Le site des animaux de compagnie
  • Se connecter
  • Devenir membre
  • Wamiz Box
Race de chien :

Anti fugue : 10 conseils pour garder votre chien à la maison

chien panneau no escape

La fugue est un problème bien connu des propriétaires de chiens. Occasionnelle ou chronique, la fugue du chien représente un danger pour l’animal livré à lui-même dans la nature mais aussi une source d’angoisse pour son maître qui se fait du mauvais sang.

Fort heureusement, des solutions existent pour résoudre ce trouble du comportement du chien. N’a-t-on pas un dicton qui dit « à chaque problème sa solution » ?

Plusieurs causes existent en ce qui concerne la fugue du chien et à chacune convient une solution.

 

La fugue due aux chaleurs

S’il s’agit d’une fugue d’origine sexuelle, la castration ne sera pas le remède miracle contrairement aux idées reçues. En effet, ce genre d’opération sera plus efficace chez un chien agressif que pour un chien fugueur. Préférez plutôt les traitements hormonaux qui calmeront votre chien ponctuellement sans altérer son caractère ou sa personnalité de manière définitive. Si c'est une chienne, l'opération la plus radicale consistera à la stériliser chez votre vétérinaire.

La solitude du chien

Si votre animal à plutôt tendance à fuguer parce qu’il se sent seul, vous pouvez choisir la classique astuce de la radio laissée allumée pendant la journée. Ainsi, le chien se sentira moins seul en entendant des voies humaines. Lorsque vous êtes en sa présence, ne soyez pas avare en caresses et attentions envers lui de façon à ce qu’il associe votre présence à un certain bien-être.

La faim

Si la faim est l’élément déclencheur de la fuite de votre chien, vous pouvez choisir de décaler ses repas ou les lui donner à des heures différentes selon les jours. Ainsi privé de repères, le chien sera moins tenté de s’enfuir de peur de manquer l’heure de sa gamelle.

L'éducation du chien

Eduquer son chien pour prévenir la fugue : si vous venez d’adopter un chiot, quelques leçons de base permettront de lui apprendre pourquoi il ne doit pas sortir seul. Ainsi sensibilisé dès le plus jeune âge, le chien risquera moins de vous fausser compagnie à l’avenir. Il faut également savoir que certaines races de chiens sont davantage prédisposées à ce genre de comportements (chiens nordiques style chiens de traineaux ou encore les chiens de chasse).

La peur

Votre chien s’enfuit parce qu’il a peur ? La première chose est d’identifier la raison de sa peur si elle n’est pas évidente au premier abord. S’il est effrayé par un bruit (tonnerre, feux d’artifices…), il ne faut surtout pas le consoler pour le rassurer ! C’est peut-être difficile, mais le fait de rassurer votre chien le confortera dans l’idée que sa peur était justifiée. La meilleure méthode est de détourner son attention du bruit, voir associer ce dernier à quelque chose d’agréable (friandise, jeu…).

Un changement familial

Si le chien fugue suite à un changement familial, il faudra alors prendre soin à lui redonner une place importante au sein de la famille. Promenez le, caressez le et jouez avec lui tout en faisant en sorte qu’il garde toujours sa place de dominé au sein de votre relation.

Quelques conseils anti-fugue

Pour l’empêcher de s’enfuir, vous pouvez rajouter à votre clôture un « retour », c'est-à-dire une extension située à son sommet et inclinée vers l’intérieur du jardin. Cela l’empêchera de sauter par-dessus. Au sol, vous pouvez disposer des morceaux de grillage afin de le dissuader de creuser un trou sous la clôture.

La clôture anti-fugue

Si votre animal trouve le moyen de s’enfuir quand même, la clôture anti-fugue peut représenter une bonne alternative. Dès que le chien pénètre dans des « zones interdites », le dispositif émet un signal qui ne cessera que lorsque le chien en sortira. Evidemment, vous devrez l’assister au départ afin qu’il saisisse le bon comportement à adopter.

Féliciter plutôt que punir

Important : lorsque votre chien fugue et qu’il revient, vous devez le féliciter et non pas le punir. Même si cela vous paraît illogique et que le chien savait qu’il n’avait pas le droit de partir de la maison en douce, il ne comprendra pas que vous le punissiez à son retour. Il faut toujours punir un chien juste après sa bêtise pour qu’il puisse l’associer à la punition.

La thérapie comportementale

Enfin, si les solutions évoquées plus haut ne portent pas leurs fruits, il faudra songer éventuellement à une thérapie comportementale avec un comportementaliste animalier. Il n’y a pas de honte à se faire aider et ces spécialistes sauront trouver les bonnes pratiques pour remettre votre chien dans le droit chemin.

Retrouvez l'article complet sur la fugue du chien dans la section guides chiens de Wamiz.

Crédits photo : Hryck

0 commentaire(s)

Réagissez ! Soyez le premier à donner votre avis !

Pour rédiger votre propre commentaire, vous devez vous connecter ou vous inscrire
Sélectionner une Race de chien :
b Partager sur Facebook
Wamiz est gratuit grâce à la publicité, si vous aimez Wamiz merci de ne pas bloquer les pubs ;-)