Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
Race de chien :

Mon chien aboie (trop) : que faire ?

chien aboie trop comportementaliste valérie barre

Le chien aboie, quoi de plus naturel ! Mais à quel moment doit-on se poser des questions quant à la normalité de ce comportement ?

Valérie Barre, comportementaliste canin, nous donne de précieux renseignements sur l'aboiement intempestif du chien : les multiples causes et des solutions pour que votre foyer (et votre voisinage) retrouve la sérénité.

Si l’on part du principe que le chien a un instinct territorial très fort, il est alors normal qu’il aboie quand on frappe à la porte, que quelqu’un passe le long du grillage ou qu’il se passe quelque chose. Son rôle, comme il le ferait à l’état naturel au sein de sa meute, est de prévenir de tout se qui se passe dans l’environnement.

C’est une qualité que bon nombre de personnes apprécient et recherchent pour la garde du domicile par exemple. Donc pour tous ceux qui ne supportent pas les trois aboiements de leur chien à chaque coup de sonnettes, je conseillerais de choisir le chat comme compagnon. Nous ne pouvons pas, pour notre propre confort, inhiber tous les instincts de nos compagnons.

En revanche, si Médor aboie de façon excessive pour accueillir les visiteurs, ou de façon permanente en votre absence par exemple, c’est d’abord un problème pour vous, pour vos voisins, vos amis, mais également pour votre chien.

Le chien aboie, les voisins aussi !

En effet, ce comportement est révélateur d’un stress, voire d’une anxiété que votre chien a besoin d’exprimer immédiatement. Alors que nous sommes en mesure de prendre notre mal en patience et de nous raisonner, un chien lui réagit de façon immédiate à un état émotionnel interne.

Son temps et son type de réaction sont très variés selon les individus mais une chose est sure, a une émotion correspond un comportement, une réaction. Il convient alors de s’interroger sur l’origine de ce comportement.

A partir du moment où ses besoins naturels ont été assouvis et que ses maîtres lui ont appris la solitude, un chien peut très bien rester seul plusieurs heures ; la notion du temps étant différente pour lui.

Quelles peuvent donc être les raisons de ce comportement ? Encore une fois, elles peuvent être multiples et n’ont parfois rien à voir avec le fait d’être seul.

Les causes de l’aboiement du chien

Par mesure de précaution, il est utile de s’assurer, par une visite chez le vétérinaire, que le chien est en bonne santé.

Si la santé de votre compagnon n’est pas en cause, tels sont les aspects à étudier pour découvrir l’origine des aboiements en votre présence ou en votre absence :

- L’apprentissage ou non de la solitude
- Les modifications quelles qu’elles soient qui sont intervenues dans l’environnement du chien
- La hiérarchie au sein de la famille (le chien est-il bien en position de dominé ?)
- Les habitudes du chien dans le territoire (places, déplacements, lieu de repos, de repas…)
- Le chien est-il suffisamment sorti en promenade en laisse et en liberté
- La fréquence avec laquelle il rencontre des congénères
- Les besoins d’exercices du chien sont ils respectés ?
- Le comportement des maîtres au moment du départ (souvent nous prévenons nos animaux de notre départ, cela a pour conséquence de certes nous déculpabiliser de le laisser, mais surtout d’installer un état de stress chez le chien)
- La relation que le chien entretient avec les membres de la famille (la présence d’hyper-attachement sur l’une des personnes peut engendrer une frustration en l’absence de cette personne)

Ceci est un panorama assez large et non exhaustif du quotidien, sur lequel il convient de s’interroger pour comprendre l’attitude de l’animal. Tous les aspects de la relation que vous entretenez avec lui peuvent en être la cause, sans que vous ne vous en aperceviez c’est pourquoi il est essentiel de bien analyser la situation.

Des solutions existent pour atténuer voire faire disparaitre ce comportement gênant pour peu que l’on a bien pris le temps d’en trouver la cause véritable.

Les colliers anti aboiements

Attention cependant aux solutions extrêmes comme par exemple le collier anti-aboiement, qui ne constitue en rien une solution pour apaiser votre chien. Bien sur les aboiements cessent mais le malaise de votre chien est toujours là et amplifié par le fait qu’on l’empêche de l’évacuer de la façon la plus naturelle qu’il connaisse.

Imaginez la frustration que cela représente pour lui de ne plus pouvoir s’exprimer. Que se passera-t-il alors ? Et bien il est fort à parier que votre chien trouvera un autre moyen d’évacuer ce stress, en creusant, en fuguant s’il le peut, en étant agressif, malpropre… Et toutes autres réactions que vous comprendrez encore moins.

L’utilisation d’artifices comme le collier anti aboiement peuvent intervenir dans un cas d’urgence pour une application immédiate mais ne constitue en rien une résolution à long terme du problème. Elle risque au contraire, à terme, de provoquer des réactions plus gênantes voire plus violentes de la part de l’animal.

Astuces pour faire cesser l’aboiement

Il serait mal venu de donner des solutions toutes faites alors qu’on sait bien que chaque cas est unique et dépend de la relation que maitre et chien entretiennent au quotidien.

Cependant certains petits trucs peuvent contribuer à désamorcer des situations simples. Quelques exemples de la vie courante :

- Votre chien fait un peu trop la fête à votre goût lorsque des amis vous rendent visite (aboie beaucoup, saute, bouscule) : ignorez le, ne le regardez pas, accueillez vos amis comme si de rien n’était. Voyant qu’il ne capte ni votre attention ni celle de vos invités, il se calmera rapidement. Lui demander de se taire fait naître un échange et c’est exactement ce qu’il recherche. Pour autant il est nécessaire qu’il soit en contact avec les visiteurs pour qu’il puisse les identifier comme arrivant sur son territoire.

- Inutile de lui dire que vous partez, que vous comptez sur lui pour être sage, pour ne pas faire de bêtise, il ne vous comprendra pas. Tout ce qu’il percevra c’est votre ton et votre regard chargés de culpabilité ou d’agacement. Il s’inquiétera alors spontanément. Commencez à l’ignorer un peu avant votre départ et sortez sans cérémonial, normalement.

Attention, ces petites recettes ne sont qu’un échantillon des choses qui seront vraisemblablement nécessaires pour venir à  bout d’un comportement récurrent. Leur but est juste d’expliquer que bien souvent en essayant d’agir sur l’instant pour faire cesser les aboiements, nous ne faisons que les provoquer d’avantage.

Chaque comportement a une raison d’être. Le chien agit en fonction de ses moyens pour s’adapter à une situation que nous lui imposons. La façon dont il va s’adapter peut nous poser problème mais il ne tient qu’à nous de comprendre l’origine du comportement et de mettre en œuvre des mesures qui permettront de rétablir un confort mutuel et surtout durable.


Article rédigé par Valérie BARRE pour Wamiz.com
Comportementaliste canin - Côté chiens
www.cotechiens.fr
Et sur Wamiz.com dans l’annuaire Comportementaliste

1 commentaire(s)

Chiendu69 a écrit:
il y a 6 ans
notre chienne aboie apres tous ce qui passe a cause de sale gamin qui l embete, l enerve et tape dans la porte, c est une porte style portail qui fait du bruit quand on tape dedans, automatiquement notre chienne aboie. Tout sa pour vous dire de faire attention si vous entendez votre ou vos chien(s) aboyé, c est peut etre a cause de personne debile qui embete vos ou votre chien(s)
Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)