose inconnue qui se déplace rapidement, ce qui stimule dans n’importe quel esprit canin le concept de proie potentielle.

 
Valérie Rossi
  • Eleveuse renommée qui dresse notamment des chiens d'utilité, et auteur d'ouvrages de référence sur les chiens

2 commentaire(s)

Janette a écrit:
il y a 4 ans
c'est bien de dire de les laisser se bagarer mais quand ils vivent dans la meme maison etque c'est un gros et un petit chien on sait qui aura les bobos, de plus 2 femelles, la plus grande est très menacante envers la plus petite et l'attaque dans le jeu, c'est assez impressionnant,pour le moment pas de mal mais je craint le pire
Annie47 a écrit:
il y a 4 ans
c'est le cas avec mon croisé lab/BA (sa mère), avec les petits chiots en FA, ma BA est plus dur avec eux, alors que mon gros Dogan est d'une patience infini
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)